Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Pascal Quignard

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 24 ... 39  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 14 Juil 2007 - 18:30

coline a écrit:

J'ai vécu très longtemps sans connaître Quignard...et je pourrais encore vivre sans lui...:)

...Eh bien, je me dis avec une immense joie que je vais pouvoir découvrir peu à peu son univers, et qu'il va sans doute me réserver bien des bonheurs! :heart:
Merci ,merci à vous, Coline, Swallow, et même Troglo, qui m'avez donné l'envie de m'y repencher après son Terrasse à Rome, apprécié mais non dévoré...
Je suis complètement sous le charme de cette écriture, fine, délicate, précise où chaque phrase se déguste comme une friandise douce mais pimentée par endroit.
Tous les matins du monde m'ensorcelle. J'ai envie de relire tous ses mots, les lire à haute voix tellement ils me parlent, me chavirent même.
Magique. drunken
Ce roman est trop court, je le savoure peu à peu...Mais je sais que je suis tombée sur un auteur incontournable, et cette sensation est vraiment délicieuse...
Je vous suis très reconnaissante, vraiment! ...cheers


Dernière édition par le Sam 14 Juil 2007 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 14 Juil 2007 - 19:12

Queenie, quand Coline te disait "Tu as le temps Queenie", pas tant que çà, car il te faudrait devancer Benoit Jacquet qui va mettre en scène VILLA AMALIA( s´il n´est pas déjà en train de le faire). Avec Isabelle Huppert dans le rôle d´Ann Hidden.
Après, les auteurs se plaignent du traitement et du résultat de leurs oeuvres version ciné...
Mais ce sont souvent EUX qui déclenchent tout:
"Pascal Quignard m'a envoyé son roman Villa Amalia sur épreuves, j'ai pensé à en faire un film avec Isabelle Huppert. Rapidement j'ai écrit un scénario pour le producteur Edouard Weill et je lui ai proposé le sujet. Edouard Weill, qui est un garçon fin, m'a dit c'est trop maigre, trop âpre, trop radical. Et je sais qu'il a raison. Il m'a expliqué que, s'il apporte ce scénario aux partenaires, ceux-ci donneront l'argent nécessaire pour un budget de 2 millions d'euros alors qu'il en faut plus. Le scénario doit être écrit sur la base d'un diagnostic précis de l'économie du film. Comme il faut aussi une grosse vedette masculine, je m'attelle à écrire une deuxième version. Ce scénario sera donc un pacte à trois. Le cinéma n'est plus un art qui est aussi une industrie, c'est un art ou une industrie. Du coup tout le monde est un peu à cran. Mais les vases communicants vont se rétablir."
Heureusement qu´il y a des problèmes d´argent pour la réalisation... Encore quelque mois pour souffler et lire tranquillement VILLA AMALIA sans aucun intermédiaire entre Quignard et ses lecteurs... Après, ce sera plus difficile.
Tant de gens vont s´emparer des personnages, des idées, des paysages...Même la mer sera décolorée.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 14 Juil 2007 - 20:27

aériale a écrit:
[Je suis complètement sous le charme de cette écriture, fine, délicate, précise où chaque phrase se déguste comme une friandise douce mais pimentée par endroit.
Tous les matins du monde m'ensorcelle. J'ai envie de relire tous ses mots, les lire à haute voix tellement ils me parlent, me chavirent même.
Magique. drunken

Quel plaisir de lire ces mots Aériale!...:)
Si quelqu'un doutait encore de l'intérêt d'un forum comme le nôtre...
Chacun nous allons, grâce aux uns et aux autres, vers de fabuleuses découvertes littéraires...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 14 Juil 2007 - 20:30

swallow a écrit:
Encore quelque mois pour souffler et lire tranquillement VILLA AMALIA sans aucun intermédiaire entre Quignard et ses lecteurs... Après, ce sera plus difficile.
Tant de gens vont s´emparer des personnages, des idées, des paysages...Même la mer sera décolorée.

Swallow, serais-tu un peu jalouse lorsque tu aimes?...Very Happy
Ceci dit, je ressens un peu la même inquiétude que toi...
Fort heureusement, si cela devait être filmé, que le réalisateur ait choisi Isabelle Huppert pour être Ann Hidden...Qu'en penses-tu?
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 14 Juil 2007 - 23:14

Coline :
Citation :
Swallow, serais-tu un peu jalouse lorsque tu aimes?...
Coline, il y a une intimité totale entre un écrivain et ses lecteurs. On se retrouve peau à peau dans le silence.
Quand l´histoire est mise images, representée, c´est le spectacle, l´officiel et le public. Il y a trop d´intermediaires, de gens, de compromis, de consensus et de lumière. C´est ce que j´ai voulu dire.
Je partage mes auteurs avec tous les lecteurs du monde, nous formons une communauté secrète de gens qui aiment les mêmes choses. Je nous sens de la même famillle, de quelque continent que nous provenions. Je ne peux être jalouse d´eux.
Pour Isabelle Huppert, je ne sais pas. J´aurais plutôt vu Charlotte Rampling dans le rôle d´Ann.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2007 - 16:37

swallow a écrit:
Pour Isabelle Huppert, je ne sais pas. J´aurais plutôt vu Charlotte Rampling dans le rôle d´Ann.

Oui pas mal aussi l'idée de Charlotte Rampling dans ce rôle...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyDim 15 Juil 2007 - 16:47

Ami(e)s de Pascal Quignard, je viens de terminer un récit qui devrait vous plaire...
Il n'est pas de lui mais de Sophie Nauleau. Je vous renvoie au fil que j'ai ouvert pour cet auteur et son récit: La Main d'oublies.

" Il n'arrive pas deux fois dans sa vie de lire debout un livre de cinq cents pages" raconte Erri de Luca. Pas plus que de relire d'un trait, au saut du lit, un délicat roman de quelques dizaines de feuillets, recroquevillée sur une chaise de cuisine, le ventre creux.[...] En solitaire, je dévorais l'histoire d'un homme au nom de prière et d'oiseau que j'avais déjà lue. Il n'était question que de viole, d'amour, de gaufrettes et de vin. L'écriture était encore plus belle et dépouillée que dans mon souvenir. Et elle me fit l'effet de ces fruits indéhiscents, amande fraîche si blanche une fois dégagée de sa peau et de sa verte écorce veloutée.[...]
Par la grâce d'un exemplaire que je comptais offrir, je renouais à l'aube avec Tous les matins du monde."
(Sophie Nauleau dans La Main d'oublies)

cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2007 - 11:48

Tous les matins du monde .

Décrire ce que m'a procuré ce merveilleux livre de Quignard m'est difficile mais en même temps indispensable. J'ai comme un besoin d'évacuer, de sortir ces multiples sensations ressenties à la lecture de ces quelques pages. Des émotions si profondes qu'elles nécessitent la lumière pour éclore, uniquement provoquées par une harmonie de sons, comme les touches d'un piano qui nous auraient frappés en plein coeur.

Quignard est un magicien, il appuie juste sur une corde, et cette corde se tend, nous touchant directe, encore plus intensément que ne le ferait un concert à dix voix . Seule apparaît une pureté envoûtante, un langage feutré qui nous délivrerait un secret : comment atteindre le sublime et le divin au travers de la musique. Voilà un peu que je pourrais retenir principalement de cette oeuvre.
Mais bien d'autres choses encore. Comment les communiquer. Que peut devenir un homme une fois que l'amour l'a quitté. Comment revivre des émotions partagées sans l'être aimé... Que devient-on lorsque l'autre vous abandonne? Comment le temps peut-il se transmettre?... Tous les matins du monde sont sans retour...

La parole ne suffit pas .
Citation :
Ma tristese est indéfinissable.La parole ne peut jamais dire ce dont je veux parler et je ne sais comment le dire[...]
Je ne sais comment dire, madame: Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids.
Mais subsiste la musique...
Citation :
La musique aussi est une langue humaine.[...]Un petit abreuvoir pour ceux que le langage a désertés. Pour l'ombre des enfants. Pour les coups de marteaux des cordonniers. Pour les états qui précèdent l'enfance. Quand on était sans souffle.Quand on était sans lumière.

Et elle peut nous délivrer des messages...
Citation :
Que recherchez vous monsieur dans la musique? Je cherche les regrets et les pleurs .
La musique est simplement là pour parler de ce dont la parole ne peut parler. En ce sens elle n'est pas tout à fait humaine.
...Toucher à l'éternel.
Citation :
Quand je tire mon archet, c'est un petit morceau de mon coeur vivant que je déchire. Ce que je fais, ce n'est que la discipline d'une vie où aucun jour n'est férié. J'accomplis mon destin.
Mais la peinture peut nous parler aussi...
(A propos du tableau de Baugin)
Citation :
"Tout ce que la mort ôtera est dans sa nuit" souffla Sainte Colombe dans l'oreille de son élève. "ce sont tous les plaisirs du monde qui se retirent en nous disant adieu"
et même s'entendre:
Citation :
"Ecoutez le son que rend le pinceau de Monsier Baugin" ils fermèrent les yeux et ils l'écoutèrent peindre"...

Tous les matins du monde est un magnifique hymne à la vie, à l'amour, à la mort aussi, lorsqu'ils se rejoignent au travers de la musique, qui elle reste immortelle.
Citation :

Vient un jeune homme: Monsieur Marin Marais. "Vous faites de la musique mais, vous n'étes pas musicien.Vous connaissez la position du corps.Votre jeu ne manque pas de sentiment;votre archet est léger et bondit;votre main gauche saute comme un écureuil et se faufile comme une souris sur les cordes;Vos ornements sont ingénieux et parfois charmants,mais je n'ai pas entendu de musique[...]vous pourrez aider à danser les gens qui dansent; vous pourrez accompagner les acteurs qui chantent sur la scène;vous gagnerez votre vie;vous vivrez entouré de musique mais vous ne serez pas musicien;[...]Avez vous un coeur pour sentir? Avez vous un cerveau pour penser? Avez vous idée de ce à quoi peuvent servir les sons quand il ne s'agit plus de penser ni de servir les oreilles du roi?
Cependant votre voix m'a ému: je vous garde pour votre douleur, non pour votre art"

...Ce livre m'a profondément touchée, avec peu de mots et beaucoup de sentiments suscités. Il fait partie des découvertes qui nous ébranlent et résonnent encore longtemps dans nos têtes une fois la dernière page tournée...Magique ! Like a Star Like a Star Like a Star


Dernière édition par le Lun 16 Juil 2007 - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2007 - 12:08

Si après cela, je n'ai pas envie d'aller le lire ce beau roman, ce serait à plus rien n'y comprendre Wink Je le note pour après "Villa Amalia"! cat
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2007 - 19:42

Je regardais Guillaume Depardieu dans la scène postée par Coline.
Est ce que pour les Quignardiens purs et durs que vous êtes, ce film vous a semblé satisfaisant au niveau adaptation?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2007 - 22:26

Je ne mérite pas encore de faire partie du cercle très privé des Quignardiens purs et durs, mais pour ma part, je suis bien heureuse de n'avoir eu l'occasion de voir l'adaptation avant...
Le film doit être réussi, mais retranscrire parfaitement l'univers de l'auteur doit être mission impossible, non?
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptyLun 16 Juil 2007 - 23:03

Marie a écrit:
Je regardais Guillaume Depardieu dans la scène postée par Coline.
Est ce que pour les Quignardiens purs et durs que vous êtes, ce film vous a semblé satisfaisant au niveau adaptation?

J'ai vu le film longtemps avant de lire le roman...Je l'avais trouvé superbe...mais j'ai bien l'intention, après la lecture de La Main d'oublies de revoir ce film...Sophie Nauleau, passionnée de Quignard, parle en bien de ce film...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 21 Juil 2007 - 1:05

Amatrices, amateurs de Quignard...je vous signale que la revue littéraire CRITIQUE de juin-juillet est consacrée à Pascal Quignard. Essais variés sur son oeuvre. Pointus et passsionants.

CRITIQUE est la revue littéraire des Editions de Minuit.
cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 21 Juil 2007 - 9:56

Merci pour l'info Coline Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 EmptySam 21 Juil 2007 - 18:08

Tranquillise-toi Aériale :
Citation :
Je ne mérite pas encore de faire partie du cercle très privé des Quignardiens purs et durs
L´article de la" Revue critique" des Editions de Minuit que Coline à la bonne idée de nous indiquer, montre combien ce soi-disant cercle privé de Quignardiens se complait à se retrouver "bousculé, interrogé et déconcerté", tout comme le nouveau lecteur qui s´initierait à cet auteur. Avec Quignard on est tous des apprentis, tous dans le même sac : trembler, errer, c´est notre seule manière d´avancer. :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pascal Quignard - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Pascal Quignard - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pascal Quignard
Revenir en haut 
Page 9 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 24 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pascal le coiffeur
» le nain jaune de pascal jardin
» laitages
» [88] Vosges
» pascal verheyden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: