Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mona Chollet

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Sam 10 Oct 2015 - 14:51

Bien sûr, elle évoque Le Corbusier, mais elle s'attarde surtout sur des architectes plus actuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 11 Oct 2015 - 11:01

topocl a écrit:


Mona Chollet explique  en quoi l'espace domestique, le lieu propre, la chambre à soi  sont pour elle et beaucoup d'autres un lieu de ressourcement, d'énergie positive, de béatitude et de créativité ; et ce malgré les regards de travers, les conseils d'aller voir ailleurs, les exhortations à bouger. C'est une éloge des casaniers. Mode de vie qu’elle  ne considère pas comme « le meilleur » pour tous (elle parle de Nicolas Bouvier ) mais celui qui lui convient, qui lui permet à sa façon de mieux appréhender le monde que dans le mouvement,  et auquel elle a droit. (Cette partie entre sérieusement en résonance avec beaucoup de ce qui a été dit ces jours-ci sur le fil « Pourquoi lisez-vous ? »)



Ce livre va bien au delà de l' apologie du bien-être en soi ou chez soi. C'est  une étude sociologique de la vie en société et en couple/famille de nos jours, une étude critique des dérives liées à une organisation capitaliste qui privilégie le travail sur l’épanouissement, le profit sur le bien-être, l’asservissement  de l'autre  (la femme, le pauvre ) à son propre bénéfice. Tout ce qui empêche en quelque sorte que le « casanier » soit regardé avec bienveillance, ou que faute de moyens il puisse vivre en fonction de ce besoin.



On pourra reprocher à ce livre d'être disparate  par une cohérence parfois lointaine avec le thème de départ, et un certain esprit de système qui pousse à observer d'un seul point de vue, à tenir l'exemple comme preuve.

Intéressant! Je vais surement me retrouver un peu dans ce qu'elle écrit. Et dire que j'ai honte de le dire!
Et puis tu dis qu’elle ne fait pas seulement l’apologie de la vie chez soi, mais qu’elle développe sa réflexion sur plein d'aspects que tu as soulignés. j’ai très envie de le lire, malgré le manque de cohérence parfois dont elle a l’air coutumière.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 11 Oct 2015 - 13:08

pia a écrit:
Je vais surement me retrouver un peu dans ce qu'elle écrit. Et dire que j'ai honte de le dire!
.  

Tu as honte de quoi exactement?

C'est le premier chapitre, qui est celui que j'ai préféré parce qu'il faisait écho à plein de choses en moi, qui parle de cela . Après on trouve de temps en temps un paragraphe qui parle des "casaniers", comme si elle voulait garder ça en fil rouge mais ça n’est plus du tout en avant.

Sans soute disparate car elle a plein de choses à dire de messages à faire passer, donc c’est intéressant qaund même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 11 Oct 2015 - 13:28

J'ai envie de lire ce livre à mon tour ! Mona Chollet a une pensée plutôt nuancée et c'est agréable de la lire.

Pia, je comprends ce que tu veux dire quand tu parles de la honte que tu ressens lorsque tu exprimes ton besoin d'être parfois casanière. Ca va à l'encontre de toutes les incitations à se montrer "actif" et "maître de son destin".

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 11 Oct 2015 - 16:01

Si c'est par rapport au fait d'être casanière, pia, alors tu te délecteras de ce premier chapitre : Mona Chollet explique bien, qu'on est confronté à tout une sensibilité qui pousse à se bouger, aller voir ailleurs, regarder le monde, dire aux enfants (ou aux adultes) qu'ils vont s'abimer les yeux à lire pendant des heures etc...alors que la richesse intérieure peut être un simple enrichissement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Lun 12 Oct 2015 - 15:34

topocl a écrit:

Mona Chollet explique  en quoi l'espace domestique, le lieu propre, la chambre à soi  sont pour elle et beaucoup d'autres un lieu de ressourcement, d'énergie positive, de béatitude et de créativité ; et ce malgré les regards de travers, les conseils d'aller voir ailleurs, les exhortations à bouger.

topocl a écrit:
pia a écrit:
Je vais surement me retrouver un peu dans ce qu'elle écrit. Et dire que j'ai honte de le dire!
.  

Tu as honte de quoi exactement?


Je n'ai pas vraiment honte d'être une huismuis (littéralement une souris de la maison, quelqu'un de casanier). Je plaisantais à moitié. Mais je réagissais surtout à ce que tu disais dans ton commentaire.
J'imagine qu'il vaut mieux dire qu’on a un tas d’activités et des tas d’amis à voir tous les jours. Les gens trouvent ça plus rassurant et tu es plus "fréquentable".

colimasson a écrit:

Pia, je comprends ce que tu veux dire quand tu parles de la honte que tu ressens lorsque tu exprimes ton besoin d'être parfois casanière. Ca va à l'encontre de toutes les incitations à se montrer "actif" et "maître de son destin".

Oui c'est ça.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Sam 2 Avr 2016 - 21:17

La tyrannie de la réalité.

Citation :
Le rêveur est du genre à gambader sans fin, ivre de bonheur, dans les vertes prairies de l'existence, plutôt qu'à déblatérer cyniquement contre elle. Mais, s'il attire l'attention sur les délices raffinées auxquelles, seul, il a accès, il n'en est pas pour autant épargné par les macro-événements qui affectent la vie de tous les hommes. Et il le sait. Il sait qu'il est à tout moment menacé par la mort, les accidents,  les maladies, les démons intérieurs, les tragédies privées ou les catastrophes historiques ; il sait qu'il peut voir détruire en un instant ce qu'il a mis des années à construire ; il sait que le temps travaille à sa perte. Pourtant, il s'arrange pour arracher à la vie sa part de permanence, en rassemblant, dans un coin de sa tête ou dans un lieu bien réel, ou les deux, tous ce à quoi il tient - les êtres chers y compris - afin d'en jouir tranquillement le plus longtemps possible. Il fait preuve de cet « instinct de confiance au monde » que Bachelard attribue aux oiseaux construisant leur nid - construisant leur nid malgré les prédateurs qui rôdent et la tempête qui menace. Refuser d'engager ce pari reviendrait à refuser la vie, à l'organiser en fonction de la mort. Il est conscient du malheur, mais il manifeste la volonté de lui faire pièce, de cultiver avec obstination un état premier, harmonieux, détaché de toute péripétie. Lorsque le malheur vient, il lui verse son dû -  mais pas un centime de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 3 Avr 2016 - 13:22

Tiens le prochain que je lirai d'elle.

Bonne description, optimiste, du rêveur.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 29 Mai 2016 - 15:13

La tyrannie de la réalité

Citation :
La souffrance au travail et la peur de le perdre, quand on en a un ; la souffrance de devoir en chercher un et la peur de ne plus réussir à assurer sa subsistance, quand on n'en a pas ; l'obligation de sacrifier son temps de vie à des activités pénibles et inutiles, voire nuisibles, sous peine d'être privé de ressources ; mais aussi la généralisation de la précarité et de la flexibilité, qui rendent moins distinctes ou moins prévisibles les temporalités respectives du labeur et du loisir - généralement au profit du premier , on s'en doute…Qu'il ait un travail ou non, l'homme contemporain est toujours interdit d'anima. « A présent, murmure Nicole Caligaris, notre âme aussi est captive »
De tout cela, à quoi il faut ajouter la conscience permanente de la violence du monde que nous donnent des moyens d'information omniprésents, résulte une impression d'astreinte totale à la réalité. L'expérience contemporaine la mieux partagée est peut-être celle de cet effroi, de cette angoisse déroutante, épuisante, qui interdit de se laisser aller à la rêverie, ce luxe inaccessible, ne serait-ce qu'un moment.si on le fait, c'est avec une crainte qui lui ôte toute vertu ; ou alors, on s'expose à un retour à la réalité si douloureux qu'il nous dissuadera de recommencer. Il semblerait suicidaire, ou indécent, de « prendre congé de l'air du temps », pour reprendre l'expression d'Yves Pagès. La vie s'envisage comme un service militaire, comme une guerre : il faut s'y montrer apte, rester mobilisé, à chaque seconde.
Nous ne rêvons pas, parce que notre situation est trop précaire : à première vue, le raisonnement est imparable. Il mérite pourtant qu'on l'examine de plus près. Après tout, ne pourrait-on pas aussi bien inverser les propositions ? Le fait que nous nous abstenions de rêver n'aggrave-t-il pas la précarité de notre situation ? La dureté de la réalité contemporaine, nul ne songerait à la nier. Mais si elle provenait aussi de l'abdication de notre propre imagination, abdication dont elle nous confirmerait ensuite l'apparente nécessité? Le rêve est aussi ce recul qui permet de mieux sauter, qui insuffle l'énergie de se révolter, de lutter pour changer les choses - et cette asphyxie n'est peut-être pas pour rien dans le fait que cette énergie manque aujourd'hui partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 29 Mai 2016 - 16:16

Bel éloge de Bachelard aux oiseaux.
C' est quand qu' on le lit Bachelard... Le peu que j' ai lu m' a toujours donné envie d' en savoir davantage...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 29 Mai 2016 - 16:28

j'ai dû rater un épisode. jemetate

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 29 Mai 2016 - 16:43

animal a écrit:
j'ai dû rater un épisode. jemetate

  "Le reveur est du genre à gambader sans fin, ivre de bonheur, dans les vertes prairies de l'existence, plutôt qu'à déblatérer cyniquement contre elle. Mais, s'il attire l'attention sur les délices raffinées auxquelles, seul, il a accès, il n'en est pas pour autant épargné par les macro-événements qui affectent la vie de tous les hommes. Et il le sait. Il sait qu'il est à tout moment menacé par la mort, les accidents,  les maladies, les démons intérieurs, les tragédies privées ou les catastrophes historiques ; il sait qu'il peut voir détruire en un instant ce qu'il a mis des années à construire ; il sait que le temps travaille à sa perte. Pourtant, il s'arrange pour arracher à la vie sa part de permanence, en rassemblant, dans un coin de sa tête ou dans un lieu bien réel, ou les deux, tous ce à quoi il tient - les êtres chers y compris - afin d'en jouir tranquillement le plus longtemps possible. Il fait preuve de cet "instinct de confiance au monde" que Bachelard
attribue aux oiseaux. consstruisant leur nid
- construisant leur nid malgré les prédateurs qui rôdent et la tempête qui menace. Refuser d'engager ce pari reviendrait à refuser la vie, à l'organiser en fonction de la mort. Il est conscient du malheur, mais il manifeste la volonté de lui faire pièce, de cultiver avec obstination un état premier, harmonieux, détaché de toute péripétie. Lorsque le malheur vient, il lui verse son dû -  mais pas un centime de plus."

Mona Cholet est dans ma bibli.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Dim 29 Mai 2016 - 17:00

ah ! je cherchais un rapport avec la dernière citation, je n'avais pas relu celle d'avant !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Lun 30 Mai 2016 - 10:02

Pour revenir à la dernière citation de topocl, je me demande si au fond les 'précaires' (dont je suis) ne rêvent pas plus que les autres... s'ils n'ont pas choisi volontairement une certaine précarité pour pouvoir s'extraire du jeu économique ou social imposé par les normes et s'offrir le luxe du rêve et si finalement l'absence d'avenir n'est pas en réalité la porte ouverte à la possibilité d'embrasser tous les avenirs...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Mona Chollet   Lun 30 Mai 2016 - 10:30

tu te confortes Shanidar ?

si la précarité est un choix volontaire parce que pour les autres je pense qu'ils ont peut-être du mal à rêver.

cette réflexion me ramène à ma dernière lecture de Ducharme qui devrait te convenir du moins dans ce sens

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mona Chollet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mona Chollet
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle théorie fait surface sur… l’identité de Mona Lisa
» Récap de février
» MONA
» La Joconde
» Joannie a très tôt réappris à marcher - Sa mère, Mona

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: