Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Lost River [Ryan Gosling]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeDim 12 Avr 2015 - 18:56

Lost River [Ryan Gosling] Ob_bf310

Vu cet aprèm... et j'ai bien accroché.
Je pense qu'il faut le voir comme une sorte de fable onirique, avec probablement pas mal d'éléments symboliques à différents niveaux de lectures, plus ou moins évidents, plus ou moins conscients dans l'esprit de l'auteur (les maisons qui brûlent, le théâtre, le dinosaure "monstre" sous l'eau...)...
Chacun des personnages peut d'ailleurs être vue comme une sorte d'archétype (le fils qui essaie de s'en sortir, la mère courage prête au sacrifice, le banquier pervers, l'ennemi Bully qui est la cruauté incarnée etc...), et l'histoire elle-même comme une fable sur la nécessite de vaincre ses peurs, ses monstres intérieurs, pour s'en libérer et partir...
Je pense qu'en creusant, on peut trouver pas mal de choses.

Du coup, aussi bien sur le fond que sur la forme, on sent l'influence de Refn, de Jodorowsky aussi (qui inspire beaucoup Refn, donc bon...), un peu Malick (à qui il a montré son film et qui est remercié au générique)... mais en même temps, on sent aussi que la démarche de Gosling est sincère et "vraie", qu'il s'est pas dit "je vais faire l'acteur qui fait un film c'est cool pour ma carrière", mais qu'il a vraiment quelque chose  à faire passer. C'est un premier film, je trouve ça d'une certaine façon humble cette manière de rendre hommage à ses "maîtres" de manière graphique (on ne peut pas nier l'influence de Refn dans la carrière de Gosling). (et puis bon, ça inscrit Gosling dans une belle famille de réals pour moi : Refn, Malick, Jodo, voir Nichols pour l'attachement aux personnages "de peu"...).
Visuellement c'est très réussi et recherchés, avec des jeux d'oppositions ombres/lumières, couleurs/noir... qui rend bien sur l'écran, et la capacité à rendre l'ambiance sensible (et même parfois angoissante).
Le casting est parfait...

Malgré quelques défauts qu'on pourra toujours trouver si on les cherche (le scénario est pas toujours très lisible, c'est pour ça que je l'ai ressenti comme une fable, un peu), je trouve que c'est un film attachant et beau... J'ai hâte de voir le suivant. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeJeu 16 Avr 2015 - 23:26

Chymère a écrit:
Lost River [Ryan Gosling] Ob_bf38a7_capture

Je pense qu'il faut le voir comme une sorte de fable onirique, avec probablement pas mal d'éléments symboliques à différents niveaux de lectures, plus ou moins évidents, plus ou moins conscients dans l'esprit de l'auteur (les maisons qui brûlent, le théâtre, le dinosaure "monstre" sous l'eau...)...
Chacun des personnages peut d'ailleurs être vue comme une sorte d'archétype (le fils qui essaie de s'en sortir, la mère courage prête au sacrifice, le banquier pervers, l'ennemi Bully qui est la cruauté incarnée etc...), et l'histoire elle-même comme une fable sur la nécessite de vaincre ses peurs, ses monstres intérieurs, pour s'en libérer et partir...
Je pense qu'en creusant, on peut trouver pas mal de choses.

C'est un premier film, je trouve ça d'une certaine façon humble cette manière de rendre hommage à ses "maîtres" de manière graphique (on ne peut pas nier l'influence de Refn dans la carrière de Gosling). (et puis bon, ça inscrit Gosling dans une belle famille de réals pour moi : Refn, Malick, Jodo, voir Nichols pour l'attachement aux personnages "de peu"...).
Visuellement c'est très réussi et recherchés, avec des jeux d'oppositions ombres/lumières, couleurs/noir... qui rend bien sur l'écran, et la capacité à rendre l'ambiance sensible (et même parfois angoissante).
Le casting est parfait...

je trouve que c'est un film attachant et beau... J'ai hâte de voir le suivant. Cool

Lost River [Ryan Gosling] Lost-r11

Bien vu Chymère!  Je partage ton plaisir pour ce film qui a pas mal de défauts mais surtout beaucoup de qualités. C'est ultra référencé c'est vrai mais avec la gourmandise du fan qui s'est shooté aux images psychédéliques de Lynch et Refn comme aux récits d'apprentissage à la Nichols. On est dans cette mouvance de contes fantastiques revisités qui vont de La nuit du chasseur à Sailor et Lula ou à un certain Drive... Avec ses monstres pervers et ses bonnes fées.  Une atmosphère onirique parfois décousue mais avec de belles fulgurances visuelles et une bande son électro qui fait courir le risque du clip mais tient plutôt bien la route à l'arrivée. Il y a des longueurs et des faiblesses de rythme mais je trouve gonflé d'être allé jusqu'au bout de son projet en assumant ses zones d'ombres et de flou comme ses idées macabres pas forcément très grand public (ce club gore et ces fameux scaphandres transparents qui créent une atmosphère abstraite entre Refn et Under the Skin de Glazer).

Lost River [Ryan Gosling] Lost_r10

Et puis le plaisir de voir de façon presque subliminale l'incroyable Barbara Steele comme apparition fantomatique échappée des films gothiques des années 60.

Belle utilisation des décors de ces villes fantômes désertées par la crise économique et la fermeture des usines, de ces terrains vagues ou de ce zoo délabrés, ou de cette cité submergée par les eaux dont on fait surgir une sorte de totem. Il y a quand même un ancrage sociologique.

Un peu bric à brac mais un ton et un regard qui tiennent plus que de l'exercice de style. On sent un plaisir à faire exister ces ados comme le moindre personnage secondaire. J'ai presque regretté qu'il n'y ait pas un peu plus de méchanceté comme s'il avait bridé son imaginaire mais il y a de la tendresse et une certaine inspiration finalement. Il faudra juste qu'il gomme quelques excès et facilités et qu'il monte ses films avec plus de dynamique (sans pour autant les accélérer). C'est parfois un peu dilué. En tout cas il a pigé un truc de l'âme de ces fictions mythologiques et subconsientes dont il nous donne sa propre histoire avec intelligence.

A voir pour les amateurs de contes fantastiques et de belles images contrastées entre ciel et enfer.

Lost River [Ryan Gosling] Downlo10

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeVen 17 Avr 2015 - 9:06

Cool... cheers


Sinon, je viens de percuter un truc... le Matt Smith qui joue Bully, c'est... le Matt Smith de Doctor Who... Lost River [Ryan Gosling] 162492
Je ne l'avais pas reconnu sur le moment. Mais quel excellent choix de casting, décidément... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeLun 20 Avr 2015 - 13:14

fait un fil pour le film, si vous voulez qu'on passe ça en fil réalisateur vous mettez une petite présentation et on fera le bricolage qu'il faut pour remettre dans l'ordre.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeMar 28 Avr 2015 - 17:23

Quand j'étais petite, si je voulais une histoire de prince et de princesse, je prenais Blanche Neige. Si je voulais des incendies qui détruisent tout ce à quoi on tient, c'était Bambi, et pour le méchant loup il y avait encore le Petit chaperon rouge. J'ai grandi, le monde a changé, et maintenant, je prends Lost River, j'y trouve tout à la fois, la malédiction vaincue en plus. J'y vis les mêmes émotions de fascination et de rejet, les mêmes personnages archétypaux, j'y rencontre tout à la fois à la fois l'amour, la tristesse , la peur, l'horreur. Je sais que les gentils vont gagner mais j'ai quand même très peur tout du long. Je suis subjuguée par la beauté des images dans un univers atrocement déshabité, que Ryan Gosling redessine à sa façon étrange, léchée, violente et tendre à la fois. Car c'est lui qui tient la baguette magique, et sort de son chapeau son univers, si différent du mien, qu'il  me jette à la figure. J'aime dans ce film  même ce que j'y déteste . C'est parfois bien de grandir (ou de vieillir, comme vous voudrez).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
MezzaVoce
Envolée postale
MezzaVoce

Messages : 290
Inscription le : 13/07/2012
Age : 54
Localisation : Lyon

Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitimeVen 6 Nov 2015 - 12:14

Tout a été très bien dit, rien à ajouter. Je me suis vraiment laissée happer par ce film empreint d'une grande poésie. Beaucoup de références, en effet, mais avec une vraie patte personnelle.

Bon... je craquais déjà bien pour Ryan Gosling, ça ne va pas arranger mon cas. C'est le syndrome "Sean Penn" qui recommence. zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lost River [Ryan Gosling] Empty
MessageSujet: Re: Lost River [Ryan Gosling]   Lost River [Ryan Gosling] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost River [Ryan Gosling]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Clarice River - Intimacy
» a shot in the dark, a past lost in space
» cry me a river (délai jusqu'au 29/11)
» (M) DAVID TENNANT -> lost along the way
» Plekanec et l'ostie de clause de non-échange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: