Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

  Leila Slimani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Leila Slimani    Mer 17 Déc 2014 - 14:11



Bio (source Wikipedia)
Citation :
Leïla Slimani est née le 3 octobre 1981 à Rabat, d'une mère franco-algérienne et d'un père marocain, est une journaliste et écrivain franco-marocaine1. elle a grandit dans une famille de culture française (son père est banquier ; sa mère est médecin) 1. En 1999, elle gagne Paris pour ses études. Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris2, elle s'essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l'École supérieure de commerce de Paris. Elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l'Afrique du Nord
.
En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, Dans le jardin de l'ogre. Le sujet (l'addiction sexuelle féminine) et l'écriture sont remarqués par la critique et l'ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 20146.

...




Citation :
"Une semaine qu'elle tient. Une semaine qu'elle n'a pas cédé. Adèle a été sage. En quatre jours, elle a couru trente-deux kilomètres. Elle est allée de Pigalle aux Champs-Elysées, du musée d'Orsay à Bercy. Elle a couru le matin sur les quais déserts. La nuit, sur le boulevard Rochechouart et la place de Clichy. Elle n'a pas bu d'alcool et elle s'est couchée tôt. Mais cette nuit, elle en a rêvé et n'a pas pu se rendormir. Un rêve moite, interminable, qui s'est introduit en elle comme un souffle d'air chaud. Adèle ne peut plus penser qu'à ça. Elle se lève, boit un café très fort dans la maison endormie. Debout dans la cuisine, elle se balance d'un pied sur l'autre. Elle fume une cigarette. Sous la douche, elle a envie de se griffer, de se déchirer le corps en deux. Elle cogne son front contre le mur. Elle veut qu'on la saisisse, qu'on lui brise le crâne contre la vitre. Dès qu'elle ferme les yeux, elle entend les bruits, les soupirs, les hurlements, les coups. Un homme nu qui halète, une femme qui jouit. Elle voudrait n'être qu'un objet au milieu d'une horde, être dévorée, sucée, avalée tout entière. Qu'on lui pince les seins, qu'on lui morde le ventre. Elle veut être une poupée dans le jardin de l'ogre".


Adèle l'héroïne, journaliste à temps partiels, est mariée depuis presque dix ans à Richard, chirurgien reconnu. Ils donnent tous deux l'image de la réussite sociale: beaux, jeunes et parents d'un petit garçon.Tout semble lisse, mais derrière tout ce confort apparent, la jeune femme s'ennuie. Les premières lignes dévoilent d'emblée sa maladie: un frénétique besoin d'inconnus qu'elle consomme comme d'autres dévorent le chocolat, les remords en moins. "Dans son amnésie flotte la rassurante sensation d'avoir existé mille fois à travers le désir".

Récit déroutant d'une addiction avilissante, où Adèle cherche par tous moyens à exister, à combattre le vide de son existence, et dans laquelle bien sûr, elle se perd encore plus. L'écriture est  nerveuse et précise, on est saisi d'entrée par ce personnage atypique, car l'auteure n'use pas de langue de bois, tout en évitant le scabreux. Un style très authentique qui arrive à interpeller tant la désespérance suinte au bout de tout ça. Une sacrée plume, une auteure à retenir.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Dim 11 Sep 2016 - 21:51

Au Masque et la plume ils étaient en transe pour son second roman Chanson douce qui raconte le meurtre de deux enfants par leur nourrice et le contexte qui a mené à ce geste. Ils m'ont donné envie en vantant la grande qualité de son écriture et du dispositif. À suivre...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17335
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 12 Sep 2016 - 7:26

merci Aériale de nous faire connaître cette auteure (j'ai les 2 livres, pour dans quelques temps)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale


Messages : 775
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Jeu 22 Sep 2016 - 20:02

Dans le jardin de l'ogre

Qu'il est dur d'écrire un avis sur ce livre ! Déjà parce que je suis un homme et que mon empathie fut dès lors limitée puisque je me suis davantage identifié au mari qu'à l'héroïne. Je ne suis pas sur que Leila Slimani souhaite qu'on plaigne cette héroïne de toute façon.
Ensuite car il s'agit d'une psychopathologie complexe, et il est difficile de s'informer objectivement tant les tabous sociaux et moraux persistent.
Néanmoins, je fus troublé et très ému par les tourments décrits et dont est victime Adèle, par cette sorte de vacuité existentielle qu'elle cherche irrationnellement à combler.
Leila Slimani est une grande auteure cela ne fait pas de doute pour moi. Elle parvient à créer une ambiance, à instaurer une profondeur psychologique et à sortir des stéréotypes de manière brillante. Nous sommes de suite happés par le récit qui au premier abord est pourtant loin de nos préoccupations.
Le style est fluide, d'une fluidité presque gênante car il ne semble rien avoir de particulier, puis au fil des pages on se rend compte que sa particularité est de décrire simplement et avec douceur les pires choses et les plus complexes événements ou sentiments.
C'est la force de Madame Slimani qui a tout pour inscrire son nom au panthéon de la littérature francophone. Ce livre restera longtemps grave en mon coeur et en ma mémoire.

_________________
"Un bon livre n'est pas fait pour endormir le lecteur mais pour qu'il saute de son lit et qu'il coure en caleçon taper sur la gueule de l'auteur ." Bohumil Hrabal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Ven 23 Sep 2016 - 9:14

Jérome Garcin et les 4 critiques du Masque et la Plume étaient unanimement enthousiastes sur son nouveau livre, Chanson douce, que j'ai ramené de la médiathèque hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Ven 23 Sep 2016 - 11:59

Hanta a écrit:
Le style est fluide, d'une fluidité presque gênante car il ne semble rien avoir de particulier, puis au fil des pages on se rend compte que sa particularité est de décrire simplement et avec douceur les pires choses et les plus complexes événements ou sentiments.
C'est la force de Madame Slimani qui a tout pour inscrire son nom au panthéon de la littérature francophone. Ce livre restera longtemps grave en mon coeur et en ma mémoire.

Je te rejoins Hanta, sur tes impressions. Cette auteure a un style percutant, et bien à elle. Derrière toutes ces descriptions et sentiments délivrés tels quels, sans surcharge de glauque ou de provocant pourtant, on devine une sensibilité particulière. Un style vraiment à part, je suis ravie de découvrir son dernier Chanson douce inscrit sur notre liste Pretexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 26 Sep 2016 - 11:07

Chanson douce.



Voila le genre de livre qui me laisse totalement dubitative. Largement encensé, "critique de notre société", "analyse de caractère"...
Personnellement j'y vois le portait peu nuancé d'un couple de bobos égocentriques et imbus d'eux-même avec leurs petits problèmes de riches, face à une nounou initialement parfaite puis qui peu à peu révèle des imperfections.
Mais les enfants l'aiment tant et c'est si simple... On passe alors de son côté, sa misère existentielle, on entend, les mots "mélancolie délirante", on dissèque peu à peu dans son désarroi et son délire. Et puis ça s'arrête là, sur ce meurtre des deux enfants annoncé à la page 1.
Ca se veut sans doute  explicatif tout en n'expliquant rien (évidemment il n'y a rien d 'explicable dans le meurtre de deux enfants), C'est une description clinique qui gomme l'affectif,  distante. Ca a au moins l'avantage d'éviter le scabreux ou le pathétique. C'est honnêtement écrit, sans plus. Bref, vraiment pas le roman qui m' a fait vibrer  ou qui me sert à grand chose.
D'autres avis m'intéresseraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Hanta
Agilité postale


Messages : 775
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 26 Sep 2016 - 12:11

Je le lirai dès que j'aurais les sous.

_________________
"Un bon livre n'est pas fait pour endormir le lecteur mais pour qu'il saute de son lit et qu'il coure en caleçon taper sur la gueule de l'auteur ." Bohumil Hrabal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 26 Sep 2016 - 12:49

Mince, c’est vrai que ta médiathèque est fermée Crying or Very sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Hanta
Agilité postale


Messages : 775
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 26 Sep 2016 - 12:54

Ah mais non elle ouvre demain :) . Je n'ai plus le réflexe. Je cours demain le chercher.

_________________
"Un bon livre n'est pas fait pour endormir le lecteur mais pour qu'il saute de son lit et qu'il coure en caleçon taper sur la gueule de l'auteur ." Bohumil Hrabal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Lun 26 Sep 2016 - 18:10

J'ai une tête pour deux, c'est ce qui compte rire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Mar 8 Nov 2016 - 12:28

J'ai commencé ce Goncourt. Pour une fois qu'un prix me semble attribué à un livre qui pourrait vraiment me plaire.

pour l'instant j'aime bien l'écriture, à la fois fluide et directe. J'aime bien les personnages, ce couple très moderne, plein de toutes ces choses qu'il faut gérer, de questionnements (une super vie de supers boulots ou/et une super vie de famille. l'envie de s'épanouir dans son boulot. Envie d'être avec ses enfants. Les doutes. Et la gestion des problèmes au fur et à mesure qu'ils arrivent. A colmater les brèches à la va vite)

A suivre.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Mar 8 Nov 2016 - 15:44

-Chanson douce-



Terrible, bien d'accord Queenie. Au départ, un fait divers sordide dont Leila Slimani a tiré une oeuvre sombre et glaçante, mais O combien captivante. Un jeune couple un peu bobo, Myriam et Paul, pris dans le tourbillon de la vie, et dépassés par les tâches quotidiennes, finissent par se reposer entièrement sur leur nounou qui s'avère être une perle rare. Omniprésente et d'une efficacité sans failles, elle va peu à peu s'insinuer dans leur foyer, établir un climat d'extrême dépendance qui va dérégler l'ordre des choses et aboutir à l'inéluctable.

Autant le dire d'emblée, le début est hard. L'auteure nous prend de front et annonce la couleur: Le double crime. Une fois ce passage plus ou moins digéré (très court heureusement) on assiste à une chronologie diabolique. Comment une pauvre fille, veuve et solitaire, totalement dévouée à ces bambins qu'elle considère comme les  siens, en vient elle au plus odieux des actes? Leila Slimani, de son écriture tranchante et précise (parfois entrecoupée d'une grâce surréaliste) met en place les données et décortique les éléments du drame. Pauvreté et carence affective face au désir de réussite, au bonheur affiché. Deux mondes en parallèle qui ne se croisent que dans cette intimité de tous les jours, où chacun peine à garder la bonne attitude. Inquiétés par moments de faits troublants, mais freinés par les scrupules d'un rôle qu'ils ne veulent pas vraiment assumer, Myriam et Paul vont être pris au piège d'une manipulation qui m'a rappelée celle D'après une histoire vraie de De Vigan. Au travers d'une montée en puissance redoutable, où la menace s'insinue par petites touches, Chanson douce est comme un poison que l'on distille en goutte a goutte. Il faut être prévenu, mais quel talent pour décrire la folie. Scotchant, encore! Quelle rentrée  cheers

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Mer 9 Nov 2016 - 8:12

Tu rejoins la plupart des avis que j'ai entendus. Je suis complètement passée à côté honte .
Le parallèle avec Delphine de Vigan ne m'avait pas apparu. Mais l'héroïne de D'après une histoire vraie est une gagnante, alors que la nounou est une perdante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Leila Slimani    Mer 9 Nov 2016 - 14:49

topocl a écrit:
Tu rejoins la plupart des avis que j'ai entendus. Je suis complètement passée à côté honte .
Le parallèle avec Delphine de Vigan ne m'avait pas apparu. Mais l'héroïne de D'après une histoire vraie est une gagnante, alors que la nounou est une perdante.

Tu n'es pas la seule à ne pas avoir accroché. Queenie moyen, et Eglantine pas du tout...

En fait, j'ai aimé son écriture quasi clinique et qu'elle se contente de relever chaque point révélant le malaise, cette progression insidieuse. Ca m'a fait penser à la démarche de De Vigan, surtout dans la manière qu'ont les personnages de se rendre indispensable, ce côté intrusif dont il est dur au départ de se protéger, même s'ils ne se ressemblent pas du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leila Slimani    Aujourd'hui à 2:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Leila Slimani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une chanson douce, Leila Slimani
» photographe Leila Ducos
» Leila Ndabirabe
» C'est comme ça qu'on donne l'exemple
» rééducation périnéale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: