Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alexandra Huard

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 5:22

Alexandra Huard A400

Jeune illustratrice diplômée de l’excellente école Émile Cohl de Lyon, Alexandra Huard est née à Annecy.
Primée à la Foire de Bologne début 2010, elle déploie peu à peu un talent singulier, d’abord remarqué avec La Chose, puis confirmé avec La Chanson de Richard Strauss et Un week-end de repos absolu, ses grands albums peints à la gouache publiés chez Sarbacane.
Elle vit à Lyon.

Source : Editeur

son site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 5:22

Texte : Didier Lévy

Alexandra Huard A401
Tangapico
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un voyage initiatique époustouflant, au coeur de la jungle !
Marcus a 9 ans et pas la moindre envie de s’embarquer sur le Christo Valdès pour remonter le Tangapico et rejoindre son père au fond de la jungle. D’autant que, dès la première étape, il doit se soumettre à une étrange loi. Échanger l’une de ses possessions (baskets, baladeur mp3, console de jeu portative…) contre des babioles et autres gris-gris parfaitement inutiles ! Mais peu à peu, les rives se resserrent et la végétation bruissante déborde sur le fleuve…

Grand coup de cœur… aussi bien pour l’histoire que pour les images.

Je pense que je n’ai plus besoin de dire que je suis une des plus grands fans de la maison d’édition Sarbacane. Et une fois de plus j’ai découvert cette illustratrice à cause d’eux.

Livre au grand format, cela donne toute la magie aux images et on n’arrête pas de les contempler, découvrir les petits détails, Alexandra Huard en fait des merveilles.

La ‘transformation’ de Marcus lors de son séjour sur le bateau, traversant ce fleuve, est tout à fait saisissable et ce voyage qu’il considère au début comme « horrible » va devenir un moment précieux à retenir…

Livre bijou !!

Citation :
Des images époustouflantes, rappelant Le Douanier Rousseau, pour rêver sans fin !
Tout à fait ! aime

Alexandra Huard A402

Alexandra Huard Aa169

Alexandra Huard A403


Voici un petit film que j'ai eu envie de faire pour rentrer dans les paysages du livre, les voir défiler comme Marcus à bord du Christo Valdès. À force de faire des albums je deviens jalouse de ceux qui font des dessins animés et qui peuvent rythmer leurs images sur du son et rentrer dans les décors.

J'avais envie de montrer les musiques que j'écoutais en boucle pendant que je peignais :

En première partie c'est " Cumbia sobre el Mar " du projet Quantic presents Flowering Inferno
le morceau est tiré du disque " Dog with a Rope" au label Tru-Thoughts. Parfait pour s’immerger dans l'ambiance Colombienne. Ici c'est juste un extrait, à écouter en entier avec les chants !

La deuxième partie est le titre " Arawi " de Luzmila Carpio, de l'album Yuyay Jap'ina Tapes au label Almost Musique. Pour ceux qui ne connaissent pas, Luzmila Carpio est une chanteuse bolivienne, les textes sont pour la plupart en quechua. En plus de sa musique que j'adore, elle a du mérite dans plein d'autres domaines... je ne vais pas recopier sa bio, mais c'est une belle découverte. Je vous recommande ses deux disques !

La vidéo a été réalisée à quatre mains avec Julien Thomas.
Merci à lui, pour ce long travail et pour les milliers de cacahuètes au wasabi que je lui ai piquées pendant le montage.
Pas d'inquiétude : elle ne révèle rien de l'histoire. Ce n'est que contemplatif, le rythme est aussi lent que la remontée d'un fleuve en bateau vapeur...


Source: son site


le film

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 7:26

merci pour ce commentaire Kena, ce livre plairait peut-être à la Pichoune (y-a-t-il de la tristesse ?)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 9:23

Bédoulène a écrit:
(y-a-t-il de la tristesse ?)
oh non, rien du tout... que des bons moments (à part le début du voyage quand le petit Marcus est un peu ronchon Wink)
bonne idée pour la Pichoune, un livre qui fascine, il y a mille et un détails à découvrir... les images d'Alexandra Huard sont extra!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeLun 17 Aoû 2015 - 6:21

histoire: Béatrice Fontanel

Alexandra Huard A501
La Chose
Citation :
Présentation de l’éditeur
Scipion et Hannibal, deux chiens carlins très chics, et délicieusement "old school", se rappellent avec effroi l'arrivée dans leur vie douillette de la "chose". Un heureux événement pour leur jeune maîtresse, qui eut tout de la catastrophe pour eux...
Hypocondriaques et hypersensibles, les voici relégués dans la cuisine - une étrange "niche de luxe" occupant leur ancienne chambre -, leur délicat odorat agressé par les odeurs de peinture fraîche. Et avec ça, impossible de dormir à cause des cris de la "chose" !

Un agrandissement de la famille, commenté par ces deux chiens, c’est vraiment trop bon.

On doit en rire sur chaque page de leurs dénigrements et naturellement le lecteur connaît la fin mieux que ces deux toutous.

Mais Béatrice Fontanel et Alexandra Huard ont vraiment le dernier mot avec la dernière image… top !

Je me suis régalée.

Alexandra Huard A502

Alexandra Huard A503

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitimeMar 5 Juil 2016 - 14:11

Texte : Béatrice Fontanel

Alexandra Huard A146
Je suis la méduse
Citation :
Présentation de l’éditeur
Une jeune méduse se raconte. Elle croise un jour la route d'une petite fille, qu'elle pique malencontreusement. Le père sort la méduse de l'eau et la laisse échouée sur le sable. À l'agonie, la jeune méduse sera sauvée in extremis par la petite fille, qui la rejettera à la mer. Devenue une méduse adulte, elle retrouvera l'enfant devenue jeune fille et la reconnaîtra grâce à la cicatrice laissée sur son poignet par la piqûre. Elle entamera alors pour elle une sublime et silencieuse danse sous-marine.

Béatrice Fontanel navigue entre documentaire et fiction, et sa méduse, aussi fascinante qu'effrayante, prend vie dans ce conte écologique et poétique. Alexandra Huard, soucieuse du détail jusqu'à l'extrême, illustre à merveille le paradoxe de cet animal repoussant lorsqu'il est hors de son élément, et gracieux et lumineux dans l'eau.

Grand coup de cœur!

Aussi bien histoire qu’images m’ont subjuguées.

J’ai toujours un peu de mal quand animaux ou plantes prennent la parole. Mais ici tout cela passe si naturellement, c’est un plaisir de lire son histoire. On la suit à la lettre.

Son aventure est extraordinaire et les images d’Alexandra Huard ajoutent plein de magie là-dedans.

Quel bonheur.

Après cette lecture on ne regarde les méduses plus de la même façon qu’avant !

Alexandra Huard A147

Alexandra Huard Aa77



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alexandra Huard Empty
MessageSujet: Re: Alexandra Huard   Alexandra Huard Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandra Huard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jessy Huard "Ça me touche de voir que mes parents s'entendent bien"
» Les fringues de sport
» (F/LIBRE) ALEXANDRA BRECKENRIDGE ? and they've forgiven my mistakes.
» Facebook et AB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques) :: Les illustrateurs-
Sauter vers: