Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hakan Lindquist [Suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimère
Agilité postale
avatar

Messages : 995
Inscription le : 24/02/2007
Age : 45
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Hakan Lindquist [Suède]   Mar 28 Aoû 2007 - 2:39



Bio, source ratsdebiblio.net
Citation :
Hakan Lindquist est né en 1958 dans une petite ville du Smaland, sur la côte est de la Suède. Il vit à Stockholm depuis l'âge de dix-neuf ans, où il a travaillé auprès des enfants, puis dans une librairie et un magasin de disques. Il est l'auteur de plusieurs romans dont Mon frère et son frère et De collectionner les timbres, paru en 2004 aux éditions Gaïa.

MON FRERE ET SON FRERE de Hakan LINDQUIST
Ed Gaïa/219p
Trad : Anne Ruchaud


502 jours séparent le dernier jour de ta vie et le premier de la mienne. Malgré cela tu as toujours été présent, plus ou moins présent. (extrait) Jonas est né après la mort de son frère aîné Paul. En grandissant, son obsession pour lui l'amène à tenter de connaître ce frère par les témoignages de ses parents, d'amis, des photos ou des lettres et de savoir qui était véritablement Paul et ses secrets?

Dès les premières lignes, on est dans un roman de l'absence ou plutôt de la présence d'un fantôme qui de son vivant a laissé une empreinte très vive auprès de ceux qui l'ont connu. Mais l'ont-ils aussi bien connu qu'ils le croient ? Car Jonas va découvrir des aspects de la vie de son frère que ne soupçonnent pas ses parents. Chaque petit indice incite à en trouver d'autres quitte à suivre une fausse piste. Et au final saura t-on jamais pourquoi Paul se trouvait sur cette voie ferrée quand le train est arrivé ? En cherchant son frère, Jonas finira par trouver le grand amour de celui-ci. Qui est la personne pour qui il était Muj maly princi (mon petit prince en tchèque) ? Et si c'était l'occasion de se découvrir soi-même ?


Dernière édition par Queenie le Mar 30 Juin 2009 - 10:17, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une bio.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alivreouvert.over-blog.net
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Hakan Lindquist [Suède]   Dim 10 Aoû 2008 - 20:23

Petite déception pour ce court roman suédois.Pas inintéressant mais terriblement convenu à mon avis.Ce roman fait entendre une petite musique intime sur les troubles de l'adolescence et les incertitudes sexuelles.C'est assez bien écrit,sans prétention mais aussi sans véritable élan.La famille comprend mal mais sans heurt véritable et le drame raconté par un jeune homme qui n'a pas connu son frère,mort avant sa naissance,et qui enquête sur le passé,ne m'a pas vraiment ému.De plus j'avoue que la question du coming out m'a semblé assez politiquement correcte,pour ne pas dire pleine de clichés.Pas désagréable mais loin de la passion d'autres auteurs scandinaves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Hakan Lindquist [Suède]   Sam 10 Sep 2011 - 16:09

Mon frère et son frère



Jonas est né un an après le décès tragique de son frère aîné Paul. Bien sûr, même si la famille semble avoir jeté un certain voile de sérénité sur ce décès, si l’on a su éviter les secrets et les silences, cela l’a pleinement marqué dans toute sa personnalité.

Citation :
Je crois que l’on peut dire que j’ai grandi dans un univers d’affliction. Peut-être suis-je même le fruit d’un stade précoce dans le travail de deuil de mes parents.

Arrivé à l’âge où son frère a été naguère fauché par un train, Jonas, ressent le besoin de le mieux connaître, ce frère que tout le monde a tant aimé.

Citation :
- Je ne trouve pas qu’on se ressemble tant que ça. On a un air de famille, peut-être. Je te fais penser à lui . C’est tout. Les souvenirs que vous avez de Paul, vous qui l’avez bien connu, se mélangent à la façon dont vous voyez mon visage, mon corps, ma façon de bouger. C’est ce qui fait que vous nous trouvez aussi semblables.
- Je ne suis pas en train de te dire que tu as exactement la même allure que lui, répondit Daniel. Tu as ta propre apparence, ton propre style. Et il est assez différent de celui de Paul. Mais quand même…

Jonas va se lancer dans des recherches, vaincre des réticences, et d’indice en indice, de rencontre en rencontre, de fausse piste en fausse piste, il arrivera à construire une image plus juste de son frère aîné, il découvrira qu’on ne connaît pas toujours ceux qui vivent autour de nous ou avant nous, qu’ils ont leurs secrets, leurs bonheurs et leurs blessures.

Il s’agit d’un thème magnifique, la recherche de soi à travers l’autre, la fidélité à un frère qu’on n’a pas connu, le cheminement progressif dans la connaissance de l’autre et de soi-même.

C’est très intéressant que cette recherche se fait en douceur, sans opposition. Simplement, ce que découvre Jonas n’avait pas émergé, car sous le coup de la douleur, on n’était pas allé voir plus loin. Ainsi, Jonas, qui en outre est très délicat, peut faire ses découvertes sans froisser personne. Le roman, reste empreint d’une certaine douceur dans laquelle cette famille a appris à se protéger.

Il est vraiment dommage que le style soit vraiment d’une platitude qui fait soupirer, dominé par des dialogues souvent assez mièvres. Le titre laissait espérer bien mieux. Plus travaillé, cela aurait pu être un formidable roman.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hakan Lindquist [Suède]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hakan Lindquist [Suède]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un Ecoquartier en Suède
» comment contacter hakan?
» Un "Etat fédéral" commun séduirait 42 % des Nordiques
» Régis Boyer et la littérature scandinave.
» La collection OPI Suede est en ligne sur transdesign

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: