Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Soma Morgenstern [Autriche]

Aller en bas 
AuteurMessage
Méphistophélès
Main aguerrie
avatar

Messages : 407
Inscription le : 01/11/2012
Age : 26

MessageSujet: Soma Morgenstern [Autriche]    Jeu 23 Avr 2015 - 16:48


Soma Morgenstern de son vrai nom Salomo Morgenstern est né le 3 mai 1890 à Budaniw qui se trouvait en Galicie orientale (actuelle Pologne) et est mort le 17 avril 1976 à New-York.

Je me permets de vous citer son wikipedia pour vous permettre de le contextualiser un peu mieux :

« Issu d'une famille juive hassidique, Soma Morgenstern a passé son enfance dans différents villages de Galicie. Sous l'influence de son père, la religion a tenu une place importante dans son éducation, de même que les langues. Enfant, il parle ukrainien et yiddish, étudie l'hébreu ancien pour comprendre les textes religieux, fréquente des écoles tantôt ukrainiennes, tantôt polonaises, où il apprend également l'allemand. C'est en allemand qu'il écrira plus tard ses textes et ouvrages.
Il effectue ses études secondaires à Ternopil où il s'éloigne de la religion et, en 1912, part à Vienne pour entreprendre des études de droit. Elles seront interrompues par son appel sous les drapeaux pendant la Première Guerre mondiale et il ne les achèvera qu'en 1921.
Il sera ensuite journaliste, et en particulier critique musical et correspondant à Vienne pour la Frankfurter Zeitung. Il y évolue dans les cercles intellectuels de l'époque et fréquente notamment le compositeur Alban Berg et les écrivains Joseph Roth et Robert Musil. C'est au début des années trente qu'il entreprend sa trilogie Étincelles dans l'abîme qu'il n'achèvera qu'après son exil aux États-Unis, au début des années 1940. Publiée aux États-Unis en traduction anglaise, la version originale en allemand ne sera éditée intégralement qu'en 1994. »

Bibliographie disponible en français :
- Errance en France
- Le Fils du fils prodigue (Étincelles dans l'abîme, tome I)
- Idylle en exil (Étincelles dans l'abîme, tome II)
- Le Testament du fils prodigue (Étincelles dans l'abîme, tome III)
- Fuite et fin de Joseph Roth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megaphone-forum.com
Méphistophélès
Main aguerrie
avatar

Messages : 407
Inscription le : 01/11/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Jeu 23 Avr 2015 - 16:53

Avis sur la trilogie Étincelles dans l'abîme :

Le récit débute en 1928 lorsque Wolf (dit Welwel) Mohylewski, juif pieux et grand propriétaire terrien originaire du village de Dobropolje se rend avec son ami et régisseur Jankel Christjampoler à un congrès mondial des « juifs fidèles à la loi » qui se déroule à Vienne.
Vienne est aussi la ville dans laquelle vivent la femme et le fils âgé de 19 ans – Alfred – de Josef (Jossele), le frère de Welwel qui est mort à la guerre. Jossele avait rompu avec sa famille lorsqu'il s'était détourné de la religion juive et s'était converti. Un hasard va faire que l'oncle pieux et le neveu viennois vont se rencontrer.

Dans les deux tomes suivants, on va suivre Alfred dans sa découverte de la vie provinciale de Dobropolje, ses premiers pas dans la religion juive et ses coutumes. Il va apprendre les bases de l'agriculture avec le régisseur Jankel, se familiariser avec la tradition juive grâce à son oncle Welwel, renouer avec le passé d'un père qu'il a peu connu puisqu'il est mort alors qu'Alfred n'avait que 5 ans, et nouer des liens avec divers personnages emblématiques de la vie de Dobropolje. Il va donc faire le chemin inverse de celui de son père en montrant qu'un juif d'origine peut devenir un juif tout court (référence aux propos tenus lors du congrès mondial qui a lieu dans le premier tome).

Dans cette œuvre, on découvre aussi les tensions qui existent entre les diverses communautés qui habitent ce même territoire de Galicie : des Polonais, des Ukrainiens (Ruthènes), des Juifs. Différentes cultures, différentes langues et différentes populations qui doivent tant bien que mal cohabiter ensemble.
Ce qu'il y a de particulier dans cette œuvre, c'est que l'on suit à la fois les premiers pas d'Alfred dans le judaïsme, l'apprentissage des rites et de ses règles, ses questionnements à l'égard de cette religion et, en parallèle, la montée de l'antisémitisme qui est notamment véhiculé par le gouvernement au pouvoir.

Le tout est rédigé dans un style on ne peut plus fluide. On se prend très facilement au jeu, s'attache très vite aux personnages très humains que nous décrit Soma Morgenstern (Jankel, le vieux régisseur charismatique qui aime taquiner son ami Welwel notamment sur la religion ; le pieux et raisonnable Welwel ; Pesje la gouvernante toujours inquiète qui veille sur tout).

Une petite citation pour la route ?

"Ces bœufs suivent l'animal de tête aveuglément...vraiment : le troupeau est si grand qu'à part quelques-uns, ils ne voient pas la vache qu'ils suivent, mais en ressentent-ils le besoin ?
- C'est comme les hommes avec leurs meneurs, confirma Jankel. Sauf qu'il y a une différence en faveur des bœufs. La vache de tête, comme on te l'a appris sans doute, se dirige selon la qualité du pré. S'il lui passait par la tête de conduire le troupeau vers la mauvaise herbe, le troupeau ne la suivrait pas. Les hommes eux, non seulement peuvent voir leur meneur, mais ils l'admirent et le suivent n'importe où, et souvent, ils en crèvent.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megaphone-forum.com
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Jeu 23 Avr 2015 - 17:00

Méphistophélès a écrit:

Une petite citation pour la route ?


Une route que j'aimerais bien emprunter un de ces jours, même si 1200 pages les trois tomes, c’est copieux, dis-donc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Jeu 23 Avr 2015 - 23:11

topocl a écrit:
Une route que j'aimerais bien emprunter un de ces jours, même si 1200 pages les trois tomes, c’est copieux, dis-donc!
J'avais pensé un peu pareil après être tombé (sans me faire mal, hein) sur ces livres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Méphistophélès
Main aguerrie
avatar

Messages : 407
Inscription le : 01/11/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Ven 24 Avr 2015 - 0:44

Je peux comprendre que l'aspect "pavé" refroidisse un peu mais une fois que l'on a commencé la lecture, on se laisse emporter et on ne fait vraiment plus attention. Je n'ai vraiment pas vu les 1 200 pages défiler, d'ailleurs je regrette même qu'il n'y ait pas de suite parce que je serais bien restée encore quelques centaines de plus près de ces personnages hauts en couleur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megaphone-forum.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Ven 24 Avr 2015 - 8:31

tu as bien fait d'ouvrir ce fil, cela me rappelle un livre de ma PAL Wink

fin 2012/début 2013 il y avait une expo à la Bibliothèque Nationale Allemande: So wurde Ihnen die Flucht zur Heimat (ainsi la fuite leur était devenue patrie) - au centre il y avait l'amitié entre Soma Morgenstern et Joseph Roth
Grâce à cette expo j'avais découvert le livre de Soma Morgenstern: Joseph Roths Flucht und Ende: Erinnerungen (traduit en français sous le titre: Fuite et fin de Joseph Roth)... ce fil me donne envie de le sortir des étagères Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Ven 19 Juin 2015 - 18:37

Méphistophélès a déjà commenté la trilogie, il a choisi pour moi dans le cadre de la chaine d'été le premier tome "Le Fils du Fils prodigue", et évidemment comme ma lecture était intéressante, je me propose par la suite de continuer la trilogie, je veux absolument connaître un peu mieux le jeune Alfred, ou mieux le jeune Zoussja, puisque c'est le nom qu'il adopte pour son intégration dans la communauté Juive à laquelle appartient son Oncle (le très pieux Welwel).

Dans ce premier Tome c'est surtout les rites et préceptes  de cette communauté dont le lecteur prend connaissance et la "faute" du frère ainé de la famille Mohylewski (courant Hassidim)Jossele qui s'est converti au christianisme en épousant sa femme. L'ami et régisseur le Vieux Jankel a depuis quelques années dans l'idée que seul peut devenir le nouveau maître de Dobropoljer l' héritier légitime : le Fils du Fils prodigue ; en effet Welwel n' a pas d' héritier direct.

C'est donc à la faveur du Congrès mondial d'août 1928 se tenant à Vienne que Welwel rencontrera le fils de son frère (décédé à la guerre), la rencontre se fait à l'occasion d'un quiproquo, qui débouchera sur une invitation du jeune homme à séjourner dans la demeure familiale où Jankel se propose de l'initier aux devoirs d'un propriétaire terrien.

Les 374 pages sont lues rapidement, car l'écriture est claire, filante et le sujet intéressant. J'ai une faiblesse particulière pour le personnage de Jankel, le vieux régisseur et ami, mais tous les personnages sont bien saisis.

merci donc à Méphistophélès pour ce choix (je me procurerai les 2 autres tomes car je reste un peu sur ma faim)

Extrait :

le Rabbin à l'étudiant qui transporte un livre non religieux :

" - Pour passer le temps ? Des livres pour passer le temps, cela existe ? Et quand on l'a fini, le livre pour passer le temps, on le jette n'importe où, comme une paire de vieilles savates ? Un livre !... Le fameux livre que ça doit être ! Quel sens y-a-t-il à lire de tels livres ? Et à quoi bon écrire de tels livres ? Pour passer le temps ? Si on lit pour passer le temps, peut-être qu'on écrit alors aussi pour passe le temps... Qu'y a-t-il dans ce livre ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Ven 19 Juin 2015 - 19:38

Je ne vais pas tarder à t'emboîter le pas, Bédoulène!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Méphistophélès
Main aguerrie
avatar

Messages : 407
Inscription le : 01/11/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    Ven 19 Juin 2015 - 23:18

Merci pour ce commentaire Bédoulène ! Ça me fait plaisir de voir que tu as suffisamment apprécié cette lecture pour avoir envie d'aller lire les deux autres tomes. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.megaphone-forum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soma Morgenstern [Autriche]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Soma Morgenstern [Autriche]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» (AUTRICHE)
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» « le mur invisible » de Marlen Haushofer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: