Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La domination masculine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2007 - 19:35

Citation :
Mais encore une fois, je m'excuse auprès de Marie, j'ai fait partir cette discussion en hors sujet
Mais non, pas du tout, tout est intéressant!
Tu es donc un homme de 29 ans, Hank, c'est bien ça?
Et tu as l'impression que la situation est inversée?
En fait, ce qui m'intéressait, moi, c'est ce qui restait gravé ( combien de générations faut-il pour le faire disparaitre, je ne sais pas) dans l'inconscient disons collectif féminin. Parce que il ne faut pas croire que les battantes que nous voyons apparaitre en soient débarassées..Souvent, quand on a souffert de quelque chose ( ou que les générations précédentes en ont souffert) , on décide-croit-on- de faire l'inverse... Mais c'est la même chose..Enfin, je ne sais pas si je suis claire ... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2007 - 21:25

c'est pas mal la façon dont tu le tournes : "dans l'inconscient collectif féminin"... doit bien y avoir quelque chose...

dans le boulot... y a du boulot encore je crois, j'ai une chef(fe), j'ai eu une chef(fe) avant et encore une autre avant mais... peut être un milieu assez masculin (et je vous mets de côté les notions de sens de l'humour... ), possible aussi un effet "province" il parait... je ne sais pas...

à côté du boulot... je ne sais pas, les chiffres énoncés font peur, le spot tv qui passait il y a peu me glaçait le sang... dans l'esprit il y a une forme de mépris qu'on peut constater souvent... qui est accepté, étrangement semble-t-il, parfois... l'impression de "femme-chose"...

je vous ai déjà parlé de R Xmas d'Abel Ferrara non ? (tout à fait dans le sujet !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2007 - 21:47

Tout d’abord, il convient de préciser que la domination masculine ne s’exerce que dans certains domaines…dans le domaine professionnel, il est vrai que le fait est criant mais la plupart des femmes estiment anormal que leur mari rapporte moins d’argent à la maison qu’elle (sans parler du chômage) ; la guerre de 14 a changé beaucoup dans les mentalités…il y a même pas cent ans…
Essayez de préparer un repas dans certaines cuisines et vous verrez que la territorialité ne se limitent pas aux hommes Laughing …le problème est culturel et non lié spécifiquement à un des sexes…

Concernant les violences conjugales, les sociologues estiment qu’un battu sur 5 est un homme (très peu de plaintes du fait de la honte « sociologique ») et le simple bon sens fait emprunter des voies plus subtiles que la confrontation physique face à des personnes physiquement plus fortes…la maltraitance ne se limite pas à la maltraitance physique et les autres sont beaucoup plus difficiles à déceler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 1:06

Je vais essayer de reprendre ce que vous avez dit, ce sujet m'intéresse, comme Senhal! Et vois tu, Senhal, je ne crois pas trop au hasard... Ce n'est pas un hasard si Lilith ( je ne connaissais pas du tout) a atterri chez moi. Qui ai un lourd passé de domination masculine, dans mon enfance, le pire qui puisse exister, et dont le trajet de vie, rêvé et calculé, organisé, a consisté à me prouver que l'on pouvait contourner ce handicap de départ. J'ai compris, bien sûr, au fil des années que ce n'était pas si simple, mais cela n'a pas d'importance, comme le disait Cyrulnik je ne sais où, j'ai réussi à ne pas rater. J'ajouterai aussi que la littérature m'a énormément aidée à comprendre. Car, comme le dit aussi très bien Cyrulnik ailleurs ( il a eu tout loisir d'étudier le phénomène) pour s'en sortir, il ne faut ni oublier, ni utiliser, il faut comprendre. Comprendre ce qui s'est passé , mais surtout comprendre notre propre responsabilité. C'est à dire, comme l'a dit sous marin, vouloir cesser d'être une victime . Bon, ce n'est pas si simpliste, je ne vais pas dire que les femmes harcelées, violées, victimes de violence conjugales sont responsables. Mais je crois essentiel l'apprentissage, très jeune, des mécanismes de notre inconscient qui font que l'on tend toujours, quand on a subi quelque chose, à se remettre dans les mêmes situations. Car, quelque part, c'est évident, ce qui est connu est sécurisant, et l'économie humaine tend vers la sécurité.



L'homme doit aujourd'hui se plier à des standards dictés par une poignée de féministes dominantes
Je crois, Hank, que la réaction du mouvement féministe pur et dur a été proportionnelle a ce que les femmes avaient vécu avant , et peut être, oui, disproportionnée dans certains aspects. Mais ce que tu décris au niveau rapport-hommes femmes, je ne suis pas certaine que ce soit du au sexe. Je crois que c'est un problème d'époque, l'époque du moi-je, le moi-d'abord, que nous vivons actuellement.

A l'heure actuelle il n'y a pas encore salaire égal pour travail égal entre les Femmes et les Hommes.
Bédoulène
Ca c'est primordial... et il faudrait aussi se pencher sur le nombre d'heures passées par les femmes sur les taches dites domestiques, par rapport aux hommes. Ce n'est pas encore l'égalité, loin de là. Et dans le regard du monde extérieur... Dans mon travail, nous avons tous des badges, indiquant notre fonction. Et bien si je suis avec un aide-soignant de sexe masculin, c'est toujours quand même à moi que l'on va demander une bouteille d'eau...

Il y a là-dedans l'idée de passivité. ]oui, mais souvent entretenue, comme le disait Feuillle, je crois, par la femme elle même.
Mais la femme est aussi un utérus, Senhal, et ce n'est pas pour rien, d'ailleurs, que dans les maltraitances conjugales chez les femmes enceintes- et on en voit énormément- elles reçoivent des coups de pied dans le ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hank
Main aguerrie
Hank

Messages : 340
Inscription le : 28/08/2007
Age : 41
Localisation : Paris

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 10:12

Marie a écrit:
Je crois que c'est un problème d'époque, l'époque du moi-je, le moi-d'abord, que nous vivons actuellement.

assez d'accord avec toi, mais est-ce que la "féminisation de la société" (pour reprendre un terme qui n'est pas de moi) n'a pas une grosse part de responsabilité dans ce changement de mentalité, ce repli sur soi ? Je pense que l'idéologie féministe s'est pas mal servie de la presse féminine pour faire passer son message d'émancipation mais aussi son idéal de vie, or que voit on depuis des decennies dans cette presse féminine ? un condensé d'égo-centrisme où le "moi" est constamment au centre des débats : prendre soin de soi (mode, conseils de beauté, régimes, etc...), flatter son égo via des tests de psychologie où chaque lectrice ressort immanquablement grandie, se rassurer sur son avenir via l'horoscope, etc...

au sujet du féminisme et de ses travers, je serais assez curieux de lire l'essai qu'avait publié Elisabeth Levy il y a quelques années (Sur le féminisme, hélas épuisé depuis). Son regard critique a sans doute plus de poids que ce que des Soral ou Zemmour ont pu écrire, dans la mesure où on ne peut pas la taxer de misogynie (qui est l'arme fatale des féministes dès qu'un homme ose porter un regard critique sur leurs idées, oubliant un peu vite que s'attaquer au féminisme n'est pas s'attaquer aux femmes dans leur ensemble). Si quelqu'un sait comment se procurer ce bouquin, je suis intéressé :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepasgrandchose.fr/
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 10:32

Si la femme veut flatter son égo, c'est qu'elle doit bien sentir qu'elle n'est pas reconnue en tant que telle!
mais je reste persuadée que si le problème, car c'est est un! de la domination masculine n'était que induit par des hommes, ledit blème serait depuis longtemps résorbé!
ce qui du reste n'ôte pas l'idée que la domination masculine sociale reste en rapport (compassionnel ou commercial ou les deux pour résumer) avec le fait d'enfanter. (absences malaises etc...) et que la pérénité de la race passant par là, et soit tellement essentielle, que évidemment, les hommes ne peuvent faire sans!
alors ensuite à chacun de voir si cette domination masculine est une protection de la race enfin de la femme/utérus plus l'enfant, ou une trouille de se faire dépasser.
l'égalité n'est pas au bout de ses peines!

ps: il n'y a pas de feuille dans les smileys! dommage! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 10:45

Je ne crois pas que le féminisme soit responsable de la vague d’égocentrisme du 20ème siècle mais qu’elle s’en est nourrit.
La défiance des idéologies, religieuses ou politiques, ainsi que les 2 guerres mondiales, ont sans doute plus de poids dans ce changement, si changement il y a eu…peut être n’est ce que la chape de plomb moralisatrice et hypocrite qui s’est fissurée…une conscience collective de pacotille…

Etre une femme ne protège pas contre la conviction que l’homme est supérieur à la femme en tout…l’être humain est ainsi fait, qu’il peut être convaincu de sa propre infériorité. Le féminisme commet la même erreur que tous les communautarismes (que commettent d’ailleurs aussi ceux contre qui ils réagissent) : exclure les « autres »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 10:47

Voyez vous, là, j'ai la désagréable impression d'effleurer juste le sujet.
je pense que on ne peut tout exprimer, trop de tabous encore.
mais oui Sousmarin suis assez d'accord avec ce que tu en dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
Hank
Main aguerrie
Hank

Messages : 340
Inscription le : 28/08/2007
Age : 41
Localisation : Paris

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 11:04

sousmarin a écrit:
si changement il y a eu…peut être n’est ce que la chape de plomb moralisatrice et hypocrite qui s’est fissurée…une conscience collective de pacotille…

pas faux, je pense aussi que nous sommes - en tant qu'êtres, humains ou autres d'ailleurs - tous dominés par une nature égocentrique, développée à des degrés divers selon les individus, mais notre seul instinct de survie est déjà une forme d'égocentrisme, on se protège d'abord soi-même, les autres passent forcément après quoiqu'on puisse dire à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepasgrandchose.fr/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 11:30

sousmarin a écrit:
Le féminisme commet la même erreur que tous les communautarismes (que commettent d’ailleurs aussi ceux contre qui ils réagissent) : exclure les « autres »…
...oui, mais on se construit d'abord contre quelque chose ou quelqu'un Sousmarin. Il est inévitable de tomber dans des excés avant de pouvoir retrouver un juste rééquilibrage des forces.
D'autre part lorsque Hank dit:
Citation :
Je pense aussi que nous sommes - en tant qu'êtres, humains ou autres d'ailleurs - tous dominés par une nature égocentrique, développée à des degrés divers selon les individus, mais notre seul instinct de survie est déjà une forme d'égocentrisme, on se protège d'abord soi-même, les autres passent forcément après quoiqu'on puisse dire à mon avis.
C'est certain, mais la femme étant chargée de transmettre la vie, ne peut plus être totalement égoïste. D'où sa faiblesse innée par rapport à l'homme et la place laissée libre durant des décennies par les femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 11:38

feuilllle a écrit:
Si la femme veut flatter son égo, c'est qu'elle doit bien sentir qu'elle n'est pas reconnue en tant que telle!
mais je reste persuadée que si le problème, car c'est est un! de la domination masculine n'était que induit par des hommes, ledit blème serait depuis longtemps résorbé!
ce qui du reste n'ôte pas l'idée que la domination masculine sociale reste en rapport (compassionnel ou commercial ou les deux pour résumer) avec le fait d'enfanter. (absences malaises etc...) et que la pérénité de la race passant par là, et soit tellement essentielle, que évidemment, les hommes ne peuvent faire sans!
alors ensuite à chacun de voir si cette domination masculine est une protection de la race enfin de la femme/utérus plus l'enfant, ou une trouille de se faire dépasser.
l'égalité n'est pas au bout de ses peines!
Cette obsession de l’enfantement comme tache essentielle est grotesque ; d’une part, la race humaine n’est pas en danger d’extinction, loin s’en faut, d’autre part, pas besoin de « comprendre » Wink pour enfanter…l’éducation (y compris collective), l’organisation de la société, l’économie et la politique mondiale sont des autres paires de manches… et elle ne sont, en rien, restrictive à un sexe ; moins l’on s’en préoccupe, plus ce sont des incapables ou le hasard qui le font… Twisted Evil

Bien sûr que certains hommes ont intérêt à ce que le problème perdure, notamment ceux qui sont actuellement aux commandes…qui sont libéraux quand il s’agit de prendre un bastion mais qui le sont beaucoup moins quand ils défendent le leur. Il y aussi ceux qui ont peur du changement, ceux qui n’ont pas confiance en eux…le chemin de l’égalité est long et parsemé d’embuches mais c’est aussi le plus satisfaisant pour l’ego, scratch quand on y pense…

feuilllle a écrit:
ps: il n'y a pas de feuille dans les smileys! dommage! Very Happy
Tu pourrais en mettre une comme avatar… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 11:57

aériale a écrit:
sousmarin a écrit:
Le féminisme commet la même erreur que tous les communautarismes (que commettent d’ailleurs aussi ceux contre qui ils réagissent) : exclure les « autres »…
...oui, mais on se construit d'abord contre quelque chose ou quelqu'un Sousmarin. Il est inévitable de tomber dans des excés avant de pouvoir retrouver un juste rééquilibrage des forces.
Je ne crois pas que cela soit une obligation, il est plus facile de se construire « contre » mais cette restriction se paie, le plus souvent, par un manque d’ouverture d’esprit. Pourquoi ne pas se construire « avec » ?

aériale a écrit:
D'autre part lorsque Hank dit :
Hank a écrit:
Je pense aussi que nous sommes - en tant qu'êtres, humains ou autres d'ailleurs - tous dominés par une nature égocentrique, développée à des degrés divers selon les individus, mais notre seul instinct de survie est déjà une forme d'égocentrisme, on se protège d'abord soi-même, les autres passent forcément après quoiqu'on puisse dire à mon avis.
C'est certain, mais la femme étant chargée de transmettre la vie, ne peut plus être totalement égoïste. D'où sa faiblesse innée par rapport à l'homme et la place laissée libre durant des décennies par les femmes...
Alors là, je suis en total désaccord. La femme ne transmet pas la vie, elle enfante, ce qui est différent ; à ma connaissance, elle ne peut faire cela sans « éléments » extérieurs… Suspect Very Happy
Protéger son « territoire » familiale, se sacrifier par « devoir » est ce vraiment une absence d’égoïsme ? En tout cas, comme égocentrisme, on peut difficilement faire pire.
La femme est considérée comme centre de la famille, donc cela l’influence à être moins égoïste, individuellement parlant, mais plus égocentrique, familialement parlant…mais ces « qualités » ne sont que culturelles et en rien intrinsèquement liées au sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 12:02

Bah, que tu le prennes en considération ou pas Sousmarin, et ceci dit sans obcession, c'est bien l'enfantement qui génère la continuité!! même si c'est avec la tite graine extérieure!
lol
c'est basique cela.
on ne peut réfléchir sans prendre en considération le "terre à terre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 12:16

feuilllle a écrit:
Bah, que tu le prennes en considération ou pas Sousmarin, et ceci dit sans obcession, c'est bien l'enfantement qui génère la continuité!! même si c'est avec la tite graine extérieure!
lol
c'est basique cela.
on ne peut réfléchir sans prendre en considération le "terre à terre".
Petite graine qui « porte » 50% du capital génétique…une parfaite égalité Wink …le reste est « basique » comme tu le dis, les animaux font la même chose…l’enfantement n’est pas un travail de femme, c’est un travail de femelle, certes nécessaire mais en rien exceptionnelle ; et sans femelle pas de continuité mais sans mâle non plus… Very Happy
Ce n’est que la voie hasardeuse de la nature en action…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2007 - 12:19

tu parles de procréation je parle d'enfantement, je crois simplement, que juste ou pas, le fait de donner naissance semble plus important des êtres humains que le fait de les copuler!
Very Happy
en tout cas dans la vision profonde des gens... que ce soit une erreur de considérer cela ainsi n'enlève rien au fait!
c'est cela et rien de plus que je voulais dire.
(en tant que femelle! mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




La domination masculine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La domination masculine   La domination masculine - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La domination masculine
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» DELICATESSE MASCULINE
» Hyperfertilité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: