Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Sandrine Collette

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 10:21

Sandrine Collette Collet10
Sandrine Collette (née en 1970)

Docteur en sciences politiques, enseignante à l'université. Se met "subitement" à écrire un livre vers 40 ans, et c'est le succès (Des noeuds d'acier)

Vit dans le Morvan où elle élève des chevaux.

Bibliographie :
Des noeuds d'acier - 2013 (Grand Prix de la Littérature Policière)
Un vent de cendres - 2014
Six fourmis blanches - 2015

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: six fourmis blanches   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 10:27

Sandrine Collette Cvt_si10

Des montagnes en Albanie. Un printemps froid. Deux histoires parallèles, qui vont se croiser, on le sait.

L'histoire de Mathias, un sacrificateur. Membre d'une communauté vivant dans la montagne depuis toujours, entre superstition, croyances et survie dans cette nature qui peut parfois être si hostile.
Pour se porter chance, pour éloigner le mauvais sort, pour se réconcilier avec les esprits, pour les "amadouer", avant chaque évènement important, on fait appel à Mathias. Il a le don. Transmis par son père. Ce don de trouver la bonne chèvre parmi un troupeau, de l'amener en haut d'une falaise, de la précipiter dans le vide, et de garder les uns et les autres sous la protection des forces supérieures.
Son existence est à la fois primordiale et crainte par la communauté. Il tente de maintenir l'équilibre...

L'histoire d'un petit groupe de touristes réunit pour un trekking. Amateurs ils suivent en toute confiance leur guide, Vigan. Mais très vite, une tempête de neige les enferme dans un monde inconnu, cruel et dangereux. A se demander s'il n'y a pas des puissances obscures qui les talonnent, les guettent, cherchent à se repaître d'eux...

Sandrine Collette offre là un thriller psychologique et glacial haletant. On y est : dans cette montagne où il neige sans arrêt, où la visibilité est nulle, où les corps deviennent tellement glacés qu'ils pourraient se craqueler. On les suit tous pas à pas, avançant lentement, prudemment, inexorablement, vers l'inconnu : la mort ou la survie.

J'ai cru à tout : aux personnages, paumés, blessés, plein d'humanité, de forces et de faiblesses. Au blanc tout autour, partout. Au froid qui s'immisce de partout. A la crasse, la sueur, la faim, la peur. A la détermination et aux sacrifices. Aux silences et aux hurlements.

Terriblement prenant !

(J'ai pensé à vos escapades en montagne Eglantine, Maryvonne, Darkanny, Tom Leo, et même Aériale, et j'ai beaucoup frissonné !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 10:55

J'avais détesté Des nœuds d'acier qui était terriblement laborieux et mal écrit. Une intrigue glauque et répétitive. Un style inexistant. Pénible expérience. Elle s'est manifestement améliorée depuis d'après ce que tu en dis.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 11:56

C'est sur que je ne reconnais pas mon expérience de lecture, alors c'est peut-être bien qu'elle a "progressé" ou bien que tu es complètement insensible à son style (après tout, Noeuds d'acier a connu un certain succès...)
Je pense tenter Vent de cendres prochainement.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 12:16

ça me tente bien cette auteur, j'ai déjà lu des extraits d'un de ses livres et ça me parlait assez.
Merci du fil, on va tâcher de l'étoffer.
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 12:25

darkanny a écrit:
ça me tente bien cette auteur.
Hum moi aussi mais les réserves de Marko concernant le style me rendent un peu frileuse quand même ! jemetate

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 15:17

Queenie a écrit:
C'est sur que je ne reconnais pas mon expérience de lecture, alors c'est peut-être bien qu'elle a "progressé" ou bien que tu es complètement insensible à son style (après tout, Noeuds d'acier a connu un certain succès...)
Je pense tenter Vent de cendres prochainement.
Le succès devait venir de l'intrigue malsaine en huis clos (sorte de survival) qui donnait forcément envie de savoir si le personnage principal allait s'en sortir. Mais je trouvais ça mal écrit et barbant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyDim 1 Mar 2015 - 17:54

Oui, étoffez !

(Eglantine, t'as qu'à te faire ton propre avis !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyVen 4 Mar 2016 - 9:21

Je reviens avec cette auteure. Et j'insiste, c'est bon !

Sandrine Collette Ob_2f810

Il reste la poussière.


La Patagonie. Une mère. La mère. Ses quatre fils. Ils ont un élevage bœufs angus, et résistent face à la concurrence des nouveaux très grands élevages industriels s’installant dans la pampa. Ils sont obligés de se mettre à l’élevage des moutons, même si c’est moins prestigieux. L’essentiel est de vivre. Survivre. La vie est dure. Ils le seront encore plus.
La mère élève ses fils sans affection, sans presque un seul mot. Ils sont là pour faire le travail, pour payer de leur sueur toutes les années qu’elle a passé à les nourrir, les habiller et les chauffer. Elle ferme les yeux sur la violence qu’ils s’infligent.

A travers les courtes phrases de Sandrine Collette, on sent les silences pesants, la tension perpétuelle entre les frères. La violence contenue. La rancoeur et la douleur. Sans cesse au bord du Terrible.

Sandrine Collette nous livre une nouvelle fois un roman noir et intense. Plongé dans cette lecture, on ne lâche plus le livre. A se demander jusqu’où cette famille peut aller dans l’auto-destruction. Complètement imprégné par l’atmosphère aride et venteuse de la Pampa de Patagonie.

Magistral.


(Et je glisse encore une pub. Parce qu'il faut qu'il y ai du monde à cette dédicace - il en va de mon honneur ! - elle sera à ma librairie le jeudi 10 mars. Mpisez-moi pour plus d'infos !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette EmptyVen 4 Mar 2016 - 10:10

Queenie a écrit:
Sandrine Collette offre là un thriller psychologique et glacial haletant. On y est : dans cette montagne où il neige sans arrêt, où la visibilité est nulle, où les corps deviennent tellement glacés qu'ils pourraient se craqueler. On les suit tous pas à pas, avançant lentement, prudemment, inexorablement, vers l'inconnu : la mort ou la survie.

J'ai cru à tout : aux personnages, paumés, blessés, plein d'humanité, de forces et de faiblesses. Au blanc tout autour, partout. Au froid qui s'immisce de partout. A la crasse, la sueur, la faim, la peur. A la détermination et aux sacrifices. Aux silences et aux hurlements.

Dit comme ça, c'est vrai que ça peut tenter. Il me semblait avoir croisé son nom, je ne sais pas où...
En tout cas, je regarderai s'il me tombe sous la main à ma prochaine expédition. Merci Queenie!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sandrine Collette Empty
MessageSujet: Re: Sandrine Collette   Sandrine Collette Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sandrine Collette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sandrine & Andrea
» mon ti craquage!!!
» Créas psp de Gilou
» La pâtisserie chocolaterie « Les Ducs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: