Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pascal Quignard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 39  Suivant
AuteurMessage
bertrand-môgendre
Sage de la littérature


Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 61
Localisation : ici et là

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 12 Juin 2007 - 19:46

sur Quignard, je n'inscrirai aucun commentaire, tant je me sentirai ridicule. Il est le seul (avec Montaigne) à me donner l'envie de plonger dans ses pages en ouvrant ses livres au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 12 Juin 2007 - 20:55

. . Quignard est un Montaigne qui aurait consommé un psychotrope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 12 Juin 2007 - 23:57

Pourrais-tu nous expliquer pourquoi, Troglo, tu trouves qu'il tombe parfois dans le ridicule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Jeu 14 Juin 2007 - 6:54

L'AVOCAT DE LA PARTIE CIVILE. - Madame le Juge, je vous demande de m'octroyer le temps nécessaire à la relecture de certaines oeuvres de l'accusé afin de pouvoir réunir les preuves constituant le délit. Je vous saurai donc gré de suspendre l'audience et de bien vouloir me pardonner de n'avoir pas suffisamment travaillé sur l'affaire en cours. Je conçois fort bien que lancer une telle accusation de ridicule sans immédiatement l'étayer de preuves solides peut engendrer une frustration chez l'auditeur, et je vous en demande pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Jeu 14 Juin 2007 - 12:34

troglodyte a écrit:
L'AVOCAT DE LA PARTIE CIVILE. - Madame le Juge, je vous demande de m'octroyer le temps nécessaire à la relecture de certaines oeuvres de l'accusé afin de pouvoir réunir les preuves constituant le délit. Je vous saurai donc gré de suspendre l'audience et de bien vouloir me pardonner de n'avoir pas suffisamment travaillé sur l'affaire en cours. Je conçois fort bien que lancer une telle accusation de ridicule sans immédiatement l'étayer de preuves solides peut engendrer une frustration chez l'auditeur, et je vous en demande pardon.

Laughing Laughing Laughing
Madame le Juge est pliée de rire... Laughing
Et Madame le Juge t'octroie le temps nécessaire...

Avocat de la Défense: On va faire appel à Swallow! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Lun 25 Juin 2007 - 21:39

L'AVOCAT DE LA PARTIE CIVILE - J'ai sous la main un exemplaire de Terrasse à Rome, court ouvrage d'édification sur quelques techniques de gravure. A la fin du chapitre XXII il y est question de la manière noire. Je cite ce que M. Quignard y relate :
. . La manière noire est une gravure à l'envers.
. . Dans la manière noire la planche est originairement et entièrement gravée. Il s'agit d'écraser le grain pour faire venir le blanc. Le paysage précède la figure. Ce fut en 1642 que Ludwig von Siegen inventa la manière noire. En 1653, à Bruxelles, Siegen révéla son secret à Ruprecht du Palatinat qui l'introduisit en Angleterre en 1656. On compte seulement vingt-quatre gravures de Meaume à la manière noire qui datent toutes d'après Abraham.
. . On appelle berceau la masse qui graine toute la planche pour la manière noire.

. . Jusqu'ici messieurs-dames tout va bien : le lecteur se nourrit d'informations profitables exprimées dans une belle langue claire et forte. Mais quelle mouche a ensuite piqué M. Quignard pour qu'il ajoute malencontreusement, achevant ainsi son chapitre de manière non pas noire mais ridicule :
. . Par la manière noire chaque forme sur la page semble sortir de l'ombre comme un enfant du sexe de sa mère.

?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 0:29

troglodyte a écrit:
. . Par la manière noire chaque forme sur la page semble sortir de l'ombre comme un enfant du sexe de sa mère.

?


Tu avoueras que ce n'est pas tout à fait ridicule!
Surprenant tout à coup... mais pas ridicule...
Il est récurrent chez Quignard le questionnement à propos de la naissance...de avant la naissance aussi...Il y revient toujours.

"Nous transportons avec nous le trouble de notre conception."

"Nous sommes venus d'une scène où nous n'étions pas.
L'homme est celui à qui une image manque."
(
Le sexe et l'effroi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 9:30

Est-ce que vous auriez lu Tous les matins du monde ? Je suis tombée dessus par hasard l'autre jour en fouillant dans la bibliothèque parentale, et les premières pages m'ont acrochée.

Sinon, de Quignard, j'avais lu l'été dernier un très court livre sur le peintre De la tour. J'avais adoré, l'écriture de Quignard est magnifique drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Moon
Posteur en quête


Messages : 58
Inscription le : 25/06/2007
Age : 26
Localisation : Copenhague

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 10:37

Fantaisie héroïque a écrit:
Est-ce que vous auriez lu Tous les matins du monde ? Je suis tombée dessus par hasard l'autre jour en fouillant dans la bibliothèque parentale, et les premières pages m'ont acrochée.

Je l'ai trouvé dans la bibliothèque parentale aussi, il parait que c'est l'un de ses meilleurs. Ca me tente bien Fais moi signe dès que tu l'as fini. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 11:17

Fantaisie héroïque a écrit:
Est-ce que vous auriez lu Tous les matins du monde ? Je suis tombée dessus par hasard l'autre jour en fouillant dans la bibliothèque parentale, et les premières pages m'ont acrochée.



Sinon, de Quignard, j'avais lu l'été dernier un très court livre sur le peintre De la tour. J'avais adoré, l'écriture de Quignard est magnifique drunken

Remonte tout ce fil, il fait 4 pages, tu verras que nous avons déjà chroniqué pas mal de titres de Pascal Quignard...dont Tous les matins du monde.

Par contre, je note l'essai dont tu parles sur de Latour pour le lire un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 11:19

A propos de (extrait de ce que j'avais écrit):
coline a écrit:
TOUS LES MATINS DU MONDE

« Tous les matins du monde sont sans retour. »


Ce très beau roman, qui se lit agréablement et sans difficulté, est écrit dans une langue très pure, avec des phrases simples et un vocabulaire recherché et précis. C'est aussi un très beau roman d'amour.
L’ érudition de Pascal Quignard permet de placer l’histoire dans le contexte culturel de son époque. Jean Racine, par exemple, est évoqué à travers deux comédiennes qui récitent sur des tréteaux des vers de Britannicus. Le peintre Baugin également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 11:23

Merci coline, c'est vrai que je ne pense pas toujours à lire les sujets en entier Embarassed :p
Ton avis me conforte dans ma décision de le lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 11:25

Fantaisie héroïque a écrit:
Merci coline, c'est vrai que je ne pense pas toujours à lire les sujets en entier Embarassed :p

Tu devrais!...Tu devrais!...:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 19:38

. . M. Quignard a des obsessions, comme la plupart des gens. Les siennes sont la vie intra-utérine, l'expulsion de l'enfant par la mère, la scène de notre conception qui nous est inconnue, le zizi tout dur de notre papa dans la fleur toute mouillée de notre maman, les femmes qui font pipi accroupies dans la nature, le bourgeon qui sort sa tête gluante dans le monde visible, la jeune femme romaine qui appuie doucement son stylus sur sa lèvre inférieure, etc, etc... Sous des titres sages convenant aux "bibliothèques parentales", éparpillées dans des exposés historico-artistiques, il expose de manière répétitive ces obsessions. Il ne peut s'en empêcher. Il était encore assez sage dans Tous les matins du monde mais il me semble qu'avec l'âge il se dévergonde, si bien qu'après mon deuxième Quignard j'en suis à me dire, chaque fois que j'en ouvre un : "Que va-t-il y mettre comme scène de cul cette fois ?" et aussi "Qu'est-ce qu'il va nous pondre comme connerie cette fois ?" J'y prend un malin plaisir, je l'avoue.
. . Ce qui est dommage c'est que ces obsessions, jaillissant du reste du texte d'une manière très vive, sont comme des fausses notes incontournables qui font écrouler l'harmonie de l'oeuvre, harmonie d'autant plus difficile à maintenir que l'auteur choisit de morceller son texte en divers petits bouts souvent de tons différents. Pour comparer avec Sade, qui lui aussi associe le cul et le discours édifiant, sur le plan de l'harmonie celui-ci s'en tire bien mieux puisque sa prose est bien plus liée, coulante.
. . Il tente souvent l'impossible, et forcément souvent il se plante. Son écriture est expérimentale, comme devrait l'être toute écriture d'artiste, soit ! Mais souvent il pousse le bouchon trop loin, il dérape, il fait tomber son cheveu sur la soupe, ce qui à chaque fois me fait sourire ou me désoler. Je vous livre encore un exemple d'écriture expérimentale selon moi abusive, tirée toujours de Terrasse à Rome (chap VII) :
Citation :
Il court, courut.
. . St-Simon lui aussi s'amusait à châtier la langue, Proust lui aussi s'amusait à juxtaposer des choses appartenant à des univers différents, mais ces deux-là savaient faire souffler dans leurs pages le vent unificateur qui happe le lecteur et le promène en douceur. M. Quignard, ce malheureux, est obligé par une force obscure de fouetter son lecteur, de déverser sur sa face ahurie des louches de puanteur, de le plonger dans des miasmes obscènes.
. . Lire Quignard est une expérience masochiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Mar 26 Juin 2007 - 21:05

Troglodyte, as-tu lu "Carus"? Je crois que c'est un de ses ouvrages le plus atypiques, d'après ce que j'ai pu en déduire en lisant les échanges.
"Carus" est le premier Quignard que j'ai lu. Et j'ai empruné à la bibli "Les ombres errantes", que je lirai prochainement.
Je suis une néophyte dans l'univers Quignard Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Pascal Quignard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 39Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» MILLET PASCAL
» Pascal Duquenne
» Agneau Pascal: les autorités catholiques et juives boudent !
» [Professionnel] Pascal Piazzola
» Pascal Tabu Ley, dit «Seigneur Tabuley Rochereau», n’est plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: