Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Boris Chiriaev

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 10:27

La veilleuse des Solovki

Citation :
« Etant enfant, je me suis retrouvé un jour dans un abattoir. J'y ai vu, dans un coin, un tas de viscères provenant d'animaux que l'on venait d'abattre. Entre les poumons rosâtres et les boyaux blanchâtres se détachaient en sombre les petites masses des cœurs d'où s'échappait un épais sang noir... Les cœurs palpitaient encore ; on les voyait se contracter et se dilater dans un rythme irrégulier. La force d'inertie de la vie en allée les possédait encore et les forçait à battre. Les uns se mouraient, les autres s'activaient encore, mais à vide, car arrachés à l'organisme qu'ils servaient, jetés sur le sol maculé et inondé de sang.
Telles m'apparurent les Solovkis des années 1923-927, comme un tas d'entrailles arrachées, mais encore palpitantes et sanguinolentes. Ils n'avaient ni avenir ni présent, ces rebuts jetés sur la grande décharge russe, ils n'avaient qu'un passé. Et ce passé puissant faisait encore frémir leurs cœurs vidés de leur sang.
Ils étaient déjà morts, mais leur cœur battait encore… »

Boris Chiriaev a été déporté aux îles Solovki de 1923 à 1930. C'était l'époque initiale où on y trouvait surtout des aristocrates, des intellectuels, des  religieux,où l'empreinte du monastère valeureux et rayonnant qui avait habité ces îles depuis des siècles était encore marquée, et où N A Frenkel n'avait pas encore soumis le travail forcé à ses vues stakhanovistes.
La veilleuse des Solovki a été écrit sur 25 ans, et forcément, au fil du temps, Chiriaev et son livre ont évolué. Il n'a pas écrit le livre vengeur qu'il projetait initialement, il a fait le choix non des soviétiques, mais de « l'âme russe ».

Citation :
« A travers les ténèbres vers la lumière ; à travers la mort vers la vie »

Les Solovki sont en effet à cette époque un amalgame intime de la tradition  russe historique, avec ce que cela importe de jouissance, de fidélité au tsar, de religiosité et de l'austérité de l'esprit révolutionnaire le plus extrême. Mais tout n'est pas encore tout à fait noir et blanc, des échappées sont encore possibles.
Citation :

« Ainsi s'entremêlaient et s'entrelaçaient bizarrement les délicats fils de soie du passé et la toile rêche des temps nouveaux ».

La veilleuse des Solovki, c'est cette veilleuse qu'a maintenue allumée jusqu'à sa mort un moine ascète retiré dans les forêts voisines, c'est aussi la flamme de l'enthousiasme, de la culture et de la dignité, entretenue par les hommes, malgré le travail exténuant, la peur, les coups et la mort qui rôdait. Cette flamme a revêtu de nombreux aspects, par l'entretien de la culture russe (théâtre, journaux et publications diverses, bibliothèque, musée du monastère astucieusement camouflé sous l' appellation « musée anti-religieux », recherche scientifique...), de la religion, et de divers petits actes d'honneur et de rébellion plus ou moins cachée, dont la célébration secrète de Noël, autour d'un sapin interdit, par six détenus de six religions différentes, est un des points culminants.

Citation :
« La veilleuse de la conscience morale réveillée, ranimée, la Veilleuse  incandescente de l'Esprit »

L'idée de Chiriaev n'est  pas de cacher l'épouvantable quotidien, qui trouve bien le moyen d'apparaître dans toute son horreur au fil de son récit. Mais ce qu'il veut, c'est transmettre depuis son exil italien  un message d'espoir, traquer  l'humain au cœur de ces détenus avilis. Son récit s'appuie sur de nombreux portraits d'hommes et de femmes qui ont tous su trouver quelque chose à opposer à la barbarie et à l'injustice. Ce n'est pas un roman, mais cela se lit comme un roman entre la truculence du conte populaire et le souffle de la tradition littéraire russe. L'écriture est à la fois attentive et habitée, y convergent la tolérance, l' absence de jugement, la malice par moments, et aussi une grande humilité, puisque de Chiraiev lui-même, on entendra très peu parler.


Vous pouvez y aller, le babillage d'Heyoka n'était pas vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 11:04

Très heureux que topocl aimait cette lecture assez unique!

Par rapport à certains aspects:

topocl a écrit:
La veilleuse des Solovki, c'est cette veilleuse qu'a maintenue allumée jusqu'à sa mort un moine ascète retiré dans les forêts voisines, c'est aussi la flamme de l'enthousiasme, de la culture et de la dignité, entretenue par les hommes, malgré le travail exténuant, la peur, les coups et la mort qui rôdait. Cette flamme a revêtu de nombreux aspects, par l'entretien de la culture russe (théâtre, journaux et publications diverses, bibliothèque, musée du monastère astucieusement camouflé sous l' appellation « musée anti-religieux », recherche scientifique...), de la religion, et de divers petits actes d'honneur et de rébellion plus ou moins cachée, dont la célébration secrète de Noël, autour d'un sapin interdit, par six détenus de six religions différentes, est un des points culminants.

. voudrais juste vous proposer une lecture éventuellement complémentaire pour celui qui s'intéresse fortement à la vie sur ces îles et de ce qui y fut encore possible. Sont parus en français dernièrement les "Lettres de Solovki" de Pavel Florensky, homme remarquable:

Pavel (Paul) Alexandrovitch Florensky (1882-1937) était un théologien orthodoxe russe, philosophe, mathématicien, inventeur et néomartyr. Il fut parfois comparé par ses contemporains, du fait de l’étendue des domaines auxquels il s’intéressait et dans lesquels il excellait, à Léonard de Vinci. Arrêté en 1933 et condamné à dix ans de goulag, il fut exécuté au camp de Solovki en 1937.« Quand j’avais ton âge – écrit Florensky (lettre n° 77) à son fils Mikhaïl âgé de quinze ans – chaque minute perdue me semblait un malheur ou un crime et j’essayais de remplir mon temps au maximum. J’avais des cahiers où je notais tout l’essentiel de mes lectures et mes réflexions sur les livres, des cahiers de citations intéressantes, des albums de croquis d’après nature, des cahiers d’expériences, des carnets pour les observations sur le terrain. (…) C’est ainsi que j’ai acquis un bagage de connaissances, des aptitudes pratiques et surtout l’habitude de juger par moi-même en fonction de ce que j’avais observé. Les données que je récoltais, je tâchais de les confronter et d’en faire des synthèses sous forme de tableaux, de diagrammes, de courbes… »Envers et contre tout, au goulag des îles Solovki, Florensky ne manque pas une occasion de faire de même, comme on le voit par toute sa correspondance. Lui qui avait cherché à faire de sa vie une oeuvre d’art, trouve la beauté partout où la nature sauvage n’a pas été abîmée par la main de l’homme, surtout de l’homme du goulag. C’est cette beauté qui lui donne la force de vivre et d’insuffler de l’optimisme et des perspectives scientifiques et culturelles aux siens, à sa famille et aussi à ses codétenus. (Source: description chez amaz.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 11:37

Tu l'as lu , tom léo, ou tu en a juste entendu parler?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 17:16

topocl a écrit:
Tu l'as lu , tom léo, ou tu en a juste entendu parler?

Ni l'un, ni l'autre. Je l'ai, le livre de Florensky, mais je ne l'ai pas encore lu. C'est un vrai pavé, partiellement assez téchnique, époustoufflant. Car Florensly n'était pas juste philosophe, théologien, prêtre, mais aussi un grand savant dans la géologie et surtout la biologie. Il décrit certains microorganismes, la flaune et la flore etc... Donc, un livre partiellement érudit. Si je me souviens biens il n'avait quand même pas la liberté de franchement écrire "contre" les conditions (censure?!). Mais pour les aspects scientifiques, il avait libre cours. On se demande quand même d'où il a tiré la force de décrire tout cela avec un certain détachement. Sinon il y a aussi d'autres descriptions, des notes personnelles (il s'agit de lettres quand même).

Il est considéré comme un des plus grands génies russes du XXème siècle. J'ai vu des manuscrits, des photos de lui quand j'étais aux Solovki. Une grande partie de ces prêtres étaient "encarcerée" au Mont Sikirnaya (là j'écris de mémoire), lieu à une quinzaine de km du monastère. La forêt y est pleine de fosses communes, de découvertes d'ossements etc. Il me semble que Florensky y était aussi?!

Pour cette lecture, je le pense, il faudrait être assez motivée?! Je l'avais eu en vue pendant des mois dans ma chambre avant de passer le livre d'abord à une connaissance(ma façon de remettre la lecture à plus tard).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 17:20

Intéressants échanges sur ce roman que je note également... En plus la couverture est belle (dixit une victime consentante des stratégies marketing).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 17:34

Tant mieux! (mais ce n'est pas un roman, Marko!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2015 - 18:51

tom léo a écrit:


. voudrais juste vous proposer une lecture éventuellement complémentaire pour celui qui s'intéresse fortement à la vie sur ces îles et de ce qui y fut encore possible. Sont parus en français dernièrement les "Lettres de Solovki" de Pavel Florensky, homme remarquable:

Pavel (Paul) Alexandrovitch Florensky (1882-1937) était un théologien orthodoxe russe, philosophe, mathématicien, inventeur et néomartyr. Il fut parfois comparé par ses contemporains, du fait de l’étendue des domaines auxquels il s’intéressait et dans lesquels il excellait, à Léonard de Vinci. Arrêté en 1933 et condamné à dix ans de goulag, il fut exécuté au camp de Solovki en 1937.« Quand j’avais ton âge – écrit Florensky (lettre n° 77) à son fils Mikhaïl âgé de quinze ans – chaque minute perdue me semblait un malheur ou un crime et j’essayais de remplir mon temps au maximum. J’avais des cahiers où je notais tout l’essentiel de mes lectures et mes réflexions sur les livres, des cahiers de citations intéressantes, des albums de croquis d’après nature, des cahiers d’expériences, des carnets pour les observations sur le terrain. (…) C’est ainsi que j’ai acquis un bagage de connaissances, des aptitudes pratiques et surtout l’habitude de juger par moi-même en fonction de ce que j’avais observé. Les données que je récoltais, je tâchais de les confronter et d’en faire des synthèses sous forme de tableaux, de diagrammes, de courbes… »Envers et contre tout, au goulag des îles Solovki, Florensky ne manque pas une occasion de faire de même, comme on le voit par toute sa correspondance. Lui qui avait cherché à faire de sa vie une oeuvre d’art, trouve la beauté partout où la nature sauvage n’a pas été abîmée par la main de l’homme, surtout de l’homme du goulag. C’est cette beauté qui lui donne la force de vivre et d’insuffler de l’optimisme et des perspectives scientifiques et culturelles aux siens, à sa famille et aussi à ses codétenus. (Source: description chez amaz.)

Cette citation éveille aussi mon intérêt pour Florensky. Décidément, ça ne s'arrête jamais.

Et merci topocl pour ton commentaire très enthousiaste.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 15:26

topocl a écrit:
Vous pouvez y aller, le babillage d'Heyoka n'était pas vain.

Le tien non plus, il m'a donné le sourire, beau portrait du livre, très juste.
Merci d'avoir souligné l'humilité de Chiriaev que j'avais omis.
Et merci pour les citations qui font frissonner.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Jan 2015 - 15:33

Marko a écrit:
Intéressants échanges sur ce roman que je note également... En plus la couverture est belle (dixit une victime consentante des stratégies marketing).

C'est, en grande partie, la raison de mon achat... Et à chaque fois que je prenais le livre dans mes mains, je m'arrêtais quelques instants pour regarder la couverture avant de me replonger dans la lecture. Elle fait partie intégrante du livre pour moi.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Boris Chiriaev - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Chiriaev   Boris Chiriaev - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Chiriaev
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le Landemer
» BORIS AKOUNINE.
» Carlos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: