Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Arménie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeMar 30 Juin 2015 - 21:25

Je me suis bien préparée pour le début avec La paix soit avec vous.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Juil 2015 - 7:55

swing

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeDim 5 Juil 2015 - 16:54

donc au 15 juillet

Silou aussi nous rejoint

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeMar 14 Juil 2015 - 10:32

J'ai hâte d'être à demain ! miammiam

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeMer 15 Juil 2015 - 11:57

C'est parti !

LC Arménie - Page 3 Grossm10 La paix soit avec vous, notes de voyage en Arménie

La préface de Shimon Markish est riche d'informations, à la fois biographiques mais également littéraires sur Vassili Grossman. Le sujet de notre Lecture Commune étant l'Arménie, j'ai surtout cherché à comprendre pourquoi Vassili Grossman se retrouve à Erevan puis à Tsakhkadzor de 1961 à 1962 (alors qu'il est malade, il mourra en 64 d'un cancer) où il rédige ces notes de voyage... Et si j'ai bien compris, nous avons Ratchia Kotchar, un écrivain arménien qui est traduit en Russe par Asmik Taronian, laquelle demande à Grossman (en quête d'argent) de mettre en forme littéraire sa traduction. Pour se faire il décide de partir vivre en Arménie... Je trouve la raison de ce voyage assez étonnante, est-ce qu'il était fréquent dans la vie d'un auteur (d'un auteur soviétique) de se rendre dans le pays des livres qu'il devait retravailler pour qu'ils puissent être publiés ? Comment se passait la vie de ces écrivains appartenant à des sortes de 'guildes' et soumis au diktat de la censure et de Maisons de Création de l'Union des écrivains, ici arméniens ailleurs géorgiens ou ukrainiens...

[Nous avons lu avec Bédoulène, le récit d'un voyage de Koestler en URSS durant lequel il fut chaperonné par ces membres parfaitement rôdés au discours soviétique et stalinien, mais il s'agissait d'un voyage effectué avant les années 40, qu'en est-il durant les années 60, alors que Staline est mort et que Khrouchtchev entame la déstalinisation de l'URSS ?]

[On pourra lire aussi avec intérêt un article concernant le voyage en Arménie de Sartre et Beauvoir datant de 1960 : ici]

Je retiens enfin que, dans cette préface, Markish insiste sur le caractère de testament de La paix soit avec vous, comme le dernier récit d'un homme sachant qu'il va bientôt mourir et qui se retourne sur sa vie...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeMer 15 Juil 2015 - 21:10

comme tu le dis Shanidar la préface est riche d'informations et les explications sur les passages en italique (ceux qui avaient été supprimés) très utiles, en effet il suffit d'un mot, d'une pensée pour que le passage devienne répréhensible aux yeux de la censure, certains auraient pu m'échapper.

J'ai lu quelques pages de son arrivée à Erevan, la ville qu'il "crée"  et déjà les problèmes physiologiques et qui étaient critiqués par Shimon Markish  

L'anecdote sur Andreas montre bien que la détestation de Staline n'atteindra jamais celle qu'il voue à la Turquie.

Je vais lire quasi à doses homéopathiques demain aussi jypeurien

à plus tard

PS : Shanidar je suppose que tu as la version intégrale de l'âge d'Homme ?

Silou ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeJeu 16 Juil 2015 - 9:36

Je suis de la partie mais je lis la version anglaise, " An Armenian Sketchbook ", traduction du russe (version novembre 1988, publiée par la fille de Grossman, Yekaterina Korotkova) par Robert et Elizabeth Chandler, avec une préface de Yury Bit-Yunan et Robert Chandler (septembre 2012) et une postface de Yury Bit-Yunan sur " Vasily Grossman and Hrachya Kochar " (décembre 2012).
Je ne suis pas encore allée plus loin que la lecture de ces post- et préfaces, donc à plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeJeu 16 Juil 2015 - 9:52

Coucou Maline !

Dans la préface française, Markish donne quelques indications sur la biographie et l'engagement communiste de Grossman, le journalisme à Stalingrad qui le conduit jusqu'à Treblinka, puis la découverte de l'antisémitisme d'Etat de Staline et les péripéties rencontrées par Grossman pour faire éditer Vie et destin. Puis le préfacier explique pourquoi Grossman part en Arménie, explique que la censure moscovite puis arménienne (ou l'inverse ?) a fortement mutilé le texte et que nous avons enfin entre les mains la version complète de l'auteur. D'ailleurs, comme le dit Bédoulène, des parties du récit sont en italique dans notre exemplaire car il s'agit des parties coupées par la censure (en particulier celle qui concerne Staline et les réflexions 'désobligeantes' sur les Arméniens...).

Les deux premières pages décrivant l'arrivée en train de l'auteur sont très fortes : du gris et de la pierre. Et puis ? et bien de la pierre et du gris... ah.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeJeu 16 Juil 2015 - 21:56

je reviens sur la préface. S. Markish évoque l' écriture de Grossman d'avant-guerre, je pense qu'il serait  intéressant de lire l'un de ses livres afin de voir l'évolution.  En effet, Markish dit :

"D'un autre côté il est clair que Grossman se soumet de son plein gré et sans hésitation au diktat idéologique, aux exigences et aux règles du parti, qu'il prêche pieusement les dogmes marxistes"

on devine alors son étonnement et son dégoût quand il sera  "happé  par l'engrenage de la machinerie idéologique.

Markish ajoute le conflit existant entre l'idéologie et le talent naturel qui déboucherait sur un "résultat pitoyable"

j'ai regardé la définition de réalisme-socialiste et il me semble qu'on ne peut pas uniquement le voir sur un plan négatif car il s'est étendu à plusieurs courants différents.

Plus loin il est fait mention d'un fait qui est vraiment étonnant et détonnant : "Et cela est d'autant plus important que les tourments de Strum sont ceux de Grossman lui-même qui,aux jours les plus sombres des persécutions infligées par Staline aux juifs, en janvier 1953, avait signé une lettre à Staline inspirée "d'en-haut" approuvant ces persécutions (c'est ce que rapporte Lipkine)

On comprend que la censure est amputé tout spécialement les passages relatifs à l'antisémitisme soviétique,  déguisé "en lutte contre le cosmopolitisme".


Staline domine la ville d'Erivan par sa sculpture, l'auteur a une réflexion qui me parait honnête : "Je pense que la déification de Staline et son rejet total  et
inconditionnel ont poussé sur le même terreau."


Il me semble qu' à   nombre de "personnages" pourrait s'appliquer ce constat.

L'auteur nous donne des exemples pour étayer son analyse du nationalisme et conclut : "Et, malgré tout ce qui différencie le nationalisme des agresseurs et celui des résistants, ces deux nationalismes ont beaucoup en commun."

La liberté nationale présuppose celle de l'individu !

L'auteur se retrouve seul à son arrivée à Erevan, personne pour l'accueillir, il déambule au hasard et "construit" son Erevan, ce qui nous offre un beau passage sur les cours intérieures.

Ensuite même après avoir rencontré l' écrivain,  pour lequel il s'est rendu en Arménie,  et quelques intellectuels de son entourage l'auteur est très déçu, contrarié, chagriné, isolé.

A l'occasion de l'absence dans les mémoires du passage du poète Ossip  Mandelstam  fait qui étonne et déçoit l' auteur, celui-ci dresse une liste d'écrivains, de poètes dont les écrits sont restés dans l'âme du peuple. Ceci l'amène à s'interroger sur la nature des "vrais liens séculaires entre gens".

à suivre

(pour l'instant je ne vois pas là le testament annoncé par Markish, mais je n'en suis qu' au tiers)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeJeu 16 Juil 2015 - 22:36

Je rejoins la LC.

Lu la préface, bien résumée par Shanidar.

Poursuivie jusqu'à la page 70 environ, Grossman passe le premier jour de l'an seul, un peu surpris de voir le peu de curiosité sociale des arméniens. Il n'aura rencontré pratiquement personne, grosse déception.
Je n'arrive pas à me sentir proche de ce que raconte Grossman. Mon esprit a tout le temps envie de vagabonder, peu de phrases ou réflexions me retiennent. Deux possibilités :
- les dénonciations faites par Grossman, autrefois scandaleuses, sont aujourd'hui passées dans le discours du politiquement correct
- son histoire raconte une certaine catégorie d'expérience que les nouvelles générations ne peuvent plus comprendre.

Bon, je vais quand même poursuivre mais sans passion.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 12:23

je voulais voir des photos et environ du

bourg de Cahkadzor mais je ne trouve qu'avec l'orthographe Caxkadzor ? est-ce la même ville ? car il semble que ce soit à présent un lieu touristique pour le ski

pas trouvé non plus le monastère mentionné ?

Pertinent le rapprochement que fait l'auteur entre le mouton et les personnes du ghetto, tous deux condamné à mourir, mais un peu choquant non ?

Tant que l'auteur est perçu et se sent étranger il s' exprime à la 3ème personne du singulier (Il alla se promener...) puis accepté passe au "je"

Il semble aussi que la censure (les censures) ne tolère (nt) pas des mots ou propos dénotant une simple faiblesse physique ou morale, exemple le passage sur Aroutian et ses fils, car cela ne doit pas exister !!

j'espère pouvoir lire aujourd' hui à tantôt




_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 12:29

Voici la photographie de la statue de Staline dominant Erevan :

LC Arménie - Page 3 Stalin10

Construit en 1951, ce gigantesque monument (le socle fait 5 étages et abrite un musée ; la statue mesure 17 mètres) est déboulonné en 1962, un an après le passage de Grossmann et une autre statue (1967), représentant l'Arménie en armes sous les traits d'une femme tenant une épée, le remplace. La statue de Staline est un travail de Merkourov, un Arménien qui fut un élève de Rodin et dont certaines œuvres (un Lénine en particulier) furent présentées à l'exposition universelle de Paris en 1937.
Je suis toujours impressionnée par ces représentations gigantesques (à Iaroslav -je ne sais pas si elle existe encore- on pouvait voir une statue de Lénine, bras tendu, menton levé, désignant un point de l'horizon avec l'idée de suivre le chemin vers un avenir radieux alors qu'en réalité si on suivait le doigt pointé il désignait la prison...). Je me demande d'ailleurs s'il reste encore des statues de Staline quelque part en ex-URSS ??

Grossman insiste sur la difficulté de rester soviétique tout en remettant en question la figure de Staline. Les arméniens avec lesquels il discute, dévalorisent l'homme Staline (c'était un ignare) mais ne peuvent pas se permettre de déboulonner le Père du peuple, l'instigateur de l'Etat soviétique. Cette situation (bien résumée par la phrase citée par Bédoulène à propos du même terreau) est en effet assez inconfortable : comment parler des crimes de Staline et continuer à croire au communisme ? Grossman semble être lui aussi pris au piège de l'anti-stalinisme :

Citation :
Leur manque absolu d'objectivité était si flagrant qu'il suscitait l'envie involontaire de prendre la défense de Staline.

Il me semble que cette ambiguïté est plus intéressante à lire (à tenter de comprendre) que les dénonciations ou les grandes vérités sur Staline, que nous connaissons tous désormais.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 12:37

Bédoulène a écrit:
je voulais voir des photos et environ du

bourg de Cahkadzor mais je ne trouve qu'avec l'orthographe Caxkadzor ? est-ce la même ville ? car il semble que ce soit à présent un lieu touristique pour le ski

pas trouvé non plus le monastère mentionné ?

Ça correspond mieux avec l'orthographe : Tsakhkadzor (toujours station de ski mais avec monastère !) !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 15:56

merci Shanidar pour tes recherches et la photo.

Je partage ta remarque : "Il me semble que cette ambiguïté est plus intéressante à lire (à tenter de comprendre) que les dénonciations ou les grandes vérités sur Staline, que nous connaissons tous désormais."

je vais continuer

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitimeSam 18 Juil 2015 - 15:36

Nous découvrons la vie du Peuple Arménien avec les portraits que l'auteur dresse des personnages qu'il côtoit  et qui le touchent :  Andréas, Armo, Sakrissian, Ivan, Katia .....

Une nouvelle fois les hommes sont comparés aux moutons pour le sort qui leur est réservé : "C'était drôle bien sur : un berger comptait un troupeau de professeurs, d'écrivains, de médecins, d'artistes."

un lien sur les Molokanes russes http://fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/1178384

la présence de la frontière (la rivière Araks) séparant l'Arménie de la Turquie est évoquée à l'occasion du retour de 2 familles Molokanes
russes en Arménie.

La nourriture parce que c'est aussi une caractéristique identitaire non ?  : le fromage soulgouni est à pâte filée (comme la mozzarella) le Chachlyk viande type brochettes Kebab  
le  khach arrosé de vodka, parce que comme le dit Grossman les liens entre les peuples passent aussi par les échanges de  traditions, là culinaires  

L'auteur apprécie lorsque la bibliothécaire lui montre son livre traduit en Armanien, quelque peu usé ; il peut donc penser qu'il a été lu.

Peu à peu son statut d'étranger évolue, il est invité, il est parmi les autres !

Une intéressante interrogation que celle de l'auteur, qui découle de sa vision du Lac Sevan par rapport aux tableaux du plus connu des peintres Arméniens : "Se pourrait-il que la poésie, la peinture mentent à l'âme, que loin d'approfondir l'esprit elles le limitent ?"

Le proverbe qui dit : l'habitude est une seconde nature, l' auteur parle de sa puissance et conclut de façon légère, avec une pointe d'ironie envers lui-même : "Me voilà donc habitué à la truite du Sevan,  pire même : je m'en suis lassé."


LC Arménie - Page 3 Stamp_10

Je trouve ses propos vis à vis de ceux avec qui il travaille, assez critique : sa co-traductrice, l'écrivain Martirossian "un profond amour de lui-même" . et d'autres..

Touchant que les lecteurs Kolkoziens de Martirossian l'interpellent pour lui demander de rectifier certains passages. On mesure combien ils sont "entrés" dans leur lecture puisqu'ils se sont identifiés à ce point aux personnages.

Grossman fait alors une comparaison entre le monde réel et le monde créé par un artiste (quel que soit l'art) sensé être plus subjectif mais bien souvent plus réaliste. (ou l'inverse si je n'ai pas compris)

"Appelons le Créateur à la modestie, il a créé le monde à chaud, il n'a pas retravaillé ses brouillons, les a imprimé tout de suite. Que de contradictions, de longueurs, de coquilles, de digressions hors sujets, de personnages inutiles !

à suivre

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Dim 19 Juil 2015 - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Arménie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Arménie   LC Arménie - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Arménie
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par thème ou pays-
Sauter vers: