Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Lars Kepler [Suède]

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyLun 5 Jan 2015 - 12:02

Lars Kepler [Suède] Lars_k10

Quoi ? Encore un écrivain de polar suédois ?

Presque... car ils sont deux :

Lars Kepler est le nom de plume d'un couple d'auteurs suédois de romans policiers, Alexandra Coelho Ahndoril (née en 1966 à Helsingborg) et Alexander Ahndoril (né en 1967 à Stockholm).

C'est court mais c'est tout ce que j'ai trouvé...

Bibliographie :

2010 L'Hypnotiseur
2011 Le Pacte
2013 Incurables
2014 Le Marchand de sable

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyLun 5 Jan 2015 - 12:07

Lars Kepler [Suède] Lars_k10 Le Marchand de sable

Une belle découverte.

Un texte qui va à l'essentiel. Pas de perte d'informations, tout ce qui est écrit est nécessaire, le reste est totalement absent. On se fout de savoir ce que les personnages mangent ou à quelle heure ils se brossent les dents, cela ne fait tout simplement pas partie de l'histoire. L'histoire n'est d'ailleurs pas une histoire mais un ensemble de faisceaux liés les uns aux autres qui font progressivement monter la tension du lecteur jusqu'à l'insoutenable (ou presque). J'ai plus d'une fois retenu ma respiration à la lecture de certains passages. Mais attention, ici pas de descriptions scabreuses, ni de plaies sanguinolentes, pas d'horreurs impensables, les auteurs ne font pas dans le gore mais peu à peu encerclent le lecteur. L'écriture n'a rien de folichon, les rares facilités concernent essentiellement les bulletins météorologiques qui parsèment le texte (il neige, il gèle, il fait froid…) mais ce resserrement sur l'histoire est un pur bonheur de lecture.

Il s'agit d'un roman mettant en scène un personnage violent, un tueur découvert plus ou moins par hasard par Joona Linna, un flic qui n'a rien d'un salaud, d'un alcoolique ou d'un baroudeur (il fait son job et c'est tout). Les auteurs ne s'arrêtent jamais sur les états d'âme des uns ou des autres, à moins que cela ne serve directement l'intrigue, son avancée. Jurek Walter, ce tueur, est emprisonné dans une cellule spéciale d'un hôpital psychiatrique car il est considéré comme un psychotique éminemment dangereux (le chef du service se met des bouchons d'oreille quand il doit entrer dans sa cellule !). Mais… Treize ans après sa disparition, Michael est retrouvé sur une voie de chemin de fer. Il souffre de malnutrition et de légionellose pourtant il est vivant et malgré ses treize années d'enferment (de l'âge de dix à vingt-trois ans) il n'a pas complètement perdu l'esprit. Sa sœur, Felicia est encore entre les mains de celui qu'il appelle comme dans les contes de l'enfance : Le Marchand de sable… Or si ce Marchand de sable existe, alors c'est que Jurek a un complice qui continue son œuvre machiavélique (enlever des êtres humains et les enfermer pendant de longues années sans autres sévices que cet enfermement).

Pour faire parler Jurek, une jeune flic va devoir intégrer l'hôpital en se faisant passer pour une patiente violente.

Le reste est à l'avenant ! Une très grande efficacité pour un roman qui se lit dans la fièvre et l'attente. La fin tarde un peu à venir mais de bout en bout l'ambiance glaçante reste convaincante.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyLun 5 Jan 2015 - 19:12

merci Shanidar ton commentaire m'interpelle, une envie de lire cette histoire, mais à ma médiathèque il y a 3 livres..............mais pas celui-ci.

mais peut-être que les autres sont aussi bien ?

je note les auteurs !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyLun 5 Jan 2015 - 20:54

Ca donne envie. J'ai envie de polars en ce moment. Je vais mettre l'hypnotiseur en haut de ma PAL.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyMer 7 Jan 2015 - 23:09

shanidar a écrit:
Quoi ? Encore un écrivain de polar suédois ?
Presque... car ils sont deux :
Lars Kepler est le nom de plume d'un couple d'auteurs suédois de romans policiers, Alexandra Coelho Ahndoril (née en 1966 à Helsingborg) et Alexander Ahndoril (né en 1967 à Stockholm).

Tiens, c'est original.
Ça doit être à la fois stimulant et frustrant d'écrire à 4 mains.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyJeu 8 Jan 2015 - 9:49

C'est une intuition (car je n'arrive pas à trouver d'autres détails sur ce couple) mais j'ai le sentiment que chacun écrit un chapitre à la suite de l'autre. Cependant, il n'y a aucune différence de style, sans doute parce que l'effacement des détails et la concentration sur l'action évite l'écueil d'un style trop personnel qui nuirait à la lisibilité ou à la cohérence de l'ensemble. (Je vais essayer de trouver des éléments pour étoffer cette 'thèse' fumeuse...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptyLun 20 Avr 2015 - 11:11

Lars Kepler [Suède] Kepler10 L'Hypnotiseur

Première enquête de l'inspecteur Joona Linna, en compagnie d'un hypnotiseur qui depuis dix ans a renoncé à sa pratique et qui se voit obligé (pour sauver la sœur d'un enfant sauvagement attaqué et dont le reste de la famille est morte poignardée) de revenir à l'hypnose. Suite à cette séance les vies de Erich Maria Bark, de sa femme Simone et de son fils Benjamin vont être totalement bouleversées, car, sachez le, on ne parcourt pas impunément les abysses d'êtres détruits, violents et suicidaires.

On a donc un hypnotiseur qui n'hypnotise plus, une famille pleine de fissures qui se construit autour de Benjamin, l'enfant hémophile et d'un flic (Joona) qui prétend avoir toujours raison (et qui aime bien qu'on le lui dise).

Ce roman qui a pour cadre la cellule familiale prête à exploser est également un roman des profondeurs, celles que l'on découvre dans la seconde partie du récit, lorsque le lecteur revient dix ans en arrière pour découvrir les patients de Bark et les raisons qui lui ont fait arrêter l'hypnose…

Naviguant entre enfants tueurs, folles furieuses hystériques et nymphomanes, enquêtes parallèles et famille maltraitante, la foule des personnages, des intrigues, des évènements se déroule le long de 650 pages qui se dévorent. Oui. Même si parfois la narration semble flotter dans une sorte d'entre-deux bizarre, de jusant, de fausse activité, même si parfois le lecteur se demande qu'elle est la place de la police dans la vie suédoise (ne sont-ils donc que deux ou trois plus ou moins incompétents et que l'on rechigne à appeler ?), ainsi que celles des institutions psychiatriques (a-t-on réellement relâché des patients violents sous prétexte d'une guérison qui arrangeait les budgets de l'Etat ?), mais c'est peut-être justement dans ce flottement, dans cette vacance que le lecteur trouve tout l'intérêt de cette lecture. Comme si les auteurs ne désiraient pas imposer des vérités mais plutôt soulever des questions.


Ce premier opus, sans doute pas totalement réussi (le fait d'écrire à deux mains créant peut-être ce flottement narratif) mais malgré tout très intrigant, a au moins le mérite de ne pas proposer l'histoire d'un flic surpuissant physiquement et intellectuellement mais plutôt un intuitif et des personnages vraiment attachants parce que en proie aux doutes, aux infidélités et aux mensonges ; aux petites lâchetés quotidiennes qui pourrissent lentement les existences...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Misery
Envolée postale
Misery

Messages : 114
Inscription le : 13/12/2015
Age : 25
Localisation : Au fin fond du Bazar des Rêves.

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptySam 19 Déc 2015 - 11:38

J'ai plutôt aimé L'hypnotiseur, une histoire originale et complète, malgré quelques incohérences à mon sens. Le Pacte ne m'a pas du tout convaincue, pour à peu près les mêmes défauts, que j'ai trouvé plus envahissants que dans le précédent.

Par contre, gros coup de coeur pour Incurables, qui est selon moi une grande réussite et ne souffre (presque) pas du manque de cohérence que j'ai pu trouver aux deux autres romans. Le style d'écriture est également plus fluide, un équilibre qu'il est compliqué à trouver lorsqu'on écrit à deux, j'imagine.



Lars Kepler [Suède] 715HdoTzRdL

Résumé : Une jeune fille est assassinée dans la chambre d'isolement d'un centre de réhabilitation psychiatrique. Elle porte les traces de violents coups à la tête. Son corps est étendu sur le lit, les mains posées sur le visage, comme si elle jouait à cache-cache avec son meurtrier. Dans la grange voisine, on retrouve le cadavre de l’infirmière de garde cette nuit-là. Elle a été tuée à coups de marteau. Visé par une enquête interne, l’inspecteur Joona Linna est dépêché sur les lieux, mais en qualité de simple observateur. Il découvre rapidement que l'une des pensionnaires, Vicky Bennet, manque à l’appel. Sous son lit on retrouve des draps ensanglantés, et sous l’oreiller un marteau maculé de sang. Peu après, on signale le vol d’une voiture à bord de laquelle se trouvait un enfant de quatre ans. Les descriptions confuses fournies par la mère désemparée correspondent au signalement de Vicky. C’est le début d’une course contre la montre pour Joona Linna. En fouillant le passé troublé de la jeune fille, il fait d’inquiétantes découvertes. Qui est vraiment Vicky Bennet ? De quoi est-elle capable ? Et qui est cette médium qui ne cesse d’appeler la police, prétendant être entrée en contact avec l’esprit de la jeune fille morte ? (source : Actes Sud)


Je vous le conseille vivement !
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] EmptySam 19 Déc 2015 - 14:38

Il est sur une étagère !! Merci pour la piqûre de rappel !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lars Kepler [Suède] Empty
MessageSujet: Re: Lars Kepler [Suède]   Lars Kepler [Suède] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lars Kepler [Suède]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'avenir de Lars Eller...
» Lars Von Trier trouve qu'Israel fait vraiment chier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: