Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cynthia Bond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 14:45

Cynthia Bond


Editeur a écrit:
Cynthia Bond est née au Texas. Elle a animé des cours d'écriture pour les sans-logis et les jeunes en difficulté dans différents quartiers de Los Angeles pendant plus de quinze ans. Elle y a suivi les cours de la Medill School of Journalism de la Northwestern University avant de s'installer à New York pour étudier à l'American Academy of Dramatic Arts. Elle a obtenu une bourse du Centre PEN/Rosenthal et a créé le collectif d'écrivains Blackbird Writing en 2011. Cynthia Bond est actuellement conseillère en écriture et enseigne «l'écriture thérapeutique» au Paradigm Malibu Adolescent Treatment Center. Elle vit à Los Angeles avec sa fille.

Ruby


Télérama a écrit:
Une épopée terrifiante dans le Texas profond des rites sataniques et des enfants martyrs. Envoûtant...
Avec une grâce noire, un rythme blues incantatoire, elle entraîne dans des initiations proches du merveilleux païen comme des visions des fous. Admirablement traduite, son écriture lyrique en diable balade dans une nature où frémissent les fantômes. Tout y bruisse, tout y éveille la terreur et la fascination. Jusqu'à une poésie ­incandescente et brutale dont on devient prisonnier au fil du roman sorcier. Cynthia Bond donne à ses personnages une humanité monstre.

J'ai lu ce roman après avoir écouté l'émission "La dispute" sur France Culture où les critiques étaient admiratifs de la prose et de la force de cette jeune femme dont c'est le premier roman. Ils évoquaient Faulkner, Flannery O'Connor ou Toni Morrison... La presse américaine est en transe également.

Références un peu écrasantes même si ce roman a d'indéniables qualités. On est dans une tradition de réalisme magique et de romans sur la condition des noirs américains des années 50/70. Rien ne s'y dit de nouveau ou de particulièrement original mais Cynthia Bond choisit de faire du personnage de Ruby une sorte de martyre et de symbole de cette souffrance ancestrale. Elle est un bloc de colère et de folie, hantée et littéralement poursuivie par les morts de tous ceux qui ont été maltraités et détruits par le racisme et la cruauté humaine (par ses propres enfants morts aussi). Cela donne un récit très sombre, parfois trop dans l'accumulation des turpitudes subies (pédophilie, viol, prostitution, haine de l'autre...), et très lyrique même si la prose sait se calmer par moment. La rencontre entre Ruby et Ephram est une belle parenthèse fragile mais d'une compassion salutaire.

Le récit est construit de façon fragmentaire en bousculant la chronologie. Enfance, adolescence et âge adulte se télescopent constamment en décuplant la violence de ce qui est vécu. L'atmosphère urbaine (New York et le milieu lesbien notamment) et l'âpreté d'un Texas profond sont bien restituées. Il y a des moments puissants et magnifiquement écrits.

Néanmoins, je ne sais pas bien d'où vient ma relative déception à l'arrivée mais j'ai souvent eu l'impression de voir un exercice de style et des situations trop systématiquement cruelles ou répétitives. Je n'ai paradoxalement pas senti ces personnages véritablement exister. Je me suis parfois ennuyé et j'ai même lu un peu en diagonale dans le second tiers. Il m'a manqué une véritable inspiration et un souffle comme on en ressent dans les modèles cités et revendiqués. Il y a quelque chose d'artificiel et d'appuyé.  

Reste que pour un premier roman c'est un sacré tour de force et qu'on peut y prendre beaucoup de plaisir. A vous de voir...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 15:15

Oui ou non.
Je ne sais pas poser une Vraie Envie après ton pti mot Marko. Je fais comment ? (J'ai l'impression que ça me changerait bien de ce que j'ai lu dernièrement... ce qui ne me ferait pas de mal !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 15:36

Je pense que tu pourrais surtout bien aimer celui que je suis en train de lire "Dites aux loups que je suis chez moi". Une ado gentiment décalée et lucide un peu comme la gamine de "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" ou les ados de "Dieu me déteste". C'est juste, divertissant, touchant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 15:39

Ah bon.
Ben ça aide ça tient !

Je vais attendre un petit peu ton avis plus détaillé.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 15:40

Queenie a écrit:
Ah bon.
Ben ça aide ça tient !

Je vais attendre un petit peu ton avis plus détaillé.
Ca marche. Il se lit vite. Je finirai demain.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 17:11

Tiens j'avais écouté cette émission aussi. Ils avaient bien défendu le livre, enfin elle avait bien défendu le livre. Très sombre....mais j'avais très envie de le lire. Je vais réfléchir....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 18:09

Je l'avais en main cet après midi...

(La couverture m'a attirée, bien sûr. Kena va me comprendre)

Mais à te lire, Marko, j'ai bien fait d'hésiter. Je verrai une fois mes lectures prioritaires écoulées!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Lun 27 Juil 2015 - 18:43

Mais vous allez peut être trouver ça génial! Ça commençait fort et j'en suis peu à peu sorti au lieu de sentir l'intensité qui est sensée s'en dégager. Alors que le livre de Carol Rifka Brunt, qui est beaucoup plus simple dans l'écriture,  me touche bien davantage. Je ne peux plus le lâcher. Peut-être plus authentique, plus nécessaire.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Mar 28 Juil 2015 - 5:21

Aeriale a écrit:
(La couverture m'a attirée, bien sûr. Kena va me comprendre)
of course Wink et le fil du peintre est ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Mar 28 Juil 2015 - 10:28

Marko a écrit:
Mais vous allez peut être trouver ça génial!

Je suis toujours bon public de ce genre de livres. Je pleurniche et tout le tralala! Parce que pour moi c’est comme un blues déchirant. C’est un des combats, pour lequel j’accepte la litanie incessante de plaintes. Cela me touche. Entendu beaucoup parlé dans mon enfance. L'esclavagisme....le racisme....P’tete pour ça. Donc je ne dois pas être très objective.  

Je vais m'intéresser à Carol Rifka Brunt aussi tiens.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet:    Mar 28 Juil 2015 - 11:55

Tu as raison. Il y a quelque chose du blues et de la litanie. Et elle écrit bien.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Cynthia Bond   Mar 28 Juil 2015 - 19:02

Marko a écrit:
Mais vous allez peut être trouver ça génial! Ça commençait fort et j'en suis peu à peu sorti au lieu de sentir l'intensité qui est sensée s'en dégager. Alors que le livre de Carol Rifka Brunt, qui est beaucoup plus simple dans l'écriture,  me touche bien davantage. Je ne peux plus le lâcher. Peut-être plus authentique, plus nécessaire.

Mmm. J'aime le blues mais avec des notes, à l' écrit, j'ai plus de mal. Celui dont tu parles devrait plus me convenir! Merci pour l'info, Marko!

kenavo a écrit:
Aeriale a écrit:
(La couverture m'a attirée, bien sûr. Kena va me comprendre)
of course Wink et le fil du peintre est ici

Je viens de le voir passer, merci Kena Very Happy

(J'aime vraiment beaucoup)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cynthia Bond   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cynthia Bond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau James Bond
» James BOND agent OO7
» Le James Bond du calva se rebiffe.
» Bond Rénald
» Bond & Kemner-Laflame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: