Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tadeusz Różewicz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Tadeusz Różewicz   Lun 15 Fév 2016 - 19:17

Tu soulèves une préoccupation assez constante envers la poésie en général, Bix. Pour fréquenter les lectures contemporaines en poésie depuis un temps, je dirais que la poésie est sporadique et soulève de temps à autre un regain de vie. Elle est constamment présente dans nos vies, mais elle a besoin d'événements et d'un contexte ambiant qui favorise son déploiement. Mais pour être anachronique, la poésie doit s'inscrire en contrebas et en retrait de l'histoire.

Pour aller au coeur de la poésie qui m'est spécifique, disons que je dois m'inscrire résolument au sein du corpus poétique et m'en détacher aussitôt sous peine de perdre la spécificité qui m'est propre. Je suis un lecteur assez vorace et ce depuis que j'ai gagné un marathon de lecture à l'âge de 11 ans et même avant. Mais avec le temps, je me suis découvert une vocation de poète.

La poésie permet une liberté quant à la plasticité du langage. Je m'exprime mieux dans la brièveté. Mon propos a tendance à se perdre quand il s'inscrit dans le long développement. Mettons cela sur le compte du fait que je m'exprime assez rapidement à l'oral, que ce soit en paroles ou en signes. La poésie me permet de ralentir le tempo et de concentrer l'explosion des images et des motifs d'une poésie à l'oeuvre.
Revenons à Tadeusz. J’ai pris connaissance de la première page qui m’a été offerte sur Google qui contient plusieurs extraits de poésie.

http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/rozewicz/rozewicz.html

Citation :
«Qui est poète»

le poète est à la fois celui qui écrit des poèmes
et celui qui n’en écrit pas

le poète est celui qui secoue les chaînes
et celui qui s’en charge

le poète est celui qui croit
et celui qui ne peut croire

le poète est celui qui a menti
et celui à qui on a menti

le poète est celui qui mangeait dans la main
et celui qui a coupé les mains

le poète est celui qui s’en va
et celui qui ne peut s’en aller.

Regio et autres poèmes
traduit par Christophe Jezewski et Claude-Henry du Bord

L’extrait que je viens de dévoiler est plus emblématique du genre de poésie que j’ai tendance à écrire. Non pas que je l’écrive de même mais plutôt l’idéal de l’exercice d’une certaine poésie, l’effort de concentrer cette poésie dans quelques vers qui expédient le contentieux du poète qui s’exprime face à l’état d’un certain monde qui s’offre à lui.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Tadeusz Różewicz   Lun 15 Fév 2016 - 20:21

Tu sais, Jack, contrairement à toi, les problèmes théoriques sur la poésie m' intéressent moins que la poésie elle meme.
Sauf quand ce sont des poètes comme O. Paz, R. Juaroz ou Pessoa qui en parlent.
Mais je comprends tout à fait ta démarche et tes recherches.
Je ne suis qu' un lecteur. Et jamais je ne commente un poème, laissant le lecteur à ses impressions.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Tadeusz Różewicz   Lun 15 Fév 2016 - 20:45

Ne jamais commenter une poésie et la lire... il faut un don de l'effacement pour cela, Bix.

Concernant la théorisation en poésie, je dirais plutôt que je me contente de la décrire. J'ai compris que la théorisation était un piège. Il faut rester au concret des choses. Nous pouvons y trouver des forces, des matériaux à puiser. Pour le moment, Montréal occupe une bonne partie des images que j'esquisse en pensée. Vous pouvez trouver une trace de ces matériaux sur le fil de Montréal que j'ai accumulé jusqu'à ce jour.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tadeusz Różewicz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tadeusz Różewicz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: