Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pierre Louÿs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Aoû 2016 - 20:33

La femme et le pantin

Le sujet est connu, le titre parle de lui-même. Un voyageur français en Espagne croise une femme, et un homme lui raconte leur passion commune. Passion qui lui a fait connaître toutes les humiliations, toutes les cruautés, frustrations et jalousies, dispensées par une femme, Concha, qui semblait ne prendre plaisir qu’à le faire souffrir de toutes les manières imaginables, sans qu’il puisse s'en détacher. Avant de trouver peut être la clé lui permettant de s’en faire aimer.

Une sorte d’histoire où le chemin de l’amour et du plaisir est la souffrance, morale et psychologique pour Mateo, physique pour Concha. C’est un peu l’époque dans laquelle ce genre de récits, femme fatale tirant plaisir de la souffrance et l’humiliation de son partenaire, fleurissent, comme L’esprit de la terre de Wedekind ou Le professeur Unrat d’Henrich Mann, qui seront repris un peu plus tard par le cinéma, et immortalisés par Louise Brooks et Marlène Dietrich (qui joua aussi dans l’adaptation de La femme et le pantin de Sternberg). Même si l’image de la femme dangereuse et destructrice, jouant de ses charmes pour mieux annihiler l’homme, semble présente depuis que l’humanité existe (rien que dans la Bible, on en trouve pléthore, on peut citer Judith et Salomé, cette dernière étant d’ailleurs reprise par Oscar Wilde, à peine cinq ans avant la parution de La femme et le pantin), la charnière fin du XIXe et le début du XXe siècle semble avoir particulièrement développé cette thématique.

Une thématique interrogeante si on la replace dans une réalité sociale, historique ou même actuelle, dans laquelle ce sont les femmes qui sont infiniment plus victimes des violences, dominations ou sujétions de tout ordre des hommes. Et pourtant l’image de la femme forte, dominatrice et dangereuse, hante, ou fait fantasmer l’imaginaire masculin.

La femme et le pantin propose un cadre très intéressant à cette question. Mateo est un homme, à l’aise sur le plan matériel, sans doute instruit, visiblement dans une position sociale privilégiée qui lui permet de ne pas travailler, de voyager à sa guise, de satisfaire ses envies. Concha est une toute jeune fille, pauvre, en bas de l’échelle, qui n’a pas dû vraiment fréquenter les écoles. La scène de la manufacture où elle travaille à un moment est peut être la plus forte pour poser l’opposition entre eux. Toutes ces femmes, à la fois soumises aux contraintes du travail difficile et mal payé, et en quelque sorte offertes comme des objets aux désirs masculins, enfin aux désirs de ceux qui sont suffisamment riches et reconnus pour pouvoir pénétrer dans ce lieu, regarder et éventuellement faire leur choix. Et pourtant c’est Concha qui va mener le jeu.

Le roman de Pierre Louÿs se distingue peut être quelque part par une absence de fin tragique, Mateo ne peut se passer de Concha et elle ne peut se passer de lui. Simplement ils ont un fonctionnement que n’est pas celui que la plupart des gens vont adopter. Mais quelque part, ils trouvent une manière d’équilibre, tout en ruptures et violences, faisant intervenir d’autres protagonistes, pour Mateo en récusant le plaisir qu’il en tire (Concha est au final moins hypocrite).

Intéressant et vraiment bien écrit, d’une façon très ramassée, sans superflu.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Aoû 2016 - 16:07

J'aimerais bien le lire.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Aoû 2016 - 17:38

Fonce !

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Aoû 2016 - 18:33

Arabella a écrit:
La femme et le pantin


Intéressant et vraiment bien écrit, d’une façon très ramassée, sans superflu.

pia a écrit:
J'aimerais bien le lire.

Dreep a écrit:
Fonce !

J'ai craqué , je l'ai commandé ! tongue
Comme quoi les commentaires , c'est toujours très motivant !
Trop même ! Rolling Eyes
Dois je te dire merci Arabella ? clown

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Aoû 2016 - 21:08

Tu verras toi même après ta lecture. dentsblanches

Moi je pense aller voir La femme et le pantin avec Marlène, il y a une rétrospective von Sternberg à la Cinémathèque à partir du 31 août.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Sep 2016 - 19:11

Dreep a écrit:
Fonce !

J'aimerais! Mais je crois que cela va aller plus lentement. Je ne veux pas dire que je ne suis pas une fonceuse...mais presque. content J'ai dans ma PAL, Aphrodite que j'ai commencé.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Sep 2016 - 20:28

Ah j'ai lu Aphrodite il y a quelques années, je garde le souvenir d'une ambiance romaine avec des statues monumentales et une sorte de perversion bizarre (du style : que se passe-t-il sous cette tunique, César ??). J'aimerais bien le relire pour voir ce que cela m'apporterait... J'espère que tu nous en diras quelques mots, pia.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Sep 2016 - 8:40

shanidar a écrit:
que se passe-t-il sous cette tunique, César ??

Ouii c'est assez ça. ça se passe à Alexandrie. En fond une courtisane magnifique qui veut piéger le bien aimé de la reine Bérénice. Mais beaucoup d'orgies, beaucoup de....tout avec tout le monde et partout. ça ne m'intéresse pas beaucoup. Maintenant la langue de Louÿs reste pudique, il suggère seulement. Ce qui me donne envie de lire autre chose de lui qui me captiverait plus.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pierre Louÿs - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Louÿs   Pierre Louÿs - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Louÿs
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» film: pierre bourdieu: la pensée en mouvement
» SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
» Fondation-Abbe-Pierre
» pierre-enfant-martyr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: