Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ko Un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Ko Un   Mar 6 Oct 2015 - 19:16

KO Un (1933 -   )






Source : Wikipédia

Originaire de la province de Jeollabuk-do, il fut contraint d'interrompre ses études secondaires en raison de la Guerre de Corée.

En 1952, il adhère au bouddhisme et devient moine. Pendant dix ans, il se consacre à la vie monacale en s’astreignant à la méditation et à la quête de rédemption. En 1962, il quitte les ordres.

À partir des années 1970, il s’engage dans le mouvement pro-démocratique contre la dictature militaire et s’engage sur plusieurs fronts. Il fut ainsi à la fois président de l’Association des Écrivains Libres de Corée, membre du comité du Mouvement des Citoyens pour la Démocratie, président de l’Association des Écrivains du Peuple et directeur de l’Association des Arts du Peuple

Depuis ses débuts en littérature en 1958 avec la publication des poèmes « Tuberculose » et « Message d’une nuit printanière » dans la revue Hundae Munhak (Littérature comtemporaine), Ko Un a composé de très nombreux recueils de poèmes, parmi lesquels, « Piangamseong » (1960) « Soleil », « Village d’un nouveau langage » (1967) etc.

Après la relative démocratisation du pays, en 1988, il milite pour la réunification de la péninsule coréenne et visite la Corée du Nord.

Il a reçu le prix des Écrivains coréens (1974), le prix JoongAng (1991), le prix Daesan (1994), le prix Manhae (1998) et le prix Gongcho (2014)

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Mar 6 Oct 2015 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ko Un   Mar 6 Oct 2015 - 19:17

Nouvelle navigation printanière

Alors je vais partir
je vais quitter cette île
avec une poignée de sable blanc

sur la lande lointaine, quand la saison commence
le ciel se confond aux vapeurs qui s’élèvent de la terre

j’ai trop de larmes, qu’elles soient chassées
par le printemps qui sort de sa solitude
n’ayant plus rien dont il pourrait se séparer

bientôt je m’en irai

pagayant avec de petites rames
je laisserai derrière moi un fin sillage
je me ferai chanson qui s’éloigne dans ses rimes tristes

les yeux clos je partirai, pour toujours

l’île qui ne voulait pas se perdre
passe tout près, cri de mouette, puis disparaît

je laisse tomber les rames, je ferme les yeux, et c’est
comme une mer éveillée qui me porte

jamais je ne rouvrirai ces yeux
et le printemps ne sera  plus
la barque du sommeil deviendra une mer inconnue

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ko Un   Mar 6 Oct 2015 - 19:18

Nuit d’extase

Ce qui coulait jour et nuit
maintenant a cessé

mère ne dort pas

le torrent qui dévalait tout l’automne
où dort son bruit ?

quel froid, quel bonheur !
le bruit de l’eau, soudain, vient de mon cœur

allez, ténèbres, allez illuminer ce coeur

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Mar 6 Oct 2015 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ko Un   Mar 6 Oct 2015 - 22:50

A deux jours près (peut-être).
Je crois avoir quasiment toujours du mal avec la poésie en traduction, j'ai comme l'impression qu'on perd le plus important, voire l'essentiel. Mais peut-être que d'autres, ici, arrivent à percevoir cet essentiel, et ce serait tant mieux ! (et tant pis pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ko Un   Mar 6 Oct 2015 - 22:52

J'aime bien. Mais cela donne la sensation de devoir être lu pas mal de fois, avant d'arriver à quelque chose qui laisse trace.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ko Un   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ko Un
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: