Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Boris Chiriaev

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 0:18



Biographie :

Boris Nikolaïevitch Chiriaev est un intellectuel moscovite, né en 1889 à Moscou dans une famille aisée. En 1918, il est arrêté et condamné à mort pour avoir tenté de quitter la Russie, mais réussit à s’évader. Condamné une nouvelle fois à la peine capitale, il sera finalement envoyé aux Solovki en 1923 où il restera pendant 7 ans. Déporté à Tachkent puis à Stavropol, il quitte l’URSS en 1944 pour l’Allemagne, puis l’Italie où il meurt en 1959. La Veilleuse des Solovki est l'œuvre de sa vie :  une « chronique des temps de naufrage ». L'œuvre est désormais considérée comme un classique de la Littérature Russe.




Commentaire :

Un roman au cœur de l'âme Russe et de son histoire. La Russie est un pays fascinant, fait de paradoxes et ce livre en est une parfaite illustration. Chiriaev dépeint la rupture entre la Civilisation Russe empreinte de spiritualité et l'avènement de la Russie soviétique athéiste. Pour ce faire, il nous raconte son passage dans un des premiers camps de concentration soviétiques. Les dates et les lieux où il a commencé et achevé ce roman sont inscrits à la fin du livre : "Solovki, 1925 - Capri, 1950". Une longue période de maturation. Sept années de vécu, d'observation et 25 ans de réflexion. Un recul qui permet une vision différente d'une transcription « à chaud ». A sa sortie, ce bagne n'était pour lui :

« qu'une horrible fosse béante remplie de sang, de corps torturés, de cœurs déchirés, de crânes fracassés...
Gémissements, hurlements, délires, sanglots résonnaient encore dans mes oreilles.
Au-dessus de l'île sainte que je quittais à jamais, la mort et seulement la mort étendait ses ailes noires.
 ».


Et pourtant, La Veilleuse des Solovki est un livre lumineux, riche de l'effervescence intellectuelle autorisée par ce regroupement unique d'hommes aux horizons divers, cultivés pour la plupart, des hommes éduqués par les livres ou par la rue, la terre, la bible... Des travaux forcés dans le froid glacial aux représentations salutaires du théâtre du camp, Chiriaev nous présente une myriade de personnages hauts-en-couleurs pour certains, humbles et proches de la terre pour d'autres mais tous, sans exception, singuliers. Si je ne devais en choisir qu'un, ce serait le Tsar paysan Piotr Alexéiévitch et l'histoire de son village, Uranie. Une cinquantaine de pages qui, à l'instar des nouvelles de Tolstoï, sont bouleversantes par leur simplicité, leur humilité.

L'auteur choisit la lumière de l'esprit à l'horreur. Néanmoins, si, comme moi, on n'est pas franchement conquis par la Bible, il faudra pardonner à l'auteur la forte connotation religieuse du livre. Mais, pour reprendre la comparaison avec Tolstoï, il s'agit tout autant de spiritualité que de religion, une cure de l'âme en souffrance.


« Aux Solovki, l'effet de cette collision entre deux siècles était plus fort, plus aigu que sur le territoire "libre", et ceci du fait qu'aux Solovki étaient regroupés les protestataires qui, sur le continent, restaient dispersés. Toutefois, aussi bien ici que là-bas, s'avançait pour prendre la place de l'Homme, un "homonculus", un homme machine chez qui le ventre prenait la place du cœur... mais ce cœur battait toujours. Le battement de ce cœur s'entendait encore au camp des Solovki pendant les premières années de son existence, car là se déversaient les dernières gouttes de sang qui s'écoulaient des veines tranchées de la Russie. »

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»


Dernière édition par Heyoka le Sam 20 Déc 2014 - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 55
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 7:47

Très heureux de ton commentaire visiblement si fort autour de ce livre. Je partage le ressentie "d'une lumière venant de ce livre". Justement une "veilleuse" dans la nuit, l'obscurité.
Comme je l'avais dit déjà, j'y étais en... 2006 (???) pour trois, quatre jours. A l'époque je n'avais pas fait des photos, mais je devrais en avoir de par les amis avec lesquels j'y étais. Je vais voir, et peut-être en mettre...

Heyoka a écrit:

L'auteur choisit la lumière de l'esprit à l'horreur. Néanmoins, si, comme moi, on n'est pas franchement conquis par la Bible, il faudra pardonner à l'auteur la forte connotation religieuse du livre. Mais, pour reprendre la comparaison avec Tolstoï, il s'agit tout autant de spiritualité que de religion, une cure de l'âme en souffrance.

Humble suggestion: au lieu de juger l'auteur sur tes ressenties et opinions encore actuels sur la Bible, tu pourrais retourner l'argumentation, ou le pocédé: voir ce qui est si lumineux chez cet auteur et juger de par là les sources, pour ainsi dire. Si l'enracinement orthodoxe et chrétienne (car ce n'est pas juste une spiritualité vague) a eu de tels effets, oui, cela veut dire quelque chose sur l'authenticité des sources, des "origines".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 9:12

OK, je le note et merci Heyoka!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 9:21

tom léo a écrit:
Humble suggestion: au lieu de juger l'auteur sur tes ressenties et opinions encore actuels sur la Bible, tu pourrais retourner l'argumentation, ou le procédé: voir ce qui est si lumineux chez cet auteur et juger de par là les sources, pour ainsi dire. Si l'enracinement orthodoxe et chrétienne (car ce n'est pas juste une spiritualité vague) a eu de tels effets, oui, cela veut dire quelque chose sur l'authenticité des sources, des "origines".
Ah, la fameuse question et l'embarras des mots : spiritualités,... je suis en plein dedans avec le curé d'Ozeron. En tout cas l'exercice a du bon !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 9:30

Merci pour ton ressenti Heyoka sur ce sujet intéressant.

je note je me le procurerai si l'occasion s'y prête (pas à ma médiathèque)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 10:37

tom léo a écrit:
Comme je l'avais dit déjà, j'y étais en... 2006 (???) pour trois, quatre jours. A l'époque je n'avais pas fait des photos, mais je devrais en avoir de par les amis avec lesquels j'y étais. Je vais voir, et peut-être en mettre...

Oh oui, j'aimerais vraiment voir.
Préviens-moi si tu postes des photos. (au cas où je les rate)


tom léo a écrit:
Humble suggestion: au lieu de juger l'auteur sur tes ressenties et opinions encore actuels sur la Bible, tu pourrais retourner l'argumentation, ou le pocédé: voir ce qui est si lumineux chez cet auteur et juger de par là les sources, pour ainsi dire. Si l'enracinement orthodoxe et chrétienne (car ce n'est pas juste une spiritualité vague) a eu de tels effets, oui, cela veut dire quelque chose sur l'authenticité des sources, des "origines".

Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veux dire ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 10:39

topocl a écrit:
OK, je le note et merci Heyoka!

Bédoulène a écrit:
Merci pour ton ressenti Heyoka sur ce sujet intéressant.

je note je me le procurerai si l'occasion s'y prête (pas à ma médiathèque)

J'espère que vous aurez l'occasion de le lire. oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Sam 20 Déc 2014 - 23:24

Encore un livre pour moi !
Je vais voir en médiathèque.
La Russie ne finit pas de m'ensorceler... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 6:04

Je note aussi.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 8:40

Heyoka a écrit:
tom léo a écrit:
Comme je l'avais dit déjà, j'y étais en... 2006 (???) pour trois, quatre jours. A l'époque je n'avais pas fait des photos, mais je devrais en avoir de par les amis avec lesquels j'y étais. Je vais voir, et peut-être en mettre...

Oh oui, j'aimerais vraiment voir.
Préviens-moi si tu postes des photos. (au cas où je les rate)


tom léo a écrit:
Humble suggestion: au lieu de juger l'auteur sur tes ressenties et opinions encore actuels sur la Bible, tu pourrais retourner l'argumentation, ou le pocédé: voir ce qui est si lumineux chez cet auteur et juger de par là les sources, pour ainsi dire. Si l'enracinement orthodoxe et chrétienne (car ce n'est pas juste une spiritualité vague) a eu de tels effets, oui, cela veut dire quelque chose sur l'authenticité des sources, des "origines".

Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veux dire ?


Je pense que Tom relie la "luminosité" à ce qui pour lui en est la source  c'est à dire la foi en la religion Orthodoxe et Chrétienne  (mais je me trompe peut-être)

Et il est tout à fait logique selon "notre spiritualité" d'avoir des ressentis différents ce qui à mon sens ne veut pas dire que l'un ou l'autre des lecteurs est ou n'est pas  dans la vérité.

ce n'est que mon avis.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 10:12

Bédoulène a écrit:
Heyoka a écrit:
tom léo a écrit:
Humble suggestion: au lieu de juger l'auteur sur tes ressenties et opinions encore actuels sur la Bible, tu pourrais retourner l'argumentation, ou le pocédé: voir ce qui est si lumineux chez cet auteur et juger de par là les sources, pour ainsi dire. Si l'enracinement orthodoxe et chrétienne (car ce n'est pas juste une spiritualité vague) a eu de tels effets, oui, cela veut dire quelque chose sur l'authenticité des sources, des "origines".

Je ne suis pas sûre de bien comprendre ce que tu veux dire ?


Je pense que Tom relie la "luminosité" à ce qui est pour lui en est la source  c'est à dire la foi en la religion Orthodoxe et Chrétienne  (mais je me trompe peut-être)
Et il est tout à fait logique selon "notre spiritualité" d'avoir des ressentis différents ce qui à mon sens ne veut pas dire que l'un ou l'autre des lecteurs est ou n'est pas  dans la vérité.
ce n'est que mon avis.

La luminosité éclate de cette effervescence intellectuelle évoquée précédemment mais aussi de sa foi, évidemment, c'est pour ça que je parlais de "cure de l'âme en souffrance". Ce que je voulais dire, c'est que la source de sa spiritualité, qu'elle soit d'origine orthodoxe, chrétienne ou autre, m'importe peu. Chacun puise sa force différemment, l'important étant de préserver son esprit de l'horreur.

Si j'ai tenu à signaler l'importance de la religion dans ce livre, c'est parce qu'il y a pas mal de passages exclusivement religieux, surtout vers la fin et, à fortes doses, ça a tendance à m'ennuyer. J'avais l'impression de lire la Bible et ces passages, pour la plupart ne me parlaient pas du tout. Or, quand j'écris un avis, j'essaye - du mieux que je peux - de mettre en avant les qualités du livre mais aussi, ce que je considère comme les défauts, pour que les autres lecteurs sachent dans quoi ils s'engagent. Et bien, il faut savoir, qu'en ouvrant Les Veilleuses des Solovki, on s'engage aussi dans un discours religieux. Je ne voulais pas juger de la "vérité" de l'un ou de l'autre, simplement ça parlera plus à certains qu'à d'autres, voilà tout. Wink

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 16:57

Je note aussi, merci Heyoka.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 17:10

Je suis très contente que ce livre suscite votre intérêt et espère que vous ne serez pas déçues du "voyage".

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 55
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 18:04

Au moins pour l'instant, je n'arrive pas à trouver accès à mon disque avec les photos, mais ces images vous donneront déjà un très bon avant-goût de ce dont il s'agit:

https://www.google.fr/search?q=google+images+solovki&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:en-US:official&biw=1280&bih=904&tbm=isch&tbo=u&source=univ&ei=7PyWVN-GGMTPaICggbgJ&ved=0CDkQsAQ4Cg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Dim 21 Déc 2014 - 18:50

tom léo a écrit:
Au moins pour l'instant, je n'arrive pas à trouver accès à mon disque avec les photos, mais ces images vous donneront déjà un très bon avant-goût de ce dont il s'agit:

https://www.google.fr/search?q=google+images+solovki&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:en-US:official&biw=1280&bih=904&tbm=isch&tbo=u&source=univ&ei=7PyWVN-GGMTPaICggbgJ&ved=0CDkQsAQ4Cg
aime
J'ai fait une demande  à la médiathèque que je fréquente , il ne reste plus qu'à espérer qu'ils veuillent bien accéder à ma requête d'achat  ! Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Chiriaev
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boris Haguenauer [François]
» Boris Vian, ou l'amour de ma vie.
» BORIS BEREZOVSKY
» LAURIER!
» Bonjour Yvon,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: