Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 The Pretty Things

Aller en bas 
AuteurMessage
Max
Main aguerrie
Max

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

The Pretty Things Empty
MessageSujet: The Pretty Things   The Pretty Things Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 15:50

Je suis en forme.
Je voudrais m’évoquer le groupe culte The Pretty Things.

The Pretty Things Pretty-Things-3453

Citation :
1965 The Pretty things
1965 Get the picture ?
1967 Emotions
1968 S.F. Sorrow
1970 Parachute
1972 Freeway madness

1974 Silk torpedo
1976 Savage eye
1980 Cross talk
1999 … Rage before beauty
2007 Balboa Island

Les six premiers albums sont à écouter. Ce qui est passionnant avec ce groupe, et tu le sais, c’est qu’il incarne à merveille les différentes mutations du rock au cours des années 60-70. Ils étaient dans le coup à chaque fois. Peu de groupes ont su aussi bien qu'eux s’adapter aux différents sons, mouvances et modes. Malheureusement, ils n'ont jamais réellement percé.
Je tiens à signaler que je les connais seulement sur un plan musical, et que je ne sais pour ainsi dire rien de la vie du groupe. Ca m'a toujours suffit avec eux. Je ne sais pas pourquoi.

Je t’en prie, après toi. D’accord. Tout commence donc avec ce premier brûlot.


The Pretty Things (1965)
The Pretty Things 7537102786_15edf4d84a_z

Du rhythm’n'blues sauvage, bien crade. C’est largement supérieur aux premiers Stones. Et, excuse-moi, Dick Taylor à la guitare est drôlement plus intéressant et brillant que Keith Richards (à cette époque-là du moins, 65-66). D’ailleurs, si ma mémoire est bonne, il a failli intégrer les Stones avant de rejoindre les Pretty Things. Bref, j’aime l’attaque acérée à l’ultime de ses riffs, son son. Comment dire... Le son de Dick Taylor sonne aussi bordélique et nonchalant que celui de Keith, mais en réalité son jeu est nettement plus rigoureux... et techniquement au-dessus.
Premier album épatant, donc. J’aime le son, l’écho un poil trop en avant. Ca pue la cave. On jurerait Elvis période Sun réenregistrer des classiques R’n’B.
Les Pretties (pour les intimes) possèdent un esprit blues authentique, autrement plus que les Stones (je vais arrêter de les casser, je les aime bien). Mais blues plutôt pour le côté "sortilège", et agressif. Mais uniquement sur un plan instrumental. Pas au chant. Ben déjà parce que Phil May il est pas noir. Et ensuite parce qu’il chante comme un punk avant l’heure. Le mélange est spectaculaire.
L’album est composé presque exclusivement de reprises. Rien de dramatique. C’est le lot de tous les groupes de l’époque qui se lancent.
David Bowie, dans son album de reprises Pin Ups en 1973, ressuscitera deux chansons de cet album (Rosalyn et Don’t bring me down).
Mais je propose plutôt leur reprise d’enfer de Roadrunner qui ouvre l’album.


..................................................

Get the picture ? (1965)
The Pretty Things 61aysOizXQL

Sorti la même année, leur second 33 tours est une grande réussite. Ils ont changé de batteur. Si l'album est moins brut et moins garage, et le son plus étoffé, ils ont toujours la fièvre. Ca fonctionne à merveille. Mais pas de titres qui sortent du lot (comme sur le premier album, d’ailleurs). C’est un peu leur problème... si je devais titiller.
Comme je fais tout n’importe comment et que tout le monde s’en tapote, je propose le single Come see me, paru juste après, en 66. Son monstrueux sur l’intro. Comment donner une leçon aux Who en un seul morceau. Pulvérisés, ils sont.


..................................................

Emotions (1967)
The Pretty Things Emotions_(The_Pretty_Things_album)

Virage pop. Une merveille que j’ai négligée trop longtemps, pas toi ?
Deux changements de membres encore. Nouveau bassiste et un claviériste arrive. Ca aura son importance. Nous le verrons tout à l'heure. Et puis bon, dans l'immédiat, le virage pop n'en sera que meilleur, plus original.
Que dire de ce virage ? Eh bien, originalité des arrangements, apartés acoustiques, des cordes, des cuivres, sonorités farfelues comme le veut l’époque. Mais c’est pas du tout chargé ! Nenni. Ca se marie très bien. De la pop élégante, excellente tenue d’ensemble, ça balance malgré tout, l’esprit rock’n’roll est là.  
Et surtout des mélodies chouettes. Je pense notamment à l’exquis The sun.
Je préfère Out in the night à la moitié des chansons des Small Faces.

Morceau proposé : The Sun.


..................................................

S’en suit un virage psychédélique magique. Je pense notamment au single de 68 Talkin’ about the good times. Ecoute-moi ça.


..................................................

SF Sorrow (1968)
The Pretty Things Prettythings_sfsorrow

Place à l’album-concept ! S.F. Sorrow est tout simplement le premier opéra-rock de l’histoire (si l’on excepte la face B de Ogdens’ Nut Gone Flake des Small Faces).
Projet ambitieux. Et coup de maître d’entrée. Mieux que Tommy des Who. J’ai dit.
Beaucoup de restes psychés encore, mais ils savent s’en détacher. C’est ainsi que les merveilles traversent le temps.  
Le jeu funèbre des musiciens est superbe. Il y a une enveloppe. Un quelque chose. Mais les guitares sont toujours agressives. Et surtout les chœurs apparaissent, improbables. Un côté "bricolé" qui rend magnifiquement.
Ils vont jusqu’à se partager le chant principal sur certains titres, tendance qui se renouvellera très souvent sur les albums suivants.
Il n’y a que deux titres (voire trois) un peu faibles. Tout le reste est de la bombe pure. L’album passera inaperçu bien sûr.
Ah, par contre, c’est à partir de cette époque qu’ils vont choisir systématiquement des pochettes laides  jypeurien

Je propose la chanson Old man going. J'ai longuement hésité. Elle est loin d’être représentative du disque. C’est le seul titre vraiment rock. Mais je l’aime beaucoup. Comme c’est moi qui décide...


..................................................

Parachute (1970)
The Pretty Things 75679157

Le chef-d’œuvre du groupe. Nouvel opéra-rock ! mais mieux !
De nouveaux changements de membres. Exit le batteur. Et Dick Taylor, le guitariste emblématique du groupe est parti... Katastrouf ! Instabilité qui s’explique par le manque lamentable de succès du groupe. Découragés, ça va ça vient...
Et c’est l’inconnu au bataillon Vic Unitt (toujours inconnu aujourd’hui) qui va jouer toutes les parties de guitare de l’album. Arrivée miraculeuse. Il a trempé ses doigts et sa guitare avec dans l’eau bénite avant d’entrer en studio... Absolument toutes ses parties sont magiques, plans magnifiques, son superbe. Un côté "guitar hero" qui bouleverse assez le son d’ensemble du groupe. Feeling génial de ce Vic Unitt, mais sans en imposer non plus. Au service du groupe.  
L’autre nouveauté, c’est le chant partagé. Les Pretties comptent désormais trois chanteurs... On peut ainsi alterner mieux les genres...
Quant aux chœurs, ils sont de plus en plus impressionnants. Trois voix qui n’ont rien à voir. Une punk "en avant", une éraillée épaisse, et une chaude, lumineuse et pop. Imaginez Joe Strummer, Rod Stewart et Jeff Lynne combiner leur voix, c’est un peu ça...  
Grâce aux chœurs nouvelles manières et à ce guitariste tombé du ciel, les ballades sont magnifiques (mélodies sublimes) et les titres rock de grande envergure. Ca s’enchaîne superbement. Grosse puissance émotionnelle sur certains titres.
Ils empruntent la mélodie du Cygne de Saint-Saëns pour le dernier morceau.

J’en propose deux cette fois.
Cries from the midnight circus

Et She’s a lover


..................................................

Freeway madness (1972)
The Pretty Things Pretty-Things-Freeway-Madness

L'album typé "seventies" par excellence. Un rock plus dur, ça cogne, des envolées, mais également des ballades queenesques (avant l'heure !) avec refrain fédérateur... Ce n'est pas un hasard si la pochette du troisième album de Queen, Sheer heart attack, s'inspire de celle de Get the picture.
Un nouveau guitariste (ingrats !) et un nouveau bassiste. Eh oui, ça ne se vend toujours pas...
L’album est inégal, ils ont perdu hélas de leur superbe et de leur originalité, m’enfin il y a quelques chouettes titres. Il y a un titre que j'aime beaucoup, acoustique, Rip off train, aux chœurs espoustouflants. CS&N en rougiraient.


Que proposer d’autre que Over the moon ?


..................................................

Je ne connais pas bien la suite. Ai écouté distraitement. Trouvé ça assez bof. Voire mauvais. Ils se reforment en 1999 et leur album ...Rage before beauty n’est pas mal. Mais pas de quoi s’extasier non plus. A réécouter toutefois. On dit souvent qu'il a de l'allure.

..................................................


Un mot ? Une impression d'écoute ? Une observation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Pretty Things
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pretty Little Liars
» All things O'Natural
» My Pretty Mermaid
» Little Pretty
» Jaky ? Drink you pretty ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Pop-Rock-
Sauter vers: