Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La poésie arabe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Ven 2 Oct 2015 - 22:50

Arabella, je crois qu'on te lit tous en silence... dans l'admiration... en cuvant notre gnôle... honte

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Ven 2 Oct 2015 - 22:57

Je sens que d'ici peu je serais accusée de rendre les membres du forum alcooliques. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière
Envolée postale
avatar

Messages : 100
Inscription le : 04/09/2015

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Sam 3 Oct 2015 - 0:35

Mais… aurais-je abusé de liqueur fauve ? Je ne comprends pas ce que c'est que ce paon étrange qui distribue des verres confused

Allez, toute encouragée, je participle :
Je le trouve intéressant, ce poème, très ambigu. J’ai l’impression qu’on est à la fois dans la célébration bachique et dans la pathologie de l’addiction, avec toute la force qui existe au dehors (la force divine, la force guerrière, la force sexuelle) désormais disparue, n’existant plus que dans le verre de cette fameuse liqueur fauve. De belles images aussi : 'qui se boit tel un trait de flèche'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Sam 3 Oct 2015 - 11:08

Arabella a écrit:
Je sens que d'ici peu je serais accusée de rendre les membres du forum alcooliques. rire

Ta signature ne plaide pas en ta faveur... Razz


Mais oui, continue à nous abreuver! dentsblanches

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Sam 3 Oct 2015 - 20:12

Abou’l Qasim Al-Tamimi Xe siècle



Entre deux vins
Rouge avant le mélange, et fauve après,
le vin apparaît entre deux tuniques
et nous offre son corps entre deux fleurs :
l’une de narcisse, l’autre d’anémone.

Pur, il est à l’image de la joue
rosissante de la pucelle aimée ;
et livré au mélange, il a couleur
de la joue d’or pâli du bel amant.



Zodiaque
Mince de taille, tout en lui répondait
au suprême désir de mon  âme charnelle.

Je l’ai vu élever la coupe vers sa bouche,
soutenue par les cinq pulpes de ses doigts.

Il ressemblait, la coupe au bord de ses lèvres,
à une lune embrassant la joue du soleil.

T’a salué celui dont les paupières abritent le narcisse,
et sa main t’a fait boire le liquide du désir.

Et c’était près de toi une autre Lune qui offrait à tes lèvres
le vin solaire tournant au gré du zodiaque des coupes.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Dim 4 Oct 2015 - 9:34

"Pur, il est à l’image de la joue
rosissante de la pucelle aimée ;
et livré au mélange, il a couleur
de la joue d’or pâli du bel amant.
"

aime

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La poésie arabe   Dim 4 Oct 2015 - 11:43

Aboul Ala Al- Maarri X-XIe siècle


Impossible joie
Pour nous le corbeau s’est levé
à notre droite, mais de son vol
j’ai tiré un mauvais présage
durant ma nuit, car son message
en son expression si subtile
est plus âcre que le trépas.

Les souples ébats de l’oiseau
M’ont signifié que la rencontre
avec Elle ne m’est point due,
car l’idée même de la joie
ne se présente devant nous
que sous des vêtements d’emprunt.

Ton souvenir, ô Ôumâmah,
ne m’a point quitté, et vivant
je le conserve en moi longtemps
après que le sable a détruit
le corps de celui qui mourut
après m’avoir conduit vers toi.

En moi le dépérissement
de mon corps est un long sanglot
muet qui crie son désespoir
vers vous, et ma peau desséchée
s’envole comme flocons
sous la main du cardeur de laine.

J’ai oublié toutes les peines
que tu as voulu m’infliger
mais puisque tu as accepté
que durement je les supporte
pour ton amour, ce lourd fardeau
ne m’a causé aucun dommage.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poésie arabe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie arabe
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Institut du Monde Arabe
» Histoire de la pensée arabe et islamoque
» Marabout et Bureau arabe, 1833/1856
» Ramadhan dans le monde arabe
» les moutounes en audio et arabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: