Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Alain - Propos sur le bonheur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Jan 2015 - 13:34

merci à Hanta pour ses explications, merci Coli de nous rejoindre et de tes réponses.

je suis en pause aujourd'hui, c'est journée pour la Pitchoune

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Jan 2015 - 16:37

Bédou, je « chipe », ta technique. Elle facilite les commentaires. Je vais donc indiquer ce que j’ai cru comprendre à chaque paragraphe. En revanche, j’expliquerai mon étonnement sur certaines pensées d’Alain, que je trouve contradictoires sur un prochain post.

Bucéphale : L’auteur nous incite à nous méfier des idées préconçues pour trouver les vraies causes d’un problème

Irritation : Maîtriser son corps, faire preuve de souplesse pour pallier à un imprévu, un évènement qui pourrait causer l’irritation.

Marie triste : L’accès au bonheur nécessite un certaine volonté

Neurasthénie : Les raisons données à l’état malheureux par la personne sont des effets et non des causes. Le bonheur recherché nécessite une préparation (physique et mentale).

Mélancolie : La tristesse résulte d’un état maladif du corps, qui n’a pas de raison valable

Des passions : Un être pris de passion peut croire qu’elle est liée à son caractère et ses idées, mais elle n’a aucune cause réelle. La  passion, destructrice, est sans fin et la souffrance qui peut en découler, et perpétuellement grandissante car nourrie par l’imagination.
Tout est lié aux « mouvements du corps ». « Les passions ne sont pas liés aux évènements, aux raisonnements, c’est une opinion d’estomac » (sic)

Crainte est maladie : L’inquiétude, la crainte sont des maux qui ajoutés aux autres maladies, les aggravent. Mimer une bonne santé améliore l’état physique de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Jan 2015 - 20:57

je te suis Exini

(mais ensuite j'ai abandonné le commentaire chapitre par chapitre, j'ai pris des chemins buissonniers rire

je vais continuer


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 20:57

suite

Si le corps est quiet les maux de l'esprit ne nous atteindront pas et s'ils y parvenaient nous saurions les négliger de sorte qu'ils ne nous causeraient aucun tourment.

Pour ce qui concerne les "voyants" il est juste de penser que ces personnes usent de psychologie et servent à leur "client" ce qu'il a besoin d'entendre. Toutefois personnellement je pense que certains profitent de leur ascendant.

Je comprends parfaitement ce que dit Alain à propos de la religion catholique dont la tristesse est contraire à la bonne humeur qui accompagne le bonheur. Sa critique est argumentée.

"Ces images lugubres et cette odeur cadavérique me poursuivirent longtemps : mais ils avaient voulu trop prouver. Je ne puis pas dire au juste, car je l'ai oublié,  à quel moment et pour quelles raisons je sortis du catholicisme. Mais dès ce moment là je me dis : Il n'est pas possible que ce soit là le vrai secret de la vie. Tout mon être se révoltait contre ces moines pleurards. Et je me délivrai de leur religion comme d'une maladie."

la solution  

"oui il nous reste, après avoir écarté les mensonges des prêtres, à prendre la vie noblement, et à ne point nous déchirer nous-mêmes et les autres par contagion, par des déclamations tragiques."

Je connaissais bien des cures mais point celle-ci : "la cure de bonne humeur". Premier avantage elle ne coûte pas, peut l'exercer en tous lieux, en toute saison et le bénéfice est immédiat.

Tel que le sang qui circule permet une bonne irrigation du corps, la circulation des idées permet un esprit sain.

Dans le chapitre cérémonies : le besoin pour l'homme d'obéir aux lois, à des ordres, savoir ce qu'il a à accomplir.

"L'uniforme et le froc font voir des effets étonnants pour calmer. Ce sont des vêtements de sommeil ; ce sont des plis de la douce paresse, de la plus douce paresse, celle qui agit sans penser."

Bonne année : n'offrons pas des biens matériels mais de la bonne humeur. La bonne humeur se sème et se récolte.

Les signes (sourire, visage bienveillant, gestes amicaux......) participent à faire circuler la bonne humeur et à être soi même et les autres heureux.

La politesse est maîtrise de soi, le savoir-vivre est prévention dans les rapports humains.

Le bonheur remède à l'esprit et au corps ; le bonheur se construit chacun peut et doit se l'accorder.

Le travail conduit à la réussite et plus au bonheur.

Bonheur est vertu : dans ce chapitre une phrase que je n'ai pas comprise : "Car le plus heureux au sens plein est bien clairement celui qui jettera le mieux par-dessus bord l'autre bonheur (?), comme on jette un vêtement.

j'ai terminé le livre, merci aux participants, merci à Hanta pour ses explications.

je tenterai un petit commentaire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 21:22

Bédoulène a écrit:

Je connaissais bien des cures mais point celle-ci : "la cure de bonne humeur". Premier avantage elle ne coûte pas, peut l'exercer en tous lieux, en toute saison et le bénéfice est immédiat.

Quelle merveilleuse idée pas vrai ? j'ai lu ce livre à chaque fois une heure avant de partir travailler pour tout l'après-midi. Alain m'a donné de l'entrain et envie de faire la nique à la morosité habituelle et finalement trop facile qui règne dans n'importe quel lieu de travail. Son énergie se propage très vite.

Citation :

Bonne année : n'offrons pas des biens matériels mais de la bonne humeur. La bonne humeur se sème et se récolte.

Et c'est là que je me suis dit que nous avions bien fait de commencer notre LC au début du mois de janvier... deux ou trois chapitres sont consacrés, je crois, aux voeux du début de l'année. Pour Alain, ils sont importants en tant que signes. Ne nous prenons pas la tête à savoir si les bons voeux qu'on se souhaite sont hypocrisie, mascarade, naïveté... ils sont là pour faire plaisir, comme un sourire, comme la politesse... ils sont peut-être même performatifs ? il faut essayer.

Citation :

Bonheur est vertu : dans ce chapitre une phrase que je n'ai pas comprise : "Car le plus heureux au sens plein est bien clairement celui qui jettera le mieux par-dessus bord l'autre bonheur (?), comme on jette un vêtement.


L'autre bonheur comme le bonheur impersonnalisé qu'on veut nous faire gober. Le bonheur du "on" au détriment du bonheur du "je" (résumé rapidement).

Toujours pas le temps de revenir en détail sur le livre... ça risque de durer encore une ou deux semaines.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 21:40

merci pour l'explication Coli !

Chanceuse la jeunesse qui lit Alain, le bonheur est à sa portée ! mais je compte bien en tirer aussi des profits rire

Je me plais à retrouver S. Weil, qui a suivi sérieusement les cours d'Alain sourire   (sauf pour ce qui concerne la religion)

Qui veut bien ouvrir  le fil ALAIN ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeJeu 8 Jan 2015 - 22:07

colimasson a écrit:
Quelle merveilleuse idée pas vrai ? j'ai lu ce livre à chaque fois une heure avant de partir travailler pour tout l'après-midi. Alain m'a donné de l'entrain et envie de faire la nique à la morosité habituelle et finalement trop facile qui règne dans n'importe quel lieu de travail. Son énergie se propage très vite.

C'est réellement le même sentiment que je ressentais quand je l'ai lu la première fois, il y a une dizaine d'années. Bon, je le buvais à petite gorgée (2-3 chapitres par jour) et ça marchait ! Pourquoi ça n'a plus le même effet ? jypeurien Je retrouve un peu de ce que tu dis, mais quelquefois, ça me semble contradictoire. Bon, pour l'instant, je n'ai lu que neuf chapitres, je peux changer d'avis et revenir au plaisir qu'il m'avait procuré lorsque je l'avais découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 20:27

10 ans, évolution entre-temps sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeDim 11 Jan 2015 - 20:26

Forcément on change.

Ce passage est incroyablement vitalisant :

Citation :
« Il suffit que ma présence procure à un ami un peu de vraie joie pour que le spectacle de cette joie me fasse éprouver à mon tour une joie ; ainsi la joie que chacun donne lui est rendue ; en même temps des trésors de joie sont mis en liberté, et tous deux se disent : j'avais en moi du bonheur dont je ne faisais rien. »

Un autre dans la même veine :

Citation :
« Quelle chose merveilleuse serait la société des hommes, si chacun mettait du bois au feu, au lieu de pleurnicher sur des cendres ! »


J'ai relevé quelques passages dans lesquels Alain se réfère implicitement à Spinoza :

Citation :
« Nous n'avons aucune puissance sur les passions tant que nous n'en connaissons pas les vraies causes. »

Et d'autres où il le cite explicitement :

Citation :
« Et, comme dirait Spinoza, maître de joie : "Ce n'est point parce que je me réchauffe que je suis content, mais c'est parce que je suis content que je me réchauffe." Pareillement, donc, il faut toujours se dire : "Ce n'est point parce que j'ai réussi que je suis content ; mais c'est parce que j'étais content que j'ai réussi." Et si vous allez quêter la joie, faîtes d'abord provision de joie. Remerciez avant d'avoir reçu. Car l'espérance fait naître les raisons d'espérer, et le bon présage fait arriver la chose. »

ça me rassure, je n'étais pas passée à côté de la plaque en lisant Spinoza.

Peut-être faut-il être soi-même un peu heureux pour réussir à se laisser griser totalement par cette lecture ? Me comprendront peut-être ceux qui ont eu/auront aussi envie d'hurler de plaisir en lisant ceci :

Citation :
En somme on ne peut ni raisonner ni prévoir au sujet du bonheur ; il faut l'avoir maintenant. Quand il paraît être dans l'avenir, songez-y bien, c'est que vous l'avez déjà. »

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeDim 11 Jan 2015 - 22:53

Cette dernière citation va m'inciter à continuer (mais après la chaîne de lecture) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeLun 12 Jan 2015 - 7:39

merci Coli pour le choix des extraits !

plongeons dans ce livre réconfortant

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeLun 12 Jan 2015 - 21:10

Dans "Bucéphale", on peut lire :

Citation :
« L’impatience d’un homme et son humeur viennent quelquefois de ce qu’il est resté trop longtemps debout ; ne raisonnez point contre son humeur, mais offrez-lui un siège. »

Je trouve ce chapitre formidable pour tous les gens un peu trop susceptibles ou narcissiques (qui boudent). Alain les incite à s'ouvrir à l'autre : à sortir de soi pour chercher ce qui provoque la souffrance, l'ennui ou le malheur chez l'autre, d'une manière active pour l'en sauver.

Dans le chapitre 4 "Neurasthénie", nouvelle référence à Spinoza :

Citation :
« Spinoza dit qu’il ne se peut pas que l’homme n’ait pas de passions, mais que le sage forme en son âme une telle étendue de pensées heureuses que ses passions sont toutes petites à côté. »

(je lis en ce moment René Daumal qui fait aussi un magnifique éloge de Spinoza et qui rejoint Alain dans certaines de ses pensées, mais j'y reviendrai plus tard).

Dans le chapitre "Attitudes" et dans celui intitulé "Couples", Alain montre les bienfaisances de la politesse et de la mondanité pour ceux qui ne savent pas s'analyser eux-mêmes :

Citation :
« C’est pourquoi la vie de société, les visites, les cérémonies et les fêtes sont toujours aimées ; c’est une occasion de mimer le bonheur ; et ce genre de comédie nous délivre certainement de la tragédie ; ce n’est pas peu. »

D'où la conclusion douce-amère :

Citation :
« C’est l’institution qui sauve le sentiment. »

Toujours s'arracher de soi-même, se détacher de ce qu'on croit être sa personnalité, son humeur, ses passions... se libérer de sa propre tyrannie (plus grande que n'importe quelle autre) :

Citation :
« Même sans sorcier nous nous jetons une espèce de sort à nous-mêmes, disant : « Je suis ainsi ; je n’y peux rien. » »

Citation :
« Montrer partout le visage de l’ennui et s’ennuyer des autres. S’appliquer à déplaire et s’étonner de ne pas plaire. Chercher le sommeil avec fureur. Douter de toute joie ; faire à tout triste figure et objection à tout. De l’humeur faire humeur. En cet état, se juger soi-même. Se dire : « Je suis timide ; je suis maladroit ; je perds la mémoire ; je vieillis. » Se faire bien laid et se regarder dans la glace. Tels sont les pièges de l’humeur. »

Et il y a beaucoup d'humour (en plus de simplicité) dans la manière d'expliquer, à l'aide de nombreux exemples, d'Alain :

Citation :
« Chose étrange, le voyageur, qui s’ennuierait si le train allait moins vite, emploiera un quart d’heure, avant le départ ou après l’arrivée, à expliquer que ce train met un quart d’heure de moins que les autres à faire le parcours. »

Simone Weil m'est apparue à plusieurs reprises. Dans le chapitre "Diogène", je lis :

Citation :
« Ainsi le riche gouverne par l’humeur et par la tristesse ; la faiblesse du travailleur vient de ce qu’il est plus content qu’il ne voudrait. Il fait le méchant. »

Et il me semble alors que le but de SW était de donner à l'ouvrier/paysan les raisons de devenir véritablement méchant.

Ensuite :

Citation :
« L’agriculture est donc le plus agréable des travaux, dès que l’on cultive son propre champ. La rêverie va continuellement du travail aux effets, du travail commencé au travail continué ; le gain même n’est pas si présent ni si continuellement perçu que la terre elle-même, ornée des marques de l’homme. C’est un plaisir démesuré que de charroyer à l’aise sur des cailloux que l’on a mis. Et l’on se passe encore bien des profits si l’on est assuré de travailler toujours sur le même coteau. »

Et là encore, SW parlait du déracinement paysan contre lequel il fallait lutter, tout d'abord en redonnant la propriété de ses terres au paysan :

Citation :
« Le besoin d'enracinement, chez les paysans, a d'abord la forme de la soif de propriété. C'est vraiment une soif chez eux, et une soif saine et naturelle. On est sûr de les toucher en leur offrant des espérances dans ce sens ; et il n'y a aucune raison de ne pas le faire dès lors qu'on regarde comme sacré le besoin de propriété, et non pas les titres juridiques qui déterminent les modalités de la propriété. »

On peut dire qu'on est passé du sens figuré au sens littéral... c'est pas tous les jours que ça se produit en philosophie.

C'est tout pour cette fois.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeLun 12 Jan 2015 - 23:59

Coli si tu veux dans la collection Tel Gallimard il existe un ouvrage d'Alain qui traite de Spinoza : "Spinoza", Un excellent ouvrage, le meilleur sur le philosophe hollandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeMar 13 Jan 2015 - 8:33

merci Coli pour tes commentaires, j'ai dit aussi que j'avais souvent retrouvé S.W

et c'est vrai que j'ai souvent souris en lisant Alain !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitimeMer 14 Jan 2015 - 20:52

Hanta a écrit:
Coli si tu veux dans la collection Tel Gallimard il existe un ouvrage d'Alain qui traite de Spinoza : "Spinoza", Un excellent ouvrage, le meilleur sur le philosophe hollandais.

Le meilleur ? un très bon sans doute, mais depuis que j'ai lu les propos de René Daumal sur Spinoza, il me semble que rien ne peut surpasser son commentaire ! à comparer donc content

Tiens, je retrouve encore du Spinoza... formulé d'une manière à peine différente :

Citation :
« Le bonheur n’est pas le fruit de la paix ; le bonheur c’est la paix même. »


Oui Bédoulène, j'ai lu que tu avais aussi retrouvé S. W. Ici encore, je croise la notion de justesse, qui est à la base de la pensée de S. W.

Citation :
« Ma conclusion est que la joie est sans autorité, parce qu’elle est jeune et que la tristesse est sur un trône et toujours trop respectée. D’où je tire qu’il faut résister à la tristesse, non pas seulement parce que la joie est bonne, ce qui serait déjà une espèce de raison, mais parce qu’il faut toujours être juste, et que la tristesse, éloquente toujours, impérieuse toujours, ne veut jamais qu’on soit juste. »


J'ai l'impression qu'elle a été marquée par certains aspects très particuliers de la pensée d'Alain sur lesquels elle s'est ensuite focalisée pour développer des visions qui lui sont tout à fait propres.


Si vous n'avez pas envie de poursuivre en lisant Spinoza, on peut aussi lire Marc Aurèle :

Citation :
« Je vais rencontrer aujourd’hui un vaniteux, un menteur, un injuste, un ennuyeux bavard ; ils sont ainsi à cause de leur ignorance. »

Ou bien Epictète :

Citation :
« Tu as peur de cette tempête comme si tu devais avaler toute cette grande mer ; mais, mon cher, il ne faut que deux pintes d’eau pour te noyer. »


C'est étrange... lorsque je reviens sur ce texte en picorant par-ci, par-là, je ne trouve pas la même intensité qu'en le lisant d'un bloc et dans l'observation de l'épanouissement de la pensée. Alain a crée un émerveillement souterrain qui ne peut se découvrir que dans la continuité, et non dans la discontinuité du picorage.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Alain - Propos sur le bonheur   LC Alain - Propos sur le bonheur - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Alain - Propos sur le bonheur
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» FELICITATIONS PAPY ALAIN !
» cadre porte-bonheur
» le bonheur ne se trouve pas en lingots d’or mais en petite monnaie. ( Pv Amy De Lauro-Elioth)
» ALAIN BARRIERE - Emporte MoI ?????(i love you)?????
» Garde des sceaux - Alain Bressy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: