Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joyce Johnson et la Beat Generation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ArenSor
Main aguerrie
avatar

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

MessageSujet: Joyce Johnson et la Beat Generation   Jeu 9 Avr 2015 - 20:20

Joyce Johnson









Personnages secondaires




Joyce Johnson est une écrivaine, auteure de deux romans, mais elle est surtout connue par ce témoignage publié en 1983 et traduit en 1984 pour les éditions Sylvie Messinger (l’édition que je possède) et reprise en 10/18. La 4e de couverture vous donnera une idée de ce dont il s’agit :

Citation :

« Joyce Johnson a vingt-et-un ans quand elle rencontre Jack Kérouac dans un bar de Greenwich Village, à New York. Comme ils ne sont jamais vus, le poète Allen Ginsberg arrange le rendez-vous. Nous sommes en 1957, « Sur la route » sera publié neuf mois plus tard, scellant la gloire puis la déchéance de Kerouac.
Dans ce remarquable récit, Joyce Johnson se souvient des années passées avec Kerouac – années pendant lesquelles les idées et productions de la Beat Generation tirèrent les Etats-Unis de leur somnolence ; des années aussi où le fait d’être une femme impliquait au mieux, de jouer un rôle de personnage secondaire dans un drame orchestré par les hommes…
»

Jeune fille de milieu modeste mais de bonne famille, élevée avec une éducation stricte, Joyce est bientôt attirée par les parfums de liberté qui s’échappent du Village. Elle y rencontre une faune cosmopolite où se mêlent poètes, peintres ou clochards, parfois tout cela à la fois. On y boit ferme, les hallucinogènes divers et variés y circulent en quantité. Les femmes tiennent une place essentielle mais vraiment secondaire dans ce milieu très macho. La plupart s’y brûlent les ailes, à l’instar de la meilleure amie de Joyce, Elise, amoureuse de Ginsberg qui finit par se défenestrer, ou bien Joan Vollmer Burrougghs, morte stupidement :

Citation :
« Elle plaça brusquement son verre sur la tête, et cette ménagère résignée défia Bill de tirer sur le verre avec son 38. Burroughs était un tireur d’élite et peut-être avaient-ils déjà joué à Guillaume Tell en d’autres occasions. Mais peut-être fut-ce là un acte suicidaire conscient, une sorte de provocation  de la part de Joan, l’ultime manifestation d’un désespoir absolu.
Pourtant, sous un autre angle, on peut fort bien y voir une preuve de son amour et de sa confiance, de sa dévotion et de sa foi aveugles. Le dernier don qu’elle fit à Bill – qui visa mal ce soir-là »

Le livre de Joyce Johnson, née Glassman, décrit avec une sensibilité toute féminine, ce qui en fait l’attrait, cet univers étrange, évoquant les moments d’exaltation mais ne cachant pas les instants sordides, comme les scènes d’avortement clandestins dans des lieux innommables.

Citation :
« Je revois Joyce Glassman, jeune fille de vingt-deux ans, ses cheveux tombant sur les épaules, toute de noir vêtue, comme Macha dans « La Mouette » - bas noirs, jupe noire, pull-over noir - mais contrairement à Macha, elle n’est pas en deuil de sa vie. Comment aurait-elle pu l’être, assise au centre exact de l’univers, en ce lieu nocturne où tout converge, seul endroit vivant d’Amérique ? Son sexe lui interdit de s’impliquer totalement dans le mouvement, mais elle ne le sait pas, tant est grande son excitation quand les voix masculines, toujours masculines, s’élèvent passionnément, que leurs verres de bière s’entrechoquent, que la fumée de leurs cigarettes monte vers plafond, et que la culture morte se réveille brusquement. Le simple fait d’être là lui suffit.
Je refuse de renier ses espérances.
Il n’y a que son silence que je veuille quitter – et celui d’Elise. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Ven 10 Avr 2015 - 22:34

Pas bien compris si tu l'as lu ... Si oui, qu'en as tu pensé ? A recommander ? Sous quelles conditions ?
Et si tu as une photo de la dame, cela m'intrigue intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
ArenSor
Main aguerrie
avatar

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Lun 13 Avr 2015 - 20:26

GrandGousierGuerin a écrit:
Pas bien compris si tu l'as lu ... Si oui, qu'en as tu pensé ? A recommander ? Sous quelles conditions ?
Et si tu as une photo de la dame, cela m'intrigue intense reflexion
Oui, je l'ai lu, sinon je ne me serais pas permis de mettre un commentaire (merci à celle, celui - sale Panda ? - qui a remis en forme mon fil, y a introduit des photos, le rendant ainsi plus clair sourire ). J'ai trouvé le livre très intéressant, il est bien écrit, vous plonge dans l'atmosphère du Village de la fin des années 50, dans toute son effervescence intellectuelle. Comme je l'ai dit, il présente pour moi l'intérêt d'une vision féminine sur ce milieu avant tout masculin. De plus Joyce Jonhson a connu et vécu avec Kerouac au moment de la parution de "On the road". Je pense que la dernière citation que j'ai donnée résume bien l'ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Lun 13 Avr 2015 - 20:29

Merci Arensor. J'ai l'esprit trop formaté au Parfum : plus de nez ni de pif pour les nouveaux formats de com comme toi ... Sorry !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Lun 13 Avr 2015 - 21:40

(je n'y suis pour rien cette fois !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Mar 15 Sep 2015 - 21:56

tiens, c'est bien que tu parles de ce livre sur le fil de présentation de Julien... j'avais zapé celui-ci lors de la création... étrange, surtout que je m'intéresse (ou plutôt m'intéressais) pour la Beat Generation

en tout cas ce que tu en dis me parle... je le note

cela semble un peu plus intéressant que le livre que moi j'ai lu du côté féminin de ce 'groupe': Diane Di Prima, Mémoires d'une beatnik
j'ai appris beaucoup sur les rencontres sexuelles de cette dame, mais très peu de plus Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Espoir postal
avatar

Messages : 17
Inscription le : 15/09/2015

MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   Mer 16 Sep 2015 - 10:16

Le livre interessant sur la Beat Generation c'est le "Sur Ma route" de CArolyn CAssady, la femme de Neal.

Sinon pour ne revenir au sujet j'ai deja entendu parler de ce livre que je n'ai jamais lu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyce Johnson et la Beat Generation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyce Johnson et la Beat Generation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brow Beat
» The Next Generation of Genealogy Sitebuilding
» La mort de Howard R "jumpy" "Skeets" Johnson
» Poulet du Général Tao de Joyce
» spécial D-DAY , Exposition The Greatest Generation Memorial Exhibit II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: