Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Robert Creeley

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeMer 8 Juil 2015 - 5:28

Robert Creeley A207

Robert Creeley, né le 21 mai 1926 à Arlington au Massachusetts et mort le 30 mars 2005 à Odessa, est un poète américain.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeMer 8 Juil 2015 - 5:28

Robert Creeley A209 / Robert Creeley A208
The island / L’insulaire
Citation :
Présentation de l’éditeur
John, un écrivain américain, sa femme Joan et leurs trois enfants sont venus s’installer dans une île au large des côtes espagnoles.
À l’intérieur de ces « horizons visibles », John espère trouver un sens à sa vie ou au moins une réalité des êtres et des choses. Mais tout lui semble échapper : son ami Artie, écrivain anglais lui aussi réfugié dans l’île avec sa femme Marge, créature froide, lucide et passive qui attend un enfant ; les amis de rencontre ou de passage et jusqu’à Joan dont la santé physique et morale se détériore à mesure que le déracinement creuse en elle son vide qui finira par éclater les illusions de l’île.
Poète, Robert Creely a fait de son premier livre une expérience d'écriture où la perception poétique sous-tend, modèle la matière romanesque. Images, sentiments et dialogues, tous ces morceaux de vie épars sont brassés en un unique flot intérieur qui mène le héros à la limite de la rupture d’avec le réel.
Roman de la quête et du manque, L’insulaire révèle un auteur dont le style s’inscrit d’une manière tout à fait originale dans la littérature américaine d’aujourd’hui.


J’ai pioché dans les achats de vacances de Marko Wink

Non seulement la 4e de couverture m’a convaincu, mais ce livre se prêtait aussi pour mon island-hopping, me voilà donc partie pour un séjour à Majorque.

Selon sa biographie, Robert Creeley a vécu avec sa femme et ses enfants pendant quatre ans sur l’île espagnole, entre 1951 et 1955. On peut donc supposer qu’il a introduit dans ce texte qui se dit ‘roman’ encore d’autres bouts réels de sa vie.

Ce qui en soit n’apporte pas plus d’intérêt à l’histoire (bien que ce fût intéressant de faire un peu le jeu de piste concernant les personnages célèbres qu’il a « caché » – je les nomme dans mon prochain message) mais comme vous le savez, j’ai un penchant pour les biographies romancées, ainsi mon engouement s’est augmenté.

Il n’y a pas de fil rouge dans le récit. Il décrit sa vie sur l’île, quelques moments qu’il montre. La vie de famille qu’il a mené avec sa femme et ses enfants, ses rencontres avec son ami Artie, la visite d’autres amis qui viennent sur l’île, des instants avec les indigènes.

C’est agréable à lire, il y a une augmentation de tension, surtout entre lui et sa femme et même si on prévoit en quelque sorte la fin, c’est quand même très bien mené et il laisse le fin mot au lecteur…

Très bon moment de lecture, j’ai beaucoup aimé. Je vais tenter de trouver son recueil de nouvelles… sinon quelques-uns de ses poèmes, il n’a malheureusement pas écrit d’autres romans.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeMer 8 Juil 2015 - 5:31

Quelques personnages célèbres qui font partie de ce roman et leurs pseudos utilisés par l’auteur :

Monsieur Duddon = Robert Graves
Citation :
Robert Ranke Graves, né le 24 juillet 1895 à Wimbledon, Londres et mort le 7 décembre 1985 à Deia (île de Majorque, Espagne), est un poète et romancier britannique.
source et suite
Il quitte l’Angleterre en 1929 et ne revient plus jamais sur son île natale.
Robert Creeley A216
1953

On peut visiter sa maison aujourd’hui
le site


Artie et Madge = Martin Seymour-Smith et sa femme Janet

Robert Willis = Bob Cooper


René Lely = René Laubis
Citation :
René Laubiès est un peintre paysagiste français, né le 27 avril 1924, à Cholonville, près de Saïgon (Cochinchine-Viet Nam) et mort le 13 novembre 2006 à Mangalore (Inde).
source et suite
Robert Creeley A217

René se mit à peindre dans le grenier au-dessus de chez eux et cela leur ouvrit les yeux, les obligea à retrouver leurs sens. Le problème d’aimer ou de ne pas aimer, ou plutôt celui de voir ou ne pas voir, était posé à nouveau. Les tableaux n’offraient aucun point de repère hormis le mouvement des couleurs, les volumes grattés, réduits à des taches sur le papier, ou une ligne continue, une masse, soudain présente. Chaque fin d’après-midi, ils grimpaient au grenier pour regarder, de sorte que les jours redevinrent des possibilités. Un réveil.
Robert Creeley A218


Manus = Alexander Trocchi
Citation :
Alexandre Trocchi est né à Glasgow en 1925 d'un père italien et d'une mère écossaise. Intéressé par les débats et les pratiques littéraires d'avant-garde, il a connu Samuel Beckett, Jean Genet et Eugène Ionesco, avant de faire partie de la Beat Generation américaine, fréquentant, entre autres, Allan Ginsberg. Alexandre Trocchi est revenu en Grande-Bretagne en 1961, entouré d'un parfum de scandale: drogues dures, prostitution et violence. Il était activement recherché par la police de New York. Il est mort d'une overdose en 1984.
Source: Gallimard
Robert Creeley A219

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeMer 8 Juil 2015 - 10:35

Cela me fait un peu penser au film More de Barbet Schroeder... (en moins trash ?).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeJeu 9 Juil 2015 - 6:28

je ne connais pas ce film mais je viens de lire le résumé... et ce n'est pas tout à fait cela
il n'y a surtout pas de drogues, à part lui et son copain Artie aiment se prendre une cuite de temps en temps
hormis les soucis de couple, on pourrait dire qu'il décrit un 'dolce farniente' espagnol Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeJeu 9 Juil 2015 - 8:02

je trouve intéressant quand un auteur intègre des personnages réels.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitimeJeu 9 Juil 2015 - 9:55

c'est un genre que j'aime particulièrement

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Robert Creeley Empty
MessageSujet: Re: Robert Creeley   Robert Creeley Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Creeley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Rue de la Comédie > Rue Robert de la Villehervé
» Groupe scolaire Robert Doisneau : informations, photos et vidéos
» origine du nom FEUILLOLEY
» Bennetot Anquetil Marais
» Bunkering (remplir la soute à charbon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: