Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amitav Ghosh [Inde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Amitav Ghosh [Inde]   Mer 31 Jan 2007 - 19:37



Amitav Ghosh est un conteur, la crème des conteurs…
Anthropologue de métier et indien de nationalité, il nous emmène dans son univers imaginaire où l’on voit l’influence de son métier : Les conséquences de l’implantation des hommes dans un environnement et l’imbrication que ces derniers ont avec celui-ci, sa démarche d’enquêteur analytique…tout cela baignant dans un mélange d’amertume réaliste (quand il constate l’état dans lequel se trouve son pays) et de féerie.
Nous naviguons sans cesse entre analyse politique et fable flamboyante. La furie de sa plume nous entraîne vers des lieux inconnus ; curieux tel des enfants nous le suivons avec plaisir…


Le pays des marées : Une cétologue américaine d’origine indienne (mais qui ne parle aucune des langues locales) vient étudier un dauphin particulier et nous la suivons dans son périple.
Un environnement dépaysant mais quand un crocodile monstrueux vous claque sa mâchoire à l’endroit où se trouvait votre main quelques secondes plus tôt, vous redescendez sur terre rapidement, surtout quand un cyclone s’annonce ou que l’amour frappe à votre porte…
Il y a deux autres personnages principaux dans ce roman, je vous laisse les découvrir, mais je peux vous dire que l’on ne s’ennuie pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Jeu 4 Juin 2009 - 15:18

Bravo, belle chronique. Depuis Les feux du Bengale, je suis Ghosh à la trace. J'aime Le palais des miroirs mais plus encore Le pays des marées. Je le place au même niveau que Vikram Seth. Trop bon. Ghosh caviar, quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 30 Juin 2009 - 22:06

Très belles chroniques! Je vois tourner depuis longtemps les livres d'Amitav Gosh mais je ne sais par quel titre démarrer. L'étude du dauphin non. Je voudrais quelque chose qui ne soit pas roman d'aventure et loin de Bollywood comme dit Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Ven 17 Juil 2009 - 1:21

Mais où sont donc les (é)lecteurs de Ghosh ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Ven 17 Juil 2009 - 2:14

Babelle a écrit:
Très belles chroniques! Je vois tourner depuis longtemps les livres d'Amitav Gosh mais je ne sais par quel titre démarrer. L'étude du dauphin non. Je voudrais quelque chose qui ne soit pas roman d'aventure et loin de Bollywood comme dit Invité.

Le pays des marées n'a rien d'un roman d'aventure, je pense que traversay sera d'accord avec moi. Wink

La jeune biologiste débarque dans un village perdu sur l'une des multiples îles, et étudie les dauphins en allant sur le fleuve dans la barque d'un pêcheur... Rien d'un périple à la Indiana Jones ! Wink
La nature et ses dangers sont très présents tout simplement parce qu'ils sont le quotidien des habitants, qui se font fréquemment attaquer par les crocodiles et plus encore par les félins lorsqu'il vont pêcher ou chercher du miel dans la forêt ; quand ce ne sont pas les tigres eux-mêmes qui viennent rôder dans les villages... La seule protection des villageois est une déesse très vénérée, Bon Bibi.
Les autorités délaissent cette région sauvage, hormis lorsque les intérêts de quelques uns sont en jeu, auquel cas elles peuvent se montrer très cruelles. Mais en dire plus priverait les futurs lecteurs du plaisir de découvrir certains secrets contenus dans le cahier de l'oncle défunt, qui éclairent d'un jour nouveau les événements du passé.

En bref cette étude des dauphins n'est pas du tout l'essentiel du livre ; plusieurs histoires se croisent, et le véritable sujet est bel et bien la vie rude, voire même la survie dans les Sunderbands, loin de toute commodité, ainsi que le choc entre couches sociales et la découverte de l'autre. Si tu veux te retrouver en Inde "profonde" tu ne seras pas déçue !

Maintenant je ne voudrais pas non plus trop t'encourager à le lire de peur qu'il ne corresponde pas à ce que tu recherches ; car pour vraiment apprécier ce livre, je pense qu'il faut comme moi être happée par son atmosphère envoûtante, l'écriture en elle-même n'ayant rien de spécial. Mon intérêt a grandi au fil des pages, et je m'aperçois qu'il m'en reste beaucoup de choses et que je lui trouve encore plus de qualités aujourd'hui. Il ne faudrait pas que je sois trop enthousiaste ! jypeurien

Je viens de commencer le palais des miroirs ; je n'en suis qu'au début et j'aime beaucoup, mais ce début correspond moins à ce que tu souhaites puisqu'il se passe en grande partie dans le palais du roi de Birmanie.


Dernière édition par Armor-Argoat le Ven 2 Déc 2016 - 4:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Ven 17 Juil 2009 - 7:55

Bien dit ! S'il est question d'aventures dans les livres de Ghosh elles sont le plus souvent intérieures même, si comme dans la plupart des romans indiens, il s'y passe une foultitude de choses. Le palais des miroirs est sans doute son récit le plus "sentimental" et le plus déchirant. Pour Babelle, pourquoi ne pas commencer par Les feux du Bengale ? Bon, c'est une sorte de roman d'aventures, quand même !

Citation :
Dans ce roman, Amitav Ghosh nous convie à un voyage insolite sur les chemins de l'Inde, de l'Arabie et de l'Afrique du Nord. Trois personnages attachants et excentriques viennent nourrir les aventures hautes en couleurs d'Alu, un jeune surdoué du métier à tisser: l'opulente maquerelle Zindi-la-pomme, Jyoti Das, un policier féru d'ornithologie, et surtout Balaram, phrénologue qui ne jure que par son héros Louis Pasteur et s'intéresse grandement aux bosses qui couvrent la tête d'Alu. Les destins de ces héros déroutants se croisent et s'entremêlent en une course fulgurante de catastrophes et de merveilles. Une saga romanesque dont le souffle réconcilie l'esprit du roman picaresque avec celui du récit moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Lun 13 Sep 2010 - 16:51



Un océan de pavots

Citation :
En 1838, des personnages venant d’univers aussi variés que celui des esclaves venus des États-Unis, des rajas indiens, des opiomanes chinois et des lascars cosmopolites se retrouvent embarqués à bord de l’Ibis, une goélette en route pour l’île Maurice.

Il est de bon ton d'affirmer que le roman d'aventures à la Kipling ou à la Dumas a totalement disparu de la littérature moderne. Tout du moins avec cette haute ambition d'être à la fois fresque historique et saga feuilletonesque embras(s)ant toute une époque. Cela n'est pas faux, mais que ces nostalgiques du passé jettent ne serait-ce qu'un oeil dans le dernier pavé d'Amitav Ghosh, Un océan de pavots, et ils auront tôt fait de comprendre que cet héritier des grands anciens, dont le maître pourrait être Dickens, n'a rien à leur envier, ni le souffle, ni le souci du détail, fruit d'une documentation que l'on devine impressionnante.

Avant que de Calcutta la goélette ne cingle, dans une nuit d'encre, vers les lointains rivages de l'île Maurice, Ghosh prend le temps de nous présenter les personnages principaux (une dizaine) qui vont se retrouver à bord. Ils prennent vie les uns après les autres, leurs destinées se mélangeant au gré de l'imagination débordante de l'écrivain, de la campagne indienne, recouverte de pavots, au cul-de-basse-fosse de la prison la plus sordide, en passant par les élégantes propriétés des rajahs. Le romancier tisse sa toile dans un roman choral, avec les fabriques d'opium en arrière-plan, omniprésentes. Le lecteur, emporté par la houle, doit s'accrocher au bastingage et ne pas se laisser happer par le mal de mer, tellement les évènements se bousculent le long du Gange. D'autant que les termes bengalis abondent dans le récit et qu'un glossaire aurait bien été utile.

Après 400 pages, et comme par enchantement romanesque, tous les protagonistes de cette épopée se retrouvent enfin à bord de l'Ibis. Commence alors un huis-clos en mer, étouffant, où la véritable nature des uns et des autres se révèle tandis que, de la cale des coolies à la cabine du commandant, se nouent des intrigues et se mijotent des trahisons. Impossible de ne pas être embarqué, comme par une bourrasque, dans ce voyage au long cours qui ne fait pourtant que commencer. Si Un océan de pavots se déploie sur 600 pages, Amitav Ghosh a d'ores et déjà annoncé que le livre ne constituait que le premier volet d'une trilogie. Il se termine au plus fort de l'action alors que tout semble basculer. Et dire qu'il va falloir patienter au moins deux ans pour connaître la suite ! Trop frustrant !

Un océan de pavots a tout pour devenir l'opium du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 14 Sep 2010 - 0:55

Je crois que je n'ai jamais lu de roman dit "d'aventures"... Le problème c'est que là, ça s'annonce comme un sacré pavé... où trouver le temps ?
(Je le note quand même dans un coin)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 14 Sep 2010 - 6:30

(apéritif d'aventures avec Moonfleet ?)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 14 Sep 2010 - 8:42

(Ouais, pas bête de commencer par un plus court !

Après recherches : mais c'est un livre de Ghosh, Animal ?


Après re-recherches : oh que tu es malin de m'attirer sur un autre fil !)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 14 Sep 2010 - 10:23

Queenie a écrit:
Je crois que je n'ai jamais lu de roman dit "d'aventures"... Le problème c'est que là, ça s'annonce comme un sacré pavé... où trouver le temps ?
(Je le note quand même dans un coin)

Cela peut se faire en vacances ou en voyage, par exemple.

Petit rappel de la chronologie romanesque de Ghosh :

* 1986 : The Circle of Reason (Les Feux du Bengale)
* 1990 : The Shadow Lines (Lignes d'ombre)
* 1995 : The Calcutta Chromosome (Le Chromosome de Calcutta)
* 2000 : The Glass Palace (Le Palais des miroirs)
* 2004 : The Hungry Tide (Le Pays des marées)
* 2008 : Sea of Poppies (Un océan de pavots)

Mon préféré reste Le pays des marées devant Le palais des miroirs, Les feux du Bengale et Un océan de pavots. J'ai un peu oublié Lignes d'ombre et le chromosome de Calcutta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Anna
Envolée postale


Messages : 183
Inscription le : 29/08/2010
Localisation : Ile-de-France

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Sam 15 Jan 2011 - 19:26

J'ai lu récemment "Un océan de pavots". Comme cela a déjà été dit plus haut, la présentation des personnages est très longue. Je crains d'avoir oublié de nombreux détails d'ici la parution du tome 2. A part cela, j'ai trouvé le roman intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Ven 17 Juin 2011 - 17:03

traversay a écrit:


Un océan de pavots

Citation :
En 1838, des personnages venant d’univers aussi variés que celui des esclaves venus des États-Unis, des rajas indiens, des opiomanes chinois et des lascars cosmopolites se retrouvent embarqués à bord de l’Ibis, une goélette en route pour l’île Maurice.

Il est de bon ton d'affirmer que le roman d'aventures à la Kipling ou à la Dumas a totalement disparu de la littérature moderne. Tout du moins avec cette haute ambition d'être à la fois fresque historique et saga feuilletonesque embras(s)ant toute une époque. Cela n'est pas faux, mais que ces nostalgiques du passé jettent ne serait-ce qu'un oeil dans le dernier pavé d'Amitav Ghosh, Un océan de pavots, et ils auront tôt fait de comprendre que cet héritier des grands anciens, dont le maître pourrait être Dickens, n'a rien à leur envier, ni le souffle, ni le souci du détail, fruit d'une documentation que l'on devine impressionnante.

Avant que de Calcutta la goélette ne cingle, dans une nuit d'encre, vers les lointains rivages de l'île Maurice, Ghosh prend le temps de nous présenter les personnages principaux (une dizaine) qui vont se retrouver à bord. Ils prennent vie les uns après les autres, leurs destinées se mélangeant au gré de l'imagination débordante de l'écrivain, de la campagne indienne, recouverte de pavots, au cul-de-basse-fosse de la prison la plus sordide, en passant par les élégantes propriétés des rajahs. Le romancier tisse sa toile dans un roman choral, avec les fabriques d'opium en arrière-plan, omniprésentes. Le lecteur, emporté par la houle, doit s'accrocher au bastingage et ne pas se laisser happer par le mal de mer, tellement les évènements se bousculent le long du Gange. D'autant que les termes bengalis abondent dans le récit et qu'un glossaire aurait bien été utile.

Après 400 pages, et comme par enchantement romanesque, tous les protagonistes de cette épopée se retrouvent enfin à bord de l'Ibis. Commence alors un huis-clos en mer, étouffant, où la véritable nature des uns et des autres se révèle tandis que, de la cale des coolies à la cabine du commandant, se nouent des intrigues et se mijotent des trahisons. Impossible de ne pas être embarqué, comme par une bourrasque, dans ce voyage au long cours qui ne fait pourtant que commencer. Si Un océan de pavots se déploie sur 600 pages, Amitav Ghosh a d'ores et déjà annoncé que le livre ne constituait que le premier volet d'une trilogie. Il se termine au plus fort de l'action alors que tout semble basculer. Et dire qu'il va falloir patienter au moins deux ans pour connaître la suite ! Trop frustrant !

Un océan de pavots a tout pour devenir l'opium du peuple.

J'ai déjà beaucoup aimé **le palais des miroirs** mais surtout **Le pays des marées** pour la narration et la richesse de la langue et les descriptions; mais en lisant un océan de pavots je suis ravie d'avoir choisi ce livre dans le cadre d'un cercle de lecture à la BM

On suit ( difficilement au début) des personnages emblématiques des différentes socités de l'Inde de ce début du XIX° siècle qui sont tous devenus des parias à un moment ou l'autre de leur exitence.

Et nous voilà embarqué avec eux dans un huis clos qui se déroule dans une goëlette négrière: l'Ibis

La langue est riche, variée et sans glossaire mais on n'est pas du tout dérouté par le mélange de langues & dialectes. Même les noms propres et prénoms varient....


J'ai hâte de lire le tome2... joie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Ven 17 Juin 2011 - 19:47

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   Mar 9 Avr 2013 - 11:50



Un fleuve de fumée
Citation :
À l'aube de la première guerre de l'opium, sont réunis à Canton des personnalités aussi disparates qu'un marchand parsi, un raja déchu, un peintre en quête d'amour et une jeune botaniste française à la recherche d'une fleur extraordinaire.

Un fleuve de fumée est la suite d'Un océan de pavots mais les deux romans d'Amitav Ghosh peuvent se lire de façon indépendante. Plusieurs voix interviennent dans le récit qui se concentre sur la communauté étrangère de Canton, autour de 1840, alors que les autorités chinoises ont décidé de s'attaquer aux trafiquants d'opium qui s'enrichissent en toute illégalité. Riche en détails, parfois trop, Un fleuve de fumée ne décevra pas les amateurs de sagas historiques. Le style fouillé de Ghosh, son talent à capter l'essence d'une époque et à camper des personnages plus vrais que nature font merveille. Le ton est souvent ironique, épinglant sans aménité la morgue occidentale, un colonialisme sans vergogne qui finit par se heurter à une culture orientale incompréhensible pour ces capitalistes du XIXe siècle dont l'humilité n'est pas la qualité première. Outre Canton, l'opium est l'autre "star" du livre, son commerce dûment décrit à travers une kyrielle de personnages qui n'ont guère de moralité à exploiter cette manne. Le roman est bigarré, nourri d'un nombre incalculables de termes obscurs que Ghosh n'a pas souhaité expliciter dans un lexique, la lecture n'en étant d'ailleurs pas affecté. Dense, romanesque, intimiste, fluide : Un fleuve de fumée est l'oeuvre d'un écrivain qui marie grande Histoire et fiction avec un rare bonheur. Vivement la dernière partie de cette trilogie opiacée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amitav Ghosh [Inde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitav Ghosh [Inde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?
» L'INDE les palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: