Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Leonard Gardner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Leonard Gardner   Jeu 14 Mai 2015 - 18:59



Leonard Gardner (né en 1933) est un romancier, nouvelliste et scénariste américain.

Ses écrits ont été publiés, entre autres, dans la Paris Review, Esquire et The Southwest Review. Son roman Fat City (1969), l'histoire d'un ancien boxeur devenu alcoolique qui décide de remonter sur le ring, est devenu un classique de la littérature américaine.
Fat City a été adapté au cinéma en 1972 par John Huston.

Leonard Gardner fait quelques apparitions au cinéma, notamment dans le film de Francis Ford Coppola, Tucker : l'homme et son rêve (1988).
Il écrit également plusieurs scénarii pour la télévision, dont certains pour NYPD Blue dont il a produit plusieurs saisons.

Source : Babelio

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Leonard Gardner   Jeu 14 Mai 2015 - 18:59


Fat City
Citation :
Présentation de l’éditeur
Stockton, Californie, à la fin des années 50. Billy Tully aurait-il percé dans la boxe, si une défaite lors d'un combat pipé n'avait tout fait dérailler ? Il se laisse aller, perd sa femme, puis sombre pour de bon. Seul, logé dans un hôtel miteux, il survit en se vendant comme journalier. Le reste du temps il boit, beaucoup. Un soir la conversation s'engage avec sa voisine de comptoir, Orna, une forte personnalité et une femme perdue...
Au même moment, le jeune et volontaire Ernie Munger, quand il ne courtise pas son amie Faye, commence à s'entraîner dur à la salle de boxe en vue de son premier combat. Réussira-t-il là où Billy Tully a échoué ? Ou son histoire répétera-t-elle, par l'enchaînement des mêmes causes et conséquences, celle de Tully ?
Même si on n’aime pas la boxe (comme moi), il ne faut pas se laisser intimider par la présentation de ce livre.

Naturellement il y a des scènes de boxe, des moments de matchs, ce n’est que le décor de ce beau livre. Et c’est d’une telle force, même les pages sur ce sport passent très bien, tout simplement parce que l’auteur a un talent fou.

C’est un roman d’atmosphère. On se retrouve dans ces années fin 50, on voit cette ville de Stockton qu’il décrit et lors de ses travaux de journaliers, on partage le mal de dos de Billy Tully, c’est tout à fait extraordinaire.

J’ai adoré du début à la fin !

Je dois accepter sa raison de n’avoir écrit qu’un roman – il dit qu’il n’avait qu’une histoire à raconter - mais ce n’est pas sans regret que je constate que j’aurais eu bien envie de lire d’autres livres de cette envergure !

Et oui, encore une fois c'est la couverture qui m'a amené vers ce livre!



James Weeks, Fighter and Manager

Un très beau commentaire dans Le Monde pour vous donner vraiment envie de lire ce livre :


Le K-O littéraire de Leonard Gardner

Spoiler:
 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Leonard Gardner   Jeu 14 Mai 2015 - 20:54

il est très bien le film, pas impossible que je me laisse tenter par le bouquin.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Leonard Gardner   Ven 15 Mai 2015 - 5:22

ah mais oui, laisse toi tenter...
pour moi ce sera l'inverse, je ne connais pas le film, mais j'ai bien envie de découvrir Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leonard Gardner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonard Gardner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derniers adieux – Lisa Gardner
» LEONARD COHEN
» Leonard Cohen est décédé
» St Léonard- message à Charles Chevalier
» Disparition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: