Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gauz [Côte d'Ivoire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanta
Agilité postale
avatar

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Gauz [Côte d'Ivoire]   Lun 5 Oct 2015 - 21:19




Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire.

Il a aussi écrit le scénario d’un film sur l’immigration des jeunes Ivoiriens, "Après l’océan"…

Le prix des libraires Gibert Joseph récompense "Debout-payé" en 2014 et est le Meilleur premier roman français de l'année 2014 au classement annuel des Meilleurs livres de l'année du magazine Lire.

source : babelio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
avatar

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   Lun 5 Oct 2015 - 21:39

Debout-payé

Citation :
Debout payé est le roman familial d'Ossiri, étudiant ivoirien sans papier atterri en France dans les années 1990 pour démarrer une carrière de vigile. C'est l'histoire d'un immigré, de l'enfer qu'il vit pour se loger et pour travailler, et du regard qu'il pose sur notre pays. C'est aussi un chant en l'honneur d'une famille où, de père en fils, on devient vigile à Paris, et plus globalement en l'honneur de la communauté africaine, avec ses travers et sa générosité. Gauz distingue trois époques mythiques du métier de vigile, et aussi des relations entre la France et l'Afrique : l'âge de bronze dans les années 1960 (la Françafrique triomphante), l'âge d'or dans les années 1990, et l'âge de plomb, après les événements du 11-Septembre. Cette épopée est ponctuée par des interludes : les choses vues, entendues et pensées lorsque Gauz travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs-Elysées. L'auteur est caustique, tant à l'endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu'elles ont de plus anodin –; mais aussi de plus universel. Un portrait saisissant de la société française, drôle, riche, sans concession, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace.

Ce récit est composé de deux parties : la première est romancée et narre la vie de la famille d'Ossiri et leur périple pour survivre en France, la seconde est un dictionnaire satirique du parfait vigile.
Si la seconde est drôle, immensément, burlesque, ironique, avec un second degré fin, très critique sur les comportements de beaucoup de personnes, sur le racisme, le manque d'éducation et l'intolérance, la première m'a profondément ennuyé.
Ennuyé au point que, puisque les parties s'enchevêtrent je fus tenté de sauter des pages pour aller direct au chapitre du dictionnaire. Il y a des longueurs, le style est agréable mais rien ne ressort par rapport aux ouvrages sur le même sujet, je pensais souvent au "quai de ouistreham" de Florence Aubenas sur la précarité et tout ce qui gravite autour de ce drame à l'état pur et le roman de Gauz, la partie romancée du moins ne tenait pas la comparaison.
Une grande moitié de réussite donc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   Mar 6 Oct 2015 - 0:10

J'ai failli acheter ce livre quand il a reçu le prix.
Heureusement je n'étais pas riche ??? Laughing (à présent non plus)
Merci pour le commentaire, Hanta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   Mar 6 Oct 2015 - 17:50

merci Hanta ! mais le conseillerais tu malgré cette moitié de réussite ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
avatar

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   Mar 6 Oct 2015 - 17:56

De l'acheter peut être pas, de le lire par le biais de la médiathèque oui. Il le mérite quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   Mar 6 Oct 2015 - 18:11

De mon côté je note le film "Après l'océan" qui a l'air intéressant…

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gauz [Côte d'Ivoire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gauz [Côte d'Ivoire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» 2 REP cote d'ivoire
» Ivoire végétal
» L'ivoire de mammouth
» Questions sur les pigments.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: