Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pompeo Sarnelli [Italie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Pompeo Sarnelli [Italie] Empty
MessageSujet: Pompeo Sarnelli [Italie]   Pompeo Sarnelli [Italie] Icon_minitimeDim 19 Juil 2015 - 18:38

Pompeo Sarnelli (1649 - 1724)


Pompeo Sarnelli [Italie] Sarnel10


Extrait de la Préface de Claude Perrus


Né en 1649 dans les Pouilles, Pompeo Sarnelli a fait des études de droit et de théologie à l’université de Naples. Ordonné prêtre en 1669, il a mené ensuite une carrière ecclésiastique, notamment au service du futur pape Benoît XIII, et reçu un titre de noblesse. Il finit par obtenir en 1691 un évêché dans les Pouilles, à Biscaglie où il meurt en 1724.

Homme d’Eglise, Sarnelli est aussi un infatigable polygraphe, auteur d’ouvrages savants. Il était membre de l’Académie des Spiensierati (Les Insouciants) de Rossano, l’une de ces innombrables sociétés érudites qui fleurissaient depuis de XVe et surtout XVIe siècle dans toute la péninsule. Sarnelli a publié un Guide des Etrangers à Naples et à Pouzzoles, qui connut un vif succès, et dont on retrouve la trace dans ses contes. En 1674 il réédita, sous le titre plus prestigieux de Pentaméron, le Conte des contes de Basile, un auteur auquel il rend hommage dans la préface de son propre recueil.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Pompeo Sarnelli [Italie] Empty
MessageSujet: Re: Pompeo Sarnelli [Italie]   Pompeo Sarnelli [Italie] Icon_minitimeDim 19 Juil 2015 - 18:40

Les contes napolitains



Le livre a été édité en 1634, et vient à la suite et clôt deux siècles de recueils de contes. Il est écrit dans le dialecte napolitain, comme le Conte des contes de Basile. C’est un ensemble nettement moins imposant que ce dernier : seulement cinq contes, enchâssées dans un récit cadre, qui lui n’est pas du tout un conte, le récit d’une partie de campagne. Les contes sont toutefois assez longs. Le quotidien se mêle au merveilleux et féerique, qui lui est moins présent. Des éléments plus réalistes, venant de l’époque où vivait l’auteur se mêlent aux histoires, par exemple la peste, la possibilité à des marchands enrichis d’acheter des titres de noblesse etc. Les personnages sont plus proches des personnes que l’on peut croiser à Naples tous les jours. Enfin la ville de Naples est présente dans ces récits, dont la plupart à un moment donné ou un autre, évoquent en particulier les statues ornant la ville, et expliquent en quelque sorte leur origine.

C’est vif, enlevé, amusant, bref dommage que le recueil n’ait pas connu le succès, ce qui aurait permis à l’auteur de continuer dans la même veine (ce qu’il envisageait). Ce livre montre bien comme le conte prend le relais de la nouvelle, dont l’inspiration s’était quelque peu épuisée, et qui pouvait être plus risquée compte tenu du contexte politique. Une étape intéressante de la littérature italienne que ces divers recueils de contes.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pompeo Sarnelli [Italie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: