Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Grégoire Delacourt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Grégoire Delacourt   Jeu 23 Aoû 2012 - 9:55



Citation :
Grégoire Delacourt est un publicitaire et écrivain français né en 1960 à Valenciennes.

source et suite



La Liste de mes envies

Jocelyne Guerbette (Jo), 47 ans et un peu enveloppée tient une petite mercerie dans le centre d’Arras. Les affaires ne sont pas florissantes mais toutefois suffisantes pour tenir et apporter un petit complément bienvenu au salaire de son mari, salarié à l’usine Häagen Dazs locale. Elle a des amis sympathiques qui l’aiment pour elle-même. Comme les jumelles – esthéticiennes de leur état – installées à côté de sa boutique. Sa vie n’est évidemment pas celle dont elle rêvait (elle voulait être styliste à Paris) mais Jo se montre tout de même satisfaite. Heureuse en amour malgré des hauts et des bas (comme dans tous les couples, n’est-ce pas ?). Mère de deux enfants maintenant adultes elle a connu l’incommensurable douleur de perdre un nourrisson mort-né. L’eau a depuis coulé sous les ponts et le temps a fait son œuvre. Si bien que son existence lui apporte aujourd’hui toutes les joies possibles. C’est donc avec désinvolture qu’elle remplit pour la première fois un bulletin de l’Euromillions.
Cagnotte qu’elle gagne : un peu plus de 18 millions d’euros.
Dès lors sa vie change. Ou pourrait changer si elle le souhaite. Mais le souhaite t-elle ? That is the question! Pas d’euphorie, pas d’hystérie lorsqu’elle rentre de Paris où l’on vient de lui remettre son chèque qui, déjà, lui brûle les doigts. Mais de la peur. Pas une peur panique, mais une angoisse pernicieuse qui pénètre en elle par chacun des pores de sa peau. Angoisse de perdre ce qu’elle a patiemment construit tout au long de sa vie. Angoisse de perdre tout ce qui la rend « Elle » et qui ne s’achète pas.
Un livre simple. Sur une femme tout aussi simple. Narrée d’une écriture simple, sans originalité aucune. Une histoire pas tout à fait banale mais pas tellement intéressante non plus. Mièvre avec parfois un léger relent de collection Harlequin. Une recette qui manque de saveur. Qui aurait mérité l’ajout d’une pincée de sel, d’une cuillérée d’épice supplémentaire pour captiver le lecteur que je suis. Le texte ne m’a jamais réellement ennuyé, mais jamais passionné non plus. Un texte nageant un peu laborieusement entre deux eaux sur le thème éculé de « l’argent ne fait pas le bonheur » (et qui ne semble pas y contribuer non plus : amis smicards réjouissez-vous !).
Livre qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Ca y est, je l’ai déjà oublié.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Grégoire Delacourt   Mar 28 Aoû 2012 - 3:24

La liste de mes envies

lu par le futur papa, Harelde ( bon courage  Very Happy )


Citation :
Livre qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Ca y est, je l’ai déjà oublié.
Ah, pas moi!!!
Bon.. rien à dire, mais quand même, le jour où l'un d'entre vous ( et pourquoi pas moi?? Parce que. Ah bon... humeur ) va gagner une de ces sommes inimaginables de l'Euromillion ou autre loto, ne planquez pas le chèque chez vous.. Ca, c'est pas malin.

Dans ses yeux Eduardo Sacheri  traduit de l'espagnol ( Argentine) par Isabelle Gugnon
Un peu embêtée parce que je n'ai pas eu du tout l'impression de lire le texte adapté dans le film de Juan José Campanella.; Enfin si, le début, le tribunal etc. Mais pas la suite, notamment la fin du film dont tu parlais eXPie. Je crois que je vais revoir le film  Cool
En tout cas m'ont manqué des développements sur l'histoire de l'Argentine à cette époque légèrement troublée, si je peux dire. C'est très esquissé, c'est dommage.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Grégoire Delacourt   Mer 22 Jan 2014 - 12:29


(La liste de mes envies de Grégoire Delacourt)

Citation :
Jocelyne rêvait d être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n'a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c'est Jocelyn, dit Jo, qui s'est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo est devenu cruel et Jocelyne a courbé l'échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu'au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18 547 301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être. N'aurait-elle finalement pas plus à perdre qu'à gagner ?


C'est très naïf mais touchant quelque part avec, de-ci de-là, des éclats de violence qu'on attend pas dans une lecture comme celle-là.

Ça reste malgré tout, assez convenu et les traits grossièrement tracés.

Vite lu, vite oublié, je pense.

" Je possédais ce que l'argent ne pouvait pas acheter mais juste détruire. "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 58
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Grégoire Delacourt   Mer 22 Jan 2014 - 12:50

Heyoka a écrit:

(La liste de mes envies de Grégoire Delacourt)

Citation :
Jocelyne rêvait d être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n'a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c'est Jocelyn, dit Jo, qui s'est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo est devenu cruel et Jocelyne a courbé l'échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu'au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18 547 301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être. N'aurait-elle finalement pas plus à perdre qu'à gagner ?


C'est très naïf mais touchant quelque part avec, de-ci de-là, des éclats de violence qu'on attend pas dans une lecture comme celle-là.

Ça reste malgré tout, assez convenu et les traits grossièrement tracés.

Vite lu, vite oublié, je pense.

" Je possédais ce que l'argent ne pouvait pas acheter mais juste détruire. "

Je l'ai lu il y a quelques mois (6 peut être), même ressenti que toi. Très, très touchant.
A la lecture de ton commentaire, je m'aperçois que je ne l'ai pas oublié finalement.

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grégoire Delacourt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grégoire Delacourt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La liste de mes envies (Grégoire DELACOURT)
» Diane Grégoire, Joseph Grégoire et Claire Gaudreau
» Paul Laplante et le meurtre de Diane Grégoire.
» Fauville-en-Caux
» Hermeville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: