Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sarah Orne Jewett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Sarah Orne Jewett   Jeu 26 Mar 2015 - 10:49



Sarah Orne Jewett (1849-1909), née à South Berwick, petite ville côtière de Nouvelle-Angleterre, a toujours ancré ses récits dans son Maine natal, modelant son écriture sur ces " arpents de granite " qu'évoquait avant elle Emily Dickinson.

Classée très tôt parmi les écrivains régionalistes, elle a pourtant réussi à échapper, du moins partiellement, au sort réservé à ses " sœurs " de Nouvelle-Angleterre, redécouvertes durant les années 70 par la critique féministe.

Les textes de Jewett, plus de deux cents récits et quelques romans, offrent un espace privilégié à tous ceux qu'intéressent la poétique et la politique du lieu, l'écriture de la marge, l'imaginaire de l'appartenance - sans compter bien des chemins inexplorés que le lecteur pourra parcourir à sa guise.

Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sarah Orne Jewett   Jeu 26 Mar 2015 - 10:49

/
The Country of the Pointed Firs / Le pays des sapins pointus
Citation :
Présentation de l’éditeur
" Si je devais donner le nom de trois ouvrages américains qui promettent d'avoir une longue, même une très longue vie, je dirais sans hésiter La Lettre écarlate, Huckleberry Finn et Le Pays des sapins pointus. " Ce commentaire de Willa Cather dans sa préface de 1925 au livre de Jewett (1er éd. 1896) étonnera sans doute le lecteur français qui n'a pu encore parcourir dans sa langue les sentiers rocailleux du pays de Jewett.
Il est temps aujourd'hui d'ajouter à la cartographie littéraire de la Nouvelle-Angleterre - entre le Boston de Henry James, le Walden de Thoreau et le Salem de Hawthorne - un autre coin de terre. Ce " pays " devient le lieu d'exploration d'une esthétique propre, lieu de négociation avec un imaginaire qui, retaillé à l'aune du quotidien, du féminin, donne au lecteur de ces petites pièces cousues à la manière d'un roman l'occasion de découvrir une autre vision de l'Amérique.

En ouvrant le fil pour Allan Gurganus je suis tombée sur cet article qui mentionne quelques-uns de ses livres favoris… et parmi ceux-là se trouvait cette nouvelle de Sarah Orne Jewett. Curieuse et avec la facilité de pouvoir héberger ce livre parce qu’il appartient au domaine public, j’ai tenté le voyage.

Un monde à part, des personnages qui nous viennent d’il y a plus d’un siècle… c’est fascinant, étrange et tout à fait charmant.

Sa langue n’a pas pris de poussière, c’est raconté de façon tout à fait abordable de nos jours et c’est un plaisir de suivre ce séjour sur la côte du Maine en 1896.

J’ai même trouvé une page avec plein d’images de cette époque qui donne encore plus de visuel à cette histoire.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Sarah Orne Jewett   Ven 27 Mar 2015 - 13:01

parmi les photos les maisonnettes au bord de l'eau me font penser à la description de Lowry dans les livres lus !

il n'y a qu'un livre jeunesse à ma médiathèque "le héron blanc"

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sarah Orne Jewett   Ven 27 Mar 2015 - 17:01

Bédoulène a écrit:
il n'y a qu'un livre jeunesse à ma médiathèque "le héron blanc"
d'après sa biographie un recueil de nouvelles et il figure parmi ses livres les plus connus

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah Orne Jewett   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Orne Jewett
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» Orne 61 Archives en ligne
» Les noms de famille de l'Orne
» L'avenir de l'Orne.
» Sarkosy dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: