Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edouard Limonov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Edouard Limonov   Mar 16 Déc 2014 - 10:49



Citation :

Edouard Limonov est un écrivain politique franco-russe et dissident politique,fondateur du parti national bolchévique.

Après son adolescence en Ukraine, devenu idole de l'Underground soviétique sous Brejnev,il s'est ensuite exilé aux Etats Unis. Ecrivain branché à Paris, soldat perdu dans les Balkans, il a vécu l'après guerre de Russie avant de devenir le chef charismatique d'un parti de jeunes despérados.

Selon Emmanuel Carrère, son biographe, « sa vie symbolise bien les rebondissements de la seconde partie du xxe siècle ».

source : condensé babelio de l'article wikipedia

Bon, je me lance !
Euh...
Pas facile.

D'emblée, citons le bonhomme sur ses opinions politiques. Chacun en fait ce qu'il veut :
"Je suis socialiste, sans être marxiste. Mon régime idéal c'est plutôt une application de l'anarchisme de Bakounine et de Proud'hon, en fait de tous les penseurs socialistes pré-marxistes." - Interview dans Causeur - oct 2013


Posons un lien : http://www.tout-sur-limonov.fr/

Au passage, vous verrez que Carrère se fait un peu écorcher, avec certaines "approximations". Je le lirai quand je pourrai pour voir, mais d'abord je pars de la source : Limonov lui-même !

Autoportrait d'un bandit dans son adolescence

Un pavé en pleine face !  

D'abord l'Ukraine. Pas seulement toile de fond. Héroïne du livre.
Une ville industrielle, de prolétaires, où on s'ennuie sous les années de Nikita, avec des miliciens brutaux, mais enivrés, des administrations molles et une atmosphère soporifique.

On est en 1958.

Passons à l'écrivain qui raconte l'histoire (autobiographique) d'Eddy-Baby, un gamin de 15 ans, vivant à Kharkov et cherchant à se procurer de l'argent pour entretenir sa dulcinée, une poupée de luxe, apparemment.
Apparemment, seulement. On découvrira son histoire à la fin .

Car ce fantastique roman est un récit d'apprentissage de la vie, de la réalité et de ce qui se cache sous les couches épaisses d'ignorance et de crasse.
Notre héros : un poète, différent des nombreux voyoux qu'il fréquente. Et pourtant un petit délinquant en formation, qui a bien compris que dans la vie, pour être dans le ton du livre, "on baise ou on se fait baiser*".

L'auteur présente ainsi une constellation de personnages autour de ce gamin attachant et déjà désabusé. De criminels mélomanes, d'ivrognes lucides, d'anciens de Kolyma, de "vrais hommes" et surtout, surtout de vrais prototypes de profils Russes : il y a celui qui veut tuer, pour voir ce que ça fait (ça nous rappelle un certain héros dostoïevskien...), celui qui traîne (Oblomov ?) et tant d'autres qu'on a croisés dans les grands romans Russes.

Hymne discret mais puissant aux lettres Russes, à la fameuse âme Slave éprise de force, de virilité et de fierté nationale, mais si profondément existentialiste...

C'est à la fois un voyage à travers l'Histoire (non politisée toutefois), les destins humains, la description d'une monde parallèle : les délinquants (que l'auteur oppose à la "tribu moutonnière", les pauvres abrutis qui bossent dans les usines), les rapports hommes/femmes (pas tendres et avec viols à l'appui), en même temps que l'éveil d'une sensibilité, celle d'Eddy-Baby, qui se rêvait explorateur et prend conscience de la laideur et de la violence du monde.

C'est à la fois hyperréaliste et en même temps si nuancé.

Il faut être Russe pour savoir suggérer concomitamment la délicatesse et la brutalité.

Avec cette question obsédante : au fond, qu''est-ce qu'un vrai homme ?



Très haut niveau.


* cette expression vulgaire est de moi


Dernière édition par animal le Mar 16 Déc 2014 - 12:58, édité 2 fois (Raison : ajout bio et photo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mar 16 Déc 2014 - 11:00

La plume.

Et c'est là que ça devient difficile à décrire.

Pourquoi on est totalement drogué à ce style là au point d'en oublier sa station de train (!).

A la fois, alerte, rythmé, rapide et synthétique. Magique car il se passe tout, il se passe rien.

Le rapport au temps : le môme cherche du fric. C'est le prétexte à 250 pages de présentation d'un milieu, d'un état d'esprit et des différentes tendances sociales du moment. Avec une misère matérielle et morale dans certains cas, à peine effleurées et pourtant bouleversantes. Comme une des femmes, qui se prostitue. Cela vous arrive ainsi, au détour d'une phrase et hop, on repart dans le récit.

On croise les Géorgiens, les Azerbaïdjanais... A l'époque, on préfère parler Russe car ukrainien, "ça fait paysan".

L'auteur se livre à une vraie chronique sociologique et culturelle.

J'en ai appris plus avec ce livre qu'avec l'actualité sur cette région dont on parle beaucoup en ce moment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mar 16 Déc 2014 - 18:57

tina a écrit:


J'en ai appris plus avec ce livre qu'avec l'actualité sur cette région dont on parle beaucoup en ce moment.




Ah ah....ça, ça me tente bien. Je note.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mar 16 Déc 2014 - 21:09

C'est clair que ça a l'air fameux ! Merci tina pour cette ouverture de fil hyper alléchante !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mer 17 Déc 2014 - 8:58



chance il est à ma médiathèque, c'est le seul livre d'ailleurs.

merci Tina pour ton commentaire qui nous appelle à cette lecture.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mer 17 Déc 2014 - 21:12

Aussi à ma bibli... ô, damnation ! ça sent à nouveau la LC toute cette affaire !chut!

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 9:42

Je viens de terminer ce livre.

Tina dans son commentaire rend justice à ce livre, je ne pourrais rien ajouter de mieux.

Seulement mon étonnement qu'un petit loubard, vivant dans un quartier semblable à nos cités françaises, puissent aimer et maîtriser l'écriture.

Si l'on en croit le livre, c'est après s'être fait "tabasser" copieusement par un plus grand qu' Eddy comprend qu'il lui faut être fort pour ne plus subir, alors il fait le choix d'abandonner les études (lui qui partageait son temps entre l'école et la bibliothèque) et de devenir un autre homme, il devint délinquant.

"Ce jour là il s'était arrêté peu après sa maison [] avait posé sa sacoche par terre, retiré sa cravate de pionnier et l'avait fourré dans sa poche. Ce geste n'avait rien à voir avec un reniement de l'organisation des pionniers. Il symbolisait plutôt pour Eddy-baby le début d'une vie nouvelle. Il avait décidé d'abandonner ses livres, d'entrer dans un monde réel et d'y devenir le plus fort et le plus courageux."

Il y a beaucoup de mépris de la part des loubards, comme d'ailleurs des quelques personnes qui ont une "position"( militaires, intellectuels) vis à vis des "prolétaires" ; Eddy appelle l'ensemble des ouvriers "la moutonnière".

On n'arrive pas à en vouloir à cet adolescent qui s'effraye lui-même parfois de ses pensées et qui pleure en cachette sur son premier amour.

De saisissants portraits de personnages, comme celui de Slava le Tsigane, psychologue à son heure ou Assia l'amie, voire les chefs de gangs des différents territoires, de la milice.

c'est un récit intéressant servit par un style très réaliste, mobile et qui recrée l'atmosphère de l' époque (révolue ? pas sur)

à présent je vais certainement lire, plus tard une biographie sur Limonov, je veux en connaître plus de cet homme.


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 13:51

Encore plus envie de le lire!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 14:58

Vos commentaires donnent furieusement envie d'en savoir davantage. C'est dans ma LAL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 15:27

Pour moi, c' est le contraire ! Au royaume des aveugles les borgnes sont rois... Wait and see !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 17:34

tu parles de Limonov ou du livre là ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 18:26

Bédoulène a écrit:
tu parles de Limonov ou du livre là ?
Je parle de l' auteur.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 18:33

donc tu ne l'aimes pas, mais c'est l'homme ou l'écrivain ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Dim 4 Jan 2015 - 18:37

Bédoulène a écrit:
donc tu ne l'aimes pas, mais c'est l'homme ou l'écrivain ?
Je n' aime pas l' homme et très partialement j' ai de fortes préventions contre l 'écrivain.
ça m' arrive de temps en temps et j' assume... Wink

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Edouard Limonov   Mar 6 Jan 2015 - 17:19

c'est ton droit !

je vais poursuivre (mais pas avant un certain temps, ma médiathèque m'a dit que ce n'est pas le moment de faire des suggestions d'achat car le budget n'étant pas connu avant mars, plus d'achat !)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edouard Limonov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edouard Limonov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la folie chez MAC Edouard Herriot à Lyon !!!!
» Coopération régionale : le président de Caen la mer écrit à Edouard Philippe
» La tour mystèrieuse photographiée par Edouard FORTIN
» Joyeux anniversaire Edouard
» Edouard, mon parcours militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: