Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pascal Quignard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 39  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Ven 29 Juin 2007 - 0:17

swallow a écrit:
Pas de panique, Coline, j´arrive. J´etais debut Mai à New-York, escale à Paris, puis retour chez moi, en Espagne. Voilà, laisse-moi quand même defaire les bagages!! scratch

Prends ton temps Swallow...Mais Troglo tient des propos sacrilèges et Marie commence à être contaminée...Rolling Eyes
Heureusement Fantaisie Héroïque rétablit un équilibre...et j'ai hâte d'être plus disponible pour m'y mettre...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: nt d'érudition...   Ven 29 Juin 2007 - 0:20

troglodyte a écrit:
. . Chatperlipopette : les Ombres errantes est intéressant, assez mystérieux, mais Coline a raison lorsqu'elle dit qu'il est difficile à comprendre. On se demande même parfois si l'auteur lui-même comprend tout ce qu'il écrit.

Je ne me fais aucun souci là-dessus...C'est nous qui avons quelquefois du mal à suivre devant tant d'érudition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Ven 29 Juin 2007 - 14:23

. . Quel vif plaisir me submerge à déclencher le courroux des quignardomanes, et notamment celui des quignardettes ! Si j'avais su que faire la guerre peut être aussi bon que l'amour ! Il est temps pour moi de sortir de l'état d'hermétisme dans lequel je me suis maintenu depuis de nombreuses années, état si justement décrit par la marquise de Merteuil dans la quatre-vingt et unième lettre des Liaisons dangereuses :
Citation :
. . J'étais bien jeune encore, et presque sans intérêt : mais je n'avais à moi que ma pensée, et je m'indignais qu'on pût me la ravir ou me la surprendre contre ma volonté. Munie de ces premières armes, j'en essayai l'usage : non contente de ne plus me laisser pénétrer, je m'amusais à me montrer sous des formes différentes ; sûre de mes gestes, j'observais mes discours ; je réglais les uns et les autres, suivant les circonstances, ou même seulement suivant mes fantaisies : dès ce moment, ma façon de penser fut pour moi seule, et je ne montrai plus que celle qu'il m'était utile de laisser voir.
D'ailleurs, Coline serait-elle une nouvelle Merteuil, elle qui conseille vivement à une enfant de 19 ans, probablement tout juste nubile, de prendre dans la bibliothèque parentale, juchée sur la pointe des pieds,

cambrée à outrance, comme elle l'était,
pour accrocher son chapeau à cette patère placée très haut,
elle déployait la taille superbe d'une danseuse qui se renverse,
[...] *

prendre dans la bibliothèque parentale, disais-je, un écrit à caractère pornographique camouflé sous le titre passe-partout de Terrasse à Rome ?


. . Je ne puis m'empêcher de dénoncer l'immoralité flagrante de M. Quignard, votre flamine, qui m'est apparue récemment sous le visage de la sélection auto-valorisante d'un extrait de l'oeuvre d'autrui. En feuilletant les Ombres errantes je tombe sur quelque chose au sujet de Pétrone :
Citation :
. . In umbra voluptatis lusi..
. . J'ai joué à l'ombre des plaisirs.
. . Ce mot si simple est dû à Pétrone.
. . Il faut traduire plus précisément encore : J'ai joué dans l'ombre de la jouissance sexuelle.
Ici, M. Quignard nous montre qu'il connait le latin. Bien. Mais alors pourquoi a-t-il choisi ce passage du Satiricon, et non pas celui-ci :
Citation :
Refugiendum est ab omni uerborum, ut ita dicam, uilitate et sumendae uoces a plebe summotae, ut fiat odi profanum uulgus et arceo. Praeterea curandum est, ne sententiae emineant extra corpus orationis expressae, sed intexto uestibus colore niteant.
(Il faut avant tout se garder de toute vulgarité dans les termes et choisir des mots éloignés du langage populaire. Ainsi l'on suit le précepte d'Horace : "Je hais, j'écarte le profane vulgaire". Ensuite il faut se garder de mettre en relief une pensée brillante qui ne fait plus corps avec l'ensemble du morceau : il faut, au contraire, que tout dans les vers forme un même tissu, brillant d'une même couleur.)
Il n'a pas choisi ce passage car il a probablement senti qu'il pourrait lui être appliqué à lui-même : en effet, s'il écarte le profane vulgaire grâce à des mots rares, il ne parvient pas à rester dans le ton du tissu de base de son oeuvre, il n'atteint pas l'harmonie.

* : Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques (le Rideau cramoisi).


Dernière édition par le Ven 29 Juin 2007 - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Ven 29 Juin 2007 - 16:17

troglodyte a écrit:
Coline serait-elle une nouvelle Merteuil, elle qui conseille vivement à une enfant de 19 ans, probablement tout juste nubile, de prendre dans la bibliothèque parentale, juchée sur la pointe des pieds,

cambrée à outrance, comme elle l'était,
pour accrocher son chapeau à cette patère placée très haut,
elle déployait la taille superbe d'une danseuse qui se renverse,
[...] *



prendre dans la bibliothèque parentale, disais-je, un écrit à caractère pornographique camouflé sous le titre passe-partout de Terrasse à Rome ?

:roll: On ne me l'avait encore jamais faite celle-ci!...
Et Terrasse à Rome:écrit pornographique?...Probablement qu'on ne la lui avait jamais faite non plus celle-là à Quignard!
Troglo représentant d'une ligue de vertu?
Bref...la nouvelle Marquise de Merteuil ne va pas répondre...elle a de l'énergie à mettre utilement ailleurs ces jours-ci...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Ven 29 Juin 2007 - 19:54

La jeune enfant tout juste nubile te remercie, troglo Laughing , mais crois-moi, après avoir parcouru les 120 journées de Sodome, plus rien ne peut m'effrayer...Je prends ton message au second degré, j'espère qu'il a été écrit dans ce sens Very Happy . Mais à bien le relire, je n'en suis pus sûre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 1:55

Fantaisie héroïque a écrit:
La jeune enfant tout juste nubile te remercie, troglo Laughing , mais crois-moi, après avoir parcouru les 120 journées de Sodome, plus rien ne peut m'effrayer...Je prends ton message au second degré, j'espère qu'il a été écrit dans ce sens Very Happy . Mais à bien le relire, je n'en suis pus sûre...

Le problème avec Troglo c'est qu'on ne sait jamais...
Je pense tout de même que c'est du second degré...il adore provoquer...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9566
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 2:26

Citation :
.il adore provoquer.
C'est en tout cas extrèmement bien fait et écrit, un plaisir pour le lecteur!
On imagine donc Coline Merteuil sussurant à l'oreille de Fantaisie Héroïque Volanges ( qui planque quand même Sade sous son lit , mais bon, les temps changent, soupir....) de découvrir toute la perversité que peut dissimuler une simple terrasse romaine.... Very Happy
La suite, la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 2:31

Marie a écrit:
Citation :
.il adore provoquer.
C'est en tout cas extrèmement bien fait et écrit, un plaisir pour le lecteur!
On imagine donc Coline Merteuil sussurant à l'oreille de Fantaisie Héroïque Volanges ( qui planque quand même Sade sous son lit , mais bon, les temps changent, soupir....) de découvrir toute la perversité que peut dissimuler une simple terrasse romaine.... Very Happy
La suite, la suite!!!!


Very Happy Elle est bien épuisée la Merteuil ce soir...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 7:22

coline a écrit:
Fantaisie héroïque a écrit:
La jeune enfant tout juste nubile te remercie, troglo Laughing , mais crois-moi, après avoir parcouru les 120 journées de Sodome, plus rien ne peut m'effrayer...Je prends ton message au second degré, j'espère qu'il a été écrit dans ce sens Very Happy . Mais à bien le relire, je n'en suis pus sûre...

Le problème avec Troglo c'est qu'on ne sait jamais...
Je pense tout de même que c'est du second degré...il adore provoquer...Wink
Moi-même je ne sais jamais. Je suis en équilibre précaire entre le fossé de la dépravation et le mont de la piété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 9:34

En tout cas j'aime bien tes messages et la façon dont ils sont tournés. J'aime beaucoup lire des avis virulents comme les tiens!
(mais quand même : moi, une enfant tout juste nubile ?? affraid Razz )

Tu as lu Tous les matins du monde ? Parce que je serais surprise que tu vois des choses licencieuses là dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
troglodyte
Main aguerrie


Messages : 342
Inscription le : 26/05/2007
Age : 46
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 19:00

Fantaisie héroïque a écrit:
Tu as lu Tous les matins du monde ? Parce que je serais surprise que tu vois des choses licencieuses là dedans...
. . Je l'ai lu, puis prêté à une femme de mon entourage professionnel afin de tester son degré de dépravation. Elle m'en dit "C'est soft" ce qui démasque un fond infusé de vice jusqu'à la moelle. Si elle avait été prude, l'assassinat et la dénudation l'auraient choquée.
. . L'assassinat a lieu vers le début du livre, que je n'ai pas sous les yeux et dont je cite une approximation de mémoire : Il était un maniaque. Il écrasait les insectes avec la coupelle du porte-bougie. Méticuleusement il en broyait les élytres. Il y a dans ce passage une violence extrème, comme toujours obtenue par un fort contraste avec la douceur qui précède, mais aussi par la sonorité du mot élytre qui évoque clairement le bruit de l'écrasement de l'insecte.
. . La dénudation se situe aux environs du début du deuxième tiers, elle survient de manière brutale dans le discours introductif du jeune - dont j'ai oublié le nom - qui désire suivre l'enseignement de M. de Ste-Colombe. Il raconte que la mue de sa voix l'a contraint à quitter la chantrerie du roi, et il parle d'un sexe épais qui pendouille entre ses jambes, et qui est velu en plus ! Est-ce que ce personnage parle ainsi de son membre devant Ste-Colombe et ses filles nubiles, ou bien est-ce l'auteur qui nous parle en aparté, on ne le sait ; c'est très étrange et dérangeant.
. . Quant à la scène de pendaison, elle ne m'a pas touché. Ce sont l'assassinat et la dénudation qui m'ont traumatisé dans ce livre. Je me rappelle vaguement d'un pelotage de la poitrine chaude de la petite soeur dans une église sur un fond musical d'orgue, assez gratiné aussi, mais qui reste dans les limites d'une hétérosexualité pouvant amener à la reproduction, et qui, de par la juvénilité des protagonistes, revêt un caractère brouillon, fiévreux, presqu'excusable, bien loin des agissements mûrement réfléchis d'une personne d'âge mûr vouée au mal depuis la fin de son adolescence, comme semble l'être M. de Ste-Colombe, jeté corps et âme dans les bras du démon de la musique, réfugié à longueur de journée dans une cabane à tritouiller d'un doigt gluant les cordes de sa viole en compagnie du fantôme de sa défunte épouse, et dont la réaction au suicide de sa fille est totalement occultée par l'auteur, à un point tel que l'on peut se demander si réaction il y eut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire


Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 20:03

troglodyte a écrit:
de mémoire : Il était un maniaque. Il écrasait les insectes avec la coupelle du porte-bougie. Méticuleusement il en broyait les élytres.
Bravo pour la mémoire troglodytienne. Mais si ce n'est que cela, l'extrême violence du crime, alors je lâche les ados sur la lecture de Quinard.
Qui, en effet, n'a jamais écrasé un moustique en attaque et, s'il en était même, brûler ses élytres à la flamme de la bougie ces soirs d'été où le plasma attire par dizaines ces piqueurs buveurs de sang? Non mais!
- Troglo, ne nous dis pas que l'évocation du sexe épais et pendouillant (mais pas toujours) de l'ex-jeune chanteur à la voix aigue te semble étrange et dérangeante : que diable!
Il faut bien que mue se fasse!
Et quoi de plus naturel que d'évoquer la modification du sexe masculin pour donner à n'ignorer point l'octave du dessous insaisissable à la chorale.
La description d'une castration de soprano doit être bien plus épouvantable.
- Mais j'y pense, avez-vous lu la correspondance de Mozart? Il y parle très vulgairement -nous semble-t-il (description de ses maladies, détails sur sa m..., etc.). Je crois bien qu'à certaines époques il était coutumier de donner de tels détails : impensable aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Sam 30 Juin 2007 - 21:08

Shocked tu es bien prude, troglo...
tout ça cache quelque chose!
J'espère que tu ne censures pas les lectures de tes chères têtes blondes comme le faisait la mère du narrateur dans la Recherche, en sautant les passages légers de Francois le champi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Marie
Zen littéraire


Messages : 9566
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Dim 1 Juil 2007 - 2:01

En tout cas, c'est gagné, personne ici ne va plus pouvoir lire Quignard comme avant.....En tout cas pas moi! Et je rapporterai mes trouvailles pour analyse experte ,hahaha . Je suis persuadée que Mr Quignard en serait ravi. Enfin des lecteurs attentifs , dira-t-il , ce n'est pas en vain que j'ai attendu tant d'années que l'on m'interroge(at?bon, oui, Pascal, c'est un métier, quand même.... Embarassed) sur mes fantasmes d'élytres broyés.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Dim 1 Juil 2007 - 10:27

Marie a écrit:
En tout cas, c'est gagné, personne ici ne va plus pouvoir lire Quignard comme avant...

Nous tenons en effet un fil carrément original sur Quignard...
Les commentaires sur cet auteur sont toujours du plus grand sérieux...
Là, ce sont des commentaires sérieux gainés dans l'humour...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pascal Quignard   Aujourd'hui à 21:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Pascal Quignard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 22 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» MILLET PASCAL
» Pascal Duquenne
» Agneau Pascal: les autorités catholiques et juives boudent !
» [Professionnel] Pascal Piazzola
» Pascal Tabu Ley, dit «Seigneur Tabuley Rochereau», n’est plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: