Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Antoine Choplin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeJeu 21 Aoû 2008 - 20:50

et merci pour ton commentaire Biblio qui est comme toujours drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 24 Avr 2009 - 16:51

Une bonne occasion de remonter ce fil Wink

le poche est là:

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Couv-938

L'impasse

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 24 Avr 2009 - 17:04

Le Bibliomane a écrit:
"L'impasse"

Avec « L'impasse », Antoine Choplin nous plonge dans un univers où règnent la peur et la violence, un univers de cauchemar qui est aujourd'hui encore le quotidien de millions de personnes dans le monde. Mais au delà de toute cette violence, de toutes ces exactions, de cette sauvagerie qui semble définitivement intrinsèque à l'espèce humaine, ne reste-t-il pas une place, si infime soit-elle, pour la compassion, l'échange et l'amitié ? Le monde, nous le constatons malheureusement tous les jours, est plein de Kalinski en puissance ou en passe de le devenir. Les Timour et les Oleg sont, hélas! beaucoup plus rares.

(Merci Aériale pour cette belle lecture)

C'est un texte fort que j'ai beaucoup aimé aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeSam 5 Sep 2009 - 15:52

choplin - Antoine Choplin - Page 3 A27
Apnées
Citation :
Présentation de l'éditeur
Alors qu'il se rend au bord d'un lac pour une séance d'apnée (discipline âpre, exigeante et de faible profit), un homme est victime d'une panne de voiture et échoue à Plan-les-Ouates, bourgade qu'il ne connaît pas.
Ainsi, dans l'attente d'une réparation, s'ouvrent à lui quelques heures d'une vacuité parfaite dans un espace vierge de tout repère. Embarrassé par cette liberté inopinée - que faire de ce temps ? Pourquoi se diriger ici plutôt que là -, il décide de confier son itinéraire à celui d'une femme dont il entreprend la filature.

Le récit de cet homme, avec son appétit des mots, est singulier et témoigne d'un lien ambigu à la complexité du monde qui l'entoure : sa passion ludique pour la lexicographie serait une manière de tenter de l'embrasser ; son besoin d'apnée, le signe d'une incapacité à le faire.

Au début de cette lecture je me suis dit – tu ne vas pas mettre sur le forum.. tu ne sauras rien en dire..et puis je pensais que je n’allais rien en dire parce que j’avais peur que ce livre ne me plaisait pas.

Et ben, me voilà avec un avis très enthousiaste sur ce livre

Je n’avais pas compté avec le talent d’un auteur qui arrive à faire virevolter une histoire sur 100 pages. Mais calme et sereinement, les mots qui se posent en toute douceur.
Et beaucoup de mots nouveaux que j’ai dû revoir au dictionnaire – mais cela à fait plaisir, comme essayer un nouveau plat – j’avais l’impression de m’approprier ce roman dans son entièreté.

Décidément j’aime bien ce que fait cet auteur.. et je le félicite de publier à son rythme pour réjouir ses lecteurs avec de tels romans.



Extrait

Elle continua : ça doit faire drôle de se retrouver à quatre-vingts mètres en dessous de la surface du monde.
Là, je me tournai vers elle. Retrouvai son visage lisse et fin. Ses yeux sur moi.
On est bien, je dis.
Un temps.
Enfin, je veux dire on est bien à quatre-vingts mètres. On n’a pas envie de remonter. C’est pas qu’on veut mourir, bien sûr. Non, juste rester là, au fond de l’eau. On est bien, vous savez.
Nous avions ralenti le pas, étions presque à l’arrêt. C’est pour ça, évidemment, on a envie de pouvoir allonger un peu la durée.
Elle dit oui, je comprends.
C’est du travail quand même, j’ajoutai.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Jan 2010 - 11:05

choplin - Antoine Choplin - Page 3 L6315510
Cour Nord
Citation :
Présentation de l'éditeur
Cela se passe au début des années 80. Cela pourrait se passer aujourd'hui. Dans une petite ville du Nord, le personnel d'une usine menacée de fermeture est en grève. Le jour, Léo participe mollement à la lutte, aux côtés de son père, leader syndical. La nuit, il répète dans un quartet de jazz. Autour d'un double portrait d'un père et de son fils, de ses variations et de ses dissonances, Antoine Choplin compose une mélodie sensible. Au moyen d'une écriture dépouillée, il frappe juste et bien. Plus qu'un roman social sur la fin d'un certain monde ouvrier, Cour Nord est un roman plein d'émotion retenue pour le désarroi et les mystères de ses personnages.

Nous gardons le silence un bon moment, accrochés aux derniers mots de mon père.

Antoine Choplin est un expert pour donner des mots à ce silence..
Une histoire qui m’a replongé en effet dans les années 80 avec des grèves, des crises, des licenciements.. mais tout comme le dit la 4e de couverture – n’est-ce pas de toute actualité ?!
Mais à côté de cet aspect sociopolitique, Antoine Choplin écrit un bien bel roman pour emmener son lecteur au plus près des gens impliqués dans ces tourments.
Moments fabuleux entre ce père et son fils qui ont tellement de mal à trouver des mots pour se parler, une belle histoire d’amitié, beaucoup de musique pour moi en tant que fan du jazz..
Très bon moment de lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 19:00

Cour Nord

J'ai beaucoup aimé la relation pudique entre le père et le fils: Le père, vieux lion, guerrier blessé, se bat pour garder son travail, sa dignité face au fils qui ne perd pas son identité quand il perd son travail et a au moins, le jazz comme refuge... J'ai aimé l'amitié subtile entre Léo et Ahmed. Les personnages sont vivants, chacun cherche comment se reconstruire après l'effondrement d'une époque.
Et puis, l'écriture touchante de Choplin, semblable à une partition, nous emmène de la nostalgie à l'espoir d'une autre vie...

Pour ceux qui ne le savent pas, il y a vraiment un terril aménagé en piste de ski à Noeux-les-Mines et le Biplan est une salle de concert à Lille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 20:35

contente de lire que tu as aimé.. il est vraiment à part ce livre.. il me reste encore des images en tête de cette lecture qui reviennent de temps en temps (probablement dû à la grisaille ces dernières semaines Wink )..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Juil 2011 - 8:40

choplin - Antoine Choplin - Page 3 41hwtj10
La Manifestation
Citation :
Présentation de l'éditeur
Ce matin, monsieur Bobbie quitte la grande maison pour faire sa promenade dans les rues de la ville. La même promenade, très exactement, que tous les jours précédents. Ce qu'il ne pouvait prévoir, c'est le cortège bruyant de la manifestation, cette foule
joliment compacte et les slogans attrayants. Intrigué, il s'approche. Jusqu'à se faire happer. Dès lors, tout bascule pour monsieur Bobbie...
Cette courte histoire nous plonge dans l'univers du bizarre monsieur Bobbie, personnage tout droit sorti d'un film de Jacques Tati. Avec une grande économie de moyens, Antoine Choplin construit une fable drôle et désenchantée, métaphore à peine décalée de notre monde moderne et de ses chimères.

J'ai proposé cet auteur pour le portail et bien que je me suis trompée du mois, il va sortir son nouveau roman qu'à la mi-août Wink , j'ai quand même choisi de lire un livre de lui qui m'était encore inconnu.

Il s'agit ici d'un texte très court (45 pages), l'auteur a choisi de l'appeler récit, mais pour ceux qui connaissent Antoine Choplin, c'est très beau et c'est toujours un plaisir de retrouver son écriture.

Mais pour ceux qui veulent découvrir l'auteur, je recommanderais d'autres livres de lui.

Et vive le 17 août pour savourer son nouveau opus!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 13:28

choplin - Antoine Choplin - Page 3 A704
Le héron de Guernica

Citation :
4e de couverture
Guernica, avril 1937. Jeune peintre autodidacte, Basilio passe son temps dans les marais à observer des hérons cendrés. Ce n‘est pas qu’il se sente extérieur au conflit, il a même cherché à s’enrôler dans l’armée républicaine. Mais tandis que les bombardiers allemands sillonnent déjà le ciel, il s’acharne à rendre par le pinceau le frémissement invisible de la vie, dans les plumes d’un de ces oiseaux hiératiques. Dans quelques heures, Guernica sera une ville en cendres, mais c’est un peintre autrement célèbre qui va en rendre compte, magistralement.
L’un comme l’autre, pourtant, le petit peintre de hérons tout autant que le Picasso mondialement connu, nous interrogent sur les tragédies de la guerre et la nécessité de l’art pour en témoigner.

La nécessité de l’art pour témoigner de la guerre.. Antoine Choplin a déjà montré dans d’autres livres qu’il éprouve cette nécessité de parler de la guerre. Mais jamais en sortant « le grand jeu sanglant ». Doux, poétique, beau.. voilà des mots qui ne correspondent en aucun cas avec le sujet ‘guerre’, mais c’en est le cas. L’écriture de Choplin est à la hauteur pour ne pas tourner cette histoire en mièvrerie.
C’est tout bon !

choplin - Antoine Choplin - Page 3 A705

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Envolée postale
Theo

Messages : 259
Inscription le : 30/07/2011
Age : 48
Localisation : Région parisienne

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 13:32

ne me dis pas que tu l'as fini? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 13:34

Theo a écrit:
ne me dis pas que tu l'as fini? What a Face
158 pages.. jypeurien je voudrais qu'il écrit plus.. mais je pense que cette forme 'courte' lui va à merveille.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Envolée postale
Theo

Messages : 259
Inscription le : 30/07/2011
Age : 48
Localisation : Région parisienne

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 13:36

lol. Vendu, je me le commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Envolée postale
Theo

Messages : 259
Inscription le : 30/07/2011
Age : 48
Localisation : Région parisienne

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeVen 2 Sep 2011 - 23:29

bon Kenavo, tu vas être déçue, j'ai moyennement aimé No


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeSam 3 Sep 2011 - 7:47

Theo a écrit:
bon Kenavo, tu vas être déçue, j'ai moyennement aimé No


Spoiler:
 
non, pas déçue.. je suis désolée que le livre ne t'a pas touché autant que moi.. mais chaque lecteur fait sa propre lecture et c'est bien normal de ne pas se retrouver avec les mêmes impressions
surtout que je comprends tout à fait tes arguments
ce que tu éprouves 'léger' est pour moi la voix de cet auteur, qui ne prend pas pour la première fois un sujet violent, et elle arrive à me convaincre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Sep 2011 - 12:21

kenavo a écrit:
choplin - Antoine Choplin - Page 3 A704
Le héron de Guernica

Citation :
4e de couverture
Guernica, avril 1937. Jeune peintre autodidacte, Basilio passe son temps dans les marais à observer des hérons cendrés. Ce n‘est pas qu’il se sente extérieur au conflit, il a même cherché à s’enrôler dans l’armée républicaine. Mais tandis que les bombardiers allemands sillonnent déjà le ciel, il s’acharne à rendre par le pinceau le frémissement invisible de la vie, dans les plumes d’un de ces oiseaux hiératiques. Dans quelques heures, Guernica sera une ville en cendres, mais c’est un peintre autrement célèbre qui va en rendre compte, magistralement.
L’un comme l’autre, pourtant, le petit peintre de hérons tout autant que le Picasso mondialement connu, nous interrogent sur les tragédies de la guerre et la nécessité de l’art pour en témoigner.

Je comprends les réticences de Theo. Pour ma part, je partage, disons à 90%, l'enthousiasme de kena. En cette rentrée littéraire, je place pour l'instant Arditi, Chalandon et Ovaldé au-dessus du lot, mais je garde une place à part pour Choplin.

Ce qui frappe dans Le héron de Guernica, d'Antoine Choplin, c'est l'économie de mots. Rien de grandiloquent dans ce roman, bien au contraire, une simplicité, une pureté, une sorte de naïveté qui correspond au caractère de son modeste héros, Basilio, ce peintre timide qui croisera la route de Picasso, sans pouvoir lui adresser la parole. Ce parti pris de la douceur est d'autant plus étonnant que Choplin raconte l'horreur de Guernica, un sombre jour d'avril 37. Mais il le fait à travers le regard de Basilio, celui d'un artiste, d'un être qui pense à la beauté des choses avant tout et se trouve déboussolé dans le bruit et la fureur des bombardements. S'il est sobre dans son écriture, Antoine Choplin n'en possède pas moins un talent d'évocation stupéfiant pour "photographier" les situations (le marché, le déserteur, le face à face avec le héron ...) et les personnages, campés de telle façon, qu'ils sortent littéralement du livre et qu'on jurerait les voir pour de vrai. Au-delà de son thème sous-jacent : qu'est-ce que l'art et comment doit-il (peut-il ) témoigner du fracas du monde ?, Le héron de Guernica est un livre fragile et précieux d'une infinie richesse malgré sa brièveté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




choplin - Antoine Choplin - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Antoine Choplin   choplin - Antoine Choplin - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Antoine Choplin
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» CATTEVILLE X GERVAIS (Montreuil en Caux)
» Entre maman qui cuisine les petits pots
» La fête de Noel qu'en est 'il?
» Vermette...
» A MEDITER !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: