Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un mot pour Isidore Ducasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Francis
Invité



MessageSujet: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 5:51

Un mot pour Isidore Ducasse
Suite à votre réponse à ce message de Boutelleau et je cite:


Boutelleau a écrit:
je désespérais d'en trouver un sans apprentis poètes persuadés d'être le nouveau Prince et autres énergumènes nombrilistes pullulant sur les forums de littérature.


Vous avez répondu ceci:
Je vous cite

Oh, certains sont très drôles:
"la mort est une chose affreuse
je préfère tant l'amour
mais quand tu m'as quitter je suis tombé dans une fosse creuse
et je ne peux plus voir la lumière du jour"

fascinant. Toutefois ça finit par lasser^^
`


Je comprends qu'ils pourraient finir par lasser car le votre comme exemple ouf..... Un bon lecteur doit savoir tendre «l'oreille» aux mots de l'auteur. Ne pas qu'entendre mais «écouter» ce que l'auteur a à dire et ce peu importe l'écrit et ne doit jamais se moquer sauf s'il est capable d'en écrire autant sinon mieux que l'auteur envers qui ses risées se posent. N'est-ce pas une forme de nombrilisme vos moqueries? Un peu trop pour attirer l'attention non??? Style: «Lisez-moi, j'en connais sur la poésie et sur la littérature beaucoup plus que plusieurs poètes et/ou écrivains...»

Mais vous êtes un peu jeunot, donc vous êtes pardonné. Wink

P.S. Je ne suis ni poète, ni écrivain. je suis tout simplement un lecteur qui a appris, au fil de ses lectures, à éviter de juger mais plutôt apprécier la beauté de la littérature sous toutes ses formes. Je ne suis pas parfait c'est vrai mais les moqueries et jugements, j'ai appris que ça se soignait...

Tiens, je crois bien venir m'inscrire
Francis
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 9:44

Bonjour Francis! Je suis en train d'écouter Boris Vian , il chante l'histoire de Marie France ,bourrée de complexes qui préfère s'enfermer le soir avec ses invertébrés , ici
Ca ne s'invente pas!
Isidore est une jeune fille de 17 ans, et si on est sérieux quand on a 17 ans, c'est qu'on est déjà mort, non?
Inscrivez vous donc, vous avez appris au cours de vos lectures, Isidore apprendra certainement aussi, mais il n'y a pas d'urgence, elle ne fait de mal à personne, bien au contraire, c'est tellement agréable de lire ces jeunes passionnés de ce dont ils parlent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 10:46

Comme je le disais ailleurs, sous une autre forme, le rire est une forme de moquerie…et pourtant nous rions tous, espérons le tout du moins Laughing ; la moquerie n’est donc pas mal en soi, ne tombons pas dans le « politiquement correct ».

Ce forum n’a rien contre les apprentis poètes ou écrivains, du moins envers ceux qui voient un peu plus loin que leur nombril…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 17:38

Ma réponse n'était pas écrite dans le but de choquer, ni même de dénigrer qui que ce soit ici, je me demande même si l'on a pas cherché un autre sens à ce que je voulais dire...

Si ce que vous avez compris est que j'ai un certain mépris pour les pseudos-poètes qui utilisent des rimes à la noix, ont deux sujets de poèmes: l'amour et le suicide, ne lisent d'Harry Potter et se prennent pour des poètes à part entière, je le confirme.

Mais mon message était sensé être un trait d'humour à ce qu'avait dit la première personne qui se plaignait de ce que les forums habituels étaient habituellent infestés de ce genre de personnes. Je n'ai fait que répondre, il est vrai que cela ne me pose pas de problème de caricaturer certaines personnes, mais en mon sens il n'y a personne qui aurait pu se sentir vexé sur ce forum étant donné que la petite moquerie ne visait personne à part la catégorie de personnes cité plus haut.

Quand à votre opinion sur le fait qu'il vaut mieux voir le message que la forme, c'est peut-être une opinion que tout le monde ne partage pas. Je trouve qu'il faut garder un certain niveau de qualité en poésie. On ne peut pas empêcher les gens d'écrire des poèmes mais lorsqu'on dénature la poésie, cela peut ne pas plaire à tout le monde.


J'ai répondu ce que j'avais à répondre, j'espère ne pas avoir jeté un mauvais climat sur ce forum, je suis dessus depuis tellement peu de temps.
J'ai été très étonnée car je voulais tellement peu blesser quiconque, dans mon esprit mon message était juste un trait d'humour un peu sarcastique, j'ignore encore si ce que je voulais réellement dire vous a déplu ou si vous avez déformé mes propos.
Quioi que j'ai pu faire, si cela peut arranger les choses, je m'en excuse...

Ajoutons peut-être en dernier lieu qu'à mon avis il était inutile de créer une place publique pour ce problème, et d'ameuter tout le forum. Si vous aviez quelque chose à me reprocher personellement, je crois que l'utilisation du message privé est plus judicieuse, mais j'ignore si les invités peuvent en envoyer donc je parle peut-être sans savoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 17:48

Tu es toute excusée Isidore, et la plupart d'entre nous, si cela peut te rassurer, a très bien compris ton petit trait d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 18:02

Isidore Ducasse a écrit:


J'ai répondu ce que j'avais à répondre, j'espère ne pas avoir jeté un mauvais climat sur ce forum, je suis dessus depuis tellement peu de temps.
J'ai été très étonnée car je voulais tellement peu blesser quiconque, dans mon esprit mon message était juste un trait d'humour un peu sarcastique,

Rassure toi Isidore, tu n'as nullement créé de mauvais climat et nous avons bien compris comme le dit Bibliomane, le sens de ta petite note d'humour plutôt rafraîchissante ,je dois avouer...:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 19:35

Marie a écrit:

Isidore est une jeune fille de 17 ans, et si on est sérieux quand on a 17 ans, c'est qu'on est déjà mort, non?

Isidore est une exception, car on est très sérieux quand on a 17 ans ; à mon humble avis, c'est bien le problème de nos (très) jeunes poètes. Le thème de la mort et du suicide revient souvent, c'est vrai.

J'entendais aussi par "nombrilisme" les sujets de leurs poèmes, systématiquement centrés sur leur moi : leurs douleurs, leurs sentiments, la croyance d'avoir un destin hors du commun (le commun, c'est nous tous méchants z'hommes, qui ne comprenons pas leurs problèmes existentiels) etc.

Je trouve ce romantisme morbide, grotesque et ridicule. Cela dit, chacun son esthétique, nous sommes d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:00

On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
- Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants !
- On va sous les tilleuls verts de la promenade.
Les tilleuls sentent bons dans les bons soirs de juin !
L'air est parfois si doux, qu'on ferme la paupière ;
Le vent chargé de bruits, - la ville n'est pas loin, -
A des parfums de vigne et des parfums de bière ...
- Voilà qu'on aperçoit un tout petit chiffon
D'azur sombre, encadré d'une petite branche,
Piqué d'une mauvaise étoile, qui se fond
Avec de doux frissons, petite et toute blanche ...
Nuit de juin ! Dix-sept ans ! - On se laisse griser.
La sève est du champagne et vous monte à la tête ...
On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête ...

Le coeur fou Robinsonne à travers les romans,
- Lorsque, dans la clarté d'un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l'ombre du faux-col effrayant de son père ...
Et, comme elle vous trouve immensément naïf,
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d'un mouvement vif ...
- Sur vos lèvres alors meurent les cavatines ...
Vous êtes amoureux. Loué jusqu'au mois d'août.
Vous êtes amoureux. - Vos sonnets la font rire.
Tous vos amis s'en vont, vous êtes mauvais goût.
- Puis l'adorée, un soir, a daigné vous écrire ... !
- Ce soir-là, ... - vous entrez aux cafés éclatants,
Vous demandez des bocks ou de la limonade ...
- On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans
Et qu'on a des tilleuls verts sur la promenade

Roman Arthur Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:01

Ouf! Je dois avouer que je suis rassurée... j'avais été tellement étonnée de cette accusation.
Les gens qui ne supportent pas les critiques, même lorsqu'elles ne leur sont pas destinées, m'agacent un peu... Je ne sais pas si c'est une bonne idée de s'inscrire sur un forum littéraire lorsqu'on pense ainsi, car qu'ont fait certains grands écrivains, à part dénoncer les traits de caractères qui leur déplaisait chez l'homme? Je ne prétends certe pas me hisser à leur niveau, mais est-ce que la dénonciation ne fait pas un peu partie du devoir d'un écrivain engagé?
Enfin bon, je n'en garde pas rancoeur, bien-sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:14

Marie a écrit:
On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.
Roman Arthur Rimbaud

J'avais compris la référence, mais je crois à l'inverse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Jeu 23 Aoû 2007 - 20:20

Citation :
J'avais compris la référence, mais je crois à l'inverse
Je n'en doute pas, mais j'aime bien ce texte...
Je ne sais pas... Je ne dirais pas "sérieux". Simplement sans recul, évidemment. Et donc persuadé. Mais moi, cela me touche , je trouve cela tellement triste quand à 15 ans ,ils sont déjà revenus de tout...
J'aime bien ton avatar, Boutelleau, qui est ce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Invité



MessageSujet: Pour en finir   Jeu 23 Aoû 2007 - 21:46

Bonjour Isidore
Je n'ai pas voulu, par mon mot, t'accuser de quoi que ce soit et crois-moi j'ai horreur des jugements. Non, j'ai dû mal m'exprimer tout simplement.
Je ne voulais aucunement créer une polémique crois-moi. Mon message voulait tout simpelemnt te souligner que je n'étais pas d,accord avec certains de tes propos et que les mots, peu importe comment et par qui ils sont écrits ont tous une valeur et que parfois, l'anonymat de la toile portait souvent à confusion et certains messages passent plus mal que d'autres. (Comme le mien par exemple et le tien par lequel j'ai ressenti un certain sarcasme tu vois). Enfin, cessons là ce débat et ne t'excuse pas d'être ce que tu es et j'en ferai tout autant. Voilà la beauté de la littérature, chaque opinion à sa richesse... Mais faut jamais oublier que selon Marc-André Lacombe: «La liberté d'expression est le droit de dire ce que l'on veut, pas le droit de dire n'importe quoi.»

Psst Marie: Comme toi j'ai vu neigé et Vian, Rimbaud et compagnie font partie de mes lectures également...

Merci de vos mots tout le monde et au plaisir. flower
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Ven 24 Aoû 2007 - 1:47

Oui, bien, c'est pas tout ça, Francis, il faudrait peut être t'inscrire, maintenant ? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Ven 24 Aoû 2007 - 13:00

Marie a écrit:
J'aime bien ton avatar, Boutelleau, qui est ce?

C'est Jacques Chardonne, rare photographie d'icelui trouvée sur Google images.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   Ven 24 Aoû 2007 - 18:19

Citation :

C'est Jacques Chardonne,
Merci! D'où ton pseudo...
Tu nous parleras de Chardonne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mot pour Isidore Ducasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mot pour Isidore Ducasse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PRÉDICTION POUR 2009...SELON GINETTE BLAIS ASTROLOGUE
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Comment faire une croix pour indiquer le décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Forum du forum :: Visiteurs, exprimez vous ici…-
Sauter vers: