Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Tim Burton

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 9:31

colimasson a écrit:
Tenté l'aventure la semaine dernière... avis mitigé, faudra que je revienne dessus.

Mais contrairement à Queenie, j'avais trouvé Sweeney Todd largement meilleur ! Plus baroque et moins conventionnel...

Les chansons... Non mais Les Chan.Sons.
Moi j'peux pas.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 9:37

(tu devrais faire un bonhomme de neige).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 14:03

Queenie a écrit:
colimasson a écrit:
Tenté l'aventure la semaine dernière... avis mitigé, faudra que je revienne dessus.

Mais contrairement à Queenie, j'avais trouvé Sweeney Todd largement meilleur ! Plus baroque et moins conventionnel...

Les chansons... Non mais Les Chan.Sons.
Moi j'peux pas.
C'est ce qui est tellement étrange (et vrai, pour moi) : que le point faible de l'adaptation d'une comédie musicale à succès (qui dure depuis 1979 ! ça n'est donc pas juste passager), ce soit les chansons et la musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 20:59

Queenie a écrit:
colimasson a écrit:
Tenté l'aventure la semaine dernière... avis mitigé, faudra que je revienne dessus.

Mais contrairement à Queenie, j'avais trouvé Sweeney Todd largement meilleur ! Plus baroque et moins conventionnel...

Les chansons... Non mais Les Chan.Sons.
Moi j'peux pas.

Bon, c'est vrai que le chant et la musique étaient parfois atroces (surtout lorsque le jouvenceau et la damoiselle poussaient la chansonnette). Mais je me souviens surtout de l'image... c'est ce qui m'est resté, avant toute autre chose.
A la limite, à regarder en se bouchant les oreilles ? Comme tu le dis eXPie, c'est paradoxal tout ça.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 23:22

Burton a eu beaucoup de difficultés à s'approprier le style de Sondheim (auteur de la partition de la comédie musicale), et le montage des morceaux a semblé très maladroit. L'impact visuel était plus marquant, mais j'ai trouvé que la mise en scène de Sweeney Todd tournait à vide jusqu'à l'étouffement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature
Esperluette

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeDim 20 Mai 2012 - 21:15

Bien voilà, c’est fait ! J’ai vu le dernier « Burton » ! Et j’ai trouvé le film longuet, le scénario très léger. Bref, je ne suis guère emballée : j’ai eu l’impression d’assister à un long clip vidéo gothico-hippie ! Quelques répliques savoureuses quand même lorsque Barnabas qui vient de recouvrer la liberté prend le M de Mac Donald’s pour l’initiale de Méphistophélès.
Rien de très novateur en fait, comme vous l’aviez bien souligné ! Wink
J'aurais peut-être dû me laisser tenter par le Audiard ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeDim 27 Mai 2012 - 15:17

Dark Shadows (2012)

Tim Burton - Page 7 Les-po10
Un film de plus sur les vampires, un ! C’est la période, il faut en profiter. Aucune ne sera plus propice à l’acquisition d’une solide culture vampiresque que celle-ci. Du vampire à toutes les sauces chaque semaine, même si les sauces se ressemblent parfois un peu trop.

Le début de Dark Shadows nous ramène vers le passé, temps d’un romantisme exacerbé à base de châteaux gothiques, de falaises abruptes, de brouillard et de sorcellerie… En dix minutes, le prologue, clicheteux à outrance, est bouclé. Cette blague permettait seulement de rappeler les bases et les fondamentaux des histoires d’amour contrariées mâtinées de fantastique et de mauvais sort. Ensuite, place à Burton… Que va-t-il rajouter à ce socle d’originalité minimale pour ébouriffer les sens de ses spectateurs les plus (ou moins) dévoués ?

Eh bien le pauvre gosse du prologue, enterré vampire au 16e siècle, trouve enfin une occasion de s’échapper de son cercueil quelques siècles plus tard, aux alentours des années 1970. La découverte du Nouveau Monde est prétexte à quelques cocasseries dans lesquelles on retrouve bien l’humour particulier de Tim Burton. La grandiloquence est tournée en dérision, quelques effets de surprise se succèdent, et le décalage entre l’antique vampire et les Etats-Unis du 20e siècle prête à sourire, même si certaines blagues fadasses sentent le réchauffé.

Tim Burton - Page 7 51785_10

L’intérêt est relancé lorsque Barnabas le vampire intègre la génération nouvelle de sa famille, les Collins. Les difficultés de l’intégration du vampire sont éludées rapidement et c’est tant mieux. Il est bien plus intéressant dedécouvrir comment Barnabas acceptera et remédiera à la dégradation de sa lignée. Un peu d’abattement mais aussi une grande volonté le pousseront à lui redonner le prestige qu’elle avait connu de son vivant.

Tim Burton - Page 7 Burton10
Hélas, les siècles se suivent et se ressemblent. Surtout lorsqu’il est question d’amour. Au 20e siècle, Barnabas retrouve Angélique Bouchard, la sorcière-vampire qui l’avait envoyée au fond du cercueil quatre siècles auparavant. Et parce qu’elle n’est jamais la favorite de Barnabas, en plus d’être jalouse, elle envahit l’écran avec ses caprices de femme fatale. On comprend bien l’intérêt de sa présence à mesure que les minutes passent. Sans elle, tout serait trop simple et Barnabas réussirait en deux-deux à relever la situation de la famille Collins. Heureusement, la vilaine sorcière vient lui mettre des bâtons dans les roues. Les techniques et ruses qu’elle déploie dans ce sens confèrent tout d’abord un certain intérêt au film, mais la surenchère semble ne jamais devoir se terminer et toute la dernière partie du film n’est qu’un grossier enchaînement de luttes, d’explosion, de destruction et d’effets spéciaux grandiloquents mais sans surprise. Dans ces affrontements manichéens, toute l’originalité relative de la première partie du film disparaît. On sait déjà qui va gagner la gueguerre, et les personnages se conforment aux stéréotypes habituels des bons et des méchants. Ainsi, si Dark Shadows fait s’affronter le bien et le mal, le passé et le présent, la malédiction et la possibilité de s’affranchir de ses dettes, il est aussi représentatif d’une lutte certaine de Tim Burton entre inventivité et conformité crasse.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeLun 28 Mai 2012 - 10:05

Faut noter quelques moments très tendres envers un genre qu'on sent que Tim Burton a aimé :

L'apparition de Christopher Lee est drôle et pleine de douceur mélancolique :

Tim Burton - Page 7 84073710

Avec Johnny Depp, qui, en gros, dit à Christopher Lee qu'il est le meilleur dans son domaine, qu'il a besoin de lui, et qu'il l'hypnotise "à la Lee" :

Tim Burton - Page 7 Darksh10

Cette scène fonctionne à merveille.

Je pense que si Tim Burton s'était vraiment plongé à mort dans l'hommage aux films de genre d'une lointaine époque, il aurait fait un film merveilleux... mais, peut-être qu'il veut être populaire et vendre... se conformer comme dit Colimasson. Et c'est bien dommage.


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeLun 28 Mai 2012 - 19:00

La dernière demi-heure surtout est tellement décevante !

Et comme tu le dis Queenie, on sent qu'il y a tout de même de la passion dans ce que fait Tim Burton, mais la passion est reléguée au second plan et ça rend la déception encore plus amère.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeMar 29 Mai 2012 - 9:48

Dark shadows

un grand moment de divertissement, où j'ai retrouvé avec plaisir les enfantillages de Tim Burton, ses obsessions pour le sang, le monstrueux, le grotesque, son humour (même la bande son est drôlatique), cette façon de faire confiance aux acteurs en les grimant, les déformant, en les forçant à surjouer et pourquoi pas se dépasser. et cette scène de poupée de porcelaine qui tombe en morceaux... un bon grand moment de cinéma !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeMar 29 Mai 2012 - 10:36

Formidable la poupée de porcelaine !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeMar 29 Mai 2012 - 21:07

Queenie a écrit:
Formidable la poupée de porcelaine !

jemetate

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeLun 25 Juin 2012 - 10:22

colimasson a écrit:
Queenie a écrit:
Formidable la poupée de porcelaine !

jemetate

Tu ne vois pas de quoi on parle ou t'es dubitative sur la qualité et le sens de l'imagerie utilisée ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeLun 25 Juin 2012 - 22:39

Queenie a écrit:
colimasson a écrit:
Queenie a écrit:
Formidable la poupée de porcelaine !

jemetate

Tu ne vois pas de quoi on parle ou t'es dubitative sur la qualité et le sens de l'imagerie utilisée ?

Je suis très dubitative ! En voyant cette scène, j'ai eu un rire (intérieur) gêné et je me suis dit : "Non, il n'a pas osé faire ça...!"

La princesse endormie qui se craquelle... Le petit coeur rose bonbon et tout propre qu'elle sort d'elle-même et qu'elle offre comme une fraise Tagada... Ca n'a rien de personnel ! Ca ne fait même pas rêver, ce n'est plus Tim Burton qui parle à des spectateurs individualisés, mais un réalisateur quelconque qui parle à une masse biberonnée aux mêmes poncifs.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitimeMar 26 Juin 2012 - 15:58

colimasson a écrit:
Queenie a écrit:
colimasson a écrit:
Queenie a écrit:
Formidable la poupée de porcelaine !

Tim Burton - Page 7 444104

Tu ne vois pas de quoi on parle ou t'es dubitative sur la qualité et le sens de l'imagerie utilisée ?

Je suis très dubitative ! En voyant cette scène, j'ai eu un rire (intérieur) gêné et je me suis dit : "Non, il n'a pas osé faire ça...!"

La princesse endormie qui se craquelle... Le petit coeur rose bonbon et tout propre qu'elle sort d'elle-même et qu'elle offre comme une fraise Tagada... Ca n'a rien de personnel ! Ca ne fait même pas rêver, ce n'est plus Tim Burton qui parle à des spectateurs individualisés, mais un réalisateur quelconque qui parle à une masse biberonnée aux mêmes poncifs.

Je trouve cette image très burtonienne au contraire : hyper clichée, infantile, innocente, naïve, un brin poétique, et macabre. C'est tout lui, non ? Edward aux mains d'argent, par exemple, avec son allure de poupée de chiffon qui fait tomber la neige rentre dans le même mode.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tim Burton - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Tim Burton   Tim Burton - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tim Burton
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: