Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Barrot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Olivier Barrot    Lun 27 Juil 2015 - 7:32

Olivier Barrot

Images (Source Babelio) :



Olivier Barrot (né le 19 mai 1948 à Boulogne-Billancourt, Seine) est un journaliste, écrivain, producteur et animateur de télévision français.

Animateur culturel chargé du cinéma à la Maison de la Culture de Créteil entre 1968 et 1976, il crée les Cinécures. Olivier Barrot prend en charge la Semaine de la critique du Festival de Cannes en 1975 et 1976. Il commence ensuite en 1979 une carrière télévisuelle. L'éditeur Calmann-Lévy l'engage en 1985 comme conseiller littéraire, poste qu'il occupe ensuite chez Jean-Claude Lattès entre 1989 et 1994.

En 1990, il fait une apparition dans le film « Lacenaire » de Francis Girod, dans lequel il joue le rôle de l'avocat de Lacenaire aux côtés de Daniel Auteuil. Il apparaît par la suite dans « Au cœur du mensonge » de Claude Chabrol (1999).

En parallèle, à partir de 1980, il collabore en tant que journaliste aux pages « Livres » et « Voyages » du journal Le Monde, et sur Canal+ aux émissions Demain (entre 1988 et 1990), et La Grande Famille (entre 1990 et 1992). Depuis 1991, il produit et présente le court magazine littéraire quotidien de trois minutes « Un livre, un jour »  sur FR3 devenu France 3 et TV5 Monde.

Il participe aussi, sur la chaine Ciné-cinéfil devenue Ciné-classics, à l'émission "Le club", dans laquelle plusieurs spécialistes du cinéma présentent les films qui seront diffusés la semaine suivante. Avec Pierre Tchernia, il crée sur la même chaîne le magazine "Petites histoires du cinéma". Il occupe entre 1999 et 2000 le poste de conseiller artistique du Festival de Cannes, dont il se retire peu avant l'édition de 2000.

Il est depuis 2008 maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris, où il donne un cours intitulé « Culture, affaire d'État », puis « Lectures de Paris », enseigne le cinéma et le théâtre à l'Université de Montréal, et la littérature à l'Université de New York (NYU) à La maison Française où il invite chaque mois un écrivain français (French Literature in the making). Successivement sur les planches du théâtre du Rond-Point, de celui du Palais-Royal, du Vieux-Colombier, puis au Studio-Théâtre de la Comédie-Française, Olivier Barrot reçoit de grands comédiens dont il retrace la carrière. Depuis 2009, il anime une master-class à la Comédie-Française, Écoles d'acteurs, depuis 2013 à la SACD le cycle "Mots de scènes", et au Théâtre de Poche, "Grandes scènes".

Producteur de nombreux magazines sur France Inter, France Culture et Radio Classique, il a la charge de l'émission hebdomadaire de France Musique Seranade à trois (2013-2014).

Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages autour du cinéma, du théâtre, du voyage et de la littérature. Récemment , Le Fils perdu (Gallimard, 2012), Tout feu, tout flamme (Cahiers du cinéma, 2012), Un livre un jour, un livre toujours (La Martinière, 2014), Mitteleuropa (Gallimard, 2015), et de plusieurs séries de documentaires : Histoire de la littérature française avec Jean d'Ormesson, Lettres d'Amérique avec Philippe Labro, Lettres anglaises avec Bernard Rapp, Portraits et entretiens de et avec Valery Larbaud, Anatole France, Elias Canetti, Jean d'Ormesson, Yves Robert, Jorge Semprun, Jean-Pierre Vernant, etc. (Source : wikipedia.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Mitteleuropa   Lun 27 Juil 2015 - 7:39

Mitteleuropa

Original : Français, 2015

CONTENU :
Depuis l'adolescence, Olivier Barrot n'a eu de cesse de partir à la rencontre de la Mitteleuropa, cet insaisissable territoire uni au long des siècles par le partage de la langue allemande. C'est en lisant et en voyageant qu'il s'est approprié les mille facettes de cette vaste Europe centrale dont le propre est justement de n'avoir pas de centre, d'être en quelque sorte voisine du monde, et le berceau de tant d'émigrants célèbres. Exercice de cartographie littéraire, le présent livre raconte les voyages, lectures, films et musiques qui ont permis à Olivier Barrot de renouer petit à petit le fil avec la lointaine Bessarabie, l'actuelle Moldavie, d'où sa famille maternelle est partie un jour, au début du XXe siècle, pour s'installer en France. (Source : Gallimard)

REMARQUES :
Le titre et le sujet supposé avaient tout pour attirer mon attention : cette Europe du « milieu », dont l'auteur utilise sciemment un terme allemand, m'attire, m'interroge. Pour de multiples raisons. Bien sûr Barrot partage quelque part cet intérêt : depuis son adolescence il est parti en voyages, d'abord déjà en 1965 en direction de Vienne, Brno (Slovaquie), Prague, suivis pour d'innombrables d'autres, 1968, 1971 etc. Et toujours plus loins, découvrant l'un après l'autres les différents pays : la Bulgarie, la Roumanie, l'Ukraine, la Moldavie, la Pologne, la Yougoslavie ; la RDA… Et il termine le livre avec des pages un peu plus nourris sur le rôle (historique) de Berlin et de l'Allemagne.

Mais je trouve fortement dommâge comment l'auteur procède. Il se contente trop – nourri par son savoir large de la culture « mitteleuropéenne » - d'énumerer les références culturelles, spécialement littéraires. Donc, le livre se présente comme une longue énumération de petites listes respectives aux pays visités. De temps en temps un adjectif, un petit mot (une phrase!) sur un auteur, un acteur central, mais c'est tout. Donc il me semble que c'est assez frustrant. Certes, ayant lu beaucoup de littérature de ces pays j'arrivais à reconnaître beaucoup de noms, comprenant que les références sont fiables. Mais c'est trop peu – à mon avis – pour un livre comme ça : 100 pages généreusement écrits, qui se lisent en une heure. Sur un tel sujet ! Donc, je suis déçu. L'auteur a certainement une admiration justifiée pour les achèvements culturelles de ces pays, mais il se contente trop à nous présenter des listes. Eventuellement, pour tel ou tel, il se présente plutôt lui-même avec tout ce qu'il a lu et « connaît ». Vu comment cela se présente ici, il me manque des éléments de la vraie vie, de l'être ensemble avec les gens, la vie quotidienne...

Je ne vais pas dire que le tout est sans intérêt aucun : celui qui est en recherche de complèter ses listes, trouvera pê des noms supplémentaires. Bien sûr il y a quelques infos « surprises » ou inattendues. Mais c'est trop peu...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès
Main aguerrie
avatar

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 45
Localisation : Nord-Isère

MessageSujet: Re: Olivier Barrot    Lun 27 Juil 2015 - 7:42

J'ai découvert Olivier Barrot en juin 1992 (j'avais vingt ans !) à l'occasion de cette chronique : http://culturebox.francetvinfo.fr/emissions/france-3/un-livre-un-jour/journal-1939-1945-choix-de-lettres-de-drieu-la-rochelle-p-paulhan-j-165483

Je ne connaissais pas Drieu la Rochelle à l'époque mais j'avais été assez estomaquée de la charge de Barrot (qui maintenant plus que jamais m'apparaît celle d'une fouine venimeuse). Je lui dois donc d'avoir consacré ensuite huit ans de ma vie à cet auteur, qui, si je ne l'avais pas entendu être qualifié de "pauvre type", n'aurait pas attiré mon attention. Merci donc Olivier d'avoir été à ce point méprisant - mais par pitié plus jamais de cravate comme celle que tu portais ce jour-là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Olivier Barrot    Lun 27 Juil 2015 - 9:24

intéressante ta réponse Agnès (je me pencherai plus tard sur Drieu de la Rochelle)

Tom Léo, si je te comprends c'est un catalogue littéraire son livre. Tu trouveras mieux sur ton prochain choix.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Olivier Barrot    Lun 27 Juil 2015 - 22:03

Bédoulène a écrit:
intéressante ta réponse Agnès  (je me pencherai plus tard sur Drieu de la Rochelle)

Tom Léo, si je te comprends c'est un catalogue littéraire son livre. Tu trouveras mieux sur ton prochain choix.

Oui, cela approche d'être une suite d'énumerations sans grand contenu, juste avec des "le grand...", "l'inoubliable..." etc (j'exagère un peu). Mais franchement, je n'avais pas besoin d'acheter ce livre pour cela. Pour entendre parler quelqu'un de tout ce qu'il connaît. Vers la fin, p ex, il cite les "milliers de pages" qu'il aurait lu sur tel ou tel sujet. Eh bien, cela aboutit à quoi?

Il n'y a pas grande chose sur la "vraie" vie des gens, la vie quotidienne. Qu'est-ce qui intéresse un tel auteur???

Bédou: "Tu trouveras mieux sur ton prochain choix." Par rapport à Barrot, ou par rapport à d'autres lectures? Je ne pense pas vouloir continuer avec Barrot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Olivier Barrot    Lun 27 Juil 2015 - 22:14

à d'autres lectures Tom ! sourire (comme Anne Weber par exemple)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Barrot    

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Barrot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les éditions de l'olivier
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» blog olivier s
» "La Normandie", par Olivier Chaline.
» Eure - LETELLIER x OLIVIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: