Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 François Henri Désérable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: François Henri Désérable   Jeu 4 Juin 2015 - 17:55



Biographie (Wikipédia)

Citation :
François-Henri Désérable, né le 6 février 1987 à Amiens, est un écrivain et joueur de hockey sur glace français. Issu d'une famille de quincaillers amiénois, François-Henri Désérable a étudié les langues et le droit à l’université de Picardie Jules-Verne et à l’université Jean-Moulin Lyon-III où il a été chargé de cours et où il a entrepris une thèse sur L'exécution des sentences arbitrales face à l'immunité d'exécution des États, sous la direction de Cyril Nourissat
.
En avril 2013, paraît Tu montreras ma tête au peuple, aux éditions Gallimard, récit des derniers instants des grandes figures de la Révolution française, distingué par l'Académie française et le Prix littéraire de la Vocation.
Il est lauréat de la bourse Écrivain de la fondation Lagardère pour Évariste, biographie romancée d'Évariste Galois.

Evariste



Résumé de l'éditeur

Citation :
À quinze ans, Évariste Galois découvre les mathématiques ; à dix-huit, il les révolutionne ; à vingt, il meurt en duel. Il a connu Raspail, Nerval, Dumas, Cauchy, les Trois Glorieuses et la prison, le miracle de la dernière nuit, l'amour et la mort à l'aube, sur le pré. C'est cette vie fulgurante, cette vie qui fut un crescendo tourmenté, au rythme marqué par le tambour de passions frénétiques, qui nous est ici racontée.La courte vie d'Evariste Galois, "Rimbaud des mathématiques"et génie précoce et mort avant d'être reconnu, narrée avec verve par un jeune auteur de 27 ans, François Henri Désérable.

Le style de ce jeune auteur de 27 ans, plein de fougue et d'impertinence ( jusqu'à à inventer différents scénarios, vu que, comme il le dit lui-même, on ne connait que très peu de choses sur ce génie disparu trop tôt) m'a captée jusqu'à la fin. Vingt courts chapitres pour autant d'années vécues, c'est à la fois peu et très dense, comme le fut la vie d' Evariste. Mais l'auteur nous entraîne dans la fulgurance de cette destinée avec une verve peu commune. Apostrophant une lectrice imaginaire qu'il appelle Mademoiselle et  s'immisçant dans les pensées du jeune homme, parfois dans une langue très actuelle, d'autres fois très riche, il réussit le tour de force de nous embarquer dans son petit délire avec le culot du potache qui viendrait de faire une blague.

Spontané, inventif, quelquefois jusqu' à l'outrance, ce nouveau zombi de la littérature, hockeyeur à ses heures, n'a pas fini de nous surprendre, je pense. S'il me narrait la vie de son voisin avec la même aisance, je veux bien le suivre! Un de mes favoris de cette sélection Prix Inter 2015.



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: François Henri Désérable   Jeu 4 Juin 2015 - 18:48

Il a en tout cas un nom très littéraire ce jeune auteur !

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: François Henri Désérable   Jeu 4 Juin 2015 - 19:07

Marko a écrit:
a en tout cas un nom très littéraire ce jeune auteur !

Je me suis fait la même réflexion, Marko Very Happy

Ceci dit, tu pourrais aimer sa plume! Par moments, surtout lorsqu'il décrit le Paris du 19 ème avec ses rues crasseuses et la débauche qu'on y trouvait, j'ai cru lire Del Amo. Il y a de très beaux passages, très imagés. Ce type a un vrai talent, et il m'est bien sympathique, de surcroît ;-)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: François Henri Désérable   Jeu 4 Juin 2015 - 20:04

Matzneff lui fait une bonne pub!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François Henri Désérable   

Revenir en haut Aller en bas
 
François Henri Désérable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henri IV
» L'affaire Henri Curiel
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Shadow cabinet de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: