Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Arnaldo Calveyra [Argentine]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 5:03

Arnaldo Calveyra [Argentine] A263

Arnaldo Calveyra né le 23 février 1929 à Mansilla et mort le 15 janvier 2015 à Paris, est un poète, romancier, enseignant et traducteur argentin

source et suite

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 5:04

Arnaldo Calveyra [Argentine] A264
Le lit d’Aurelia
Citation :
Quatrième de couverture
" Quand Amadeo Donadieu partit avec une autre femme, me laissant prête pour la noce, ma soeur Ermelinda m'annonça la nouvelle un matin très tôt avant que je me lève. Je suis restée clouée au lit - jusqu'au soir pensais-je - par une forte douleur dans les jambes, puis tout le jour suivant, espérant trouver un soulagement à ma peine. Et ainsi de suite : trente-six ans au lit (si mes comptes sont exacts), entre deux morts comme un plongeur entre deux eaux. "
Ainsi s'exprime Aurelia dans l'épitaphe (elle en a la manie) qu'elle dicte à l'une de ses soeurs avant de mourir. On aura compris que le récit d'Arnaldo Calveyra - Le Lit d'Aurelia - est en vérité, une fable.
Mais quelle fable que le poète argentin a composée avec cette sorte de lyrisme subtil qui ancre le rêve dans la réalité (à moins que ce ne soit l'inverse) ! Ce récit de la déréliction et du refus - car c'est sa vieillesse qu'en se mettant au lit la jeune Aurelia a décidé d'attendre - se déploie en effet tel un paysage dont l'immobilité est transformée par la quotidienne alternance du clair et de l'obscur. De telle sorte que la si lente mort d'Aurelia demeure, la dernière page tournée, comme un chant de vie et de passion.
Hubert Nyssen
 
Oui, il n’y a pas de doute. Je l’avoue. Il y a une seule raison pourquoi ce livre est arrivé entre mes mains.
La couverture !

Le même livre avec une couverture neutre ou une autre image, je ne l’aurais probablement pas regardé de près, mais avec cette image, j’ai lu la 4ème de couverture. Celle-là m’a intrigué et ainsi j’ai voulu lire le livre !

Contrairement à bon nombre d’autres livres dont la couverture était l’argument de la découverte et où la lecture était agréable, Arnaldo Calveyra me laisse un peu perplexe.
Même avec l’idée d’Hubert Nyssen de voir cette histoire comme fable, cela me reste quand même étranger.

C’est comme je l’ai dit encore l’autre fois. Les mondes fantastiques des auteurs des Balkans sont souvent plus loufoques que ceux de l’Amérique latine, mais je m’y retrouve mieux.
Une fois de plus, j’ai la confirmation.

Bien que je doive dire que c’est tout bien écrit, il n’y a vraiment rien dans ces pages qu’on ne peut pas ‘comprendre’. Et j’ai eu par moment le plaisir de découvrir de beaux passages qui étaient un régal de lire. Mais le tout reste un peu trop flou pour moi.

Du coup, je n’ai pas autant accroché que je l’aurais souhaité.

Reste que j’adore quand même cette couverture et je vais mettre le livre bien en évidence sur mes étagères Very Happy

Arnaldo Calveyra [Argentine] A265

Félix Vallotton, La malade, 1892

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 8:05

Tu as tout de même trouvé le plaisir, ne serait-ce que dans les descriptions et la couverture ! sourire

Je tenterai bientôt un de ses livres

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 17:56

Bédoulène a écrit:
Tu as tout de même trouvé le plaisir, ne serait-ce que dans les descriptions et la couverture ! sourire
sans aucun doute, il y avait de bons moments dans ce livre et je vais aussi en lire certainement un autre de lui Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 18:03

je compte prendre, mais pas tout de suite, "Si l'argentine est un roman" (essai poétique)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitimeLun 5 Oct 2015 - 19:47

Magnifique couverture.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Arnaldo Calveyra [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Arnaldo Calveyra [Argentine]   Arnaldo Calveyra [Argentine] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnaldo Calveyra [Argentine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patagonie argentine
» - Qui est ce Général.
» guerre des malouines
» Fiche d'élevage : Tupinambis Merianae
» Partitions Tony Murena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: