Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ennio Flaiano [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Ennio Flaiano [Italie]   Jeu 13 Nov 2014 - 14:28



Ennio Flaiano (1910-1972), qui fut aussi le scénariste de Fellini (La Dolce Vita, La Strada, Huit et demi, Juliette des esprits), travailla avec Antonioni (La Nuit), Roberto Rosselini, William Wyler..., n'aura écrit qu'un seul roman, Un temps pour tuer (prix Strega 1947), dont une première édition a paru en 1951 sous le titre Le Chemin de traverse.

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Jeu 13 Nov 2014 - 14:28


Un temps pour tuer
Citation :
Présentation de l'éditeur
Un officier en rupture de ban, lors de l’expédition italienne en Éthiopie, tombe sous le charme d’une jeune indigène, avec laquelle il a une aventure. En proie à une sorte d’hallucination, au cœur de la nuit, il la tue accidentellement, et se perd dans une longue errance au cours de laquelle il croise un médecin suspicieux puis un commandant véreux, avant de trouver refuge auprès d’un vieux sage qui n’est pas sans lien avec son amante infortunée…
Récit fascinant sur l’expérience de l’étranger, l'opacité de l’autre et l’incertitude du réel, Un temps pour tuer est le seul roman qu’ait écrit Ennio Flaiano. Il reçut le prix Strega en 1947 et fut porté à l’écran en 1989.

Un livre hypnotique je dirais. En tout cas j’étais comme sous influence !

Une histoire qui se raconte en douceur, avec de longues arabesques, un personnage principal dont on ne sait pas si on doit le taper, l’aider ou l’adopter tellement il arrive à capter à travers ses déambulations.

On voit bien qu’Ennio Flaiano excellait dans les bons scénarios, tout comme pour les films, il sait emmener son lecteur dans une aventure, aussi bien extérieur qu’intérieur. Le périple de notre héros ne sera pas parmi les plus réjouissants, mais c’en sera pour moi en tout cas l’un des plus marquants de mes lectures de cette année.

L’attitude du personnage principal (qui ne va pas avoir de nom, tout comme pour les autres soldats et personnes venant de l’extérieur, les seuls personnages du roman qui ont droit à un nom, ce sont les Ethiopiens.) est certes par moment contestable, mais il se réconforte dans des idées comme
« Quand on commence, me répondis-je, on continue. »
où encore :
« Il s’agissait de crimes commis depuis longtemps. Je ne faisais que décalquer. Un simple travail de restauration. »

Pour moi un très grand moment de lecture !


Je n'ai pas trouvé l'image de couverture, mais une autre oeuvre du même artiste



Mor Gueye

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Jeu 13 Nov 2014 - 17:25

Je le note. J' ai lu Journal nocturne, un recueil de récits pointus.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Jeu 13 Nov 2014 - 18:21

un sujet intéressant Kena

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
avatar

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Jeu 13 Nov 2014 - 22:12

Je le note aussi. De Flaiano, je connaissais surtout le travail de scénariste,  je crois que c'est à lui que l'on doit le terme de paparazzi du nom d'un journaliste de La dolce vita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Ven 14 Nov 2014 - 6:26

Bédoulène a écrit:
un sujet intéressant Kena
en effet... je l'avais acheté lors de la sortie en 2009 et j'avais tenté à deux reprises d'y entrer... le troisième essai était le bon Very Happy

silou a écrit:
je crois que c'est à lui que l'on doit le terme de paparazzi du nom d'un journaliste de La dolce vita.
voilà pour moi une information que je pourrais mettre sur le fil 'ce que j'apprends tout les jours' Wink
je suis adepte ni de Fellini ni de Mastroianni, du coup, jamais vu Dolce Vita, à part cette fameuse scène dans la fontaine Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Ven 14 Nov 2014 - 6:30

Intéressant comme panorama... pour moi qui m'organise une récapitulation sur le duo Fellini/Flaiano.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   Ven 14 Nov 2014 - 6:31

jack-hubert bukowski a écrit:
Intéressant comme panorama... pour moi qui m'organise une récapitulation sur le duo Fellini/Flaiano.
ah mais oui, je l'ai vu dans ton message dans la section cinéma Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Flaiano [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Flaiano [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: