Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hélène Grimaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Hélène Grimaud   Sam 4 Sep 2010 - 19:36



Citation :
Hélène Grimaud, née à Aix-en-Provence le 7 novembre 1969, est une pianiste française, également écrivain et passionnée d'éthologie.

source et suite



VARIATIONS SAUVAGES

Elle n' est pas très aimable, Hélène Grimaud, ni trop modeste, une amazone.
Mais sans complaisance ni fausse humilité.
Elle est lucide et connait ses limites, et aussi celle des autres.
Elle a de hautes ambitions et il semble qu' elle est en train de le réaliser.
Pianiste connue, elle aime aussi les loups et elle se donne à ces deux activités sans
se ménager.
Les loups, ce n' est pas pour la frime, c' est une passion. Elle a étudié l' éthologie et le comportement des loups. Elle a acheté un terrain aux Etats Unis et y a introduit une
horde de loups. Elle y consacre beaucoup de temps, mais y trouve une grande satisfaction.

J' ai aimé cette autobiographie. Elle me parait sincère, et si, par hasard, Hélène Grimaud ne l' était pas, alors elle a beaucoup de talent !

J' aime rire, de tout mon corps, des heures durant, absurdement. A l' inverse, je n' ai pas la
capacité de pleurer beaucoup. Je le regrette ; parfois le chagrin que j' ai en moi me donne
des coups de pied.
Je le sens monter dans ma poitrine, énorme, puisssant et je sais qu' il va s' emparer de toutes
mes pnsées. Il a toujours le meme déclencheur : la notion de perte.
La première fois que j' ai ressenti cette perte définitive, et alors j' ai pleuré sans plus pouvoir
m' arreter, des pleurs intenses, cathartiques, et puis des pleurs sereins, longs et chauds qui vous enracinent au plus profond de vous, c' est après avoir joué pour la première fois le 1er concerto de Brahms en concert.
J' ai succombé à ces pleurs quelques heures plus tard dans l' avion qui me conduisait vers une autre ville de récital.

Variations sauvages, p. 240
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 12:42

Retour à Salem

Pianiste reconnue de son état, Hélène Grimaud nous offre un livre dans lequel c'est son propre personnage qui est en scène.

Entre deux répétitions du concerto n°2 de Brahms, elle découvre lors d'une déambulation dans Hambourg une boutique mi bric à brac mi antiquaire. Elle y est surprise par la présence d'un miroir "ayant appartenu" à Lewis Caroll et déniche ce qui pourrait être un manuscrit d'un certain Karl Würth (qui est le pseudo de Brahms) illustré de gravures de Max Klinger. Le prix en étant dérisoire, elle acquiers ce manuscrit et nous en livre le contenu. Il nous plonge dans un récit mi fantastique mi horrifique d'un monde mort. Ce récit est entrecoupé de révélations sur la vie de Brahms, de ses rapports avec le couple Sara et Robert Schumann ainsi de considérations sur l'avenir de notre planète soumise à notre soif de matières et d'espace toujours plus forte au dépend d'espèces menacées et finalement exterminées.
L'entreprise est louable, elle donne envie d'en savoir plus sur Brahms, le couple Schumann et surtout leur musique. Mais le livre est d'une certaine manière désappointant quand à son but précis. J'aurais tendance à considérer cet assemblage comme un grand n'importe quoi tout en étant d'accord avec sa vision des choses. Mais il s'agit d'un livre. Certes, il n'est nulle part mentionné "roman" et cela l'autorise sans doute à toutes ces digressions...

Je continuerai donc à écouter ses interprétations tout en partageant ses doutes et ses peurs sans trop regretter de lire ses autres ouvrages.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 12:51

Igor a écrit:
Retour à Salem

Pianiste reconnue de son état, Hélène Grimaud nous offre un livre dans lequel c'est son propre personnage qui est en scène.

Entre deux répétitions du concerto n°2 de Brahms, elle découvre lors d'une déambulation dans Hambourg une boutique mi bric à brac mi antiquaire. Elle y est surprise par la présence d'un miroir "ayant appartenu" à Lewis Caroll et déniche ce qui pourrait être un manuscrit d'un certain Karl Würth (qui est le pseudo de Brahms) illustré de gravures de Max Klinger. Le prix en étant dérisoire, elle acquiers ce manuscrit et nous en livre le contenu. Il nous plonge dans un récit mi fantastique mi horrifique d'un monde mort. Ce récit est entrecoupé de révélations sur la vie de Brahms, de ses rapports avec le couple Sara et Robert Schumann ainsi de considérations sur l'avenir de notre planète soumise à notre soif de matières et d'espace toujours plus forte au dépend d'espèces menacées et finalement exterminées.
L'entreprise est louable, elle donne envie d'en savoir plus sur Brahms, le couple Schumann et surtout leur musique. Mais le livre est d'une certaine manière désappointant quand à son but précis. J'aurais tendance à considérer cet assemblage comme un grand n'importe quoi tout en étant d'accord avec sa vision des choses. Mais il s'agit d'un livre. Certes, il n'est nulle part mentionné "roman" et cela l'autorise sans doute à toutes ces digressions...

Je continuerai donc à écouter ses interprétations tout en partageant ses doutes et ses peurs sans trop regretter de lire ses autres ouvrages.

J'aime beaucoup cette pianiste et ce que tu en dis me donne presque envie de la lire (le côté histoire musicale est tentant) mais pourquoi Salem ?

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 13:15

Salem, c'est son coin de paradis où elle retrouve ses loups.
C'est aussi pour elle certainement le symbole de la folie puritaine qui a conduit certains refoulés à trouver prétexte à torturer et au final bruler quelques pauvres femmes convaincues de satanisme...

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 13:20

Igor a écrit:
Salem, c'est son coin de paradis où elle retrouve ses loups.
C'est aussi pour elle certainement le symbole de la folie puritaine qui a conduit certains refoulés à trouver prétexte à torturer et au final bruler quelques pauvres femmes convaincues de satanisme...

merci pour l'explication qui me remet en mémoire une discussion avec kenavo à la fin de laquelle je m'étais promis de lire le livre sur les fameuses sorcières d'Arthur Miller ! (on lit un commentaire et on repart avec deux envies de lectures ! j'aime !) !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 14:52

J'aime aussi beaucoup Hélène Grimaud dans son art mais je n'ai toujours pas lu un de ces livres perdu dans ma PAL depuis des années.....Il faudrait que je le retrouve et que je m'y mette . scratch

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 15:43

Eglantine, lis donc Variations sauvages de Hélène Grimaud. - Pocket
Elle a tout pour te plaire... Et meme un chouia en plus !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Hélène Grimaud   Dim 20 Avr 2014 - 15:44

bix229 a écrit:
Eglantine, lis donc Variations sauvages de Hélène Grimaud. - Pocket
Elle a tout pour te plaire... Et meme un chouia en plus !
C'est celui qui est dans ma PAL depuis si longtemps !  Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hélène Grimaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hélène Grimaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Généalogie à la Foire Sainte Croix à Sainte Hélène
» AD76 - Médaillé de Ste Hélène - ALLEAUME
» Pensionnaire du Roi et médaille de Sainte-Hélène
» Port Grimaud
» Hélène Rolles is back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: