Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Night Call [Dan Gilroy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeSam 29 Nov 2014 - 8:57

Night Call, Dan Gilroy
Night Call [Dan Gilroy] 33274410


Histoire d'un journaliste de rue, caméra au poing, qui traque et film les crimes de la nuit pour les vendre au journal tv du matin.


Images de départ de Los Angeles à couper le souffle - ensuite j'ai été trop happée par ce qui se passait pour même me rendre compte de la qualité.
Film qui prend aux tripes.
Essentiellement grâce au jeu de Jake Gyllenhal qui crève l'écran. Incroyable prestation. Ce personnage vraiment troublant, ambigu, et finalement flippant. Sorte de génie éponge prêt à tout pour utiliser le savoir et la matière qui s'offre à lui, pour que sa vie prenne l'envol carriériste.

Terrible décortiquage de système d'information sensationnelle, les questions de l'audimat, de la course aux images les plus spectaculaires.

Les scènes de crime filmées par Lou sont excellemment bien mises en scène, entre tension, peur, adrénaline, et soutien (on aime ce Lou, qui pourtant s'avère de plus en plus extrême, calculateur, mauvais?).

Faut le voir !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 19:50

Queenie a écrit:
Night Call, Dan Gilroy
Night Call [Dan Gilroy] 33274410

Los Angeles filmée de nuit et caméra au poing, par un type prêt à tout pour vendre du sensationnel, en gros c'est le sujet et il a de quoi accrocher. Surtout quand on sait que ce sont les mêmes producteurs de Drive qui sont à l'origine du projet. Dan Gilroy le metteur en scène, nous prend par les tripes, comme dit Queenie, et ne nous lâche plus.

C'est donc l'histoire de Lou, un jeune qui passe ses nuits à piquer des métaux pour les revendre à des ferrailleurs. Incidemment, un soir il tombe sur un accident spectaculaire et très vite, entrevoit l'opportunité d'en faire son business. De jeune chapardeur un peu braque, il se convertit alors en traqueur d'images chocs, vite rattrapé par l'immoralité  que cette démarche engendre. Entre la soif de réussir et le plaisir pervers qui en résulte, l'ascension est facile...

Jake Guyenhaal y est  génial. Sous son sourire de bon élève, le regard de sociopathe dévoré par l'arrivisme en devient carrément flippant. Il faut le voir arpenter les rues désertées de LA dans sa Dodge rouge, charognard guettant sa proie, juste mû par la performance à tout prix et délesté de toute humanité. Quant à la fin, cynique au possible, elle dit tout sur cet univers corrompu aux extrêmes. Une belle réflexion sous-jacente.  Courez-y!

Night Call [Dan Gilroy] 14-nig10

Night Call [Dan Gilroy] 28397710
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 21:09

Miam ce film !
ça ne m'étonne pas qu'il t'ai plu!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeLun 8 Déc 2014 - 21:59

Queenie a écrit:
Miam ce film !
ça ne m'étonne pas qu'il t'ai plu!

Je l'attendais tapie dans un coin, hé hé!

(Toi non plus, ça ne m'étonne pas Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeJeu 11 Déc 2014 - 22:25

Night Call

J'ai aussi été impressionné par la performance hallucinante de Jake Gyllenhaal, qui compose littéralement une charogne se nourrissant du sang et de la souffrance des autres. Son visage est un masque dénué d'expression et son discours désincarné est à la fois hypnotique et effrayant. L'ambiance nocturne de Los Angeles est filmée comme un lent cauchemar, où chacun est happé et aveuglé par les sirènes d'un spectacle morbide.

Le film est tout de même moins convaincant lorsqu'il cherche à explorer une résonance médiatique et les racines d'un voyeurisme. Dan Gilroy est lui aussi fasciné par son personnage et Night Call devient très vite un spectacle replié sur lui-même. L'interprétation et la représentation d'un environnement urbain sont mémorables mais la démonstration semble finalement un peu factice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeDim 4 Jan 2015 - 0:40

Film plastiquement très réussi. Quelle ambiance ! Quelque chose d'un film de vampire urbain en quelque sorte (le visage de Lou est cauchemardesque). On pense parfois à Crash de Cronenberg (sans la dimension abstraite et métaphorique) jusqu'à la belle bande son de James Newton Howard qui rappelle un peu celle de Howard Shore. Une réussite du genre qui fait froid dans le dos. René Russo est formidable aussi.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitimeDim 5 Avr 2015 - 17:28

Night Call [Dan Gilroy] Ht_nig10

mouais. pas emballé. Jake Gyllenhaal en fait beaucoup plus que beaucoup trop et l'argument du film, qui est volontiers caricatural, est trop light pour tenir 1h50. les images somme toute assez banales ne font pas passez une bonne heure de pub pour la dernière Dodge (ou l'inverse ?).

je me suis ennuyé en fait. bailler

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Night Call [Dan Gilroy] Empty
MessageSujet: Re: Night Call [Dan Gilroy]   Night Call [Dan Gilroy] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Night Call [Dan Gilroy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couches Sweet-Night
» MATTENE
» Dupe club mac
» (daley & pandora) Our night is a dream for free
» not a good night (with ginny and sasha)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: