Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Joseph Mitchell

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeVen 6 Fév 2015 - 15:04

Joseph Mitchell A22

Joseph Mitchell (1908 – 1996) était un auteur américain

Il débarque à New York le 25 octobre 1929, lendemain du Jeudi noir. D'abord journaliste et chroniqueur, il rejoint le «New Yorker», dont il sera l'un des collaborateurs emblématiques.

Dès les années 1930, ses portraits fouillés de gens du peuple le rendent célèbre.

En 1939, il publie McSoriey's Wondedul Saloon, comparé à Gens de Dublin de Joyce. En 1964 paraît son chef-d’œuvre, Le Secret de Joe Gould (Joe Gould's Secret).

Jusqu'à sa mort en 1996, il continue à se rendre presque chaque jour au «New Yorker», mais ne publie plus une ligne.

Son œuvre est redécouverte peu avant sa mort avec Up in the Old hotel et la réédition du Secret de Joe Gould.

Source : Babelio

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeVen 6 Fév 2015 - 15:04

Joseph Mitchell A23
Le Secret de Joe Gould
Citation :
Présentation de l’éditeur
«Avec son pardessus trop grand, sa tête nue et sa figure sale, l'homme, malgré sa barbe, avait un air enfantin, égaré : un enfant qui se serait amusé avec des petits camarades à essayer des vêtements d'adulte au grenier.»

Devenu une sorte de légende urbaine, Joe Gould a hanté les cafés, les diners, les bars, les trous à rats de Greenwich Village. Il se vantait d'écrire une oeuvre totale, fruit de vingt mille conversations, dont les rares fragments publiés ont inspiré l'avant-garde littéraire des années 1920. Quatre décennies plus tard, Joseph Mitchell, lui-même portraitiste de génie au New Yorker, se lance à la poursuite de ce manuscrit mythique et en tire son propre roman, Le Secret de Joe Gould, un livre culte, que l'on brûle encore de faire découvrir.

«Une merveille, à classer au même rang que les plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature.»
Salman Rushdie

«Voilà ce qu'aurait pu écrire Borges s'il avait été originaire de New York.»
Martin Amis

Comment un livre arrive sur mes étagères… où comment les livres me trouvent : le 28 janvier était le jour d’anniversaire d'Alice Neel. Ce nom ne me disait rien, j’ai recherché sa biographie (très intéressante, en passant) et surtout la petite phrase : elle a peint le portrait de Joe Gould… m'a interpellé et en voulant voir de plus près si ce personnage serait de famille avec Glenn Gould, je suis tombé d’abord sur ce fameux portrait...

Joseph Mitchell A24

et ensuite sur ce livre !
Le sujet m’a assez tenté pour faire la lecture.
Quel personnage à part que je viens de découvrir.

« En hiver, par les jours de grand froid, il glisse une couche de journaux entre sa chemise et son maillot de corps. « Je suis snob, dit-il. Je n’utilise que le Times »

Ce livre se constitue en fait de deux textes. Le premier « Le professeur Mouette » a été écrit en 1942 et puis « Le secret de Joe Gould », écrit en 1964 qui est un vrai jeu de piste pour retrouver les traces que Joe Gould a laissé dans la ville de New York.


Et dont Stanley Tucci a fait un film

Joseph Mitchell A25

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeVen 6 Fév 2015 - 15:29

kenavo a écrit:
« En hiver, par les jours de grand froid, il glisse une couche de journaux entre sa chemise et son maillot de corps. « Je suis snob, dit-il. Je n’utilise que le Times »

J'adore !

Et alors tu as aimé le livre finalement ou pas ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeVen 6 Fév 2015 - 21:04

Heyoka a écrit:
Et alors tu as aimé le livre finalement ou pas ?
oui, j'ai bien aimé cette lecture
je n'ouvre pas de fil pour des livres que je n'ai pas aimé Wink

surtout le deuxième texte et cette "chasse" pour trouver des indices sur la vie de ce personnage énigmatique...

et j'ai trouvé le film en ligne que je vais regarder demain... curieuse de voir ce que Tucci a fait avec cette histoire...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeVen 6 Fév 2015 - 22:09

ce livre a l'air intéressant ; j'espère que le film te plaira aussi !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeSam 7 Fév 2015 - 11:10

Encore noté !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeSam 7 Fév 2015 - 14:55

kenavo a écrit:


« En hiver, par les jours de grand froid, il glisse une couche de journaux entre sa chemise et son maillot de corps. « Je suis snob, dit-il. Je n’utilise que le Times »


bravo Je le note.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeMar 21 Avr 2015 - 18:48

Je viens de terminer le secret de Joe Gould

Finalement une bonne lecture, mais la première partie qui semble une nouvelle (dont je ne suis pas fan) et le début de la 2ème partie qui répétait la 1ère partie ne m'avaient pas accrochée.
L'intérêt pour moi est venu avec la présence du journaliste car c'est là que se comprend la nécessité de la première partie.
Alors cet être énigmatique malgré le portrait qui est fait de lui (sale, au physique pas du tout avantageux, quémandeur...) devient intéressant.
Il étonne par ses contradictions, sa timidité ou son insolence, son bagou.
Bagou qui trompera d'ailleurs le journaliste qui l'approche pour faire son portrait.
Malgré tout, le journaliste éprouve de l'intérêt pour cet être auquel on peut accoler la phrase d'une amie artiste :" Les gens qui dès le départ, n'ont jamais eu leur place nulle part."

Cet intérêt, cette compassion pour Joe Gould fera qu'alors qu'il pourrait démystifier l'écrivain il ne le fera pas.

Une histoire et composition originales.

merci à Kena qui a suscité mon envie sur cette lecture.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitimeMar 21 Avr 2015 - 19:57

merci à toi Bédou pour ton commentaire, contente que tu as apprécié cette lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Joseph Mitchell Empty
MessageSujet: Re: Joseph Mitchell   Joseph Mitchell Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Mitchell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Brocart
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» Arrestation du Prophète Joseph Mukungubila le Jeudi 15 mai 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: