Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Raditchkov Yordan [Bulgarie]

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Mar 18 Aoû 2015 - 19:35


RADITCHKOV YORDAN (1929-2004)

"Parfois surnommé le « Kafka bulgare », Yordan Raditchkov a manié l'absurde, le burlesque et le tragique tout au long de son œuvre. Né en 1929 dans le petit village de Kalimanitsi, au nord-ouest de la Bulgarie, il commence sa carrière comme correspondant en province pour plusieurs journaux. Critique littéraire, il écrit également des scénarios pour le Studio national de la cinématographie. En 1959, il publie son premier ouvrage, un recueil de nouvelles intitulé Le cœur bat pour les hommes. À cette époque, la Bulgarie vit une période de glaciation sous le régime de Todor Jivkov, au pouvoir de 1954 à 1989. Le pays est lui-même appelé « la seizième république de l'Union soviétique », tant Sofia est totalement inféodée à Moscou. En 1968, il tourne un film d'après une de ses nouvelles, Le Ballon captif. À la suite de la première projection, le film est retiré. En 1988, une de ses pièces de théâtre est interdite à Sofia et aussitôt représentée à Skopje, dans la Macédoine titiste voisine.

Sous le communisme, les œuvres de Raditchkov défient la censure en recourant à des allusions qui cachent une ironie délicate contre le pouvoir. En plus de quarante ans, il va publier une quarantaine de romans, de pièces de théâtre, de nouvelles, traduits dans vingt langues, dont le français (Les Cours obscures, 1980 ; L'Herbe folle, 1994 ; Nous les moineaux, 1997 ; Les Récits de Tcherkaski, 1998 ; La Barbe du bouc, 2001). Ses pièces de théâtre sont montées en U.R.S.S., en Europe occidentale et aux États-Unis.

Mêlant le burlesque et le tragique, son style est proche de la fable avec un goût certain pour l'absurde. Yordan Raditchkov disait qu'il travaillait à la manière d'Ésope et de La Fontaine. Son univers littéraire est également imprégné de surnaturel. La Bulgarie est une vieille terre rurale de sorciers et de rebouteux et l'auteur s'est largement inspiré des mœurs paysannes de son village d'origine et de sa région."

Source : Encyclopaedia Universalis


 BIBLIOGRAPHIE

- Le Chapeau melon. - L' Esprit des péninsules

- Souvenirs de chevaux. - Fata Morgana

- Nous les moineaux. - L' Esprit des péninsules

- La Barbe de bouc. - L' Esprit des péninsules

- Les Récits de Tcherkaski. - L' Esprit des péninsules

- Les Cours obscures. - Gallimard/Du monde entier

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Mar 18 Aoû 2015 - 20:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Mar 18 Aoû 2015 - 19:36

Yordan Raditchkov, j' en ai entendu beaucoup parler depuis des années. Mais comme souvent, par crainte d' etre déçu ou pas à la
hauteur, j' ai tourné autour.

J' avoue que  Claudio Magris est un très bon avocat et ce qu' il dit de Raditchkov dans la postface de Les Récits de Tchekaski a été déterminant. 

Aujourd' hui, j' ai  ouvert le livre et j' ai été tout de suite enthousiasmé par le premier récit, Le Verblude.
Le Verblude est une  créature imaginaire, à la fois partout et nulle part. Une invention de poète tout comme celles de Miichaux.
Sauf que Raditchkov, lui, s' est penché sur les vieilles chroniques bulgares.
Son style est éblouissant et presque sans age, comme les contes d' enfants ou les mythes et légendes populaires.

Je ne fais que commencer, mais je vous tiendrai au courant.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Jeu 20 Aoû 2015 - 17:17



Tous les récits de ce recueil sont également beaux, superbement écrits, pleins de malice et le fruit d' une imagination prodigieuse.
Les créatures imaginaires qui cohabitent avec les paysans bulgares, Raditchkov est allé les puiser dans les vieilles chroniques et
l' imaginaire collectif.

Claudio Magris écrit dans la postface :

"La civilisation des villages meurt partout, en Bulgarie comme ailleurs, mais ici elle  a trouvé un poète qui montre sa disparition dans
l' abime du temps avec une imagination créatrice atteignant pour la dernière fois au mythe, dans lequel il puise la magie ironique
capable d' évoquer sa dissolution.

Raditchkov appartient à ce monde paysan qui à travers ses récits, est devenu une fable, le petit monde imaginaire de Tcherkaski.
Recouvert de neige et peuplé de poules et de cochons qui ont au moins autant d' importance que les humains, c' est un village
dans lequel les diables se cachent dans les endroits les plus inattendus ; les traineaux se mettent à glisser tout seuls, les fusils à tirer,
les épis de mais et les geais ont leur mot à dire, tout comme le garde-champetre ou le maire ou un ballon captif, mu par le vent,
fait kla gurre à tout le village et à la police."

La plume de Claudio Magris est magique, mais elle montre en meme temps le limites du commentaire, meme le plus brillant
soit-il.
Et de fait, le monde de Raditchkov n' est pas réductible aux explications et aux commentaires. Encore moins soluble.
Il faut  prendre la peine de lire ces récits. La magie opére aussitôt. Effets garantis.


Exemple ? 

Le Verblude

"Dans les vieilles chroniques de Tcherkaski, il est écrit que le verblude vit partout : dans le sable, dans l' eau (il y aurait,
parait-il des des verbludes marins), dans le ciel ; quiconque peur regarder le ciel verra dans son œil un verblude.
Il est aussi écrit qu' il est tout d' abord venu de la Lune : il y aurait tout dévasté et lorsqu' il n' aurait plus rien eu à

manger, qu' il aurait  eu de la poussière jusqu' au thorax, il se serait éparpillé dans l' univers.
Si l' on encroit les memes chroniques, herbes et buissons ne réapparaitront sur la Lune que dans mille ans et alors, on poourra y trouver de la nourriture."  P. 20

{...}

"J' ai souvent interrogé des vieux et certains d' entre eux m' ont affirmé avec certitude que le verblude avait un sabot : on peut parfois, la nuit, l' entendre frapper la terre de son sabot...

D' autres soutiennent que le verblude peut etre un arbre, un chien, une épitaphe, un couloir ou bien un etre humain, tout
comme il peut etre un lézard ; il pourrait se tenir derrière vntre porte sans que vous le voyiez : vous ne pourrez percevoir
sa respiration ; ou bien parfois, alors que vous etes assis, ne remarquerez-vous pas que l' air autour de vous s' agite ?
Si, surement : c' est un verblude, il est tapi dans un coin et vous regarde de son  œil invisible." P. 27

Ceux qui ont lu des contes populaires, essentiellement d' origine paysanne, d' Afrique ou d' Amérique indienne, reconnaitront la
manière dont les mythes se créent  etr se tranmettent de génération en génération.
On le reconnait aussi chez Raditchkov. Sauf qu' en tant qu' artiste créateur, il transcende de manière fabuleuse ce qu' il a trouvé.
J' imagine qu' il a du connaitre le surréalisme. Et, en tout cas, le surréalisme l' aurait reconnu.
Et Michaux aussi.

Mention à la traductrice : Marie Vrinat et à l' éditeur, L' Esprit des Péninsules

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Jeu 20 Aoû 2015 - 17:25

"Raditchkov appartient à ce monde paysan qui à travers ses récits, est devenu une fable, le petit monde imaginaire de Tcherkaski.
Recouvert de neige et peuplé de poules et de cochons qui ont au moins autant d' importance que les humains, c' est un village
dans lequel les diables se cachent dans les endroits les plus inattendus ; les traineaux se mettent à glisser tout seuls, les fusils à tirer,
les épis de mais et les geais ont leur mot à dire, tout comme le garde-champetre ou le maire ou un ballon captif, mu par le vent,
fait kla gurre à tout le village et à la police.""

ceci me plaisait bien mais le verblude scratch

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:13

Bédoulène a écrit:
"Raditchkov appartient à ce monde paysan qui à travers ses récits, est devenu une fable, le petit monde imaginaire de Tcherkaski.
Recouvert de neige et peuplé de poules et de cochons qui ont au moins autant d' importance que les humains, c' est un village
dans lequel les diables se cachent dans les endroits les plus inattendus ; les traineaux se mettent à glisser tout seuls, les fusils à tirer,
les épis de mais et les geais ont leur mot à dire, tout comme le garde-champetre ou le maire ou un ballon captif, mu par le vent,
fait kla gurre à tout le village et à la police.""

ceci me plaisait bien mais le verblude scratch

Dans les contes et dans les mythes, les représentations sont protéiformes et parfois meme informelles. Idem pour les esprits vus pendant
une transe chamanique -Voir les chamanes de la préhistoire-

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:51



Une image du peintre Croate, Generali, -Les Bucherons- illustrant la couverture de La Barbe de bouc de Raditchkov et  qui me semble
 coller avecl' esprit de l' auteur.
l' esprit de l' auteur.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raditchkov Yordan [Bulgarie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raditchkov Yordan [Bulgarie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bulgarie: une tombola pour ceux qui iront voter
» Recherche soeur née en Bulgarie 1995
» VIDEO CHOC : Tentative de meurtre en Direct en Bulgarie !
» Bateaux belges vendus à la Bulgarie mais impayés !
» ARCHEOLOGIE - Des restes de chevaux vieux de 2 500 ans, découverts en Bulgarie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: