Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Victor Hugo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 10:49

darkanny a écrit:

Il a le don aussi de se documenter et de faire preuve d'une érudition sans pareil chaque fois qu'il aborde un thème donné, je me rappelle de sa description des égouts de Paris dans les Misérables, c'était énorme.


Merci, j'ai une question concernant le mode de travail de Victor Hugo : était il seul à écrire et à rédiger des fiches techniques ou était il entouré d'un aéropage ou d'un aide pour la collecte des matériaux techniques sur les différents sujets abordés...? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 10:51

Bonne question !
Je ne peux y répondre par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 12:43

darkanny a écrit:
Bonne question !
Je ne peux y répondre par contre.

Il se trouvera bien un lecteur féru sur l'oeuvre de VH qui pourra nous renseigner, dans un mois dans un an, cet écrivain a tant de connaissances que ce serait surhumain qu'il ne se soit pas fait aider dans la recherche de documentation, mais plus je fais des recherches plus je doute...
voici ce que j'ai trouvé sur l'emploi du temps de certains auteurs :
LC Victor Hugo - Page 5 Full_e10
SOURCE
(bon, le choix de la source peut être discutable, mais je n'ai rien trouvé d'autre pour aborder le sujet, à mon avis un bon Lagarde et Michard que je dévorais avec plaisir antan pourrait peut être renseigner mais je ne les ai pas conservés..)


Dernière édition par I.T.Nayrant le Mar 9 Déc 2014 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 17:46

En effet un extrait important, puisqu’on apprend que le petit garçon a été modifié par les comprachicos dans sa petite enfance. En effet VH devait être un monstre de travail. Il a une telle érudition, comme tu dis Darkanny. Le vocabulaire qu’il emploie est impressionnant. Je dois souvent regarder dans le dictionnaire mais je me régale à apprendre de nouveaux mots. Que j’oublie aussi sec souvent, mais ce n’est pas grave. Je suis toujours impressionnée par les auteurs qui arrivent à accumuler autant de savoir pour écrire leurs livres. Parce que tout en étant des montres de travail, ils ont une mémoire impressionnante, une capacité à retenir donc, une grande force de concentration et la manière de se rendre sympathique pour obtenir les renseignements dont ils ont besoin grâce aux gens qui les detiennent.

Sympa ton document I.T. Nayrant. Certains avaient un travail à côté. Ce qui réduit le temps pour se documenter. Impressionnant.

Je suis arrivée un peu plus loin dans ma lecture donc je met mon commentaire en spoiler pour ne pas vous gâcher la lecture.

Spoiler:
 

Je crois que je me suis trompée sur Ursus. Ce n’est pas vraiment un révolté. Je crois que le fait que ce roman soit appelé roman philosophique vient de Ursus. Ursus ne va contre rien et accepte tout comme étant nécessaire à la vie et ayant une signification. Il philosophe sur tout. Il aurait une fascination pour les lords parce que cela lui permettrait de philosopher encore une fois sur le rôle qu'ils jouent ??

Nos lords, à nous, sont extravagants et magnifiques. J’estime cela. Ne déblatérons pas comme des envieux. Je sais gré à une belle vision qui passe. Je n’ai pas la lumière, mais j’ai le reflet. Reflet sur mon ulcère , diras-tu. Va-t-en au diable. Je suis un Job heureux de comtempler Trimalcion.

Petite chose marrante. Je viens d’apprendre qu’il existait un « velours d’Utrecht ».

Velours dans lequel le poil de chèvre remplace la soie, fabriqué à Utrecht à la fin du XVIIe s. et imité au XVIIIe s. en France.





_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 18:59

continuant mes recherches sur les techniques d'écriture de V.H je suis tombé sur ce lien de la bnf....
Voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeSam 13 Déc 2014 - 10:16

Comme pia j'ai beaucoup avancé dans ma lecture et j'en suis à peu près aux 2/3.

Quelques chapitres édifiants sur quelque Lords de l'époque et leurs clubs de jeux dont certains(les fun club) consistent à s'amuser d'une façon bête et méchantes aux dépens d'autrui, si possible un indigent pardi, qu'est-ce que c'est rigolo de lui brûler sa maison et de le voir courir à toutes jambes, lui et sa famille.......

Je ne sais pas si tout cela a existé, peut-être que Hugo force un peu le trait, mais les clubs ont existé c'est sûr, avec une degré de cruauté et de bêtise variable. Certains aristocrates de l'époque se sont offusqué à la parution du livre.....ceci explique cela.

On quitte un instant ces Ô combien attachants Lords et leur façon de tuer l'ennui si délicieuse pour retrouver notre Gwynplaine (l'Homme qui rit) et Déa. Ils ont tous les deux grandi, sont donc à l'âge adulte. Ursus est toujours avec eux ainsi que Homo.
Le spectacle Chaos vivant, mis en scène par Ursus et faisant jouer Déa et Gwynplaine, marche très fort et attire la foule et rapporte une bonne somme.

Gwynplaine est amoureux de Déa, cet amour est partagé.
La vie s'écoule donc assez paisiblement (avec comme toile de fond tout de même l'exploitation du malheur et de la difformité) jusqu'à ce qu'Ursus ait l'idée de "monter" à Londres pour produire son spectacle.

A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 10:59

Coup de théâtre monumental

Spoiler:
 

Tout est chamboulé, Ursus est décontenancé, Déa sent l'absence de Gwynplaine, Ursus doit céder son commerce sur injonction de la police.
Quel avenir pour eux ?
Est-ce que Gwynplaine va pouvoir se libérer de son nouveau carcan ?
Va-t-il céder aux facilités de la cour et abandonner les siens ? Est-ce que la vanité va l'emporter ?

Que de questions. En attendant, VH nous fait une description de la Chambre des Lords comme lui seul peut le faire, pittoresque, documentée, on a droit à tous les falbalas de la Cour d'Angleterre, de tout le cérémonial qui accompagne une session parlementaire, c'est une fois de plus passionnant, pour quiconque s'intéresse à l'histoire bien évidemment.

Et là, j'attends la suite impatiemment

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 12:16

Quelques éditions, les couvertures sont toujours intéressantes.
Il y en a qui sont de VH lui-même qui s'est comme on le sait, essayé au dessin et à la peinture (et a fort bien réussi ) sur la 4ème, la 5ème et dernière photo.

LC Victor Hugo - Page 5 L-homm10 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm11 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm12 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm13 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm14 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm15 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm16 LC Victor Hugo - Page 5 L-homm17 LC Victor Hugo - Page 5 L_homm10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 13:17

En effet coup de théatre monumentale. On se dit que ce n´est que justice. Mais il n´y trouve que le malheur...

Le discours de G à la chambre des lords, quoique un peu maladroit et trop franc tout de suite, vaut le détour. C’est vrai que VH est très bien documenté. Et que cela peut être intéressant pour qui s’intéresse à ces questions. J’ai un peu lu en diagonale la liste de noms et titres. Mais comme il y a des moments intéressants (pour moi) au milieu de tout ça, je me suis efforcé de ne pas trop perdre le fil. On peut se dire que G aurait pu se maitriser pour arriver à ses fins. Imposer son point de vue à la chambre des lords et faire changer les choses petit à petit mais….cela n’aurait rien changé à la fin. Alors autant qu’il ait fait son grand coup de gueule.

C’est vrai Darkanny. On se demande quel visage aurait pu faire « rire » à ce point. Un visage qui est dépeint comme horrible. Et pourquoi en riait-on ? Et VH écrit cela à ce propos.

Le meurt-de-faim rit, le mendiant rit, le forçat rit, la prostituée rit, l’orphelin, pour gagner sa vie, rit, l’esclave rit, le soldat rit, le peuple rit; la société humaine est faite de telle façon que toutes les perditions, toutes les indigences, toutes les catastrophes, toutes les fièvres, tous les ulcères, toutes les agonies, se résolvent au-dessus du gouffre en une épouvantable grimace de joie. Cette grimace totale, il était cela. Elle était lui. La loi d’en haut, la force inconnue qui gouverne, avait voulu qu’un spectre visible et palpable, un spectre en chair et en os, résumât la monstrueuse parodie que nous appelons le monde; il était ce spectre.

Pas mal les deux dessins d’Hugo. Je me demande s’il a dessiné l’homme qui rit ? ça me semble tellement difficile de pouvoir retranscrire en un dessin figé ce que ce masque d´hilarité représentait vraiment.



_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 14:05

C'est vrai Pia que toutes ces énumérations de noms de Lords, et ces digressions historiques alourdissent un peu le récit, mais ce serait mal connaître Hugo si l'on s'attendait à une écriture miniature, ou minimaliste.
ça ne me gêne pas trop car d'un point de vue historique, c'est toujours intéressant, et Hugo n'abandonne jamais la trame et on y retrouve avec joie le côté feuilletonesque des Misérables.

J'adore comme Hugo nous fait part de l'angoisse de l'être simple, fruste ou démuni devant le pouvoir funeste que représente l'homme de loi.
Comme il dit, devant la justice il n'y a pas besoin d'être coupable mais juste d'avoir peur, ça suffit à cette machine diabolique de vous tétaniser et de vous faire sentir automatiquement coupable.
Surtout à cette époque.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 15 Déc 2014 - 7:23

LC Victor Hugo - Page 5 Lorenz10

Je secoue ma flemme...Hier soir j'ai repris l'homme qui rit et retrouvé le gamin dans sa tempête de neige, l'épisode du naufrage aux accents épiques est donc terminé..Quoi que...H.V se sert de cet épisode pour situer le récit dans le temps, c'est tres particulier comme style car cela ancre l'action dans un réel temporel recadrant le récit, comme un sablier dans l'histoire pour renforcer le côté dramatique (je ne sais si je me fais comprendre..?) genre : "à ce stade du récit de la progression de l'enfant dans la bourrasque de neige l'ourque est entrain de s'échapper des Gasquets....."
---je vous livre un ressenti que je ne peux garder pour moi, comme une gène à la lecture (j'espère ne pas déclencher la ire..), ce qu'écrit H.V est beau et grandiose mais à un moment du récit j'ai eu l'impression de lire du mélo, ainsi :" La mère demeura gisante, le dos sur la neige, la face vers la nuit. Mais au moment où le petit garçon se dépouilla pour vêtir la petite fille, peut être, du fond de l'infini où elle était, la mère le vit-elle"...
et, biblique : " Peut être, pourtant, redisons le,  était il suivi en cette voie douloureuse par des yeux ouverts dans les lointains de l'ombre, l'oeil de la mère et l'oeil de Dieu"......On est dans les Contemplations...
Bon passons, ensuite j'ai adoré les monologues de misanthrope de Ursus, un monument de bonté bourrue...Et j'en arrive à la deuxième partie,"Par ordre du Roi" content que l'histoire se déroule maintenant en incluant plusieurs personnages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 15 Déc 2014 - 19:01

darkanny a écrit:
C'est vrai Pia que toutes ces énumérations de noms de Lords, et ces digressions historiques alourdissent un peu le récit, mais ce serait mal connaître Hugo si l'on s'attendait à une écriture miniature, ou minimaliste.

J'adore comme Hugo nous fait part de l'angoisse de l'être simple, fruste ou démuni devant le pouvoir funeste que représente l'homme de loi.
Comme il dit, devant la justice il n'y a pas besoin d'être coupable mais juste d'avoir peur, ça suffit à cette machine diabolique de vous tétaniser et de vous faire sentir automatiquement coupable.
Surtout à cette époque.....

I.T.Nayrant a écrit:
je vous livre un ressenti que je ne peux garder pour moi, comme une gène à la lecture (j'espère ne pas déclencher la ire..), ce qu'écrit H.V est beau et grandiose mais à un moment du récit j'ai eu l'impression de lire du mélo,

Ces digressions historiques sont bien intéressantes. Pour qui s'y intéresse. Il est extrèmement documenté et je dois dire que je ne me pose pas la question de la véracité de ce qu'il écrit puisque je ne suis ni experte de l'Angleterre de l'époque, ni experte de la constitution de la chambre des lords. C'est vrai qu'il y a beaucoup d'emphase dans son écriture et on a l'impression qu'il a besoin de tout consigner. Il se laisse emporter et quand on croit qu'il a fini...il recommence. Mais il est comme ça. Et il y a de telles perles parfois qu'il faut passer à travers.

J'aime sa façon de toujours défendre les démunis. De réussir à nous faire sentir à quelle point cette misère est terrible. Les scènes avec le wapentake qui tape sur l'épaule de celui qui doit suivre pour être interrogé sans qu'il sache pourquoi et ce qu'il a fait, montre bien à quel point on pouvait être écrasé par ce pouvoir si on n'appartenait pas à milieu privilégié. Pas moyen de protester. Déjà à notre époque c'est difficile, alors à cette époque! Bon témoignage d'une époque où en matière de droits égaux pour tous, rien n'était fait.


_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeLun 15 Déc 2014 - 19:28

Quel beau résumé pia, c'est tout à fait ce que je ressens.

Cette grimace qu'on a fabriquée sur cet enfant c'est toute la grimace satirique d'une partie de la société vis à vis d'une autre.
Et ce rire forcé chez qui la regarde est en fait tout un symbole.
Du réalisme au romantisme, il n'y a qu'un pas chez VH, c'est pourquoi je comprends aussi T.Nayrant quand il parle de mélo, mais comment peut-il en être autrement ? oui c'est triste, c'est révoltant, c'est injuste ce qui se passe dans ce livre, et VH insiste au risque d'en faire trop, il martèle, il s'enflamme, il déplore...

Et bien c'est ce que j'aime chez lui, car il y tellement de perles dans ses phrases et ses discours, que l'on oublie ce procédé emphatique pour ne retenir que la beauté du geste.

J'ai terminé cette lecture, par contre je n'en ai pas fini avec ce diable d'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 11:09

darkanny a écrit:
Du réalisme au romantisme, il n'y a qu'un pas chez VH, c'est pourquoi je comprends aussi T.Nayrant quand il parle de mélo, mais comment peut-il en être autrement ? oui c'est triste, c'est révoltant, c'est injuste ce qui se passe dans ce livre, et VH insiste au risque d'en faire trop, il martèle, il s'enflamme, il déplore...

.

Loin de moi l'idée de critiquer son style (pas la prétention évidemment), ce n'est qu'un ressenti à la lecture, un peu comme lorsque j'ai (rarement malheureusement) l'occasion de me rendre au Musée d'Orsay devant des œuvres de style Académique ou pompier, ce trop de détails, d'insistance qui me mettent mal à l'aise, j'aurai préféré plus de naturalisme dans l'humain, c'est peut être trop demander à H.V qui mise tout sur la dramatisation excessive, recherchant l'effet théâtral qu'il obtenait dans ses pièces. Ce qui n'empêche que c'est un Maître bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 11:32

Il s'inscrit dans le mouvement romantique et en est un chef de file, c'est ce qui transparaît, d'où quelquefois cette dramatisation à l'excès, il est bien loin du naturalisme de Zola par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Victor Hugo - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Victor Hugo   LC Victor Hugo - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Victor Hugo
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» lorsque l'enfant parait (victor hugo)
» [Vidéo] Vidéo Victor Schoelcher
» Victor Delacroix, alias Spiritreaper [terminée]
» Venezuela's Hugo Chavez dead at 58
» JEANNE-D'ARC & VICTOR-SCHOELCHER Campagne 1964-1965

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: