Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Carol Rifka Brunt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Carol Rifka Brunt   Mar 28 Juil 2015 - 23:42

Carol Rifka Brunt


Citation :
CAROL RIFKA BRUNT grew up in the suburbs of New York City and now lives with her family in the southwest of England. She has published short fiction and non-fiction in The North American Review and The Sun. Her first novel, Tell the Wolves I’m Home, was named a best book of the year by Wall Street Journal, O Magazine, Kirkus, BookPage and Amazon, was a Barnes and Noble Discover pick, Target club pick, Costco Pennie’s pick, an ALA Alex Award winner and has sold in 16 countries. She is currently trying very hard to forget all of that, pretend there is no pressure to live up to anything, and concentrate on writing her second novel.



Un roman coup de coeur qu'on m'avait chaleureusement recommandé à raison (ça c'est pour ceux qui n'ont pas envie de lire les commentaires en entier, pour ne pas trop en savoir ou par flemme ...).

500 pages qui se dévorent très vite et qui se contentent de raconter l'histoire intime de 2 soeurs adolescentes, de leur oncle maternel et de son compagnon, tous deux atteints du SIDA à la fin des années 80. Le premier va mourir dès le début du roman et on s'attache ensuite à faire revivre ce personnage à travers les traces qu'il a laissées auprès de ses proches. Un artiste reconnu qui a transmis à ses nièces un tableau qui les représente avec un titre énigmatique: "Dites aux loups que je suis chez moi". Ce tableau qui sera un trait d'union, un mystère, un révélateur...



Je dis souvent que je préfère des écritures plus littéraires mais ce roman est le contre-exemple parfait qui démontre qu'on peut toucher à des choses extrêmement justes et émouvantes de façon simple et directe, avec un art du petit détail qui rend les personnages vrais et vibrants. Roman sur l'adolescence, l'amour, le deuil, la culpabilité, la famille, les non-dits, l'égoïsme et la générosité, la peur et la mort. Comment raconter des choses essentielles sous une apparence de simplicité et d'humour un peu mélancolique. C'est très beau. On est immédiatement immergé dans cette histoire et on s'attache énormément à ces personnages qu'on ne veut plus quitter.

J'ai cru comprendre que l'auteur s'était inspirée d'événements plus ou moins autobiographiques qu'elle a enrichis de références artistiques qu'elle évoque sur son propre site internet à découvrir: Carol Rifka Brunt

j'ai le sentiment qu'elle a surtout voulu raconter une histoire de famille et montrer tous les malentendus et secrets qui nous éloignent et nous rendent opaques les êtres les plus proches. Elle montre aussi combien le SIDA était à l'époque perçu comme une maladie honteuse et effrayante et son adolescente, qui aime tant le Moyen-âge et les loups, a cette générosité qui sait voir au-delà des apparences, tendre la main et aimer des êtres incompris et rejetés qui laisseront une empreinte indélébile. Des loups que l'on pourrait bien laisser entrer chez soi... A moins que les loups ne soient aussi nos propres émotions enfouies, notre inconscient.





J'ai hâte de lire d'autres romans de cette Carol Rifka Brunt.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 8:19

Alors, là, c'est très tentant je trouve !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 9:28

Queenie a écrit:
Alors, là, c'est très tentant je trouve !
je pense que tu pourrais aimer. Beaucoup.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 9:36

Je tenterai peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 9:53

topocl a écrit:
Je tenterai peut-être.
Fais gaffe parce que tu n'aimes pas toujours les romans qui ressemblent un peu à de la littérature pour ados. Et ça s'en rapproche même si c'est bien plus que ça. Ou plutôt le fait qu'il puisse être également lu par des ados fait partie de ses qualités.

Le trublion Gérard Collard adore aussi. Il est parfois agaçant mais certains de ses conseils sont souvent bons à prendre. Je comprends ce qu'il dit concernant l'envie de ne pas terminer le roman trop vite.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 10:39

Et de qui sont les peintures qui te permettent d'illustrer ton commentaire, Marko ? De l'oncle de l'auteure ou de l'auteure elle-même ou d'un peintre dont elle a repris les peintures pour les inclure dans son roman familial ??

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 11:13

Ouh, ben dis donc, il a aimé Gérard Collard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 11:33

shanidar a écrit:
Et de qui sont les peintures qui te permettent d'illustrer ton commentaire, Marko ? De l'oncle de l'auteure ou de l'auteure elle-même ou d'un peintre dont elle a repris les peintures pour les inclure dans son roman familial ??
Elle en parle sur son site. Ce sont des tableaux de peintres connus ou inconnus qui ont fait écho à ce qu'elle avait imaginé ou qui l'ont inspirée. Elle dit aimer fréquenter un salon qui expose des portraits d'inconnus.

Citation :
Every year I try to get to the BP Portrait Award exhibit at the National Portrait Gallery in London. The rest of the gallery is filled with portraits of famous people, but the BP paintings are almost all portraits of ordinary people. I have dozens of exhibit books, each one filled with dozens of faces. When I’m writing I’ll flip through to see if one of my characters might be lurking in there. This one is actually a self-portrait of the artist, but it felt very much like Finn to me.

Je ne sais pas du tout quelle est la part autobiographique du roman (s'il y en a une...). Elle dit en note de début:

Je suis heureuse que, la plupart du temps, les faits réels aient parfaitement convenu à mon histoire. Mais lorsque ce n'était pas le cas, j'ai pris la liberté de les retoucher - aussi délicatement que possible - pour les adapter à mon propos.

Citation :
Brunt says the inspiration for Tell The Wolves I'm Home came from an idea of "a dying uncle painting a final portrait of his niece". It started out as a short story, which she began expanding after receiving a grant from the Arts Council of England. While Brunt shares some similarities with the novel's protagonist, she has stressed that the story itself is not autobiographical. Publishers Weekly noted that Tell the Wolves I'm Home "has young adult–novel qualities, with moral conflicts that resolve themselves too easily and characters nursing hearts of gold." Brunt herself recognized this, stating in an interview that "When I first started writing it, I thought it could end up as either YA or adult", but ultimately felt it was an adult book.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 12:05

Ah très bien, merci Marko, c'est toujours intéressant de voir comment un créateur parvient à distordre la réalité pour qu'elle entre dans sa fiction tout en se basant sur cette même réalité comme moteur créatif.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   Mer 29 Juil 2015 - 18:20

Et bien voilà Merci Marko.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carol Rifka Brunt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carol Rifka Brunt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les produits "Carol's Daughter"
» The Walking Dead
» Produits Carols Daughter pour tous les types de cheveux
» cherche livre montessori a preter ou d'occas
» Carol Danvers alias Miss Marvel [Terminé!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: