Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pierre Assouline

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 18:00

coline a écrit:

Eh bien...Je ne suis pas plus avancée... honte
je vais te faire un mp Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise
Envolée postale
Elise

Messages : 129
Inscription le : 23/08/2008
Age : 32

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 19:13

Je ne suis pas très convaincue par le blog d'Assouline - surtout depuis que j'ai lu sa réponse à une certaine controverse avec Badiou, si mes souvenirs sont exacts. J'avais trouvé son style et ses idées assez plates.
J'avoue me méfier des "stars" du web... Quant aux commentaires, ils sont rigoureusement indigestes. Et un mec qui laisse faire ce genre de contenu (genre, tripotée de nombrilistes*), moi je trouve ça louche. (Enfin certains commentaires à la réponse d'Assouline pour Badiou étaient, quand même, assez drôles.)




*Excusez-moi, je suis en pleine lecture de Céline en ce moment, d'où le ton un peu... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendresdailes.free.fr
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Déc 2008 - 16:14

Citation :
On n'en finira jamais avec cette histoire. Elle nous hante, elle nous obsède, impossible de nous en débarrasser. Plus d'un demi-siècle que la méduse nous colle à la peau. Quand certains meurent de leurs moeurs, d'autres étouffent encore de ce passé qui ne passe pas. Après tout, à chacun ses insomnies. Les plus à plaindre ont la nostalgie de ce qu'ils n'ont même pas connu. Cet étrange spectre est l'astre noir de notre morale. Qui saura l'exorciser? Qui....

Citation :
Je n'aurais jamais cru que la vie de Désiré Simon me mettrait dans un tel état. La masse de ses écrits ne laissait pas de m'impressionner. Je m'étais lancé à l'assaut de cette cathédrale de prose avec une certaine allégresse.

Ainsi commence le livre la Cliente de Pierre Assouline.
Le romancier sculpe à la loupe, les archives du temps passé. le temps de l'occupation, le temps de l'extermination des Juifs en France.
Ses recherches l'absorbe tellement, qu'il en vient à s'indigner sur le comportement de tous et chacun susceptible d'avoir agi de différentes manières lors de l'occupation. Il dévisage les personnes qui auraient eu vingts ans et plus à cet époque. Jugeant leur allures présente , et celle qu'elles devaient avoir dans le passé. Pour lui, tout le monde était suspect.
Un roman qui parle d'occupation, qui fut une histoire réelle. Je le conseille à ceux et celles qui veulent se retremper dans le sujet. Belle écriture. beaucoup de détails.

Citation :
le romancier: C'est alors que je lus enfin. Des journées entières dans les liasses. La nuit, il m'arrivait de me réveiller en sursaut, m'étranglant à la pensée de régurgiter du papier moisi, pleurant à l'idée que la poussière s'incrustait dans mon iris. Pourtant le système des archives m'était familier. Je les avais déjà maintes fois fréquentés. Mais c'était autre chose. L'administration de la guerre, la comptabilité de la haine, la bureaucratie du mal, tout cela me projetait dans un univers glauque. Moi qui croyais tranquillement vaquer à mon occupation, j'étais happé par un courant dont j'ignorais tout sauf la puissance souterraine.

le romancier: '' Comment dit-on: moucharde? balance? cafard? donneuse? dénonciatrice?ou délatrice? tout simplement? Vous avez touché une prime pour ça? Vous dormez bien depuis la libération ? Pourquoi ne répondez-vous pas, madame Armand? ''
J'étais rouge, elle demeurait stoïque. Sous mes yeux la fleuriste se métamorphosait en statue de sel. Elle paraissait inaccessible à des sentiments humains. Elle devait être dans cet état-lè quand elle avait donné les Fechner aux policiers. Donné, vendu, échangé, refilé, qu'importe. Une chose est d'avoir de mauvaises pensées, une autre est de leur offrir un prolongement. Quand elle est passée à l'acte, elle se doutait bien qu'ils ne seraient pas envoyés dans un camp de vacances.

Quand tous voulaient me faire lâcher prise, je resserrais mon étreinte. Se résigner? Autant tuer les morts. Renoncer? Autant gifler les cadavres. C'était décidé, à tant faire que de me laver les mains, je le ferais dans l'encre. Il n'y avait rien à explique, juste à ressentir. De toute façon, à ce stade de manévrose, je n'entendais convaincre personne. Vient un moment dans la vie où l'on ne parle plus vraiment qu'à soi, à sa conscience, à son âme, à son vélo. On est sûr de ne pas être déçu. Par un étrange glissement, je ne m'indentifiais plus à Désiré Simon, mon héros, mais à Job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 1:45

Qui ne connaît le blog de Pierre Assouline, un des premiers blocs -professionnel- dont l’essentiel des billets porte sur la littérature. Ces billets donnent lieu, presque quotidiennement, à un forum de discussion, et parmi les 150 000 messages postés jusqu’à ce jour, Assouline a fait une sélection se rapportant à certains thèmes abordés.

Après une introduction assez banale , une rapide analyse de ce qu’est un blog, ( un nouveau lieu de conversation? ), , qui intervient et pourquoi, les thèmes qui ont donné lieu au plus de débats, enflammés ou non, quelques anecdotes sur les dérapages, mais aussi sur les liens créés entre participants , on peut lire, par ordre alphabétique , des extraits des commentaires , le plus souvent , et c’est là l’intérêt, sous forme d’échanges entre même personnages., qui, au fil du temps, commencent à se connaître !
Ceci donne lieu , sur certains sujets sélectionnés, à des échanges d’une qualité rare, connaissance du sujet,finesse du jugement, étendue de la culture, et rédaction , un vrai plaisir..

Il y a une vraie générosité et une authentique volonté de partage dans ce transfert de connaissances. Elles sont d’autant plus remarquables que l’esprit du temps est plutôt au cynisme. Rien ne prête le flanc à la dérision comme ce don de soi aux autres en public. Il n’est que de lire avec attention certains commentaires pour deviner le temps que leurs auteurs y ont consacré.

Certains thèmes sont bien sûr plus à même de faire intervenir certaines pointures, c’est le cas d’Heidegger, ,des comités de lecture, des Bienveillantes,de Sade encore et toujours, de Malcom Lowry,de l’intérêt de la lecture de Mein Kampf, mais je retiendrais surtout tout ce qui aborde la traduction et les traducteurs , les échanges par exemple au sujet de la traduction de «  durcharbeiten » par « perlaborer » dans la traduction par Bernard Lorthoraly du Liseur de Bernhard Schlink, ou dans une nouvelle traduction de Bartleby d’Herman Melville par Jérôme Vidal , ‘ j’aimerais mieux pas  qui a tellement moins de force que «  je préfèrerais ne pas » pour traduire «  I would prefer not to.

Je ne saurais dire si réellement ces échanges au sein d’une communauté que l’on dit virtuelle permettent vraiment de renouer avec l’art un peu sinon totalement perdu de la conversation, mais en tout cas, à la lecture, c’est souvent passionnant ,d’abord par ce que cela apporte comme connaissances, bien loin souvent du billet écrit par Assouline au départ ( et avec la volonté d’aller plus loin la plupart du temps tant certains intervenants sont talentueux et persuasifs), et puis aussi par ce que cela implique dans notre époque de repli , chacun dans son petit univers, de volonté de communication.

Brèves de blog

Le nouvel âge de la conversation
Editions les arènes

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 11:26

Marie a écrit:
Qui ne connaît le blog de Pierre Assouline, un des premiers blocs -professionnel- dont l’essentiel des billets porte sur la littérature. Ces billets donnent lieu, presque quotidiennement, à un forum de discussion, et parmi les 150 000 messages postés jusqu’à ce jour, Assouline a fait une sélection se rapportant à certains thèmes abordés.

Brèves de blog[/b]
Le nouvel âge de la conversation
Editions les arènes

Je ne crois pas que j'aimerais lire cet ouvrage mais j'aime parcourir un peu tous les jours le passionnant blog d'Assouline...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 18:20

Coline :
Citation :
Je ne crois pas que j'aimerais lire cet ouvrage
Et tu as raison, car je crois que ce dernier ouvrage d´Assouline est plus particulièrement dirigé aux non-internautes, pour leur démontrer qu´Internet et sa blogosphère ne sont pas du tout cette poubelle que certains imaginent, soit par ignorance, soit parce que l´usage que certains internautes en font n´est subordonné qu´à leur propre médiocrité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Jan 2009 - 18:39

swallow a écrit:
Coline :
Citation :
Je ne crois pas que j'aimerais lire cet ouvrage
Et tu as raison, car je crois que ce dernier ouvrage d´Assouline est plus particulièrement dirigé aux non-internautes, pour leur démontrer qu´Internet et sa blogosphère ne sont pas du tout cette poubelle que certains imaginent, soit par ignorance, soit parce que l´usage que certains internautes en font n´est subordonné qu´à leur propre médiocrité.

Nous connaissons, nous, le bon usage d'Internet...les bons blogs et des bons forums... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan 2009 - 21:13

Sophie a écrit:
J'ai vriament beaucoup aimé Lutetia qui racontait l'histoire de l'hôtel parisien, avant, pendant et après la Seconde guerre mondiale; c'est là que les famille de déportés venaient pour lire des listes de rescapés et retrouver les leurs s'ils avaient survécu.
C'est romancé mais basé sur des faits historiques et avérés. J'ai vraiment ét épassionnée.
Je vais essayer de me procurer ce livre aussi. J'ai lu la Cliente, ce sera comme une suite indirecte je crois. Il semble intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeDim 15 Fév 2009 - 6:40

Sophie a écrit:
J'ai vraiment beaucoup aimé Lutetia qui racontait l'histoire de l'hôtel parisien, avant, pendant et après la Seconde guerre mondiale; c'est là que les famille de déportés venaient pour lire des listes de rescapés et retrouver les leurs s'ils avaient survécu.
C'est romancé mais basé sur des faits historiques et avérés. J'ai vraiment été passionnée.
Tu m'as donné le goût de lire ce livre Sophie.
Je l'inscrit à ma liste d'achat demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anagramme
Agilité postale
anagramme

Messages : 909
Inscription le : 29/08/2008

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Avr 2009 - 16:34

Je regrette l'achat de Les invités, d'un ennui mortel, arretée la lecture après une quarantaine de pages.
Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Avr 2009 - 17:58

Je n'aime pas le personnage, vu à deux reprises en interview : assez intolérant et sanguin. Peut-être n'appréciait-il pas ceux qui lui faisaient face, dont malheureusement j'ai oublié les noms.

Je tenterai cependant la lecture du Lutetia car le sujet me passionne. Sophie en fait une critique élogieuse. L'as-tu lu Bulle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anagramme
Agilité postale
anagramme

Messages : 909
Inscription le : 29/08/2008

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Mai 2009 - 18:54

Personne n'a lu Les invités?

conciliabule @ kenavo: tu voulais avoir mon avis, tu es découragée ou curieuse de lire? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Mai 2009 - 19:09

anagramme a écrit:
conciliabule @ kenavo: tu voulais avoir mon avis, tu es découragée ou curieuse de lire? Wink
rire disons.. je vais te le dire après ton commentaire Wink
Bon.. pour parler serieux.. je dirais que je suis curieuse de lire - mais pour l'instant, il doit de toute façon attendre Wink

oui.. cela existe du stress de lecture Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Mai 2009 - 19:24

J'ai fini Les invités hier soir. Et.... C'est assez moyen en vérité.
C'est le premier livre d'Assouline que je découvre, et c'est un livre qui me déçoit... (on m'avait fait tout un battage sur cet auteur, sa république des livres et j'en passe...)
Il brosse la psychologie de chaque individu en quelques pages, sans beaucoup de finesse. Et pourtant il veut ses analyses précises....
Mais il n'a rien d'un sculpteur de l'âme humaine...
Il y a beaucoup de lieux commun... c'en est très affligeant...
L'auteur ne peut s'empêcher de citer des écrivains célèbres toutes les 2 pages, du genre vous avez vu je suis calé, j'ai de la culture.
Non je n'ai pas été très emballée... Il laisse des phrases en suspension pour qu'elles en jettent, mais l'effet escompté n'arrive pas. Et le tout retombe dans un bruit lourd de chute.
J'ai trouvé l'idée facile. La petite bonne qui en a plus dans le ciboulot que toute l'élite parisienne. Et encore si il y avait de la poésie cela aurait put être intéressant.
Mais il y a une bonne dose d'humour ça je le conçois dans ce petit huis clos, et un style vif qui m'a quand même poussé à lire le livre. Ce n'est pas inintéressant, mais ça n'a rien de grandiose, j'oublierai assez vite je pense mon coeur n'en gardera que très peu de trace...
Mais apparemment je suis une des rare car toutes les critiques que j'ai lues sont favorables. Critiques qui il me semble ne sont pas très pointues, elles survolent et se passent des détails.
Ici celle de Télérama : http://www.telerama.fr/livres/les-invites,42881.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Mai 2009 - 20:07

Ah et je m'attends à un rapprochement avec l'élégance du hérisson, et là je vais pousser des hauts cris!
La différence elle est dans la poésie. L'un en a pas, l'autre oui.
Après c'est vrai qu'il y a une certaine facilité de sujet et des similitudes... (Gamine suicidaire à 400 de QI, en prime fille de riche débile, et concierge intello masquée qui appelle son chat Léon en référance à Tolstoï... )
Mais ce n'est pas vraiment la même chose, dans l'élégence du hérisson les personnages même si au début relèves de la facilité, sont pourtant nettement plus travaillés, certains passages ont plus de profondeur. Je ne ne mets pas l'élégance du hérisson au dessus de tout mais en tout cas au dessus de ce roman là d'Assouline.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pierre Assouline - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pierre Assouline   Pierre Assouline - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Assouline
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» film: pierre bourdieu: la pensée en mouvement
» SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
» pierre-enfant-martyr
» Énigme 163 - La filature Levavasseur de Fontaine-Guérard à Pont-Saint-Pierre (27)
» Pierre Curie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: