Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John Meade Falkner

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: John Meade Falkner   Sam 8 Sep 2007 - 21:41



wikipedia a écrit:
John Meade Falkner est un romancier et poète anglais, né le 8 mai 1858 et mort le 22 juillet 1932 Plus connu pour son roman Moonfleet paru en 1898, il fut également un homme d'affaires talentueux, en tant que directeur de la firme d'armement Armstrong-Whitworth durant la Première Guerre Mondiale.

Né à Manningford Bruce, Wiltshire, il a grandi à Dorchester et Weymouth puis a suivi des études d'archéologie, de paléographie, d'histoire médiévale et d'héraldique au Marlborough College et au Hertford College d'Oxford, obtenant un diplôme d'Histoire en 1882. Après Oxford, il a brièvement enseigné à la Derby School, puis est devenu à Newcastle précepteur des enfants de Sir Andrew Noble, qui dirigeait alors la firme Armstrong, une des plus importantes manufactures d'armes au monde. Falkner finit par lui succéder au poste de directeur en 1916. Lors de ses voyages d'affaires à travers le monde, il a rapporté des antiquités de toutes sortes. Il quitta son poste de directeur en 1921 et devint Honorary Reader en Paléographie à l'Université de Durham, ainsi que Honorary Librarian à la Dean and Chapter Library. Falkner finit ses jours comme conservateur honoraire du musée de Durham.

Ses principaux romans sont :

* Le stradivarius volé (1895)
* The Nebuly coat (publié en 1903 mais écrit en 1896)
* Moonfleet (1898) (Fritz Lang en fera un film : Les Contrebandiers de Moonfleet, en 1955)

En marge de ses trois romans et de son oeuvre poétique, il a également écrit des guides topographiques (Oxfordshire, Bath et Berkshire) ainsi qu'une Histoire d'Oxfordshire.

lu à l'occasion de mes vacances d'octobre (ou novembre) l'année dernière et... je ne sais toujours pas ce qui m'a pris de prendre ce livre là Shocked

Moonfleet
Citation :
John Trenchard un jeune orphelin de 15 ans vit avec une tante sévère, peu encline à l’affection, dans le petit village de Moonfleet, dans le Dorset du 18ème siècle.

L’endroit est renommé pour les nombreux naufrages lors des fortes tempêtes qui ravagent la côté. Le jeune garçon est fasciné par la légende de Barbe-Noir dont le vrai nom était Mohune, appartenant aux fondateurs de Moonfleet. Le pirate y aurait caché un trésor que John aimerait retrouver.

Un vieux pêcheur ayant perdu son fils s’est pris d’affection pour le garçon et il l’introduit dans la bande des contrebandiers du village. Trenchard et Elzevir Block deviennent une famille l’un pour l’autre et cette affection aura de terribles répercussions ; faussement accusés, ils se retrouveront aux galères. John affrontera bien des tourments avant de revenir à Moonfleet la tête haute et retrouver Grace, son amour de jeunesse.

pioché sur : http://www.livres-online.com/Moonfleet.html

lecture magique, embarqué dans l'histoire, l'atmosphère, le mystère, les péripéties après seulement quelques pages... c'est un formidable bonheur que de pouvoir lire ce genre de bouquin quand on a le temps de le dévorer sans se poser de questions... très très bon souvenir drunken

et tout ça presque malgré moi cat

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: John Meade Falkner   Sam 16 Aoû 2008 - 13:28

Falkner reste hélas,au moins en France,écrasé par le souvenir de l'adaptation de Lang,un modèle.Il en est ainsi des romans peu connus et servis par un chef-d'oeuvre cinématographique.Ou desservis en l'occurence.Qui a lu par exemple La nuit du chasseur ou Scarface?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: John Meade Falkner   Sam 16 Aoû 2008 - 14:44

Diificile d'ignorer La nuit du chasseur si on a lu Louons maintenant les grands hommes, cet extraordinaire reportage de James Agee sur les très
pauvres fermiers de l'Alabama des années 3O et la profonde sympathie
qu'il ressentit pour eux.
Quant à Scarface, si on connait la série noire, on connait peut etre l'auteur du scénario, Richard Burnett...
Par contre je n'ai pas lu le livre de Falkner, parceque, effectivement le film
de Lang lui a fait de l'ombre...
colibri


Dernière édition par bix229 le Sam 16 Aoû 2008 - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: John Meade Falkner   Sam 16 Aoû 2008 - 18:00

J'ai lu Le Stradivarius perdu il y a quelques années.
De ce qu'il m'en reste, c'est-à-dire pas grand chose, c'était lisible, pas mal mais pas génial : malédiction, musique classique, virtuosité, fantôme, on secoue bien et on obtient une histoire assez classique, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: John Meade Falkner   Sam 16 Aoû 2008 - 19:40

J'ai gardé de Moonfleet à peu près la même impression que eXPie du livre qu'il a lu, pas si mal mais pas non plus inoubliable, et comme le film de Lang est d'une toute autre ambition, il fait forcement de l'ombre au livre qui n'est pas de la même qualité. Mais cela reste lisible, il vaut juste mieux lire le livre avant de voir le film.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delalaine
Espoir postal


Messages : 27
Inscription le : 08/08/2016
Localisation : lamorlaye, Oise

MessageSujet: Re: John Meade Falkner   Mar 30 Aoû 2016 - 1:41

Arabella a écrit:
J'ai gardé de Moonfleet à peu près la même impression que eXPie du livre qu'il a lu, pas si mal mais pas non plus inoubliable, et comme le film de Lang est d'une toute autre ambition, il fait forcement de l'ombre au livre qui n'est pas de la même qualité. Mais cela reste lisible, il vaut juste mieux lire le livre avant de voir le film.



Bien dit tout ca !!
A mon tour de m'étonner de voir la quasi nullité à laquelle est frappée l'appreciation de cet auteur !!! Son Moonfleet est géant !!!
Falkner a la bio la plus invraisemblable que je connaisse: marchand de canons prospere et doué qui connut un pic grace à la guerre 14 si on peut dire. Il ecrivait dans le train lors de ses voyages d'affaires à travers le monde et trouva ainsi le moyen d'écrire son chef d'oeuvre
Oui c'est vraiment dommage que ce litterateur anglais de talent soit ici méconnu! Heureusement que deux, trois internautes d'ici ont pensé à lui, ce qui nous sauve d'un oubli certain ! Je suis fier de m'associer à leur réaction !
Ce Moonfleet sera toujours en bonne place dans ma bibliotheque
D. 30 aout 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: John Meade Falkner   Mar 30 Aoû 2016 - 19:52

ah mais j'ai vu le film depuis ! c'est vrai qu'il vaut mieux lire le livre avant... j'en garde un souvenir supérieur à celui du film (différences mises à part).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Meade Falkner   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Meade Falkner
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Revivre à la campagne" de John Seymour (livre)
» John Wayne
» John Lennon
» John Q
» John Tshibangu etait une distraction. Il est en fuite et deja demandeur d'asile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: