Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2015 - 13:17

Ah, ah, pas mal ce petit passage. Huysmans aime bien foutre tout le monde en rogne, et il le fait bien en général.

J'en suis au chapitre VI pour le moment, pas très loin du début donc.

Ouais, je suis un peu sur la réserve, je ne m'amuse pas encore follement avec cette lecture mais maintenant, je vais imaginer Gilles de Rais sous les traits du joker, ça va me rendre tout ça un peu plus funky enthousiaste

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2015 - 14:28

Ayé j'ai fini! Je suis définitivement conquis par le style de Huysmans, j'en lirai d'autres, aucun doute, il faut que je me procure En route, pour poursuivre le cycle Durtal.
C'est un esthète rare, qui maîtrise son verbe avec une virtuosité étonnante, il nous apporte sans cesse des mots perdus, des perles.

Un autre extrait pour motiver:

Huysmans a écrit:
S'aimer de loin et sans espoir, ne jamais s'appartenir, rêver chastement à de pâles appas, à d'impossibles baisers, à des caresses éteintes sur des fronts oubliés de mortes, ah ! c'est quelque chose comme un égarement délicieux et sans retour ! Tout le reste est ignoble ou vide. - Mais aussi, faut-il que l'existence soit abominable pour que ce soit là le seul bonheur vraiment altier, vraiment pur que le ciel concède, ici-bas, aux âmes incrédules que l'éternelle abjection de la vie effare.


_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2015 - 18:08

Arturo tu lis toujours aussi vite ? dentsblanches


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2015 - 19:44

Bédoulène a écrit:
Arturo tu lis toujours aussi vite ?  dentsblanches


350 pages en une semaine, ce n'est pas un record du monde. rire (bon c'est vrai que je n'avais pas traîné avec le Roth)

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeDim 9 Aoû 2015 - 8:48

ça dépend de la police ! dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeDim 9 Aoû 2015 - 11:42

Il n'y a presque plus de blé par ici, je devrais pouvoir vous rejoindre très vite ! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeDim 9 Aoû 2015 - 18:52

Un autre extrait pour notre faucheur de blé bientôt libéré:

Citation :
les rares artistes qui restent n'ont plus à s'occuper du public ; ils vivent et travaillent loin des salons, loin de la cohue des couturiers de lettres ; le seul dépit qu'ils puissent honnêtement ressentir, c'est, quand leur oeuvre est imprimée, de la voir exposée aux salissantes curiosités des foules!

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2015 - 22:50


Huysmans a écrit:
S'aimer de loin et sans espoir, ne jamais s'appartenir, rêver chastement à de pâles appas, à d'impossibles baisers, à des caresses éteintes sur des fronts oubliés de mortes, ah ! c'est quelque chose comme un égarement délicieux et sans retour ! Tout le reste est ignoble ou vide. - Mais aussi, faut-il que l'existence soit abominable pour que ce soit là le seul bonheur vraiment altier, vraiment pur que le ciel concède, ici-bas, aux âmes incrédules que l'éternelle abjection de la vie effare.

J'ai lu ce passage aujourd'hui, je l'avais relevé aussi...

Je révise mon jugement, l'arrivée de Hyacinthe dans l'histoire offre un contrepoint intéressant aux recherches théoriques de Durtal. En matière charnelle, l'au-delà tient-il aussi la route ? Ah, ah, on dirait que la cohérence n'est pas toujours au rendez-vous.
Et le Gilles de Rais qui vient toujours se mêler là à propos... Quand je repense à Soumission de Houellebecq, j'y vois une belle mise en abîme : Houellebecq imaginant un personnage qui écrit sur Huysmans lorsque Huysmans imagine lui-même un personnage écrivant sur Gilles De Rais.

Tu as raison pour les mots rares et les atmosphères lourdes et parfumées. J'en ai relevées quelques-unes :

Citation :
« A table avec Eustache Blanchet, Prélati, Gilles De Sillé, tous ses fidèles, dans la haute salle où sur des crédences posaient les plats, les aiguières pleines d’eau de nèfle, de rose, de mélilot, pour l’ablution des mains, Gilles mangeait des pâtés de boeuf et des pâtés de saumon et de brême, des rosés de lapereaux et d’oiselets, des bourrées à la sauce chaude, des tourtes pisaines, des hérons, des cigognes, des grues, des paons, des butors et des cygnes rôtis, des venaisons au verjus, des lamproies de Nantes, des salades de brione, de houblon, de barbe de judas et de mauve, des plats véhéments, assaisonnés à la marjolaine et au macis, à la coriandre et à la sauge, à la pivoine et au romarin, au basilic et à l’hysope, à la graine de paradis et au gingembre, des plats parfumés, acides, talonnant dans l’estomac, comme des éperons à boire, les lourdes pâtisseries, les tartes à la fleur de sureau et aux raves, les riz au lait de noisette, saupoudrés de cinnamome, des étouffoirs, qui nécessitaient les copieuses rasades des bières et des jus fermentés de mûres, des vins secs ou tannés et cuits, des capiteux hypocras, chargés de cannelle, d’amandes et de musc, des liqueurs enragées, tiquetées de parcelles d’or, des boissons affolantes qui fouettaient la luxure des propos et faisaient piaffer les convives, à la fin des repas, dans ce donjon sans châtelaines, en de monstrueux rêves ! »

Et la description de notre fameuse Hyacinthe :

Citation :
« Maintenant qu’il était seul, il se la remémorait, serrée dans sa robe noire, sous son manteau de fourrures dont le collet tiède l’avait caressé, alors qu’il l’embrassait le long du cou ; sans bijoux, mais les oreilles piquées de flammèches bleues par des saphirs, un chapeau loutre et vert sombre sur ses cheveux blonds, un peu fous, ses hauts gants de suède fauves, embaumant ainsi que sa voilette, une odeur bizarre où il semblait rester un peu de cannelle perdue dans des parfums plus forts, une odeur lointaine et douce que ses mains gardaient encore alors qu’il les approchait du nez ; et il revoyait ses yeux confus, leur eau grise et sourde subitement égratignée de lueurs, ses dents mouillées et grignotantes, sa bouche maladive et mordue. - Oh ! Après demain, se dit-il, ce sera vraiment bon de baiser tout cela ! »

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2015 - 22:51

Oh là là! Vous avez déjà fini alors que je démarre à peine. Je reviendrai rebondir sur vos posts alors.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2015 - 23:20

Je suis loin d'avoir fini, j'en suis au chapitre 13 ou 14...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2015 - 7:52

Chouettes extraits coli!

Nouvelle mise en abîme: Coli qui étudie Houellebecq, qui lui étudie Huysmans, qui lui étudie Gilles de Rai... Mais qu'étudiait Gilles de Rai, ou bien dois-je étudier Coli pour comprendre? Razz

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2015 - 15:45

en tout cas les extraits sont succulents !

je vais noter ce livre pour plus tard


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2015 - 19:56

ArturoBandini a écrit:
Chouettes extraits coli!

Nouvelle mise en abîme: Coli qui étudie Houellebecq, qui lui étudie Huysmans, qui lui étudie Gilles de Rai... Mais qu'étudiait Gilles de Rai, ou bien dois-je étudier Coli pour comprendre? Razz

Vilain ! et toi, si tu m'étudies étudiant, tu te retrouves pris à ton propre piège ! LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 162492

Fini de le lire. Une conclusion qui ne laisse rien deviner particulièrement quant à la conversion de Huysmans. On retrouve plus d'indices au cours de la lecture, comme :

Citation :
« - Peuh ! fit Durtal qui était arrivé devant sa porte. Puisque tout est soutenable et que rien n’est certain, va pour le succubat ! Au fond c’est plus littéraire et plus propre ! [que l’hystérie]»

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeVen 14 Aoû 2015 - 7:20

rire

J'ai bien aimé le dernier dialogue du bouquin aussi... Suspens... Il faut le lire jusqu'au bout! Very Happy

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2015 - 17:36

Y a-t-il d'autres participants à la LC alors ? Bon, en attendant, je poste ma note finale...

Là-bas (1891)


LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Cvt_la11

Durtal regarde Là-bas, du côté du satanisme, des messes noires, des succubes et des incubes, comme s’il regardait Là-haut, avec le besoin de faire cheminer son âme n’importe où, tant qu’elle ne reste pas sur le plancher des vaches.


Quatre ans après l’écriture de ce roman, Huysmans se convertit au catholicisme. La conversion murissait sans doute depuis quelques années, mais on ne s’en doute qu’à moitié lorsqu’on lit Là-bas. En effet, on ne peut pas dire que ce soit le roman de la foi absolue, sûre d’elle et bien déterminée. Bien sûr, Durtal, excédé par des conversations qui ne résolvent rien, exalté par des monomaniaques d’une pensée, avec qui il fait toutefois bonne ripaille, rendu presque fou par cette Hyacinthe qui le confronte de force à son instinct charnel, allant jusqu’à se sentir des pulsions meurtrières qu’inspire peut-être son sujet d’étude Gilles de Rais, Durtal finit par gueuler, en guise de conclusion : « Puisque tout est soutenable et que rien n’est certain, va pour le succubat ! ». Mais Durtal aurait très bien pu autant s’en remettre à l’esprit scientifique, et se déclarer Charcot ou Curie. Voilà ce qui arrive à ceux qui se palpent trop de la cervelle, à comparer toutes les formes de vie, à emmagasiner les connaissances, voilà ce qui arrive à ceux qui ont trop de vie en eux, trop de curiosité et une tendance passionnelle indomptable : ils finissent par dire oui à tout et lorsque ce n’est plus possible, ils se positionnent sur un coup de tête, à la suite d’une conjonction d’événements favorables : un entourage du même bord, des repas échauffants, un sujet d’étude stimulant.


Durtal et ses copains font un peu penser à Bouvard et Pécuchet en version sombre, attirés seulement par le côté ésotérique des connaissances. Et ce qui est excitant là-dedans, c’est de sentir qu’on franchit des limites qui ne sont pas ouvertes à tout le monde. Il y a beaucoup d’élitisme dans cette attitude, même si les instincts les plus classiques du monde interviennent en silence. Pas la peine de se vanter en invoquant une tendance à la haute spiritualité, Huysmans se montre ici beaucoup plus enjoué que dans A rebours. On sent que ça fait du bien à tout le monde de sortir de chez soi, quitte à fréquenter les messes noires : au moins, il s’y passe quelque chose, et de l’ennui passif, on passe à l’ennui actif. Peu à peu, Durtal arrive à se convaincre de la réalité de phénomènes sur lesquels il se montrait sceptique à l’abord, comme tous ses confrères occultistes, comme tous ses adversaires scientifiques, la ridicule opposition existant entre les tenants de ces deux partis faisant aussi partie du jeu de la croyance. Oui, oui, tout le monde s’amuse, de tous temps et en tous lieux, et comme qui dirait : « Ils feront, comme leurs pères, comme leurs mères […] ; ils s’empliront les tripes et ils se vidangeront l’âme par le bas-ventre ! », ce n’est pas prêt de s’arrêter. Avec Là-bas, Huysmans raconte un peu le côté joyeux et bouffon de la conversion, pas la peine de s’en faire un fromage, mieux vaut encore le dévorer tout entier tant qu’il est encore frais.


(le plus intéressant serait sans doute encore de continuer la lecture avec les romans suivants, pour se faire une idée de la métamorphose progressive de Huysmans ?)

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas   LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Joris-Karl Huysmans - Là-bas
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» GIRARDET Karl
» LE FICHIER DE LA HONTE
» Glossybox Edition Limitée Karl LAGARFELD + MODELCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: