Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mad Max Fury Road (George Miller)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 11:13

C'est sûr que si aimes les films calmes et contemplatifs, Mad Max n'était pas pour toi au départ (du coup, la question que je me pose c'est : pourquoi y aller ? Personnellement, je connais assez mes goûts pour vite identifier un film qui pourra me plaire d'un film pour lequel je vais totalement passer à côté, et même s'il y a des surprises et quelques déceptions ou demie-déceptions, comme Birdman tiens, c'est marrant, en générale je ne me trompe pas).

Après, je suis complétement d'accord avec Marko, donc je ne vais pas en rajouter des tonnes (mais Marko, je suis avec toi, lâche rien... Laughing ).
Mais le cinéma, c'est aussi fait pour rêver, ressentir des émotions, voyager dans sa tête...

Cependant, je ne comprends pas trop la condescendance vaguement snob que certains se sentent obligés de mettre dans leurs commentaires quand ils n'aiment pas un film. Sérieusement, ça sous-entend quoi ? Que quand on a aimé le film (parce que oui, je me suis éclatée devant Mad Max, j'ai été scotchée à mon siège, et oui j'adore Refn et même si ce mec est un peu "parti" j'aime ça, et j'attends Neon Demon avec impatience... Des émotions fortes, être un peu secouée, ça fait partie des choses que j'attends dans une salle de cinéma... Je peux attendre d'autres choses, mais ça ne sera pas forcément avec les mêmes films et je pense que rien n'est incompatible. Comme dirait l'autre, l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne... Cool ) on s'est fait avoir par le marketing ? Merci, mais mon libre-arbitre se porte très bien...
Quand je n'aime pas un film, je me contente de dire que je n'ai pas aimé le film et pourquoi... mais je ne ressens pas le besoin de descendre le film, de descendre le réalisateur, et éventuellement de demander à ceux qui l'ont aimé de se justifier de l'avoir aimé. Parce que dans le fond, ça vient du fait que l'on ne fonctionne pas tous pareils et nos petits cerveaux non plus. C'est comme ça, ça ne sous-entend pas qu'un a raison plus que l'autre...
Je ne m'explique pas trop cette attitude en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 11:21

Ah, j'ai pas vu de la condescendance, et j'espère que je n'en ai pas fait preuve.

Si je demande aux gens de s'expliquer sur leur goût, c'est un goût pour la discussion, et un goût pour comprendre l'autre. Que je respecte. C'est pas là une nécessité légitime de se justifier. En ce sens sinon, je me justifie aussi d'aimer les films que j'aime.

La plupart du temps je vais pas au cinéma voir les films que je pense pas que je vais aimer. Ce film-là je l'aurais pas vu si ce n'était au détour d'une soirée entre amis.

J'ai pas l'impression de descendre qui que ce soit ou quoi que ce soit, je ne hiérarchise pas, j'essaie de trouver en discutant ce que je recherche dans le cinéma et ce que l'autre peut rechercher. Enfin c'est comme ça que j'ai vu les choses. J'attaquais l'industrie du cinéma dans un message, je ne remets pas en cause les spectateurs qui peuvent l'avoir vu pour un tas de raison comme toi, qui a aimé, et comme moi qui n'a pas aimé.

J'ai pas vu de condescendance non plus chez les autres.

PS : Tiens, Chymère, j'ai été à Dijon la semaine dernière, pour la première fois. Cette ville est magnifique surpris

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 12:08

L'important est de rester passionnés et de s'opposer dans la bonne humeur pour défendre nos convictions.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 12:46

Certes, mais on peut se contredire passionnément sans forcément dénigrer, non ?...
Enfin, moi on m'a apprit à dire "Je n'aime pas" et pas "C'est pas bon"... et il me semble que justement, ça ne veut pas dire la même chose...





PS @ Dreep : Oui, c'est vrai le vieux-centre est très beau, et je trouve que certains aménagements récents sont très sympas aussi (n'en déplaisent aux automobilistes, moi j'adore les quartiers piétonniers... Razz Et le tram est top...).
La prochaine fois, fais moi signe si tu veux... sourire
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 12:56

on veut bien des histoires et des photos de dijon. miammiam

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 13:02

Le petit smiley correspond bien à la ville... on y meurt pas de faim, ça c'est sûr... Laughing (et en général, quelque soit le resto et le type de resto, ça va, c'est bon. Bon je ne suis pas ultra difficile niveau nourriture, mais j'ai encore jamais été déçue)
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 13:07

ça doit faire un point commun entre nos petites villes de province. cat

(une belle cave à bières en plus et tout va bien !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 15:48

Vivement un film de Mad Max qui se passe à Dijon !

Quant au fait de demander à quelqu'un pourquoi il a aimé alors qu'il y a désaccord, ça n'est pas de la condescendance pour moi, mais une possibilité de voir quelles sont les qualités de l'oeuvre pour l'autre et ainsi savoir si on peut réviser son jugement. J'ai posé la même question à Marko pour "Bande de filles" alors que nous étions en désaccord (presque) parfait. Je me suis alors juré de le revoir un autre jour.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 16:44

Ça me fait penser à ce que disait Arnaud Desplechin lorsqu'il a reçu le prix des auditeurs du Masque et la plume dimanche soir. (Au passage il aime beaucoup Mad Max Fury Road dentsblanches )
Il disait qu'il écoutait souvent l'émission depuis l'enfance et qu'il était toujours surpris (surtout aujourd'hui qu'il réalise des films) de voir qu'on pouvait parler aussi sérieusement des films, ces objets pourtant inoffensifs et destinés à des enfants. Ou plutôt à notre part d'enfance. Sous-entendu que le cinéma n'est pas une chose à ce point sérieuse qu'on doive se torturer autant les méninges à son sujet. Qu'il y a donc un plaisir ludique et régressif assez primaire à y puiser. Je ne suis pas forcément d'accord mais ça pointe quelque chose de juste dans la dimension ludique et jouissive du cinéma au-delà de toute considération intellectuelle. C'est un espace cathartique et un tour de manège! Avec Mad Max c'est la chenille à fond les manettes !! Bon, après heureusement que ca peut aussi être un mode d'expression artistique et un espace de réflexion. L'un ne se suffirait pas sans l'autre.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMar 23 Fév 2016 - 17:04

Citation :
Qu'il y a donc un plaisir ludique et régressif assez primaire à y puiser. Je ne suis pas forcément d'accord mais ça pointe quelque chose de juste dans la dimension ludique et jouissive du cinéma au-delà de toute considération intellectuelle. C'est un espace cathartique et un tour de manège!

Ah moi je trouve qu'il n'a pas tort... Ce n'est pas QUE ça, évidemment, mais ça peut être ça, entre autres, ou même que ça. Et quand c'est bien fait, on passe quand-même un bien bon moment, deux heures sans penser à nos soucis et à la réalité dehors, les infos déprimantes etc... ça serait dommage de bouder son plaisir...

Revenir en haut Aller en bas
JackHydra
Plume timide


Messages : 3
Inscription le : 09/02/2016
Age : 29
Localisation : THOUARS

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMer 24 Fév 2016 - 17:32

Perso, j'ai trouvé ce Mad Max complètement dérangé, absurde, explosif, mortel et décalé (tout ça dans le bon sens du terme hein ! Wink) Evidemment, je ne parlerai des dialogues, du jeu d'acteurs et du scénario quasi inexistant, mais là n'est pas le but du film !

Je ne vais pas redire ce que la plupart des membres ont déjà dit, je poserai plutôt cette question : ne faut-il pas voir, à travers ce film, une sorte d'histoire prémonitoire ? Je veux dire, n'est-ce-pas le monde dont on pourrait, pauvres humains, hériter dans un certain nombre d'années ? A force d'avoir laissé émerger le capitalisme ambiant et la sur-consommation, on va finir par arriver dans une ère de chaos, comme dans Mad Max, non ?

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackhydra.xyz/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMer 24 Fév 2016 - 17:47

que c'est le principe du post-apocalyptique ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMer 24 Fév 2016 - 18:05

Oh je suis pas sûr que tout ce qui donnent dans le post-apocalyptique aient en ligne de mire une anticipation ou même un regard sur le présent.

Qu'un jour notre monde ressemble à celui de Mad Max, ça me semble très très très peu crédible.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyMer 24 Fév 2016 - 18:07

Peut-être pas dans la forme...
Mais que les ressources, principalement l'eau, se raréfient au point de devenir des enjeux de guerre et de pouvoir, ça c'est très crédible...
Revenir en haut Aller en bas
JackHydra
Plume timide


Messages : 3
Inscription le : 09/02/2016
Age : 29
Localisation : THOUARS

Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 EmptyJeu 3 Mar 2016 - 18:12

Oui, d'accord avec Chymère. En fait, oui, je ne parlais pas de la forme, mais du fond. Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais le fait qu'on entre en guerre pour la possession de points d'eau ou d'autres ressources est fort possible, quelques scientifiques (dont je ne me souviens plus des noms) défendent cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackhydra.xyz/
Contenu sponsorisé




Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mad Max Fury Road (George Miller)   Mad Max Fury Road (George Miller) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mad Max Fury Road (George Miller)
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Rue Verte
» Le Washington inaugure la ligne Le Havre - New York
» Road bowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Films-
Sauter vers: