Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kenneth Cook [Australie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Juil 2010 - 12:11

mimi54 a écrit:
Est-ce vraiment jubilatoire ? En toute vérité : non. Je ne me suis pas tordu de rire à chaque page ; tout au plus j’ai souri de bon cœur ici ou là, et, il est vrai bien ri à la chute de « l’or noir »

Cette lecture, aura été mitigée : elle ne m’a pas déplu puisque j’en suis venue à bout, mais elle me laisse un goût d’inachevé. J’en attendais certainement beaucoup.
Pareil : il y a généralement une situation un peu humoristique, mais il n'en fait pas grand chose, il n'y a pas d'autre rebondissement que la situation de base (ou alors, on le voit venir de très loin) et puis voilà, c'est fini.
J'ai bien aimé la nouvelle L'or noir, par contre, mais les autres... oui un sourire de temps à autre. J'ai été pas mal déçu, je m'attendais à un truc qui partait dans tous les sens, des situation quasiment absurdes... bref, je m'attendais à un Jorn Riel Australien (ceci dit, certains trouvent Jorn Riel pas drôle). L'humour, c'est le truc le plus difficile à partager, on se demande toujours ce qui fait qu'on trouve un texte très drôle, et qu'un autre lecteur étouffe un bâillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Oct 2010 - 15:36

Le Koala tueur et autres nouvelles du bush

Un recueil de 15 nouvelles qui m'a beaucoup plu. Un bouquin distrayant et drôle, pittoresque, qui change beaucoup de mes habituelles lectures, mais pas incontournable. Mais je n’attendais pas non plus un grand livre. J'espérais un petit livre sympathique qui m'ouvre les portes du bush australien : c'est ce que j'ai eu !
Et mine de rien, on apprend plein de choses : notamment sur la taille des grandes propriétés : dans l'une des nouvelles (le chat Eric, je crois), un domaine s'étend sur une superficie de 16.000 km². Je me suis amusé à calculer la racine de 16.000...
Un carré de 126 km de côté !
Pour la cabane au fond du jardin, faut prévoir un peu de temps et de l'essence !
affraid

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Fév 2011 - 18:47

Amateurs de Kenneth Cook, réjouissez-vous !
Toute son oeuvre n' a pas été traduite.
A preuve : Le Vin de la colère divine, édité comme les autres chez Autrement.

Je ne gacherai pas votre plaisir en vous le résumant.
Mais s' agit d' un retour de l' enfer de la guerre. celle du VietNam.

La fin de l' article de Martine Laval, Télérama :

Dans une narration à couper le souffle, l' australien K. Kook fait acte dee foi en la littérature, celle qui réveille les consciences. Le Vin de la colère divine est un cataclysme racontée à la première personne
par le narrateur.
Une seule certitude : toutes les guerres se ressemblent. Elles sont sales. L' Apocaypse est là. Toujours et maintenant.

Peut etre ce livre est-il autobiographique, ce qui expliquerait peut etre le style au scalpel de Cook et sa
noirceur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 9:37

bix229 a écrit:
Amateurs de Kenneth Cook, réjouissez-vous !
Toute son oeuvre n' a pas été traduite.
A preuve : Le Vin de la colère divine, édité comme les autres chez Autrement.

Je ne gacherai pas votre plaisir en vous le résumant.
Mais s' agit d' un retour de l' enfer de la guerre. celle du VietNam.

La fin de l' article de Martine Laval, Télérama :

Dans une narration à couper le souffle, l' australien K. Kook fait acte dee foi en la littérature, celle qui réveille les consciences. Le Vin de la colère divine est un cataclysme racontée à la première personne
par le narrateur.
Une seule certitude : toutes les guerres se ressemblent. Elles sont sales. L' Apocaypse est là. Toujours et maintenant.

Peut etre ce livre est-il autobiographique, ce qui expliquerait peut etre le style au scalpel de Cook et sa
noirceur...

Pourquoi pas...
Mais le Koala tueur (seul livre que j'ai lu) n'était que sympa. Sans plus. Pas de quoi fouetter un chat.
En décalage complet avec le dithyrambe de télérama sur ce dernier livre.
Une seconde lecture semble donc s'imposer pour trancher.
sourire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 15:17

Pour moi aussi... De Cook, je n' ai lu que A coups redoublés pour l' instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 18:28

bix229 a écrit:
Amateurs de Kenneth Cook, réjouissez-vous !
Toute son oeuvre n' a pas été traduite.
A preuve : Le Vin de la colère divine, édité comme les autres chez Autrement.
Et je me réjouis oui!
D'après ce que je lis de l'article (souvent d'accord avec Martine Laval en plus) c'est un roman fort, écrit au scalpel comme dit Bix.
Citation :
Dans une narration à couper le souffle, l' australien K. Kook fait acte dee foi en la littérature, celle qui réveille les consciences. Le Vin de la colère divine est un cataclysme racontée à la première personne
par le narrateur.
Une seule certitude : toutes les guerres se ressemblent. Elles sont sales. L' Apocaypse est là. Toujours et maintenant.

Le Koala tueur n'a rien à voir avec les deux autres lus de lui (Cinq matin de trop, très bon, et Par dessus bord que j'ai un peu moins aimé) C'était, comme tu dis Harelde, une lecture sympathique, mais il ne faut pas le juger là dessus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Fév 2011 - 9:10

aeriale a écrit:
Le Koala tueur n'a rien à voir avec les deux autres lus de lui (Cinq matin de trop, très bon, et Par dessus bord que j'ai un peu moins aimé) C'était, comme tu dis Harelde, une lecture sympathique, mais il ne faut pas le juger là dessus...

A relire donc !
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Livvy
Main aguerrie
Livvy

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 40
Localisation : Belgique

Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Fév 2011 - 14:02

Je suis en train de lire - La Vengeance du Womba et autres histoires du Bush , emprunté à la bibliothèque par curiosité. Je découvre sur ce fil que l'auteur est décédé, quel dommage.

Car, si certains des petits récits me font sourire, tout au plus, d'autres m'ont fait pleuré de rire, littéralement. La description de sa dégringolade en vélo avec un quoqqua accroché à lui est absolument désopilante ! Même à la deuxième lecture - car je l'ai lu à haute voic à mon mari, en bafouillant, en m'esclaffant et en pleurant (de rire). Et lui m'a lancé un regard du genre "la pauvre, elle a définitivement perdu la raison" car lui n'a pas ri du tout. Bon. Sens de l'humour différent.
dentsblanches

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
Contenu sponsorisé




Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kenneth Cook [Australie]   Kenneth Cook [Australie] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kenneth Cook [Australie]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vivre en Australie
» Gene Cook vétéran
» (F) Johanna J. Gleeson ||27 ans || Happy Ending || Andréa Joy Cook
» Les boxes disponibles à l'étranger
» SARAH BLASCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: