Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Herman Bang

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 16:36

J’essaierai de trouver le film de Dreyer, mais sans que cela ne mette mon ordi dans tous ses états… attentif
Si j’arrive à temps pour Katinka je vous suis, sinon je lirai vos échanges comme je l’ai fait pour Mikaël. Merci « les filles » ! C’était très intéressant.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeMar 2 Juin 2015 - 18:59

Je viens juste de passer commande ! Difficile à trouver !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeDim 7 Juin 2015 - 22:45

Il ne faudrait pas que la lecture commune de Katinka tarde de trop, je vais être obligée de rendre le livre à la bibliothèque dans une quinzaine de jours.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Lun 8 Juin 2015 - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeDim 7 Juin 2015 - 22:47

Je suis prêt.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeLun 8 Juin 2015 - 7:55

Moi aussi .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeMar 9 Juin 2015 - 17:41

J'ai lu le premier chapitre mais je vous attends dentsblanches

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 16:23

Je n'ai pas trouvé Katinka, seulement Mikaël et la LC pour ce titre est déjà trop avancée. Je vous lirai avec plaisir!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 17:30

J'ai aussi lu le premier chapitre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 17:59

Arabella a écrit:
J'ai aussi lu le premier chapitre.
On commence à en dire quelques mots alors?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 8:40

Chapitre 1

C'est un chapitre d'exposition, nous faisons connaissance avec les personnages de cette petite ville. Ils viennent à l'arrivée du train, Ida revient de la capitale, un nouveau, Huus arrive dans le pays. Tout cela de la façon impressionniste un peu habituelle de Bang, on passe d'un personnage à un autre, d'un détail à un autre, d'un bout de phrase à une autre. Et c'est toujours très visuel, on voit très bien l'arrivée du train, les différents personnages sur le quai ou en train de rentrer.
Nous terminons le chapitre avec Katinka, qui sera sans doute le personnage principal, la femme du chef de gare, dont l'auteur nous raconte la vie en quelque pages. Il faut dire que c'est une vie qui semble très calme, avec peu d'événements marquants, comme assoupie. Et donc on attend qu'elle se réveille, en pressentant que l'arrivée de Huus pourrait y être pour quelque chose.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 9:25

Oui bon résumé du chapitre un Arabella !
Je suis toujours aussi séduite par l'écriture de "Bang" , dans sa façon de "ne pas y toucher" , tour à tour descriptif de paysages reposants puis balançant au moment où on s'attend le moins quelques petites phrases caustiques désarçonnantes ....

Citation :
"La beauté de Louise Ainée est toute dans ses pieds "


Pour chacun des personnages , Hermann Bang apporte un petit détail pour faire pressentir la suite ....mais toujours l'air de rien ....
La fille du pasteur par exemple qui dit en parlant d'un régisseur :
Citation :
"C'est un animal très ordinaire "
!
Petite condescendance de la part de celle ci mais il ne s'y attarde pas .....Il revient vite à ses descriptions de l'ordinaire de ce petit vase clos .....
A noter aussi l'ironie ...pince sans rire ....dans les "petits noms de ses personnages : Louise-l'ainée , Ida-cadette ....

Une façon faussement conventionnelle de décrire ce petit monde languissant avec des phrases en apparence convenues :
Citation :
"Les Bai étaient aimé dans le pays .Ils avaient la réputation de braves gens , hospitaliers , qui mettaient facilement la cafetière sur le feu lorsqu'un ami passait à la gare "
Et au sein d'une même phrase pour décrire une grande banalité encore quelques petites pointes jouissives pour le lecteur qui s'installe confortablement dans cette lecture reposante .....juste ce qu'il faut pour créer le petit sursaut nécessaire de celui-ci qui continue avidemment à tourner les pages pour en savoir un peu plus ....
Citation :
"Bai aimait la compagnie ; et le bon ordre régnait à la gare , même s'il ne s'y fatiguait pas outre mesure .
rire

Bon j'adore ! drunken
Il s'amuse bien Herman Bang ....Et j'adhère !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Ven 12 Juin 2015 - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 9:30

c'est un plaisir de vous lire... ce livre était le premier livre que j'ai lu de lui... et toutes mes ressentis lors de la lecture ressortent... oh comme j'ai adoré... et adore encore coeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 9:32

Il s'amuse certes, mais on sent aussi une tendresse pour les personnages, et quelque chose d'insaisissable, mais tragique, dans ces destins qui semblent pourtant prosaïques au possible. C'est justement son art d'arriver de suggérer tout cela à la fois.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 10:11

Arabella a écrit:
Il s'amuse certes, mais on sent aussi une tendresse pour les personnages, et quelque chose d'insaisissable, mais tragique, dans ces destins qui semblent pourtant prosaïques au possible. C'est justement son art d'arriver de suggérer tout cela à la fois.

Exactement Arabella , et c'est ce qui fait la richesse de ses écrits ! Le tragique est en lisière des mots .....On le sent ...mais il est en arrière-plan ...comme dans la vie ....jusqu'au jour où ....

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 14:05

J'aime aussi beaucoup ce démarrage qui évoque une toile impressionniste où les personnages seraient comme des tâches de couleurs mouvantes et fugaces. Il nous les fait ressentir moins par la psychologie que par un geste, une phrase même anodine, une résonance avec l'environnement. Ce sont des esquisses qui en disent presque autant qu'une longue analyse, ou plutôt qui révèlent une dimension que cette approche parvient seule à libérer. On pense un peu aussi à certaines pièces de théâtre où l'on s'agite autour d'une attente incertaine (Godot and co) même si Bang n'est pas du tout dans le registre de l'absurde. Ce train qu'on attend, ces trains qui passeront ou sont passés semblent être le flux vital auquel ces personnages vont s'accrocher, se mesurer en quelque sorte. Leur passé et leur futur potentiel. L'évocation en flash back de la vie de Katinka suggère les attentes et illusions de la jeunesse puis la résignation dans un quotidien monotone sans être désespérant. En tout cas pas encore.
J'avoue être un peu plus avancé et je pense irrésistiblement à "Une Vie" de Maupassant qui entretient pas mal d'analogies. C'est d'ailleurs un des modèles assumés de Bang. J'y retrouve la même vision impressionniste des personnages. La nature et l'environnement, les trajectoires, parlent plus que le contenu des dialogues ou l'analyse de leurs pensées.
Cette atmosphère de gare et cette mosaïque de personnages laissent en tout cas un empreinte assez belle et délicate. Un peu mélancolique mais avec pour l'instant l'espoir que quelque chose survienne. A suivre!

LC Herman Bang - Page 4 Jab19_10

(Claude Monet: Train dans la campagne)

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Herman Bang - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LC Herman Bang   LC Herman Bang - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Herman Bang
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: